Lettre Economique de Bretagne - 12 janvier 2015

790 vues

Publié le

Une article de la Lettre Economique de Bretagne - 12 janvier 2015 du 12 janvier 2015 sur HCS Pharma

Publié dans : Marketing
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
790
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
303
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Lettre Economique de Bretagne - 12 janvier 2015

  1. 1. 12/1/2015 Quotidien Electronique http://www.ecobretagne.com/lettre/newsletter/12_01_15.htm 1/3 Si vous avez des difficultés pour visualiser ou imprimer ce message, cliquez ici  www.ecobretagne.com Quotidien Électronique Numéro du 12 janvier 2015     Le groupe de RH Actual (Laval, 53) reprend 3 agences à Pau, Bayonne et Dax  Le Groupe d'intérim Actual, dirigé à Laval (53) par Samuel Tual, vient d'effectuer une nouvelle croissance externe et intègre trois nouvelles agences d’emplois situées à Pau, Bayonne et Dax.  Elles sont réunies sous l’enseigne 64­40 Intérim.  Ce rachat  par le groupe Actual vient après la reprise du réseau Réalis RH (siège social à Albi) en juillet 2014. Les 3 agences de Pau, Bayonne et Dax sont animées par 5 collaborateurs, emploient 200 intérimaires et réalisent un chiffre d’affaires de 9 millions d’euros. Leur dénomination va disparaître au profit de l’enseigne Réalis RH, plus connue dans la région. Le nouveau réseau Réalis RH est désormais constitué de 12 agences et 30 collaborateurs. Grâce à ces différentes opérations de croissance externe, le Groupe Actual présente à ce jour un total de 140 agences, il emploie 550 salariés pour un chiffre d'affaires en 2014 (hors dernier rachat) de 315 millions d'euros, en hausse de 12,5% par rapport à l'exercice précédent. Groupe Actual    Emploi ­ Le spécialiste de la communication commerciale Altavia Nantes recrute une responsable de développement  Ombeline Aymer de la Chevalerie intègre le groupe Altavia, spécialiste de la communication commerciale pour les enseignes à réseau.  Ombeline Aymer de la Chevalerie rejoint donc le groupe Altavia ­ spécialiste en communication commerciale pour les enseignes à réseau­, elle est nommée Responsable du Développement de l'agence nantaise du groupe, elle intervient dans l'ensemble du grand Ouest. Elle a pour mission de renforcer la marque dans la région. Ombeline Aymer de la Chevalerie était précédemment responsable "new business et communication" de l’agence de design nantaise Moswo. Elle a également été cadre au sein du groupe Publicis à Paris. Présent dans 35 villes dans 23 pays en Europe et en Asie, le groupe Altavia emploie plus de 1 300 collaborateurs et a réalisé en 2013 un chiffre d’affaires de près de 600 millions d’euros. Altavia Finances ­ Transports Bomex (Saint­Géréon, 44) en redressement judiciaire  Cette entreprise de transport de marchandises installée près d'Ancenis dispose d'une période d'observation de six mois pour trouver une solution de pérennité.  Le groupe  Transports Bomex (holding Boulen) emploie 586 personnes pour 85 millions d'euros de chiffre d'affaires annuel, il est spécialisé à partir de son siège social de Saint­ Géréon (44) dans  le transport de céréales, ferrailles, mais également dans le fret industriel, les conteneurs et les produits pour la grande distribution. Le groupe est en difficulté, il a eu du mal à digérer la reprise il y a deux ans de l'entreprise de transports AB Trans(Nogent­sur­Oise, 60).  Le tribunal de commerce de Nantes a donc placé les Transports Bomex en redressement judiciaire  avec une période d'observation de six mois.  FSI Participations et Océan Participations (Crédit Mutuel) sont au capital des Transports Bomex depuis deux années et ont accompagné la croissance externe. Transports Bomex  Offre de services Pole Emploi L'espace pour recruter en ligne : dépôt et gestion des offres, consultation et abonnement aux profils et CV. http://www.pole­emploi.fr/employeur   Vu dans la presse & sur internet Un Cinéville (Cesson­Sévigné, 35) va ouvrir à Pontault­Combault. L'enseigne de multiplexe Cinéville, qui appartient à l'entreprise Soredic installée à Cesson­ Sévigné près de Rennes, devrait ouvrir son 13ème multiplexe à Pontault­ Combault (77) en région parisienne. La CDAC de Seine­et­Marne vient en effet de donner son accord. Le projet, qui devrait voir le jour à la fin de l'année 2017, porte sur la création de 12 salles pour l'accueil de 2 293 spectateurs. Soredic Le groupe Bolloré inaugure vendredi 16 janvier sa nouvelle usine Bluetram à Ergué­Gabéric (29). Le groupe industriel investit 10 millions d'euros dans la création de cette nouvelle unité de fabrication de tramways électriques sous la marque Bluetram. Le projet a été lancé en mars 2014. Il s'agit de construire de l'ordre de 50 tramways par an, une centaine d'emplois sont prévus. Cette
  2. 2. 12/1/2015 Quotidien Electronique http://www.ecobretagne.com/lettre/newsletter/12_01_15.htm 2/3 Marchés ­ Choix du groupement de commandes pour la réalisation des revues de Rennes et de Rennes métropole  La SARL Vu par… est chargée de la réalisation des magazines "Les Rennais" et "Rennes Métropole Magazine" ainsi que leurs hors­séries. La photogravure revient à la SA Scann Image, l'impression à la SA Imaye Graphic, la distribution à La Poste et Mediapost.  La réalisation des magazines de la Ville de Rennes et de Rennes Métropole, "Les Rennais", "Rennes Métropole Magazine" et de leurs hors­séries est donc confiée à la  SARL Vu par… pour une durée d'un an et renouvelable trois fois.  Le montant annuel du contrat est de 24 145 euros HT soit un maximum de 96 580 euros HT sur 3 ans.  La partie  photogravure des bimestriels  revient à la SA Scann Image pour un an et renouvelable trois fois. Le montant est de 15 672 euros HT soit un maximum de 62 688 euros sur 3 ans.  La partie impression des différents supports est conclue avec la SA Imaye Graphic pour  366 670 euros par an, soit 1 466 682 euros sur 3 ans.  La distribution non adressée sera effectuée par La Poste et la SAS Mediapost  pour  46 220 euros par an  et 184 880 sur 3 ans.  Les deux partenaires ont aussi décroché le marché de la distribution  non adressée sur le territoire de l’agglomération rennaise du mensuel "l'Agenda des sorties" pour 71 576 euros par an et 286 304 euros sur 3 ans. Marchés ­ Suspension à Quimper du chantier du Chapeau Rouge, futur centre de congrès  Le maire de la ville a décidé fin décembre de suspendre les travaux, il craint un dérapage financier du chantier et a diligenté une étude pour déterminer avec précision comment pourrait évoluer le projet. Des décisions seront prises avant la fin janvier.  Le maire de Quimper et président de Quimper Communauté, Ludovic Jolivet, précise dans un communiqué qu'il a  "décidé de suspendre le chantier de transformation du Chapeau Rouge, dont les travaux devaient initialement reprendre début janvier, parce qu’il s’avère que nous ne sommes plus à l’abri d’aucune mauvaise surprise concernant l’état réel de ce bâtiment". Le projet consiste à transformer un équipement existant (Le Chapeau Rouge) en centre de congrès. Le maire précise que les travaux de désamiantage et de démolition du gros œuvre ont "récemment mis en lumière des problèmes importants : effritement de la structure en béton armé datant des années 1930, traces de rouille sur l’ossature métallique, incertitudes concernant la résistance des fondations". Une étude technique a été réalisée et  conclut à  d’indispensables travaux de consolidation. L'élu a demandé aux  services de Quimper Communauté de rédiger une note  afin de  repréciser la situation financière et technique du projet. "Car j’ai le sentiment que celui­ci, à ce stade, dérape déjà en termes de coûts", insiste Ludovic Jolivet. Ce document interne sera disponible vers le 15 janvier. Le bureau communautaire se positionnera ensuite sous quinzaine. Le centre de congrès de Quimper nécessite un investissement de 8,5 millions d'euros pour 400 places assises. Parmi les entreprises intervenant sur le chantier, il y a la société René Joncour (Pluguffan, 29) pour le gros oeuvre et Dem7 (Quimper) pour la partie désamiantage. Quimper Communauté Finances ­ HCS Pharma à Rennes soutenue par le prêt d'amorçage Phar  Elle intervient dans les biotechnologies. Créée il y a 7 mois, l'entreprise vient de bénéficier d'un accompagnement de 60 000 euros de Phar dont les sommes sont distribuées par le réseau Bretagne Entreprendre.  HCS Pharma  s'est spécialisée dans les  biotechnologies. Dirigée par Nathalie Maubon  associée à Julian Bursztyka, ils viennent d'être lauréats du Prêt à l'amorçage Phar financé par la caisse des Dépôts et la Région Bretagne  qui proposent aux entrepreneur un prêt d'honneur à l'amorçage. Les deux dirigeants viennent ainsi de recevoir 60 000 euros (30 000 euros par personne) mis à disposition par l'association Réseau Entreprendre Bretagne qui gère ce dispositif. Un coach d'entreprise, membre de Réseau Entreprendre, Lionel Planquette, (dirigeant de CIMTECH et ancien lauréat) suivra pendant une année HCS Pharma spécialisée dans la  mise au point de nouveaux tests en pharmacologie in vitro et leur utilisation en criblage moléculaire. La jeune entreprise utilise  la robotique,  l'informatique et  la bio­informatique pour accélérer la phase de test afin d'assurer le processus de production de médicaments. HCS Pharma Innovation ­ Kemijoki s'installe à Montgermont (35)  Il s'agit d'un espace de 600 m² dédié à la cryothérapie du corps entier. Cette technologie est très développée dans les pays scandinaves et en Allemagne.  À Montgermont, Kemijoki a dédié une surface de 600 m² à un concept innovant exploitant les vertus du froid extrême et inspiré du mode de vie scandinave. Kemijoki est, à l'origine, le nom du plus grand fleuve de Finlande, les locaux y creusent des trous inauguration se fera en présence de Manuel Valls, premier ministre et d'Emmanuel Macron, ministre de l'économie et évidemment de Vincent Bolloré, le président du groupe éponyme. Blue Solutions Brest métropole va publier un appel d'offres pour un projet immobilier rue du Père Gwénaël à Plougastel­Daoulas (29).Brest métropole va chercher via un appel à projets un aménageur pour une zone d’environ 8 000 m² située sur la commune de Plougastel­Daoulas, entre la RN 165 et la rue du Père Gwénaël. La collectivité, propriétaire du terrain, souhaite qu’il y soit réalisé, dans une approche de développement durable, un projet d’aménagement à vocation principale économique, répondant à des objectifs de qualité architecturale et paysagère d’une part, de continuité et d’insertion urbaine d’autre part. Le dossier de consultation est à retirer jusqu’au jeudi 19 février 2015 par courriel auprès de olivier.daumas@brest­ metropole.fr Sodifrance (Saint­Grégoire, 35) annonce l'acquisition de la société Osmoz à Strasbourg. Cette société devrait réaliser environ 3,2 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2014. Elle intervient exclusivement sur la maintenance et les développements applicatifs de grands comptes de la région Est. "Sodifrance se donne les moyens d'accélérer son développement dans cette région et de mieux accompagner ses clients, notamment les grands comptes du secteur bancaire sur leurs besoins de prestations informatiques en proximité”, indique le groupe dans un communiqué. Sodifrance a financé cette acquisition avec sa trésorerie disponible. L'enveloppe d'emprunt obligataire de 5 millions d'euros levée en juillet 2014 reste disponible pour de nouvelles opérations à venir. Sodifrance La société GLT, Georgelin Logistique et Transports à Angers (49) développe son parc de véhicules. Dirigée par Gaëlle et Cédric Georgelin (holding Georgelin Finances), l'entreprise GLT a réalisé un chiffre d’affaire de 9,2 millions d'euros en 2014. Elle est spécialisée dans la messagerie, la palette, les lots. Son effectif est composé d'un total 100 personnes. Au cours du second semestre 2014, la société a acquis 18 tracteurs Renault, 5 porteurs ainsi qu'un grand nombre de véhicules utilitaires. GLT est notamment spécialisée dans la distribution des journaux nationaux et régionaux auprès des différents points de vente. GLT Pichon Industries va investir à Landivisiau (29). Jusqu'à présent, cette entreprise de fabrication de tonnes à lisier est installée à Guipavas près de Brest où elle ne peut pas s'étendre. Elle va donc transférer ses 120 salariés à Landivisiau, dans les ex­espaces d'Easydis. L'emprise foncière est développée sur 10 hectares, le site est fermé depuis plusieurs années et va réclamer des travaux d'adaptation. L'entreprise Pichon Industries a prévu d'y créer progressivement 50 emplois. Pichon Industries a réalisé 29,1 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2014 et dispose de
  3. 3. 12/1/2015 Quotidien Electronique http://www.ecobretagne.com/lettre/newsletter/12_01_15.htm 3/3 dans sa glace pour s’y plonger et attribuent à cette pratique leur secret de longévité. En Allemagne, cette technologie est remboursée par la sécurité sociale. Le centre Kemijoki situé à Montgermont (35) est dirigé par Valérie Georges qui l'ouvre au grand public pour un passage dans le froid pour supprimer les douleurs, diminuer les inflammations ou récupérer de la mobilité. Le passage est de 3 minutes à ­110°. L’équipe est donc constituée d’une diététicienne, d’un ostéopathe/posturologue, d’une esthéticienne, d’un thérapeute, d’un docteur en physiologie et d’un coach sportif. Kemijoki 60 millions d'euros de capitaux propres. Pichon Industries    Prochains Jeudis du numérique le 15 janvier à Vannes. Au cours de ces Jeudis du numérique qui auront lieu dans les espaces de l'Université de Bretagne Sud à Vannes, il est prévu une conférence sur "l'intérêt stratégique de l'open source pour les PME". Pour s'inscrire : Les Jeudis du numérique La cantine nantaise publie son agenda. La cantine nantaise vient de mettre en ligne les différents rendez­vous ouverts aux participants extérieurs pour les prochains jours. L'ensemble de ce calendrier est accessible à partir de ce lien,  ses rendez­vous sont quasi­quotidiens pour des évènements technologiques. Cantine atlantic 2.0 Le 21 janvier à Rennes, la Cantine Numérique présente le programme Saas Academy. Ce programme d'accompagnement national est dédié aux éditeurs de logiciels dans leur transition vers le Saas. Pour participer à cette réunion, il est nécessaire de s'inscrire : Cantine Numérique Rennaise Retrouvez l'ensemble des rendez­vous sur www.ecobretagne.com  Suivez­nous sur Twitter  LES ACTUALITES DE DERNIERE MINUTE : Les métiers du numérique recrutent en Bretagne. Selon le syndicat professionnel le Syntec, le secteur du numérique emploie 12 700 salariés en Bretagne, il s'agit d'un secteur qui se porte bien. En effet, sa progression est de 3% par an, mais son développement est tendu. Les entreprises sont constamment à la recherche de nouveaux talents. Syntec Un nouveau directeur pour Strego à Vallet et Clisson (44). Le groupe d'expertise­comptable Strego vient de nommer Vincent Rotureau à la tête des bureaux de Vallet et de Clisson (44). Il dirige une équipe de 16 personnes. Globalement, le groupe Strego dont le siège social est situé à Angers (49) dispose d'un réseau composé de 46 bureaux. Strego 

×