Dialogue pour la liberté : Voix  de femmes syriennes en           France  Samedi 22 octobre à Toulouse
Invitées :• Rania Samara, Professeur Emérite de la  littérature arabe Paris III• Samar Yazbek, Romancière, journaliste  et...
Présentation de la Littérature syrienne en rébellion par                   RANIA SAMARA• Rania Samara nous a présenté un h...
Nizar Qabbani• Avant les années 1950, le style poétique était  plutôt anodin, et abordait peu les problèmes,  mais celui-c...
Adonis• Adonis (1930 - ) autre poète syrien, est  très connu, mais surtout pour la dimension  intellectuelle de son écritu...
Mohamed El Maghout• Mohamed El Maghout (1934-2006) appartenait quant à  lui à la poésie libre, très critique et fortement ...
Mostafa Khalifa• L’auteur syrien Mostafa Khalifa,  prisonnier politique en Syrie, écrit « La  Coquille », publié chez Acte...
Le professeur présente ensuite trois   femmes syriennes qui ont marqué laLittérature du pays ces dernières années.
Rosa Yassin Hassan• La première, Rosa Yassin Hassan, a publié en 2004 un  ouvrage, « Eben », qui parle d’un coffre de mari...
Manhal Al-Sarraj• La deuxième, Manhal Al-Sarraj, originaire  de Hama, femme de courage, secoue les  tabous à travers ses é...
Samar Yazbek• La troisième, Samar Yazbek, membre de  la communauté religieuse minoritaire, les  alaouites, critique sa pro...
« Feux Croisés »• Ensuite, Soleïma Arabi, Comédienne, lu  un extrait de « Feux Croisés », de Samar  Yazbek, récit des quat...
Témoignage sur la Révolution• Samar Yazbek a ensuite pris la parole pour témoigner  de sa vie en Syrie durant les premiers...
La mobilisation des jeunes• Les circonstances précédant la Révolution  en Syrie, les soulèvements en Tunisie et  en Egypte...
Témoin d’un mensonge• Un jour, elle réussit à s’infiltrer dans la banlieue  de Damas, et à assister à une manifestation  p...
L’engagement• Elle se dédia alors à s’infiltrer comme témoin, enregistrer  tout ce qu’elle pouvait, et publier. Son but ét...
MARAM AL MASRI• Ensuite, la poétesse MARAM AL MASRI, auteur  de plusieurs recueils de poésies et d’une  anthologie de femm...
L’association du printemps              syrien• Zaki Abdel, président de l’ « association  du printemps syrien » à Toulous...
Clôture• Puis le groupe de chant les Chôraleuses,  ont interprété quatre chansons s’inscrivant  dans le thème de la lutte ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Dialogue pour la liberté

1 092 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 092
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
82
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Dialogue pour la liberté

  1. 1. Dialogue pour la liberté : Voix de femmes syriennes en France Samedi 22 octobre à Toulouse
  2. 2. Invitées :• Rania Samara, Professeur Emérite de la littérature arabe Paris III• Samar Yazbek, Romancière, journaliste et militante.• Maram al-Masri, Poétesse syrienne.
  3. 3. Présentation de la Littérature syrienne en rébellion par RANIA SAMARA• Rania Samara nous a présenté un historique de la Littérature syrienne de la moitié du XXe siècle jusqu’à maintenant. Dans la Littérature arabe, la Littérature syrienne est la moins traduite vers le français.• Il existe 4 censures officielles en Syrie : le Ministère de la Culture, le Ministère de la communication, syndicat des écrivains et la censure religieuse. L’auteur s’impose aussi une auto-censure, qui se manifeste par l’utilisation d’allégories, paraboles, et des courants tels que le symbolisme, le surréalisme.
  4. 4. Nizar Qabbani• Avant les années 1950, le style poétique était plutôt anodin, et abordait peu les problèmes, mais celui-ci changea avec le poète Nizar Qabbani (1923-1998).• Ce dernier libéra le langage poétique, notamment en invoquant la femme et devînt rapidement le poète le plus populaire du Monde Arabe. Il écrivit également des poèmes critiques contre le régime syrien, les princes du pétrole, etc.
  5. 5. Adonis• Adonis (1930 - ) autre poète syrien, est très connu, mais surtout pour la dimension intellectuelle de son écriture, considérée par certains comme difficilement accessible.
  6. 6. Mohamed El Maghout• Mohamed El Maghout (1934-2006) appartenait quant à lui à la poésie libre, très critique et fortement engagée politiquement.• D’après Rania Samara se trouve un poète dans l’âme de chaque syrien.• En 2000, Bachar el-Assad succède à son père, Hafez, au poste de Président de la République. De nouveaux écrivains, dont une majorité de femmes, ont commencé à écrire des ouvrages touchant à la société. Un nouveau genre littéraire est né : la Littérature carcérale. Les prisonniers d’opinion qui sont détenus, torturés, publient en majorité leurs écrits à l’étranger.
  7. 7. Mostafa Khalifa• L’auteur syrien Mostafa Khalifa, prisonnier politique en Syrie, écrit « La Coquille », publié chez Actes Sud. Ce livre est le journal d’un prisonnier politique syrien, écrit dans une langue objective. Il apporte un terrible témoignage sans équivalent jusqu’à présent, sur la répression qui s’est abattue sur le pays durant le long règne du président Assad.
  8. 8. Le professeur présente ensuite trois femmes syriennes qui ont marqué laLittérature du pays ces dernières années.
  9. 9. Rosa Yassin Hassan• La première, Rosa Yassin Hassan, a publié en 2004 un ouvrage, « Eben », qui parle d’un coffre de marié qui se transmet de génération à génération, et parcourt ainsi tout le 20ème siècle.• Ce roman reçoit un prix du Ministère de la Culture, mais est censuré par la suite pour ne pas nommer la ville en question dans l’ouvrage, et pour les allusions à l’amour. Elle publia également d’autres ouvrages engagés dans la critique contre la politique de Assad, notamment « Négatif » qui traite de l’histoire d’une femme prisonnière politique en Syrie.
  10. 10. Manhal Al-Sarraj• La deuxième, Manhal Al-Sarraj, originaire de Hama, femme de courage, secoue les tabous à travers ses écrits.
  11. 11. Samar Yazbek• La troisième, Samar Yazbek, membre de la communauté religieuse minoritaire, les alaouites, critique sa propre société et son plus grand représentant, Bachar el-Assad.• Elle est l’auteur de trois romans : « Argile », « Parfum cannelle » et « Feux croisés ».
  12. 12. « Feux Croisés »• Ensuite, Soleïma Arabi, Comédienne, lu un extrait de « Feux Croisés », de Samar Yazbek, récit des quatre premiers mois de la Révolution syrienne dont la qualité littéraire est remarquable et restitue la vie et l’authenticité d’une actualité poignante, et ce, sur fond de musique. Public très ému.
  13. 13. Témoignage sur la Révolution• Samar Yazbek a ensuite pris la parole pour témoigner de sa vie en Syrie durant les premiers mois de la Révolution. Elle insiste sur le fait qu’il est très difficile de parler objectivement de son témoignage de la Révolution. Pour elle, évoquer un autre sujet que celui-ci serait une trahison pour son pays.• La révolte du peuple syrien se fonde sur la soif de liberté et de démocratie. Avant la Révolution, Samar Yazbek évoquait déjà le thème de la répression et de l’autoritarisme dans la société syrienne et celui du statut de la femme. S’inscrivant dans son travail de journaliste, elle a tourné plusieurs films documentaires sur la situation de la femme en Syrie, ou encore sur les prisons de jeunes.
  14. 14. La mobilisation des jeunes• Les circonstances précédant la Révolution en Syrie, les soulèvements en Tunisie et en Egypte l’ont amenés ensuite à écrire « Feux croisés ».• Les premiers mobilisés dans la lutte contre le régime furent les jeunes, selon Samar, simples et ordinaires, bouleversés par les tortures et mesures répressives.
  15. 15. Témoin d’un mensonge• Un jour, elle réussit à s’infiltrer dans la banlieue de Damas, et à assister à une manifestation pacifique lors de laquelle les protestants brandissaient des fleurs. Les milices du régime massacrent les manifestants pacifiques, et le soir, sur la chaîne nationale, les médias relaient l’information en parlant de « bandes terroristes » tuant les manifestants. Choquée, Samar décida ce soir là de raconter ce qui se passe réellement en Syrie, la vérité et rien d’autre. Ainsi commence le récit de « Feux croisés ».
  16. 16. L’engagement• Elle se dédia alors à s’infiltrer comme témoin, enregistrer tout ce qu’elle pouvait, et publier. Son but était alors de délier le vrai du faux. Lorsqu’elle-même fut arrêtée, on lui fi visiter les geôles des tortures pour l’effrayer et la dissuader de continuer son activité militante.• Samar Yazbek quitta la Syrie en juillet 2011 en tant que réfugiée politique, car très inquiétée des menaces du régime envers sa fille et elle-même. Elle est cependant retournée deux fois en Syrie depuis son départ.• En France, elle a créé une association en faveur des droits des femmes en Syrie, « Souriates ».
  17. 17. MARAM AL MASRI• Ensuite, la poétesse MARAM AL MASRI, auteur de plusieurs recueils de poésies et d’une anthologie de femmes poètes du Monde Arabe prit la parole et récita quelques vers de sa poésie en arabe extraits de son dernier recueil, « La robe froissée », lu simultanément en français par Suleima Arabi.• Elle est l’auteur de « Les âmes aux pieds nus », qui dresse un portrait des femmes victimes de la violence en France et dans le monde.
  18. 18. L’association du printemps syrien• Zaki Abdel, président de l’ « association du printemps syrien » à Toulouse, présenta brièvement l’association, créée en mars 2012.• Site web: http://printemps-syrien.com.
  19. 19. Clôture• Puis le groupe de chant les Chôraleuses, ont interprété quatre chansons s’inscrivant dans le thème de la lutte des femmes.• Et pour finir, dédicace par les auteurs des ouvrages et pot de l’amitié !

×