Les vomissements de l’enfant

4 534 vues

Publié le

0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
4 534
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
76
Actions
Partages
0
Téléchargements
270
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • 116 patients inclus, 75 sténose du pylore examen clinique + chez 60 enfants (80%) spécificité 72%, VPN 61% 97% diagnostic. Pas de faux positif, 1 faux négatif, VPN 98%, VPP 100%
  • Les vomissements de l’enfant

    1. 1. LES VOMISSEMENTS DE L’ENFANT Dr hamzaoui
    2. 2. INTRODUCTION• Définition: c’est le rejet actif par la bouche d’une partie ou de la totalité du contenu gastrique.
    3. 3. Intérêt de la question.• Fréquence• peut révéler une affection médicale ou chirurgicale.• Parfois grave.(DHA…)
    4. 4. Physio-path• Vestibule : fibre circulaire (sphincter interne),siège(pression).• Angle de his.• Orifice oesophagien du diaphragme(sphincter externe).
    5. 5. Étude clinique• Interrogatoire:-caractères : vomissement récent/chronique-volume :petite qtité /massif-nature :alimentaire, sanglant, bilieux, fécaloïde-horaire : repas-modalité de survenue: changement de position.
    6. 6. Anamnèse-date d’apparition /à la naissance-ATCDS: notion d’hydramnios-condition de survenue: sevrage, infection, aliment nouveau.
    7. 7. • Mode d’alimentation:-nbre et qtite des repas-introduction des aliments depuis la naissance-aliments nouveaux (ATB)
    8. 8. • Symptômes associés:-fièvre et toux chronique-trouble digestif :diarrhée,constipation,anorexie,distension abdominal-agitation ,douleur lors des prises des biberons
    9. 9. Examen clinique-retentissement nutritionnel chronique ou DHA aigu-retentissement respiratoire-rechercher une infection: orl ,pul, méningéExamen de l’abdomen: ball abd, ondulation péristaltique,olive pylorique, boudin d’invaginationOGE ambiguïté sexuelleOrifice herniaire.
    10. 10. Examen complémentaire• Fonction du contexte clinique• Fonction de l’orientation étiologique• Pas toujours nécessaire• Bilan de retentissement:FNS IONO
    11. 11. ETIOLOGIES NOUVEAU-NE• Vomissement accomp 1 syn digestif:a- occlusion:-occlusion duodénale: double estomac-Occlusion du grêle-mdie d’hischprung-mal rotation-iléus méconial
    12. 12. Atresias High obstruction of jejunal atresiaDouble bubble of duodenal atresia
    13. 13. b- Entérocolite ulcero- nécrosante• Étiologie:anoxie , infection• ASP :pneumatose intestinale
    14. 14. Diagnosis: Radiology • Pneumatosis intestinalis is the radiological hallmark of NEC • Pneumoperitoneum indicates bowel perforation
    15. 15. C -Péritonites néonatales• ASP image hydroaerique de tout l’abdomen
    16. 16. 2-Vomissement alimentaire-erreur diététique-APLV-RGO-SHP-INN-maladie métabolique: HCS,galactosémie. fructosemie,phénylcétonurie.
    17. 17. 3-Vomissement sanglant-maladie hémorragique-ulcère de stress-septicémie-RGO avec oesophagite-sang maternel dégluti
    18. 18. NOURRISSONVOMISSEMENTS AIGUS: causes médicales: infections: enterales et parentérales intoxication: med et ménager erreurs diététique causes neurologique:HIC, hémorragie cerebro méningée
    19. 19. Causes chirurgicales-invagination intestinale aigue-appendicite aigue-hernie étranglée-péritonite aigue-torsion testiculaire
    20. 20. Invagination intestinalePassage d’un segment intestinal d’aval dans le segment d’amont
    21. 21. Invagination intestinale aigue
    22. 22. Épidémiologie• Fréquence 2 à 4 ‰• Age 3 mois à 2 ans – Si < 2ans: 95 % des cas → forme idiopathique – 10% après 3 ans• Sexe ratio M/F 2/1• Infection virale récente dans 50% des cas
    23. 23. Clinique• Triade classique: 20 à 30 % des cas – Douleur intermittente et paroxystique – Vomissements – Sang dans les selles• Troubles du transit• Fièvre, AEG, déshydratation…• Examen – palpation du boudin dans le cadre colique, sous hépatique (25 %)
    24. 24. Invagination intestinale aiguë• Formes – Idiopathiques: hyper péristaltisme, GG mésentériques, hyperplasie des plaques de Peyer – Secondaires: Meckel, tumeur, purpura rhumatoide• Types d ’invagination : – Iléo-iléale (la plus simple) – Iléo-cæcale (la plus fréquente) – Iléo-colique (transvalvulaire)
    25. 25. Examens Radiologiques• Cliché abdomen sans préparation – Boudin d ’invagination : opacité allongée (50 à 60 %) – Contenu aérique et fécal colique pauvre – Disparition du granité cæcal, niveaux HA• Échographie abdominale – Examen diagnostic de référence – boudin = coupe transversale: aspect de “cible”, coupe longitudinale: aspect en “ pince de crabes”• Lavement opaque (baryte, iode, air) = diagnostic et traitement
    26. 26. Lavement opaque• Contre indications formelles – Suspicion de nécrose intestinale, perforation – Mauvais état général, état de choc• Présence de l ’anesthésiste et du chirurgien• Enfant réchauffé, perfusé et sédaté• Intérêt diagnostic et thérapeutique – Tentative de réduction avec pression hydrostatique douce – Succès si opacification du grêle terminal
    27. 27. Chez le garçon Chez la fille
    28. 28. Syndrome occlusif chez unnourrisson avec hernie étranglée depuis 24h
    29. 29. Occlusion du grêle:niveaux hydroaériquescentraux, plus larges quehauts, absence d’air dansle rectum
    30. 30. Occlusion coliqueNiveaux hydroaériques périphériques, plus hauts que larges
    31. 31. Ischémiedigestives et gonadiques
    32. 32. Urgence chirurgicale = diagnostique clinique• Douleur scrotale aiguë, testicule ascensionné, abolition du réflexe crémastérien• Intervention < 6h  nécrose , parents prévenus Estomac plein
    33. 33. Vomissement chronique-cause digestive: RGO, SHP, plicature gastrique-intolérance alimentaire:APLV IPG-causes endocriniennes :HCS,-autres causes :card ,urinaire, IR,- Cause psychoaffectif
    34. 34. Sténose du pyloreHypertrophie concentriquede la musculeuse du pylore
    35. 35. Epidémiologie• Fréquence : 3/1000• Sexe ratio M/F : 4/1• Déterminisme génétique• Étiologie ? Urgence médicale !
    36. 36. Diagnostic clinique• Garçon, 1 mois• Vomissements – alimentaires, postprandiaux, en jet – Appétit conservé• Examen clinique – Palpation olive pylorique para ombilicale D – Onde péristaltique à jour frisant – Signes de déshydratation
    37. 37. Examens complémentaires• Evaluation de la déshydratation – Bilan sanguin et urinaire• Échographie abdominale – Examen de référence: • sensibilité 97%, spécificité 100% Godbole P Arch Dis Child 1996 – Épaisseur du pylore > 4 mm → sténose• Transit baryté – en cas de doute diagnostic
    38. 38. Transitbaryté
    39. 39. Pylorotomie extramuqueuse de Ramsted
    40. 40. Traitement chirurgicalPylorotomie extra muqueuse de Ramsted• Voie historique sous costale droite• Voie élective péri-ombilicale• Chirurgie laparoscopique
    41. 41. Vomissent chez l’ enfantVomissements aigus: causes médicales: intoxications infections orl,pulm,hépatite,méningé, cause rénale:IR GNA neurologique :HIC HCM syndrome de reye pancréatite aigue
    42. 42. Causes chirurgicales• Appendicite aigue : rare avant 3 ans• Péritonite aigue• Occlusion intestinale, hernie étranglée• Invagination intestinale aigue:lymphome, PR, Meckel
    43. 43. Vomissements chroniques-RGO avec ou sans hernie hiatale-ulcère gastro duodénal-IR chronique-causes neurologique: TM cérébrale migraine épilepsie-VMT acétonémique-causes psychologiques.
    44. 44. Diagnostique différentiel-régurgitation-Mérycisme-vomique
    45. 45. traitementil est avant tout étiologique
    46. 46. 1-traitement symptomatique- Anti emetique :1/4h avant les repas cesapride 1mg/kg/j domperide 1à2mg/kg/j-correction d’une erreur diététique
    47. 47. Traitement étiologique- Sténose hyper trophique du pylore- RGO: RGO simple : MHD: fractionnement des repas épaississement suppression du thé…… TRTpostural prokinétique: augmente la pression du SIO,accélère la vidange gastrique césapride /domperide protecteur de la muqueuse oesophagienne
    48. 48. RGO avec oesophagite peptiqueIndication des des Anti sécrétoires en plus du traitement Anti reflux 4 à 6 semaines-Anti h2 : ranitidine 10 à 15mg /kg cimitidine 20 à40mg/kg- Inhibiteur de la pompe à proton : omeprazol 0,7mg/kg
    49. 49. Indication du traitement chirurgical• oesophagite n’ayant pas répondue à un traitement médical bien conduit• Rechute à l’arrêt du traitement médical• Sténose peptique avec H H importante
    50. 50. surveillance- Disparition des signes fonctionnels- Reprise pondérale avec normalisation de la courbe staturo pondérale- Fibro de contrôle si oesophagite durée du traitement:Au moins jusqu’à l’age de la marche
    51. 51. Occlusion du grêle:niveaux hydroaériquescentraux, plus larges quehauts, absence d’air dansle rectum
    52. 52. Occlusion coliqueNiveaux hydroaériques périphériques, plus hauts que larges
    53. 53. Occlusioncoliquegauche parobstruction
    54. 54. Invagination
    55. 55. Invagination

    ×