Plitique produit

1 111 vues

Publié le

Marketing mix : politique produit

Publié dans : Marketing
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 111
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
75
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Plitique produit

  1. 1. INTRODUCTION I- Définition et importance de la politique du produit II- les composantes du produit III-La politique de produit CONCLUSION
  2. 2. La politique du produit recouvre tous les aspects du développement d'une offre globale de produits qui comporte au-delà du produit physique de base, toute une série de caractéristiques annexes telles que l'emballage, la marque, le design, la qualité…
  3. 3. La politique de produit nécessite les plus grands efforts en termes d’investissement et donc toute erreur est extrêmement coûteuse et difficilement corrigeable
  4. 4. 1 Les caractéristiques intrinsèques du produit
  5. 5. On peut définir les caractéristiques intrinsèques d’un produit ou un service comme étant les attributs réels, objectifs, et observables de ce produit ou service.
  6. 6. Classification de ces caractéristiques intrinsèques La formule du produit : Description technique des composants Les performances du produit : Objectivement observables Le design du produit : Aspect visuel extérieur
  7. 7. Le design L’emballage et le conditionnement ou packaging L’étiquetage Les services annexes La qualité
  8. 8.  Le design est un terme anglais qui en français se réfère aussi bien à la conception et au contenu du produit qu'à son style c'est-à-dire à son expression matérielle et esthétique.
  9. 9. 1. Nature du produit 2. Lois et réglementations 3. Préférences locales 4. Coût 5. Compatibilité avec l'environnement
  10. 10.  « Le packaging est l’ensemble des éléments matériels qui, sans faire partie du produit lui-même, sont vendus avec lui en vue de permettre sa protection, son transport, son stockage, sa présentation et son identification. » Contenant -Forme -Système de fermeture -Matériaux Décor -Graphisme -Couleurs -Textes, étiquettes
  11. 11.  Protection et conservation
  12. 12.  Commodité d’utilisation Le packaging peut faciliter l’utilisation du produit.
  13. 13.  Protection de l’environnement Le packaging respecte de plus en plus les normes de protection de l’environnement.
  14. 14.  Impact visuel  Reconnaissance et d’alerte  Identification Le packaging doit permettre la reconnaissance immédiate du produit.
  15. 15.  Expression du positionnement Le packaging doit, par sa forme ou son décor, évoquer les traits distinctifs qu’on a essayé de conférer au produit.
  16. 16.  Information du consommateur  Impulsion à l’achat Le packaging doit susciter et renforcer le désir d’achat.
  17. 17.  L'étiquetage contribue à l'identification rapide du produit par les consommateurs, concerne essentiellement les produits grand public. Il apporte des renseignements indispensables pour le consommateur surtout lorsque le produit est vendu en self-service dans de grandes surfaces, sans l'accompagnement de vendeurs.
  18. 18. Transport et assurances Garantie Maintenance Service après -vente
  19. 19.  On peut dire que c’est la résultat de tout ce qui a été développé au niveau des composantes du produit. Avantages : - amélioration de la rentabilité - image de qualité pour l'entreprise Le contrôle de qualité : les pouvoirs publics , les associations de consommateurs …
  20. 20. 1-La politique de gamme 2-La politique de marque
  21. 21.  On appelle gamme un ensemble de produits liés entre eux du fait qu’ils fonctionnent de la même manière, s’adressent aux mêmes clients, ou sont vendus dans les mêmes types de points de vente ou zones de prix.
  22. 22. Les lignes de produits : Une gamme est composée d’un plus ou moins grand nombre de produits ou de services qu’on peut regrouper en plusieurs types ou lignes de produits. Chaque ligne est faite de plusieurs modèles généralement développés à partir d’un produit de base
  23. 23.  La largeur d’une gamme se mesure par le nombre de ses lignes de produits.  La profondeur d’une ligne dépend du nombre de produit qu’elle comporte  La longueur de la gamme est la somme des produits ou modèles de toutes les lignes
  24. 24. Le bas de gamme: Les stratégies de bas de gamme sont de trois types :  stratégie de coût/volume.  stratégie minimisation des coûts  Positionnement sur un segment précis
  25. 25. Le haut de gamme : Le marketing des produits haut de gamme présente les particularités suivantes :  L’image repose sur une très grande qualité, un savoir faire ou une création exceptionnelle, une histoire de la marque.  La communication relève moins de la publicité  La diffusion des produits de luxe est nécessairement restreinte  Le contrôle de la distribution est primordial  Les marchés du haut de gamme sont internationaux
  26. 26. Le milieu de gamme :  Potentiel de vente y semble être important  on peut offrir un bon rapport qualité/prix Depuis plusieurs années, on observe que le milieu de gamme connaît des difficultés sur de nombreux marchés
  27. 27. a) L’élargissement de la gamme b) La modernisation c) La différenciation d) L’abandon de produits ou l’élagage
  28. 28. L’extension  L’extension vers le bas : on commence par attaquer le haut de ou le milieu de gamme pour s’étendre ultérieurement vers le bas.  L’extension vers le haut : pour bénéficier d’un marché en plus forte croissance et/ou marge plus élevées ; affaiblir les concurrents vulnérables ; repositionner son image.  L’extension dans les sens : une société bien positionnée en milieu de gamme peut décider de s’accroître simultanément vers le haut et vers le bas.
  29. 29. Il y a souvent : un désir d’accroître les bénéfices ; une volonté de satisfaire les distributeurs qui s’inquiètent d’une gamme incomplète ; la possibilité de produire à pleine capacité ; le choix d’une position dominante sur le marché ; la tentative de garder la concurrence à distance.
  30. 30. Elle consiste à remettre au goût du jour des articles qui ont vieilli. Lorsqu’une entreprise décide de moderniser sa gamme, elle a le choix entre deux options : tester le nouveau style sur quelques modèles avant de l’étendre, ou bien modifier l’ensemble immédiatement.
  31. 31. Politique de produit par laquelle une entreprise va différencier son produit vis à vis de ceux de la concurrence par l’innovation et la créativité. La politique de différenciation permet de fidéliser la clientèle et de pratiquer des prix plus élevés.
  32. 32.  Il peut avoir lieu dans deux cas : - Certains produits, devenus des poids morts, consomment inutilement les ressources de l’entreprise - L’entreprise est confrontée à une forte demande et ne possède pas la capacité de production nécessaire pour produire toute la gamme.
  33. 33.  la marque est un signe de reconnaissance du produit, composé d’un nom verbal et/ou d’un ensemble d’éléments visuels destinés à personnaliser le produit afin de le distinguer, de l’identifier et le repérer.
  34. 34.  Identité et typicalité : L’identité d’une entreprise peut souvent se résumer à sa marque principale, elle-même représentée par son produit typique.  Constitution des actifs marque : les actifs de marque sont des éléments générés par l’identité de la marque et le positionnement des produits.
  35. 35. Identification La marque peut renvoyer à une promesse, elle correspond aux attentes spécifiques de l’individu. Repérage La marque peut assurer une fonction distinctive lorsqu’elle constitue le seul moyen de différencier des produits qui se ressemblent par leur composition. Praticité La marque permet, devant le linéaire ou dans un catalogue, de reconnaître instantanément un produit.
  36. 36. Garantie La marque est un engagement public de qualité et de performance. Personnalisa tion La marque achetée peut donner une idée du profil de la personne, à la fois sur le plan psychologique et sur le plan social. Ludique Le choix crée pour les acheteurs un certain plaisir, une source de stimulation.
  37. 37. Type de marque Rôles Marques de fabricant - L’identification du produit et la simplification du repérage Marques de distributeurs - Pratiquer des marges plus importantes qu’avec les marques de fabricants. - Fidéliser la clientèle grâce à une offre exclusive .
  38. 38.  Définition: Les tests de produits consistent à faire consommer des produits auxquels on s'intéresse par un échantillon de clients potentiels dont on recueille ensuite les opinions

×