La CroyancedesGens
dela Sunnaet deJama'a
(Consensus)
ECRITPAR
Cheikh Mohamed SalehAl-'Othavmin
[?
Ministry of IslamicAffairs , 2000
King Fahd National Library Cataloging - in -
Publication Data
Al-Othaimeen, Mohammad ...
La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus)
Au NomdeDieu,le Clément,leMiséricordieux
Préface
Louange à Dieu ...
La croyance des gens de Ia Sunna et de Jama'a (Consensus)
croyanceen Dieu, en SesLivres révélés,en Ses
messagers,auxanges,...
La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus)
Au nom deDiea,le Clément,le Miséricordieux
Louanges à Dieu, Seig...
La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus)
Prophète a donc laissé sa communauté sru un
chemin clair comme l...
La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus)
dansla vie présenteet dansI'au-delà,et denous
accorderde sa part...
La croyance des gens de Ia Sunna et de Jama'a (Consensus)
ChapitreI
La crovanceenDieu le Très-Haut
otre foi consisteen la ...
La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus)
Et nous croyonsàSonunicitédanstout cequi aété
cité; c'est-à-dire...
La croyance des gens de la Sunno et de Jama'a (Consensus)
connoît leur passé et leurfutur. Et deSascience,
ils necernentqu...
La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus)
qui est dans lescieuxetsur la terreLe gloriJie.Et
c'estLui lePui...
La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus)
. . , . , ô t , . a . , . t r . o . - . t t
l4pr.l*..1lÂF-. /+: ...
La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus)
Et nous croyons qu' nà Dieu appartient la
connaissance de l'Heur...
La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus)
Et nous croyons que "^Sila mer étaitencrepour
[écrireJ les parol...
La croyance des gens de la Sunna el de Jama'a (Consensus)
Et nous croyonsquele SaintCoranestla parolede
Dieu le Très-Hautp...
La croyance des gens de Ia Sunna et de Jaila'a (Consensus)
u...EtIl estle Très-Haut,le Très-Grand'nt,
EtSaparole:
, t
. , ...
La croyancedes gensde la Sunnaet de Jama'a (Consensus)
il est capable de toute chose. Et celui dont les
attributs sont ceu...
La croyance des gens de Ia Sunna et de Jama'a (Consensus)
SuprêmeentreSesserviteurs.Dieu exaltésoit-Ila
dit:
1- É*'eiiJr, ...
La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus)
t . . t o . - . , j . . t
" > . . . , . r , , r , -
t ù.r; 4!: é...
La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus)
qo;ÂiiFû!,é'lr4';I,F
n...Et qui est meilleur que Dieu en matière...
La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus)
"..,Etjuge entreeuxenéquité,carDieu aime
vraimentlesgenséquitabl...
La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus)
Et nous croyons que Dieu le Très-HautaccordeSa
satisfactionaux c...
La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus)
{l'f)',1".,, i5ùsL, Ë, F
"Seule subsistera le Vïsagede ton Seign...
La croyance des gens de Ia Sunna et de Jama'a (Consensus)
uEt consfiuis I'arche sous Nos Yeux et d'tprès
Notre révélation....
La croyance des gens de la Sunna et de Jamd'a (Consensus)
"Ce jour-lù, il y aura desvisagesresplendissants
qui regarderont...
La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus)
"Et Son commandemen$lorsqa'Il veut une chose,
consisteù dire : '...
La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus)
Mohamed (6) et que cette négation implique
I'affirmation du cont...
La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus)
voie du Coran et de la Sunna de notre prophète
Mohamed (@). Et n...
La croyance des gens de Ia Sunna et de Jama,a (Consensus)
uNe méditent-ils donc pas sur le Coran ? S,it
provenait d'un aut...
La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus)
t i - -
o ' t t - t ' - ' f ' - ' .
{ ir * u ,Yivt ôiP:Y
'1..Noa...
La croyance des gens de Ia Sunna et de Jama'a (Consensus)
Chapitre2
La croyanceauxAnges
"...des semiteurs honorés. Ils ne ...
La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus)
Dieu lesa cachésdenosregards;nousne lesvoyons
donc pas, mais il ...
La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus)
Résurrection; l'Ange de la Mort est chargé de
prendre les âmes;I...
La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus)
Et parmi eux aussi, les Anges au servicedes
habitantsduParadis:
...
La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus)
Chapitre3
La croyanceauxLivres
Révélés
T-:I t nous croyons que D...
La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus)
avec eux le Livre et la balancepour quelesgens
établissentlai us...
La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus)
avait dans la Thora, an guide et une exhortation
pour lespieuv.'...
La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus)
et il "...confrrmele livre qui étaitavantlui etest
prédominantsu...
La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus)
leurs propres mains puis disent : 'Ceci vientde
Dieu' pour en ti...
La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus)
, . 1 t . . t t . . . - t o . . . - o t . t . o t
./t'lj JJil
"r...
La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus)
Chapitre4
La croyanceauxprophètes
t nous croyons que Dieu le Trè...
La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus)
"Nous t'avons fait la révélation comme Nousla
ftmes à Nqé et aux...
La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus)
t : eU! tir-jî çjil3 Vy q ,*s V j"!t U é e; F
. t . . . t . ' a ...
La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus)
"Dis : Je ne vous dis pas queje détiens les trésors
de Dieu, ni ...
La croyance des gens de la Sunna el de Jama'a (Consensus)
t t . z o . , - i t t - - . o . , a . , , t
. ."".
( trf l.Lesrl...
La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus)
, O . " . r t t . t 0 . 6 . 6
. - . . t . t ,
{ çtrîul r+lt
e
ùt...
La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus)
illettré qui croit en Dieu et en Sesparoles. Et
suivez-lealin qu...
La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus)
Et nous pensonsque celui qui prétendqu'il existe
aujourd'hui une...
La croyance des gens de la Sunna et de Jdma'a (Consensus)
"Ceux qui ne croicnt pas en Dieu et en Ses
messagers,et qai veul...
La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus)
qu'il existaitparmi euxceluiquiétaitmeilleurque
lui etplusdigned...
La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus)
ce,jusqu'à ce queviennel'ordredeDieubénisoit-
n.
Et nous avons f...
La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus)
chacun, Dieu
récompense..."tol
a promis la plus belle
Et la Paro...
La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus)
Chapitre5
La croyanceauJourDernier
ous croyonsauJourDernierqui e...
La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus)
Puis on y soufilera une seeondefois, etlesvoîlà
deboutsà regarde...
La croyance des gens de la Sunna el de Jama'a (Consensus)
il invoquera Ia destruction sur lui-même. Et il
brûleradansunfeu...
La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus)
t t
: .
o a , . - o . .
z + ^ .
t o r o t t , . . t . t t / . o ...
La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus)
moment où le chagrin et le tourment les auront
atteintsd'une faç...
La croyance des gens de la Sunna el de Jama'a (Consensus)
Et nous croyonsau pont-/eÇirat qui seradresséau-
dessusde l'enfe...
La croyance des gens de la Sunna et de Jdmd'a (Consensus)
t - . . t . t o . . t ! "
t a . o t t t . . , ' . . . . i r
{ or...
La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus)
u...Et quiconquecroit en Dieu etfait le bien,Il le
fait entrer a...
La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus)
Et nous témoignonsl'enfer pour tous ceuxquele
Livre et la Sunnao...
La croyance des gens de la Sunna el de Jama'a (Consensus)
. t . o t t . t t - . - - U t t . . ' t '
iiit tprt nS;r çX" ëjt...
La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus)
tout ce que le Livre etla Sunnaontrévéléàpropos
deschosestouchan...
La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus)
Chapitre6
La croyanceauDestinbon ou
mauvais
t nouscroyonsaudesti...
t"ni+.irrtfp Ity
{; ari"-ui
"otyY
ê
La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus)
é,1J5ù! ,Ps'!lSrtJl j
"Ne sa...
La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus)
produit de I'action d'un deSesserviteurs(paroles,
actesou délais...
La croycnce des gens de la Sunna e! de Jama'a (Consensusi
choix etuneforcedeparlesquelsseproduisentleurs
actes.
Les preuve...
La croyance des gens de Ia Sunna et de Jama'a (Consensus)
"Dieu n'impose à une âme que selon sa
capacité,.."128
3. Félicit...
La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus)
pleine volonté. Il ne sentà auncunmoment que
quelqu'un I'oblige ...
La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus)
,yG'?l; É;rril:ûs;i u,il ,u
'i
tç.pi*ir',;-j|y
'i
S*J^ J r-,îrrt...
La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus)
chacun sera mis dans I'aisancepour cequi a été
créé (décrété)."t...
La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus)
Et nous croyonsquele mal ne provient pasde Dieu
le Très-Haut, ca...
La croyance des gens de la Sunna et de Jama,a (Consensus)
"La corruption est opparue sur tene et sur mer ù
cause de ce que...
La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus)
Chapitre7
Lesbénéficesd'unefoi ferme
ettefoi ferme dotéedesbases...
La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus)
Nous le récompenserons,certainement enfonction
desmeilleures de ...
La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus)
2. Reconnaîtrela sagessedeDieule Très-Haut,car
il a légiféré des...
2.
La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus)
.,
l. Etre dévoué dans I'obéissancede Dieu le Très-
Haut, dan...
La croyance des gens de Ia Sunna et de Jama'a (Consensus)
3. Chasser I'admiration de soi-mêmelorsque la
chose voulue seréa...
La croyance des gens de la Sunna et de Jama,a (Consensus)
ce qu'Il voas a donné. Et Dieu n'aime pas tout
présonrptueux, pl...
La croyance des gens de Ia Sunna et de Jama'a (Consensus)
TabledesMatières
PréfacedeCheikhAbdel-'AzizIbnAbdellalt
Ibn-Ba2....
as,@lg,&JlJÀT
.i-",it
ûE d*JfCto.lf "1.*. /U$l
A'"iJiJf ÀilJLr
French 23
French 23
French 23
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

French 23

249 vues

Publié le

French 23

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
249
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

French 23

  1. 1. La CroyancedesGens dela Sunnaet deJama'a (Consensus) ECRITPAR Cheikh Mohamed SalehAl-'Othavmin
  2. 2. [? Ministry of IslamicAffairs , 2000 King Fahd National Library Cataloging - in - Publication Data Al-Othaimeen, Mohammad bin Saleh La croyance des jenis du sunna et de janaa consensus- Riyadh UP ,12X 17cm ISBN: 9960-29-349-l 1-Islamiccreeds I . Title. A0 ilc 4427121 Legal Deposit no. 4427l2l ISBN: 9960-29-349-L
  3. 3. La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus) Au NomdeDieu,le Clément,leMiséricordieux Préface Louange à Dieu Seul et la prière et le salut sur I'ultime prophète,Mohamed,sur sa familleetsur sescompagnons. J'ai pris connaissancede cetteprofessionde foi du musulman sousforme de résumé,composépar notre frère l'éminent savant Cheikh MohamedIbn Saleh Al-'Othaymin. Je I'ai entenduen entier' et je I'ai trouvé complet et clair concernantla foi desGensde la Sunnaet du consensus(AqidatAhl As-Sunnawal- Jama'o2), particulièrement dans les chapitres de l'unicité de Dieu, de Ses noms et attributs, de la I Son éminence cst aveugle depuis l'âge de 19 ans ' Ahl At-Sono wa!-Jana'a : le terme Abl Arsnnnadésigne ceux qui se réclament de la tradition du prophètc Mohamed, par oppositron aux paroles des gens de l'Innovation (Ahl A/-Bida'a). Al-Jama'a désigne ceux qui se sont réunis autour de la vérité authentifiée par le Coran et la Sunna. On entend pat Ahl As-S*nna wal-lana'a,les compagnons du Prophète, leurs successeurset les successeursde ceux-ci. Ibn Mass'ud - que Dieu I'agrée,a dit à leur suiet : "Le consensusest ce qui est conforme à la vérité, même s'il n'est représenté que par une personnc." 3
  4. 4. La croyance des gens de Ia Sunna et de Jama'a (Consensus) croyanceen Dieu, en SesLivres révélés,en Ses messagers,auxanges,auJourduJugementDemier, etaudestinbonoumauvais. n a aussiajoutédes retrouve dans peu domaine. points importantsque I'on d'ouvrages écrits dans ce Que Dieu lui accorde donc Sa rétribution, lui augmente sa science, le guide et fasse que cet ouvrage profite à tout le monde,ainsi que sesautre livres. QueDieu le mette,ainsiquenouset tousnos frères, parmi le nombre des guides et de ceux qui sont guidés, et parmi ceux qui appellentvers Dieu avec des preuves accablantes.Il estI'Audient et le Proche. Et que Dieu prie et salue sur notre prophète Mohamed,safamille et sescompagnons. Cheikh Abd Al-'Aziz lbn Abdellah lbn-Baz PrésidentGénéral desAdministrations des RecherchesIslamiques,de I'Ifta, de la Prêcheet de I'Orientation.
  5. 5. La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus) Au nom deDiea,le Clément,le Miséricordieux Louanges à Dieu, Seigneur de I'univers. La fin heureuse sera accordé aux pieux [e jour du Jugement Dernier], et I'agression, uniquementaux transgresseurs. J'attestequ'il n'y a d'autredivinité queDieu Unique sans associé, et j'atteste que Mohamed est Son serviteur et messager,le dernier des prophèteset l'Imam des vertueux - Que Dieu prie sur lui et le salue, ainsi que sur sa famille,sescompagnonset leurs successeursde bonne foi jusqu'auJourde la Rétribution. Dieu le Très-Haut a certesenvoyé son messager Mohamed comme miséricorde pour l'univers, comme modèlepourceuxqui font le bienet comme preuvepour I'humanitéentière. Il a montré à travers lui et à traversce qu'Il lui a révélé du Livre et de la sagessetout ce qui est bénéfique aux serviteurs de Dieu et amélioreleur état du point de vue spirituel et temporel ; parmi cela, lescroyancesauthentiques,lesbonnesactions, la haute moralité et le bon comportement. Le
  6. 6. La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus) Prophète a donc laissé sa communauté sru un chemin clair comme le jour et personne ne s'en écartesansquecelane causesaperte. Ceux de sacommunautéqui ont suivi ce chemin ont réponduà I'appel de Dieu et à sonmessager; ce sont etrx les meilleurs de la création. Parmi eux, on compte les compagnonsdu Prophète(As-Sahaba), leurs successeurs(At-Tabi'in), et les successeursde ceux-ci, de bonne foi. Ils mirent en pratique sa législation et secramponnèrentscrupuleusementà sa Sunna, que ce soit dans leur foi, leurs actes d'adoration, leur morale ou leur comportement.De ce fait, ils devinrentle groupequi ne cesserad'être dans la vérité. Nul mal venant de la part de ceux qui ont refusé de leur porter secoursou de ceux qui les ont contredit, ne les atteindrajusqu'à ce quevienne I'ordre de Dieu- le Très Haut, et enverset contre tout, ils resterontsur cettevoie. Nous sommes- Dieu merci - sur leurstraceset nous nous guideronsà l'aide de leurstraditions,régiespar le Coranetla Sunna.Nousdisonscelapour évoquer les bienfaits de Dieu- le Très Haut surnouset pour montrer les devoirsde chaquecroyant. Nous demandonsà Dieu - le Très Haut de nous affermir ainsi que nos frères, par la paroleferme
  7. 7. La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus) dansla vie présenteet dansI'au-delà,et denous accorderde sa part tu1emiséricorde.Il est certes Celuiqui accordetoutechose Vu I'importancede ce sujet,à propos duquelles gensdivergent,j'ai souhaitéécrire sous fonnede résumécetteprofessionde foi qui apourtitre " La Foi des Gensde la Sunna etdu Consensus".Ce livre traite delacroyanceenDieu,enSeslivres,en Sesmessagers,en Sesanges,auJourDemieretau destinencequ'il adebonetdemauvais. Je demandeà Dieu le TrèsHautqu'il acceptececi comme exclusivementpour Son visage, qu'il m'accordeSa satisfactionetquetousSesserviteurs entirentprofit. L'auteur.
  8. 8. La croyance des gens de Ia Sunna et de Jama'a (Consensus) ChapitreI La crovanceenDieu le Très-Haut otre foi consisteen la croyanceenDieu, à Ses anges,en Seslivres,en Sesmessagers, au JourDernieret au destinbon ou mauvais. Donc, nous croyons à la Rouboubiya'de Dieu - le Très Haut ; c'est-à-direqu'il est le Seigneur-Maître, le Créateur, le Souverain qui s'occupedetouteschoses. Et nous croyons à la Oulouhiya de Dieu - le Très Haut; c'est-à-direqu'Il estla seulevraiedivinité et que tout objetd'adorationendehorsde Lui n'estque mensonge. Et nous croyons en Ses Noms et attributs,c'est-à- dire qu'Il possède les plus beaux Noms et les attributsparfaitsde la grandeur. ' Lr Rtùoùja : le pouvoir de créer, de pourvoir à la subsistance des créatures, de donner la vie et la mort, de régirl'univers... T<tut ccla doit être attribué à Dieu Seul, et il faut croire qu'll n'a en cela aucun ;rssocié. 8
  9. 9. La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus) Et nous croyonsàSonunicitédanstout cequi aété cité; c'est-à-direqu'Il n'a pasd'associéni dansSa Rouboubiya,ni dans sor' Oulouhiya,m dans Ses nomsetattributs.Dieu- le trèsHautadit : t . o . o . , t o t . . . t . o . - /.r J":'V ptr;GÉ (;;t'r ûstrrtrrjtÇry {É,,J "Il estle Seigneur-Maître descieux et de la terrc et de ce qu'il y o entre eux. Adore-Le et aie de I'endurance dansSon adoration. Lui connais-tu un homonyme?'n Et nouscroyonsqu'Il est... . t , t o . . d . t t t o . . t 2 . . 2 . t - , J i , .-f t nl l-r )l i:-. oirÛ ) tr'rlt or.Jlf )! 4J!) dJlÈ ' , ' , o . t . t , a t, Èl'i fi! T! ry gj* ç.ijt tr ë ,;o)t d ur é'tr..Jl ' )- " ' g: çU t+ i1 e"tr'y:,* Jtb2*2)J rgôIt t,; 1ç{î-* - , ' o t ô t , t ë , t t ' ' t , t a t , r(trry'#'r^, t*çËiory1l.1,f:'!tsor#t a=.f ..."Dieu ! Nulle divinité àpart lui,le Vivant, Celui qui subsiste par lui-même. Ni somnolence ni sommeil ne le prennent. A Lui appartient tout ce qu'il y a dans les cieux et sur la terre. Qui peut intercéder auprès de Lui sans Sa permission. Il a Marie, v. 65
  10. 10. La croyance des gens de la Sunno et de Jama'a (Consensus) connoît leur passé et leurfutur. Et deSascience, ils necernentquecequ'Il veut.SonTrônedéborde les cieux et la tene, dont la garde neLui coûte oucune peine. Et Il est le TrèsHaut, le Très Grand.'E Etnouscroyonsque... , . . t . t . . t . 6 . ô t . . t a ,j.-"-)l g ôrt6.lJtjeJJl dto Jo )l o,lT ,f..tllÛt r. F t a , t ' r o t . o . t t r t t i , t , t ç>LJr,r13t ÉJLJIJ. Tl .JlT .siir oijrf @ p"rltr . t o t t - . . . o t t . . - . t . I l - " t . o t . . t ô 2 o t o ë-.5-* h.c drl ùb.-"" .ït.;.Jl .;l+*Jl -1i,rJt;*aarJt JrjJl . r . ' , n . , . o ' , o , . o . . i . r " . , " , . o ' , ; i'# S*J 'u-.,'lri't"tÂt ier1r'ô)v'Jt^i,',^ @ {"Gj''}f! ;;t,rst, ët',.;lt ét uC'estLui Dieu Nulle divinité autre queLui,le Cannaisseurdumondeinvisibleetdu visible.C'est Lui le ToutMiséricordieux,le TrèsMiséricordieux C'est Lai Dieu, nulle divinité autre que Lui, Ie Souverain, le Pur, l'Apaisant, Ie Rossurant, le Prédominant, le Tout- Puissont, le Contraignant, l'Orgueilleux. Gloire ù Dieu, Il transcendece qu'ils Lui associent.C'est Lui Dieu,le Créateur, Celui qui donneun commencementà toutechose, le Formateur. A Lui lesplus beauxnoms Toutce 5La Vache,v. 255 10
  11. 11. La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus) qui est dans lescieuxetsur la terreLe gloriJie.Et c'estLui lePuissantetleSage.'x Et nous croyonsqu'à Lui appartientlaroyautédes cieuxetdelatene. @ r"d.l''ri, -rr"l'{t uulr4,/'v4.1"*VÉ .rl,.iF , t . - n . . t , t . t . . . t . . , , t , o t . t t - . t o . - (;$ ÊJo.rlÇÂc r13r.f J'+l.l tiUl1tjltsi tçsi Sl "Il crée ce qu'Il veut. Ilfait don deJïlles à qui Il veut et don degarçons à qui Il veut. Ou bien II les donne en paire garçons et Jilles et Il rend stérile qui Il veut. Il est certes Omniscient et Omnipotent'n Et nouscroyonsque... , . . t . t . o t , , t , t o . :tFJl !li. oJ{B J.."Jlgi-lt t^t eg.ttt ,J F t . t t . t ô . . , . . t t a , 4.* .",i -tÉ ;trr+.1 'l-r ;J i;.lt h-'2 ;a11r3 "...RienneLui ressemble,elc'estLui l'Audiant,le Claimoyanï Il possèdeles clefs [destrésorsJdes cieux et de la terre. Il attribue Sesdons avec largesse, ou lesrestreintà qui Il veut.Certes,Il est Omniscient.'Â 6L'Exode,v.222324. ? La Consultation,v. 49,50. t La Consulation,v. 11,12. 11
  12. 12. La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus) . . , . , ô t , . a . , . t r . o . - . t t l4pr.l*..1lÂF-. /+: t+4 olJl.& )l;rlt,/,ttr;f b.l )b- , , r t {.;*.*6'1J9 Et nouscroyons qu' "Il n'y apoint de bêtesur terre dont la subsistancen'incombe ù Dieu et il connaît son gîte et son dépôt, tout estdans un livre clair.'D I ' o - . - i a . t ' o - o - o , " ' - VJf)l) /l ê b d',-l JÂT! k+t'r T 1;lt gur o.r:cap r: -4rt j ;rlr cit* e, )r k Ë r!gr: ;,"'hU t {.,*.*6,J Tl-rryl' Et nous croyonsque"c'estLui qui détientlesclefs de I'invkible. NulautrequeLui nelesconnaît.Et Il connaît ce qui est dans la teneferme comme dansla mer.Etpasunefeuille netombequ'Il nele sache.Et pas une graine dans lesténèbresdela terre, rien de frais ou desecqui nesoitenregistré dansun livre explic'te."to t i ptr.lll d u rtl+-le;tt ,1;*, arUt nU o.rr aitt ',11p . t t . ' I o : t JJrb! ëJ^i_-asl ç --ô çt.ti trj l.tc ï-* ljb --l; .9.'t: {-'ûJt nHud, v. 6. loLesBestiaux,v. 59 1.2
  13. 13. La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus) Et nous croyons qu' nà Dieu appartient la connaissance de l'Heure, et c'est Lui qui fait tomber la pluie et Il sait ce qu'il y a dans les matrices. Et personne ne sdit ce qu'il acquerra demain, et personne ne sait dans quelle terre il mouûa. Certes Dieu est Omniscient et Padaite ment Connoisseun "tI Et nous croyons que Dieu parle de cequ'Il veut, quandIl veut et commeIl veut : , l r ' t ' t,"J<riy,iJté, F " Et Dieu aparlé à Moîse de vive voix"t2 t t . t ' - . , t , ( a,.1a-lf9 Tt4,-Jiy "Ç Uj ) "Et lorsque Moïse vint à Notre rendez-vouset que son Seigneur lui eutparlé"tj i . . t , ô , t , t - a , . . { t*, otr!: ;,.:Itrrbt .+t* ,r o!:u1 } "Et Nous l'appelâmes du côté droit du Mont [SinaîJ et Nous le rapprochâmes tel un conftdent."to d ..lrrir"f iir JiJi FJI rirJu1t gur<Jrrr.r.rirJç i JF- P-'r v' ll Luqman, v. 34- l2 Les Femmes,v. 164 l3 AI-A'raf, v. 143 la Marie, v. 52 13
  14. 14. La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus) Et nous croyons que "^Sila mer étaitencrepour [écrireJ les paroles de mon Seigneur, la mer s'épuiseraitcertainementavant quenes'épuisent lesparolesdemonSeigneur'ns e :*'q:,*.'.â,'rititî:r-34 i:rtt ,I.Gi"j'rb { - . t . . 7 i t t . . o . . t t . i / { a=f }f ûJtir!dll c,'t15e$t V,sal "Et quand bien même tous les arbresdela tene seraient desplumesetl'océan, uneencrerenforcée par sept autres océans,les paroles de Dicu ne s'épuiseraient pas. Dieu est certesPuissant et Sage."tu Et nous croyons que Sesparolessont les plus parfaites,véridiquesdanslespropos,justesdansleur formulationet très plaisantesdansleur récitation. Dieule Très-Hautadit : ( T-, Éy *1, iJS c-ôi; È uEt la parole de ton Seigneurs'estcomplétéeen toutevéritéettouteéquité"l7. | . o - o - . Et Il a dit : ( t+..t ailtu é.t-.ai,ty u...Etquï estplus véridique que Dieu enparole."t" 15 La Caverne,v. 109 16 Luqman, v. 27. 17 Les Bestiaux, v. 115 t4
  15. 15. La croyance des gens de la Sunna el de Jama'a (Consensus) Et nous croyonsquele SaintCoranestla parolede Dieu le Très-Hautpar laquelleIl S'estexprimé réellement.Il I'a prononcédevantI'angeGabriel,et celui-ciI'a descendusurlecoeurduProphète- que Dieupriesurlui etle salue. t t . t t r , - . t , 4.,YU6) n /$rt ah,JiJ F "Dis :"C'est Ie Saint Esprit (Gabriel)qui I'afait descendre de la part de ton Seigneur en toute tétité.rtts .rt" " Et ceci (le Coran), c'est le Seigneur de I'univers Qui l'a fait descendre. Et I'Esprit Jidèle est descendu avec cela sur ton coeur, pour que tu sois du nombre desavertisseurs.Avec une langue orabe très claire.'no Et nouscroyonsqueDieu exaltésoit-Il estau dessus de Sescréaturespar Sonessenceetpar Sesattributs, suivantla paroledu Très-Haut,(,*rr.ir 'ët itb l8 J,csFcmmes,v. 87. re l-cs ,,beilles,v. 102. io l,cs Poètcs,v.192-195 15
  16. 16. La croyance des gens de Ia Sunna et de Jaila'a (Consensus) u...EtIl estle Très-Haut,le Très-Grand'nt, EtSaparole: , t . , i , t / ' , ' t ' ' ' Ô ' t ' " ' ' ^ - l - ( r*l' p-S^ltpt ::V ét iust 2a3Y uC'estLui leDominateurSuprêmesur Sesesclaves ; c'estLui leSage,leParfaitementConnaisseur.'2' Etnouscroyonsqu'Il { il' ji ;irtt* u'1-r';gÉiz-'41i:r:r>ft;r'y>$ ucréa les cieux et Ia terue ensixjoursrpuiss'est installé sur le Trône, administrant toute chose...'zi Son installation sur le Trône veutdire qu'Il estau dessusdu Trôneen Sonessenceet cetétablissement est particulier et sied à Sa grâce,Samajestéet Sa gloire. Nul ne peut en connaître le comment,sauf Lui. Et nous croyons qu'Il est avec Ses créaturesen même tempsqu'Il estsurSonTrône; Il connaîtleur situation, entend leurs paroles,voit leurs actes et administre toutes leurs choses, pourvoit à la subsistancedu pauvre, accorde au nécessiteux, donne I'autorité à qui Il veut,arrachel'autoritéde qui Il veut, accorde la puissanceà qui Il veut et humilie qui Il veut.Il détientle biendansSamain et 2 l , t-â 'acne, v. l)). l,cs Desuaux, v. I ù. JOnas, v. J 16
  17. 17. La croyancedes gensde la Sunnaet de Jama'a (Consensus) il est capable de toute chose. Et celui dont les attributs sont ceux citésci-dessus,estcertainement avec Ses créaturespar Sa science,même s'Il est certes au dessus d'eux sur Son Trône, en Son essence. "II nty o rien qui Lui ressemble, et c'est Lui l'Audiant, le Clairvoyant.'Da Et nousne dironsjamaiscommelesHalouliteset les Jahimites,et d'autres qui disent queDieu estavec Sescréaturessurterre.en Sonessence. Nous estimonsque celui qui dit detelsproposest mécréant ou égaré,car il a attribuéà Dieu ce qui ne Lui siedpas. Et nous croyons à ce dont nous a informé Son messager,Mohamed (ffi) à son propos ; nous croyons qu'Il descendchaquenuit, danssondernier tiers, au ciel Ie plus bas. Il dit alors : "Qui m'invoque, J'exaucerai sa requête ; et qui Me demande, Je lui donnerai i qui Me demande l'absolution,Je la lui accorderai.'ot Et nous croyons queDieu - Gloireetpuretéà Lui - viendra le Jour de la Résurrectionpour êtrele Juge 2a La Consultation,v. 11. 25 Rapporté par Al-Bukhan et Dieu I'agrée Muslirn du hadith d'Abu Huraira - que 17
  18. 18. La croyance des gens de Ia Sunna et de Jama'a (Consensus) SuprêmeentreSesserviteurs.Dieu exaltésoit-Ila dit: 1- É*'eiiJr, gl,,oVs@r r3,rfr ;r'lr cSr rilXSp "Non ! Quandla tene serapuloérisée.Et qaeton Seigneur aiendra ainsi que les angesrdng par rang, Et on amènera,cejoar-là,|'Enfer,l'homme se rappellerd encejour, rnaisà quoi lai seroirace rappel.'a6 Etnouscroyonsqu'{ i; t"iitl p "IIfait parfaitementcequ'II veut'n'. Et nouscroyonsqueSavolontésesubdiviseendeux catégories: . une volonté universelle: seréaliseparelle,ce qu'Il veut et celan'impliquepasforcémentqu'Il aimela choseréalisée.Dieule Très-Hautadit : { +r,uiù n' ';st'jt iuttt' Jl 'u 11} o... "Si Dieu avait voulu, ils ne se seraient pas entretués,mais Dieufait cequ'Il veuL',' 26L'Âub., v.21-23 27IæsConstellations,v. 16 18
  19. 19. La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus) t . . t o . - . , j . . t " > . . . , . r , , r , - t ù.r; 4!: é.r ,^ &r ùi4J oilÙSo1) u... A quoi bon vous servira mon conseil, au cas oùt je voulais vous conseiller et que Dieu veuille vous égarer. Il est votre Seigneur et Maître."2n . une volonté juridique : elle n'implique pas forcément que la chose voulue se réalisera. Mais cette choseesttoujours aiméede Dieu. Dieu le Très- Haut a dit : , , a t . - . ( tcJàry+ lJLrirî.rt6:ltùgl4j!t +n &./j1 dï{1.itt,y "Et Dieu veut accueillir votre repentir. Mais cew qui suivent les passions veulent que vous vous incliniez grandement.'Ro Et nous croyons que Ses volontés universelleet juridique sont régies par Sa sagesse,donctout ce qu'Il décrète universellementou prescrit comme actes cultuels à Ses serviteursjuridiquement,I'est pour une raison et suivantSasagesse,quenousen appréhendionsla raisonou non. l z {ûâ"5t;1Ét, nt,|ÎF "Dieu n'est-Il pas leplus SagedesJuges.'B 2 8 , La acne, v. z)J 2nHu,l, *,.34 30 LesFemmes,v. 27 19
  20. 20. La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus) qo;ÂiiFû!,é'lr4';I,F n...Et qui est meilleur que Dieu en matière de jugement,pour desgensqui ont unefoiferme.'B' Et nous croyons queDieuTrès-HautaimeSesélus etceux-ciI'aimentaussi. t " r r , ' 2 ' o ' t 7 " i ' 2 t o t ' 4 dJlé..-, .tJ*l, Ut ;.t94.:5 ù!-fi È "Dis : "Si vousaimezvraiment Dieu, suivez'moi, Dieu vous aimera glars...'Br 4'"Ht#i*Jl;li .i,;F "Ô vous qui avez cru ! quiconque parmi vous apostasie de sa religion, Dieufera venir un peuple qu'Il aime et qui L'aiment.'na I . " ! t ' z ' . ( &l!.eJl uatl aJ13p ..8t Dieu aimelesendurants.'n' o t o ! Ô t ' o ' t ô ' { ;+-Ljt r.1e.iltit l-l! Ê++é.! } ll l-e Fig,oiet,n. I 12L" Tubl. Servie,v. 5o 33La Famile d'Imran,v. 31 roL, T^bl. Servie,v. 54 3tL" F" iI. d'Imran,v. 146 20
  21. 21. La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus) "..,Etjuge entreeuxenéquité,carDieu aime vraimentlesgenséquitables'86 , / . o t o 2 j i t t o ' . . t iJ#.*'bJl .-'.l aittôl lJ:.-'iJ È "...Etfaites Ie bien, car Dieu aime les bienfaisants.'87 Et nouscroyonsqueDieu le Très-Hautagréetout ce qu'Il a autorisécomme actes et paroles,et qu'Il détestetout cequ'Il a interdit : ol,:,irlt riU r; Tl é- F "' "rt!t;-Éi ôlut l r {é *; trfrl "Si vous ne croyezpas, Dieu sepasse largement de vous. Il n'agrée pas pour Ses serviteurs la mécréance. Et si vous êtes reconnaksonts, Il I'agréepouFvorrs..,'o' , , o {;rr"tilt e. T3r'llJ*: r+t+ Ê*rÇl ailto; "n, F u... Mais Dieu détestaleur départ[pour la guerue sainteJ,Il les s donc rendusparesseux.Et il leur fut dit : 'Restezavecceuxqui restent'."'n 36 La Tuble Servie, v. 42 37 Lavache,v. 195 l8 Les Groupes, v.7 3e Le Repentir, v. 46 21
  22. 22. La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus) Et nous croyons que Dieu le Très-HautaccordeSa satisfactionaux croyantset à ceux qui accomplissent lesbonnesoeuvres. 4.'i,,,;l-o..lar,t 'L'ror,rt{io JJI.,"",F "... Dieu leur a uccordéSa satisfoction et ilsLui ont accordé la leur. Telle sera la récompensepour celui qui aura craint son Seigneur.'xo Et nouscroyonsqueDieu le Très-Hautsecourrouce contre ceux qui ont mérité Sa colère parmi les mécréantset les autres: { r-J' 'ur ,--zz1 "r-sri;tt'# :irt} ntrdr/tiillF '(... Ceux qui pensent du mal de Dieu. Qu'un mauvais sort bmbe sur eux. Dieu estcourroucé contreeuxr...'At u...Mais ceux qui ouvrent délibérémentleur coeur à la mécrëance,sur ceux-là la colère deDieu et un châtiment terrible.'n' Et nous croyons que Dieu le Très-Hautpossèdeun VisageMajestueuxetNoble. ao La Pre.r.re,.,r.8 o' La Vi.t.,it. Iiclarantc, v. 6 a2 l,cs rbeillcs, v.106 22
  23. 23. La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus) {l'f)',1".,, i5ùsL, Ë, F "Seule subsistera le Vïsagede ton Seigneur, plein deMajesté et deNoblesse.'xj Et nous croyons que Dieu le Très-Hautpossède Deux Mains généreuseset immenses. <laé' ui3w#ir,iJii "...Att contraire, SesDeux Mains sont largement ouvertes.Il distribue Sesdons commeIl veut"'u t ' t . o t r . o - o ; . o - - , ; , . : . - . ,tly)l j i"lro,ltf.l *a.l trr"+ ,?l'!l3 gÉ g dlJll3J.ribJ F . . t , . t , , . . _ . t , , o t . { i a - 4ëf *k,Jbrdtâ*, ?ah "Ils n'ont pas estiméDieu comme II devrait I'être. Alars qu'Il rossemblera la terre entière dans une poignëe Ie Jour de la Résurrection et les cieux seront pliës dans Sa Main Droite. Gloire à Lui! Il estau-dessusde cequ'îls Lui associent.'As Et nous croyons que Dieu le Très-Hautpossède égalementDeux Yeux véritables,d'aprèsSaparole: t , o t o ; . o . ' o - q Çz:-l t+ct+.ltilte-l: F ar l,e Misé.icordieux,v.27 * L^ Tabl. Servie,v. 64 4 i , Les uroupes. v. o/ 23
  24. 24. La croyance des gens de Ia Sunna et de Jama'a (Consensus) uEt consfiuis I'arche sous Nos Yeux et d'tprès Notre révélation.'% Et le Prophète(6) a dit : ";Sonvoile estlumière. S'il I'enlevait, la lumière deSonvisagebrîrlerait tout ce qui setrouvecommecréaturessur sonpassage."47 Les gensde la Sunnasesontmis d'accord sur le fait que Ses Yeux sont au nombre de deux, et ce,en s'appuyant sur la paroledu prophèteMohamed (ffi) concernant I'Anté-Christ : " II estborgneet, certes, votre Seigneurn'estpas borgne."os Et nouscroyonsqueDieu le Très-Haut, {,J' ,r,r'ut9,,.-îr't:ti i:t G''lr?r"I P "Les regards ne peuvent L'atteindre, cependant qu'Il saisit tous les regards, et Il estle Daux' le Padaitement Con naisseur.'nn Et nous croyons que les croyants verront leur Seigneurle Jourde la Résurrection. { rrJrÉç,,.ll6i ry('.y:ti r'tb o6I{.,d, rr.37 o7 Rapporté par Muslim du hadithdeAbu MussaAl-Ach'ari - queDieu l'agrée a8 Rapporté par Al-Bukhari et Muslim du hadith d'Anas - queDieu l'agrée aeLesBestiaux,v. 103 24
  25. 25. La croyance des gens de la Sunna et de Jamd'a (Consensus) "Ce jour-lù, il y aura desvisagesresplendissants qui regarderontleur Seigneur.'Eo Et nous croyonsque rien ne ressembleà Dieule Très-Haut,carSesattributssontparfaits. . t . è t a , t , t o - { "r*rl 6i-tt yùreë1t' -J } u...il n'y a rien qui Lui ressemble.Et II est I'Audient,le Claimoyant.'El t 6 , - t - t , t o . {tY T: t-' ci;t ) } Et nouscroyonsque u...Nisomnolence,ni sommeil ne Le prenne...'n2, cff Son existence et Sa consistencesontparfaites. Et nous croyonsqu'Il ne commetd'injusticeenvers personne,car Sajusticeestparfaite... Et qu'Il n'ignore point les actesde Sesserviteurs, car Sasurveillanceestparfaiteet Il cemetoutechose de Sonsavoir. Et nous croyons que nulle chose ne peut réduire l'autorité de Dieu, quece soitdanslescieux ou sur terre,carSonsavoiret Sapuissancesonttotaux. I t , - t t , , t t , , - - { u-S*é d J* ôîtiJ rrlîrr1oyiu1} 50 L" Résurrection, v. 22,23 5l La Consultation, v. 1'1 52 LaYache,v.255 25
  26. 26. La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus) "Et Son commandemen$lorsqa'Il veut une chose, consisteù dire : 'Soit' et c'est.'n3 ... Et qu'aucune fatigue, ni épuisementne peuvent I'atteindre car Saforce estparfaite. . , ! , , . , ; t , . t ' o ' . ' . . r , , , i ' o ' . o ' . ' . ' {.vl Uti l,Jl[îiL,J t C+rl'1;5111ill""ltt'il'' rÂJJÈ "Certes, Nous avons créé les cieux et la terre et ce qu'il y a entre eux en six iours, sans éprouver aucune lassitude.'60 Et nous croyons à l'affirmation detout ce queDieu s'est afftrmé, ou biencequeSonMessagei(ffi) Lui a affirmé à propos des nomset desattributs.Mais nous désavouonsdeuxprincipestrèscontestéset qui sontà éviter : o I'anthropomorphisme (At-Tamthil wq At- Tachbih : le fait de dire danssoncoeurou avec sa langue que les attributs de Dieu le Très-Hautressembleà ceuxde Sescréatures; o I'interprétation (At-Takiifl : le fait de dire dans son coeur ou avec sa langue, que les attributs de Dieu sont de cette manière ou d'une autre. Et nous croyons à la négationdetout cequeDieu a nié à Son sujet, ou Lui a nié Son Messager 5rYa-Sin,r. 82 5oquq.'. 38 26
  27. 27. La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus) Mohamed (6) et que cette négation implique I'affirmation du contraireet saperfection.Et nous nous taisonssurtoutceàproposdequoiDieuS'est tu,ainsiqueSonMessager. Et nous pensonsque suivrecettevoieestcertesun devoir et une obligation,car ce que Dieu s'est affirmé àLui-mêmeouaniéestuneinformationpar laquelleIl informe à Son sujet,et Il estle mieux placé pour parler de Lui-même; Sa paroleest véridique et Son récit est le plus beau,et les serviteursne peuventLe cernerdeleurscience.Et ce que le Messageraaffirméouniéà Sonsujetest une information par laquelleil informe sur son Seigneur; etil estlemieuxrenseigné,leplussincère et leplusloyalparmilescréatures,leplusvéridique etlepluséloquentd'entre-elles. Enfin, dansles parolesde Dieule Très-Hautetde SonMessagerMohamed(6) setrouventle savoir,la vénté etla clarté.Parconséquent,il n'existeaucune excusevalablepourla réfuter. Lesrèglesàobserverencequi concernelesNomsetattributsdivins Et en tout ce quenousavonscité parmi les attributs de Dieu très-Haut,de façonglobaleou détaillée,par affirmation ou par négation, nous sommes sur la 27
  28. 28. La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus) voie du Coran et de la Sunna de notre prophète Mohamed (@). Et noussommesaussisurle chemin des Prédecesseurs(Salafi de la communautéet des Imamsde la guidée,venusaprèseux. Et nous pensonsqu'il est obligatoirede laisserles textes du Livre et de la Sunnaà cepropossurleur sens apparent, et de les rapporter à leur vérité révélée comme il convient à la grâce de Dieu - exaltésoit-Il. Et nous désavouonsla voie priseparlesdéviateurs de ces propos; ceuxqui lesont déviésde leur sens, contrairement à ce que Dieu et Son Prophèteont voulu. Et nous désavouonsaussi la voie desnégateursde ces propos,ceuxqui lesont détournésdu sensvoulu parDieu et par SonProphète. Et nous désavouonsla voie prise par lesceuxqui interprètent Ses attributs, en s'appuyant sur I'anthropomorphisme(At-Tamthil),et enremodelant le sensapparentpar I'interprétation(At-Takiifl Et nous savonsde sciencecertaineque cequi est révélé dansle Livre deDieu le Très-Hautou dansla Sunna de Son Prophète(ffi) est vérité, et qu'il n'existe pas la moindre contradictionentretout ce qui a été révélé, en sebasantsurla paroledu Très- Haut: t o ' : t " - " . i , { t"S tl>t+t4rl1;e.j alJl,p 'uc-*.16.iJ.9.llriJl.tiy'try)tlt& 28
  29. 29. La croyance des gens de Ia Sunna et de Jama,a (Consensus) uNe méditent-ils donc pas sur le Coran ? S,it provenait d'un autre que Dieu, ilsy trouveraient certainementbeaucoupde contradictions !'8s Les contradictions dans les propos révélés impliqueraitquela révélationn'estquemensonge,et ceci est impossibleà l'égarddesproposdeDieu le Très-Hautet de SonMessager(#). Et celui qui prétendque dans le Livre de Dieu le Très-Haut ou dans la Sunnade SonMessager(ffi), ou entre ces deux, il existedescontradictions,ceci est le résultat de samauvaisefoi et de l'égarement de son coeur. Qu'il se repente doncà Dieu exalté soit-Il, et qu'il délaissecetégarement. Et celui à qui il lui sembledécelerunecontradiction dansle Livre de Dieu exaltésoit-ll, ou dansla Sunna de Son Messager (#) ou entre les deux, cela provient soit de son manque de savoir,soitd'une mauvaise compréhension, ou encore par une réflexion insuffisante. Qu'il fasse donc des recherches, qu'il acroîsse sa réflexion et sa concentration,jusqu'à cequela véritélui apparaîsse claire ; et si la chosen'esttoujourspasclairepour lui, alors qu'il la remetteà Dieu l'Omniscientet qu'il cessedepenserà cequi lui sembleêtre.etqu'il disecommelesgensancrés<iansla sciencedisent: 29 55 ],cs llcmrncs. r'. 82
  30. 30. La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus) t i - - o ' t t - t ' - ' f ' - ' . { ir * u ,Yivt ôiP:Y '1..Noasy croyons; tout estde lupart denotre Seignear..,'ou Et qu'il sachequeni dansle Livre,ni dansla Sunna, et ni entre lesdeux,n'existedecontradictionoude divergence. tu Lu F^ iil. d'Imran. v. 7 30
  31. 31. La croyance des gens de Ia Sunna et de Jama'a (Consensus) Chapitre2 La croyanceauxAnges "...des semiteurs honorés. Ils ne devancentpos Son commandementet agissentselon Son ordre.'E' Dieu le Très-Haut les a créés ; ils Lui vouent I'adorationet Lui obéissent: s,$ru;-;" €F ir;; )1 ciç F ,irj<.-, I È 4.';;*r ',Ér'r uIIs ne se considèrent point trop grands pour L'adorer et ne s'en lassent pas. Ils exaltent Sa gloire nuit etjour et ne s'intenompentpas.'a' 57 I-esProphètes,v. 26,21 58IæsProphètes,v. 19,20 31
  32. 32. La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus) Dieu lesa cachésdenosregards;nousne lesvoyons donc pas, mais il arive qu'Il lesdévoileà certains de Ses serviteurs, parmi eux, le Prophète(6). Il a bien vu l'Ange Gabrielsoussavraieforme:il avait 600 ailes et cachait tout I'horizon. En une autre circonstance,Gabrielseprésentasousla formed'un homme parfait. Lorsqu'il vînt à Marie,celle-cilui parla et il aussilui parla.Et il vînt au Prophète(ffi), sous la forme d'un homme que personne ne connaissait,alorsquelesCompagnonssetrouvaient autour de lui. On ne décelaitaucunetracevisible de voyage sur lui; il était vêtu de blanc vif et ses cheveux étaient très noirs. Il s'assît auprèsdu Prophète(6), plaça ses genoux contrelessienset posa la paume de ses mains sur les cuissesdu Prophète(#), lui parla et celui-ci lui répondît.Le Prophète(ffi) informa ensuitesesCompagnonsque c'était l'Ange Gabriel, venu pour lesinformersur leur religion'n. Et nouscroyonsqueDieu le Très-Hauta imposédes tâchesaux anges. Parmi eux, Gabriel estchargédefairedescendrela révélation de la part de Dieu, surSesprophèteset messagerschoisis; Michaëlestchargéde la pluie et de la végétation;I'Ange Esrafeel,c'est lui qui est chargé de souffler dans la trompe le Jour de la 5e Rapporté par N{usl,im du hadith d'Omar Ibn ,l-Khattab - que l)icu I'agrée 32
  33. 33. La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus) Résurrection; l'Ange de la Mort est chargé de prendre les âmes;I'Ange desmontagnesa pour rôle de s'enoccuper;Malek estle gardiende I'Enfer. Parmi eux également, les Anges chargés des embryons dans les matrices; d'autres, chargés de protéger les Fils d'Adam (les êtres humains), d'autres chargésd'inscrire leurs oeuvres. Il y ena deux pour chacund'entre nous : . t ' J t o . . t ' q-*c*.r qJ)!,J/u Wt .&p+r rlt.,ltêt ,.t,fb u...Un, assrs à droiteret uk, à gauche, ik recueillent. Ils neprononcent pas uneparole sans avoir auprès de lui un observateur prêt à inscrire'xo. Et d'autres chargésd'interroger le mort dans sa tombe. Deux Angesviennentle questionnersurson dieu,sareligionet sonprophète,alors: . ' . ! ôi)l *sijrJJt ôuâJtJ .-rtltrJlrr r,..i 4 ;r* r".!r.ga,d,*!riJrut'Sorl "Dieu affermira lescroyantspar uneparoleferme dans lu vieprésenteetdansI'au-delà.Tandisqu'II égarelesinjustes.Et Dieufait cequ'Il veut.'bl 60q"f, .rr.17,18 6t Abtahant,v.27 ..riirnlr 'J Uv ' - : ' ) r J J
  34. 34. La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus) Et parmi eux aussi, les Anges au servicedes habitantsduParadis: "Les Anges entrerontsur eux de chaqueporte. Paix sur vouspour cequevousavezenduré.Alors, quelleestbelle,vatreultime demeure!'*' Le Prophète(6) afait mentiondecequeleBeytAl- Ma'rnour (LaMaisonpleine)setrouvantauciel,est visitée - ou dansuneautreversion,qu'ils y prient- chaque jour par 70"000anges,qui ne reviennent jamaisàcetendroit,jusqu'audernieru'. u2 L To.rn.r..,v.23,24 63 Rappottépar Âl-Bukhari et Muslim 34 {rr'.rrreé"j:;
  35. 35. La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus) Chapitre3 La croyanceauxLivres Révélés T-:I t nous croyons que Dieu le Très-Hauta fait fi descendre sur Ses messagersdes Livres I-lcomme preuvescontre les Mondesset une clairvoyanceporrr lesbienfaiteurs.Avec cesLivres, les messagersleur enseignent la sagesseet les purifient. Et nous croyons que Dieu le très-Haut a fait descendreavec chaquemessager,un livre, selonSa parole: - a t t ' t t p/J jt.;+lt; ./KJl e<+ uli: .lç! L:l-.,ULrî -riJF "Nous avons en effet envoyéNosmessagersavec des preuves accablantes et avonsfait descendre 64 Le -ond.. des humains et le monde desJinns 35 4-u-ai9yûr
  36. 36. La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus) avec eux le Livre et la balancepour quelesgens établissentlai ustice.'xs Parmiceslivres,nousconnaissons: A) La ThoraqueDieule Très-Hautafait descendre sur Moise - QueDieupriesurlui etle salue- etqui estleplusimportantdesliwesdesFilsd'IsraëI. 'uu 4"Lia.,srojlr V'çE*t,i-tJi q*lÛyrÛ;îÉ1p' . , ' . , t . , . , ' {'1.<, qb ti6l {'yY ;rtPi^'-.ttqtLrlll ù1+ljljllrb "Nous avonsdescendula Thora; ellecontientun guide et une lumière, avec laquellelesprophètes qui se sont soumisiugent les affaires desiuifs' ainsi que les docteursetlesrabbins,car on leur a conJîéla garde duLivre deDieu et ilsensontdes témoins...'x6 B) L'Evangile (Al-Injil) queDieu le Très-Hauta fait descendresur Jésus - que Dieu prie sur lui et Ie salue-.Il confirmelaThora et la complète. ôl)tll Ot 6 ft"";:rl t ":;4', J:?!)r;ç'.,F { "i.t zto'v1eÀ j u...Et Nouslui avonsdonné l'Evangile qui contient un guide et une lumière, pour confirmer ce qu'il y 65 l,e Fer, v. 25 6u L" Tubl. Servie, v. 44 36
  37. 37. La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus) avait dans la Thora, an guide et une exhortation pour lespieuv.'a1 (FJ' if ç!,"e ç3",h:Y u...Et pour queje vousrendelicite unepartie dece qui vousa étédéfendu"68 C) LesPsaumes(Az-Zabour)queDieule Très-Haut adonnéà David- queDieupriesurlui etle salue. D) Les Feuilletsd'Abraham etdeMoise(Souhouf Ibrahim wa Moussa)- que la prière etle salutde Dieusoientsureux. 4.Ai:rû+r;l,&@ ;jr'lr,.a^brj rr^t1y, "Ceci ,, trouw certesdans lesFeuilles anciennes, les Feuilles dAbraham et deMoise,se. E) Le SaintCoranqueDieu a fait descendresur Son prophèteMohamed(6), le dernierdesprophètes , - 6 t o . . r o {.itipt, s"+Jtq:! ) /V.rJ" } "...commeguide pour lesgentsetpreuve claire de la bonne direction et du discernement...,no { +J" t-'gl ./t5Jl j/ q{ Jc U É* }, 6' L^T^ble Servie,v. 46 ut Lr F^-iI. d'Imran, v. 50 un L. Trèr-H"ut,v. 18,19 ?o La rache,v. 185 37
  38. 38. La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus) et il "...confrrmele livre qui étaitavantlui etest prédominantsur lui."' Dieu a donc abrogépar le Corantous les livres précédentset Il a pris sur Lui la chargede le protéger contre la frivolité et l'égarementdes falsificateurs. { lrr"; 'Â u1i;"iuÛ; ,"" ÉtF "Certes c'est Nous qui avonsdescendule Roppel et c'est Nous qui le protègerons.'" catil demeurera une preuve contretouteslescréaturesjusqu'aujour de la résurrection. En cequi concemeleslivresqui ont précédé,ils sont effectivement temporaires,révéléspour unepériode déterminéequi finit avecunenouvellerévélation qui l'abroge, et apporteenmêmetempsla preuvede ce qu'ils ont subicommefalsificationset changements. Etant donné qu'ils n'étaient pas protégés,on y trouve certes des falsifications,des ajouts et des manques. 4.*r'i ,f #t ;tj';*r,eira4;jr,, p "Parmi lesjuifs, il en estqui détournent lesmots de leur sens,..'" 7l L" T"bl. Servie,v. 48 ?2 Al-Hi;., t. 9 - Les f emmes .v.40 38
  39. 39. La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus) leurs propres mains puis disent : 'Ceci vientde Dieu' pour en tirer un minceproJit ! Malheur à eux donc pour ce que leurs mains ont écrit et malheurù euxà causedecequ'ils enprofttent !,n4 t - t t . t t - t /9 .s--r t'syiçy ! "V ç;jr çr(ir J;i .r -1,È ('rS oH:U,;'ï nblt'ujÇ u,..Dis: 'Qui afait descendrele livre queMoisea apporté comme une lumière et un guidepour les gens ? Vousle mettezenfeuilletspour enmontrer unepartieetencacherbeaucoup!,.,'ns - , - r . - ' ' ëjAJ ànl r,1.7udre;;Â./u<i! jJi uj;,.w4ê it, F a . t * q1l t : {l o q -* o-l*s./'(Jl J/ P , ( ' , , t 1 " ' ' t - ' ' . r a i , , i r , Al il 1*b ,1.ol:'rJul niil ,-,b J ' - J 1 4 , L a a c n e , v . / y 75 Les Bestraux, v. 91 39
  40. 40. La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus) , . 1 t . . t t . . . - t o . . . - o t . t . o t ./t'lj JJil "r ô",rJit)$-lt, ./t<ll oiltçjc uî.ÉJ ùtSu b' r t t { aitt,r3rê j ttv Iif '(Et il y a parmi eux, certes,certainsqui roalent leur langue en lisant le livre pour que vous le croyiez du Livre, alorsquecen'estpoint duLivre, et ilsdisent: (CecivientdeDieu' alorsqueceldne vient point de Dieu Et ils disent sciemmentdes mensongessur Dieu-.."6 ëF"esw ri6 ér'.'."ît'é "vb y9' J.îÉF 4.er;' eoJ' 'n nt'oyrj6'otr7s"ti:ÈJl{ygrq "Ô gens du Livre ! Notre messagervous est effectivementvenupour vousmontrerbeaucoupde ce quevouscschiezdu Livre'n'jusqu'àSaparolele TrèsExalté (Certessontmécréantsceuxqui disent: 'Dieu estleMessie'JilsdeMarie' t'ng 7o L" F"*iile d'Imran,v.78,79 '1 L^'lub]r scrvie,v. 15 78L" T^bl. Servie,v. 17 40
  41. 41. La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus) Chapitre4 La croyanceauxprophètes t nous croyons que Dieu le Très-Haut a envoyéà SesServiteursdesmessagers... t t , ô , t , t t . - . . t . . . t ùrSJJ-,jl r+ Â+.{',,tc /ttJ ù-É fi,qf s ui*b { uÉ t'1y'^nt "Annonciateurs et avertisseurs aJin qu'il n'y ait plus d'argument pour les GensdevantDieu après la venue des messagers, Allah est Puissant et Sage.'" Et nous croyonsquele premierd'entreeux fut Noé et le dernier,Mohamed-queDieu prie sureux et les saluetous. ' " t r ' ô ' ô o i I 4 or',;r #rs fj J! tr*;î t5 éÀJ!q.liÙ!È 7e Les F'emmes,v. 165 41
  42. 42. La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus) "Nous t'avons fait la révélation comme Nousla ftmes à Nqé et aux prophètesaprèslui...'oo {;;' tiv:ràtll Ét:éo; i ylli :; ùKr,F "Mohamed n'a jamais été lepère de I'un d'entre vos hommes,mais [il estJle Messager deDieu et le dernier desprophètes...'Â' Le meilleur d'entre eux est Mohamed, puis Abraham, puis Moïse puis Noé et Jésus-Filsde Marie, et ce sont eux queDieu a désignésdansSa Parole: I ' i ' e-rs lratAsL! qt eJ.l c#Ç ét , u.ièîjbF { uà;;6ç ê u"t>1,n-",ut ,#s uEt lorsque Nous prîmes des prophètes leur engagement de même que de toi, de Noé, d'Abraham, de Moîse et de Jésus-Fils deMarie, et Nous avonspris d'eux un engagementsolennel.'az Et nous avonsfoi que lalégislation(Chari'ah)de Mohamed (*E), englobetouslesméritesdeslois des messagersprécédents,selonla Paroledu Très-Haut: 8 0 , l , c s l ' c m m ( s . v . l 0 J 8 t , l,cs (-oxUScS.v. 4U 8 2 , t-cs (-oxllscs, v. / ,1 a - L
  43. 43. La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus) t : eU! tir-jî çjil3 Vy q ,*s V j"!t U é e; F . t . . . t . ' a ' . ' . ' t (.j rlF )1.,,cJttfii"oi ;r_-ctiey}'e|tlq*: 'II a tégiférépour ,,or, "n matièrederetijon ce qu'il a enjoint à Noé et ce que nous t'avons révélé et ce que nous avonsenjoint à Abraham, à Moise et à Jésus : 'Etablissez la religion et n'enfaites pas un sujet de divisionr'...'r' Et nous croyons que tous les messagerssontdes êtres humains, créés qui ne possèdent aucunedes particularités de la souveraineté divine (Rouboubiya).Dieu le Très-Haut a dit au sujetde Noé qui estle premiermessager: , t ' " - ! - ; ' a ' a t . . . t . . { S glJpir, .''JlÉîli'i tJr;.rVçr,oé JyîT;F '[Noé dit :J Et je ne vous dispas queje détiens les ûrésors deDieu, je ne connaispas I'inconnaissable etje ne dk pas queje suisun ange...'oo Dieu le Très-Haut ordonna égalementà Mohamed qui estle dernierdesmessagers,de dire : t s glé Jii )r -.rl Éî ); ur;tyçr, é Jyii "lr} 83 l,a Consultation, v. 13 to If.rd, .rr.31 43
  44. 44. La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus) "Dis : Je ne vous dis pas queje détiens les trésors de Dieu, ni queje connais l'inconnaissable etje ne vousdispas queje suk un ange...'ot, at de dire : . J a ' a i ' o ' ' o i t t . ( dlJl,ti t )l tr.aI: lr.ôge ..iJlriT .,1,È "Dis : Je ne possèdepour moi-mêmeni proftt, ni dommage,sauf ce queDieu veut...'ou,otencorede dire: { ''r*i: ltt q î|}rLi ur "Dis : Je ne possèdepour vous ni dommage,ni moyen pour vous mettre sur la droiture. Dis : 'personne ne saara meprotéger contre Dieu, etje ne trouverai jamais de refuge en dehors deLui'.'^1 Et nous croyons que tous les messagerssontdes esclaves-serviteursparmi les esclaves-serviteursde Dieu. Dieu le Très Exalté soit-Il lesa honoréspar Son message;Il lesa élevésauplushautrangde Ses serviteurs, et les mentionne par les plus belles formulesdelouange. Il dit à propos du premierd'entreeux,Noé - que Dieu prie surlui et le salue: 85 Les Bestiaux, v. 5o E6 Al-A'raf, v. 188 87 I-esDjinns, v.21,22 44
  45. 45. La croyance des gens de la Sunna el de Jama'a (Consensus) t t . z o . , - i t t - - . o . , a . , , t . ."". ( trf l.Lesrl5ûfj e. Ul.' cr it5I' "Les descendonts de ceux que Nous avons transportés dans l'arche avec Noé. Certes,il était un serviteur très reconnaksant.'o' Et Il a dit au sujetde Mohamed(ffi) : r , - . a - o t o ' - t {'r.,.,.,".J'iJuÉj+;t".iupt J; ç-ijt4Ç } "Qu'on exalte la gloire de Celui qui a fail descendre le Livre de Discernement sur Son serviteur, pour qu'il soit un avertisseur pour I'univers."e Et Il a dit à proposd'autresmessagers {ru*'rr,ç+'rrè':içfrt oày êftlÉ;çil3 p "Et rappelle-toi donc Nos serviteurs ; Abraham, Isaac et Jacob, détenteurs de puissance et de clairvoyance.'Do ! , , t . t . , , 6 , o t o , ( çt-lït!+'lt l! r1-9lrU.r.crfitl p "... et rappelle-toi David, notre serviteur, doué de force et il était certestrès repentant.'D' tt L. V,rv^g" Nocturne, v. 3 RC-- Lc lJrscernement, v. I no {;^d,u.45 n' çud,t. 17 45
  46. 46. La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus) , O . " . r t t . t 0 . 6 . 6 . - . . t . t , { çtrîul r+lt e ùt"J- r11l-rJt.r1j } uEt à David Nousfimes don deSalomon, quel bon serviteur. Il était plein de repentir.'Dz Et Il a dit à proposde Jésus-FilsdeMarie : . , 4 . . t . o . . . - o . ô . n o . a . t a { .}i'r-!,i{ yi. oul'?J4t t.'rî{t I!J" ô!} "Il ntétait qu'un serviteur que Nousavonscomblé de bienfaits et que Nous avons désignéen exemple aux Fils d'IsraëL'D3 Et nous croyons que Dieu le Très-Haut a clos la révélation parle messagerMohamed(6) et qu'Il l'a envoyé à toute I'humanité, conformément à Sa Parole: "Dis: 'O vous hommes ! Je suisle messagerde Dieu pour vous tous, ù Qai appartient Ia royauté des cieux et de la terre. Point de divinité àpart Lui. Il donne la vie et Il donne la mort. Croyez donc en Dieu, en Son messagerle Prophète n' ço.l, rr.30 el L'c)rnement.v. 59 46
  47. 47. La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus) illettré qui croit en Dieu et en Sesparoles. Et suivez-lealin que voussoyezbien guidés.'Do Et nous croyons que la législation (Chari'a) de Mohamed (6) estla religionde I'Islam queDieu le Très-Haut a agréé pour Ses serviteurs. Dieu n'accepte de quiconque aucune religion autreque I'Islam, selonSaParole: {ey-}'*itt .r,c,ril i1} uCertes, la religion acceptée de Dieu est l'Islam...'o'et Saparole: ( r+,euyr '$',7,,,1#,éJ' .Ji, Ér iJ ;i"iÎplry "...Aujourd'hui, I'ai parachevépour vous votre religion et complété sur vous Mon bienfait, et J'agrée pour vous I'Islam commereligion...'ou,et encore: $.',rnw,qii:r)te;:r'+e J'Qrç1-)r* * u:tb "Et celuiqui désireuneautrereligionqueI'Islam, ce ne serapoint acceptédelui etil seradansl'au- delàparmi lesperdants.'D' ea Al-A'raf, v.158 es La Famrlle d'Imran, v e6 Lo Tobl. Servie,v. 3 e7 Lo Fo-rI. d'Imran, v 1 9 À 1 1 /
  48. 48. La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus) Et nous pensonsque celui qui prétendqu'il existe aujourd'hui une religion acceptéede Dieu autreque I'Islam, comme la religion judaïque,chrétienneou autre, est mécréant.Si on lui accordeuneoccasion de serepentir,qu'il serepenteou il lui seraappliqué la sentencedu renégat, car il a traité le Corande mensonge. Et nous pensonsque celui qui reniele messagede Mohamed -queDieu prie surlui et le salue,destinéà toute l' humanité, de ce fait, renie tous les autres messagers,y compris celui auquelil prétendcroire et qu'il prétend suivre, car la Paroledu Très-Haut dit: {;-;'.;;tLrF "Le peuple de Noé traita de menteurc les messagers.'D8 Dieu a considéréqu'ils avaient traitédementeurs tous les messagers bien que nul messagern'ait devancéNoé.Et I'Exaltéa dit : oL'ri,uti,-p'* oioi+t-:a-"'r,uuë;É"ilrb1p t , . e!) -"{ t"i;a oi ë34,t3-* É: ,ft ;a! Ii*s , ' o , o - , ' . , " - i . , ' r , . ' , ' , o t t - - . ; ^ 4 t.# lrlic -r iKlJ U.rrcîju- ..r3;t(Jte" eH-,îsr y..- - : ' v - t , e8 Les Poètes,v. 105 48
  49. 49. La croyance des gens de la Sunna et de Jdma'a (Consensus) "Ceux qui ne croicnt pas en Dieu et en Ses messagers,et qai veulentfaire une distinction enfie Dieu et Sesmessagerset qui disent : (Nous croyons en certains d'entre eux et en renions d'autres', et qui veulent prendre un chemin intermédiaire, ce sont eux les vrais mécréants ! Et nous avons préparé pour les mécréants un châtiment humiliant'8 Et nous croyons qu'il n'y aura plus de prophète aprèsMohamed,le Messagerde Dieu (6). Celui qui prétendqu'il y aurauneprophétieaprèslui ou donne foi à quiconque le prétend,devientmécréantcar il traite ainsi de menteur Dieu, Son Messager [Mohamed] et le consensusdesmusulmans. Et nous croyons que le Prophète (6) a eu des successeursbien-guidés(CalifesRachides).Ils I'ont succédédans sa communautédansles domainesdu savoir, de I'appelà Dieu et dansI'administrationde la communautédescroyants. Le meilleur d'entre eux et le plusdigned'avoir le califat estAbouBalcr-le Véridique,puis, 'Omar lbn Al-Khattab, pui$ 'Othman Ibn-'Afan,puis, Ali lbn- Abi Taleb- queDieu accordeSasatisfactionà tous. De par leur bonté et leur piété,ils étaientlesplus dignes du califat. Dieu Exalté soit-Il, avec Sa sagesseparfaite, ne pouvait mettre à la tête des meilleurs générationsde croyants,un hommealors 9 9 , Le s tlemmes, v. l )u,l ) l 49
  50. 50. La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus) qu'il existaitparmi euxceluiquiétaitmeilleurque lui etplusdignedupouvoir. Et nous croyonsqueceluiquiestdemoindredegré parmi eux peut avoir une qualitédans laquelleil devancecelui qui est meilleur que lui, maissans avoir lerangdecelui-ci;carlesactesqui engendrent leméritesontnombreuxetdivers. Et nouscroyonsquelacommunautémusulmaneest la meilleurede toutesles communautésetlaplus noble arrxyeuxdeDieu- bénisoit-Il,selonla Parole duTrès-Haut: .; tttps "Vous êtesla meilleure communautésurgie parmi les hommes, vous ordonnez le bien, interdisez le mal et croyezen Dieu."t* Nous croyons que les meilleurs de cette communauté sont lescompagnonsdu Prophète(6) (As-Sahaba),puis leurs successeurs(ArTabi'in), puis les successeursde ceux-ci ; et qu'il restera toujours un groupede cettecommunautéqui serasur la voie de la vérité.Nul préjudicede la part de ceux qui les ont contredits, ou de ceuxqui ont refuséde leur porter secours ne peutnuire à sesmembres,et . o t , t , è , o t t ly */ yî * éF t 6 t . {.!tr orl s:Qt .ilFtr os',.l læL^ F^-iile d'Imran.v. 110 50
  51. 51. La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus) ce,jusqu'à ce queviennel'ordredeDieubénisoit- n. Et nous avons foi que ce qui s'est passécomme differents entrelesCompagnons- queDieu les agrée tous, ne le fut quepar leurseffbrts d'interprétation et lesdifferencesd'opinionsqui en ont résultés.Tout le monde cherchait la vérité ; cerx d'entre eux qui ont vu juste verront leur rétribution doubléeet, ceux qui se sont trompés auront tout de même une [seule] rétribution, et leursfautesleur serontpardonnées. Et nous pensons qu'il faut taire leurs faux paset leurs divergences,et quec'estun devoir.Et nousne 'mentionnons lesCompagnonsquepar cequi leur est dû, c'est-à-dire lescompliments.Et il faut quenous purifions noscoeursdecequ'ils contiennentcomme rancoeur et haine envers chacun d'eux. car Dieu Très-Hautdit : t ' ' . t - o i - ' ô t - ' . t - o , ir.lr fari elCji.ptl.eC{t +! q æi./ {5, çt* TF , ' ) t o t . . - - a , t - - . ( .,.-*lt dJl.rj )tSj lltlj & .1rt/i;i UJl ,r ".,.On ne peut égalercependantcelui d'entre vous qui a donné sesbiens et a combattu avant Ia conquête [de la MecqueJ,cesderniers sont classés à un rang supérieur à ceux qui ont dépensé et combattu après fla conquêteJ. Néanmoins, à ) t
  52. 52. La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus) chacun, Dieu récompense..."tol a promis la plus belle Et la ParoledeDieu le Très-Hautà notreattention: Éjt uiSrt,,lplrujF' u.tuj*ei crry+;;jr, p . t ; 4 . ! ) - t ' - , i t , . - : ! . ' , 4 C'., éi1{tltrl l.pt ;riii )tè l{Jle d J'..r T; .tt'"1)tl uEt ceux qui sont venus après eux disent : 'seigneur pardonne-nous ainsi qu'à nosfrères qui nous ont précedés dans lafoi,et ne metsdansnos coeurs aacune rancoeur poar ceux qui ont cru. Seigneur, Tu es compatissant et très mis éricordie ltx'. "t02 lol Le Fcr, t. 10 lo2 L'Exr-,de,r. 1o 52
  53. 53. La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus) Chapitre5 La croyanceauJourDernier ous croyonsauJourDernierqui estle Jour de la Résurrection.Il n'y aurapasd'autre jour après celui-là. Les gens seront réssuscitéspour vivre éternellement,soit dans la demeuredesdélices,soitdansla demeuredu châtimentdouloureux. Nous croyons à la résurrection;Dieu le Très-Haut redonnerala vie aux morts, et ce, lorsque l'ange Israfil souffleradansla trompepour la secondefois u'tl it:lr e ,lt ?[rit C c # )F, ê er F , / . . t t . i , . t - . - ô I , t , t t , ( ùjrs+tE e rilié;i{J e ; ailr,u "Et on souftlera dansIa trompe,etvoîlùqueceux qui sontdanslescieuxetceuxqui sontsur la terre serontfoudroyés,exceptésceuxqueDieuvoudra. 53
  54. 54. La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus) Puis on y soufilera une seeondefois, etlesvoîlà deboutsà regarder."'ot Les gens sortiront donc de leur tombe,pour se présenterdevantle SeigneurdeI'Univers,pieds-nus, sansvêtements,leurprépucenoncirconcis: . . t { r*,1 t3 trtt*1"t.rsj o.tr,;$; J1ît,îa tJ } "...Comme Nous avons commencéla première création, ainsi Nous la répétons, c'est une promesse qui Nous incombe et Nous I'accomplirons."tM Nous croyons aux registres des actions qui nous seront remis soit par la main droite, ou par derrière le dos,avecla gauche: t . , 2 " 1 . - . , t . ' otrj !15 ,]si ;r ÉîJ.'æi tsss* nlrî U! :Jq; @s t , t t a . . a , . *6t, -i o* i,-ô fflr o.ab / J . / - J V J v uCelui qui recevrason livre en sumain droite- sera soumis alors à un iugement facile. Et retournera tout réjoui auprèsde safamille. Et quunt à celuiqui recevrasonlivre denièresondos. lol Les Groupes, v. 68 roa Les Prophètes, v. 104 54
  55. 55. La croyance des gens de la Sunna el de Jama'a (Consensus) il invoquera Ia destruction sur lui-même. Et il brûleradansunfeu ardent."tos t , o , t . . , o ' . . t - t o t ' t t t ' 2 t 2 ' ' ' ' ' i t - ' . êtililt5 a,[iJlt-t d 4FS ai's. ê oritJaoLr;litlt*,lJS: F { u.,",-& ;;, +, é uYi}r4P'r,r"l- uEt à chaque homme, Nous avons attaché son oeuvre à son cou Et au iour de la résurrection, Nous lui sortirons un livre qu'il trouvera édité.Lis ton livre, tu te suffts aujourd'hui, d'être ton propre comptable."t* Nous croyons à la balance où serontdéposéesnos oeuvresle jour de la résurrection,et nouscroyons quenulle âmene subirad'injustice : $;:Jffi):tJÉJ* eitt'o1ris ar"JurJ-r# h "Et quiconque aurafait l'équivalent d'un atome de bien le verra. Et quiconque aurafait l'équivalent d'un atomede maL le verufl."'o' l05 La l)échirure, T-12 106 I.e Vov"ge Nocturne, v. 13,14 lo? La Secoussc.,r.7,8 55
  56. 56. La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus) t t : . o a , . - o . . z + ^ . t o r o t t , . . t . t t / . o , t . u)tt, çÀ, d/J @ ùfJi.Jl e 4:û 4!rlt clu, û*eF lei':$æ',li'ttv e* g"fr;;its.,* ult s!l:6 . t 6 t . t , ( ool,steie: rût "Ceux dont la balance est lourde seront les gagnants Et ceux dont la balance est légère seront ceux qui auront ruiné leurspropres âmes,et ils demeureront éternellement en enfer - Lefeu brîtlera leurs visages et ils auront les lèvres crispées."toï i , o t . . , a o - t - - Tl ù;o: y,t e.:î-Jl,,V ,lS kJti..îJ.b di e;.-r.JtJoÇ ,,f F dor.tu, ) 9"1telb "Quiconque viendra avec une bonne oeuvreaura dix fois autant, et quiconque viendra avec une mauvaise oeuvre, ne sera rétribué que par son équivalent et on ne leurfera aucune injustice."toe Nous croyons à I'intercessiondu Prophète(#), et qu'elle appartientà lui seul.Il intercèderaauprèsde Dieu Exalté, avec Sa permission, et ce,pour qu'Il commense le jugement entre Ses serviteurs,au IoE Les Croyants, v. 102-104 loe Les Bestiaux,v. 160 56
  57. 57. La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus) moment où le chagrin et le tourment les auront atteintsd'une façon insupportable. Ils partiront d'abord demanderI'intercessionauprès d'Adam, puis auprès de Noé, puis auprès d'Abraham, puis auprès de Moïse, puis auprèsde Jésus, et tous le ramèneront auprès du prophète Mohamed"o(6). Nous croyonsà I'intercessionen faveurde ceuxqui, parmi les croyants,sontdestinésà I'enfer, afin qu'ils en sortent. Et cette intercession appartiendra au prophète Mohamed, ainsi qu'aux autresprophètes, aux croyantset aux anges. Nous croyons que Dieu le Très-Hautfera sortir de I'enfer ceux parmilescroyantsqui ne bénéficieront pas de I'intercession,si cen'estpar Sagénérositéet Samiséricorde. Nous croyons au bassindu Messagerde Dieu (iiF); son eau est plus blanchequele lait, plus délicieuse que le miel et sonodeurestmeilleurquele musc.Sa longueur est d'une distanceégale à un mois de marche,ainsi quesalargeur. Sesverressontcommelesétoilesdansle ciel, de par leur beautéet leurnombre. Viendront boire de sonbeuvrageles croyantsparmi la communautédeMohamed(ffi) ; celui qui boira de soneaun'auraplusjamaissoif. ll0 Rappotté par Muslim du hadith d'Abu Iluraira - que l)ieu l'agrée 57
  58. 58. La croyance des gens de la Sunna el de Jama'a (Consensus) Et nous croyonsau pont-/eÇirat qui seradresséau- dessusde l'enfer. Les gensle traverserontselonle degré de leurs actes.Le premier d'entre eux le traverseraà la vitessede l'éclair, puis le suivant,à la vitessedu vent,le suivant.à celled'un oiseau,puis à celle d'un coureur.Et le Prophète(#) setiendrasur le Pont-Çiratet dira : "Ô Seigneur! Sauve-le,sauve- le l",t Cela se poursuivrajusqu'à cequelesactes des gens s'affaiblissent,puis viendra celui qui le traversera en rampant. Et sur lescôtésdu pont, il y aura des crochets. Ils feront subir à certains des égratignures,sans lesfairetomber,et à d'autres,ils les feront tomber en enfer. Et nouscroyonsà tout ce qui setrouve dansle Livre et la Sunnacommeinformationsconcemantcejour et cesaffres.QueDieu nousvienneen aide ! Et nous croyons à l'intercession du Prophète Mohamed (,6) pour les habitants du paradis,pour qu'ils y rentrent. Cette intercession appartient au Prophèteseul. Et nous croyons au paradis et à l'enfer, et quele paradis est la demeuredes délices ; Dieu le Très- Haut I'a réservéeaux croyantsvertueux.On y trouve comme délices,ce quenul oeil n'a vu, nulle oreille n'a entendu,et ce qu'aucun esprit humain n'a pu ressentir. llr Rapporté par Muslim tlu hadith d'Abu Hurùa - que Dieu I'agrée 58
  59. 59. La croyance des gens de la Sunna et de Jdmd'a (Consensus) t - . . t . t o . . t ! " t a . o t t t . . , ' . . . . i r { ort* lit5 ! *ty ;,ooli} q ê,fi l, r.ô d'r }, È 'Aucune âmenesaitcequeI'On a cachépow elle comme réjouissancepour lesyeux, enrécompense decequ'ellefaisait. u"' Et l'enfer estla demeureduchâtiment.DieuExalté I'a réservéeaux mécréantsinjustes.On y trouve coûlmechâtimentset punitionscequeI'on nepeut imaginer. trita"riï o$Ç:{) i iuî 'rÉ-rûl t;riliÉ1y' , . . o , , . , ' - o - t t { *r é.,eL1./liJl f or-lt C* Wg :6, "...Nous avons préparé pour les injustes un feu dont les tlammes les cernent.Et s'ils implorent à boire, on les abreuverad'une eau commedu métal fondu, brûlant les visages. Quelle mauvaise boissonet quelle détestabledemeure!'^" Le paradis et I'enfer existenten cemomentmême, pour toute l'étemité, et ils nepérirontjamais: i . t ô . t t ' " ' " " . . b'.J ;f ç-* ëv ,*!>.t1tr.JL.aJar4j allU V} y1h { v;r'Â'*,,r..-i"sr!îç r"ru rÇ'lr ll2 L" Pro.te.ttation, v. 17 tt3 l,aCaverte,v.29 59
  60. 60. La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus) u...Et quiconquecroit en Dieu etfait le bien,Il le fait entrer aux jardins soas lesquelscoulent les ruisseaux, pour y demeureréternellement,Dieului a doncaccordéunebellerétribution.""o { lr"i' tîtïj art;,bi,4i oj l, rurê,"e i' r'& ri,g tire "Dieu a maudit les inJïdèleset leur apréparé une fournaise, pour qu'ils y demeurentéternellement, sans trouver ni allié, ni secoureur.Lejour où leurs visages seront tournés et retournés dans lef,eu, ik diront: 'Hélas pour nous! ^St seulement nous avions obéi à Dieu et obéi au Messager'."t15 Et noustémoignonsle paradispour tous ceux quele Coranet la Sunnaont désignés,soitpar la vue,c'est- à-dire le témoignage du Prophète, ou par la descriptiondansle Coranou le hadith. Le témoignagevisuels'appliqueàAbu Balcr,'Omor, 'Othman, 'Ali et pour tousceux quele Prophète(ffi) a désignés.Et quant au témoignage descriptif, il s'applique à tout croyant pieux ou vertueux,selon les caractéristiquesénoncéesdans le Coran et le hadith. lla LæDivorce, .,r.11 ttt 1., Corlirér,v. 64-66 60
  61. 61. La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus) Et nous témoignonsl'enfer pour tous ceuxquele Livre et la Sunnaont décrits, par la vue ou la description. Pour le témoignage du Prophète, il s'applique à Abu- Lahab et 'Amr lbn LouhayAl- Khouz'ai et à d'autres. Et pour le témoignage descriptif, il s'applique à tout mécréant ou polythéistepratiquant I'association (Shirk)majeure, ou hypocrite(Munafiq)enreligion. Et nous croyons auxtourmentsde la tombe,qui est I'interrogatoireque subit le mort danssatombe,à propos de son Dieu, son prophèteet sa religion. Alors, "Dieu affermit ceux qui ont cru par uneparole ferme dans la vieprésente,et dans l'au-delà...""u Le croyant dira: "Mon Seigneur estAllah "Dieu", ma religion est l'Islam, et mon prophète est Mohamed." Tandis que le mécréantet I'hypocrite diront : "Je ne sais pas,i'ai entendulesgensdire quelquechoseetje l'ai dite r"'' Et nous croyons aux délices de la tombepour les croyants: l16 Abraham, v. 27 117 R^ppotté par Ahmad et d'autres traditionnistes, du hadith de Bara Ibn 'Azeb - que Dreu l'agrée. Ce hadith est authentifié par Cheikh Al- Aibani. 61.
  62. 62. La croyance des gens de la Sunna el de Jama'a (Consensus) . t . o t t . t t - . - - U t t . . ' t ' iiit tprt nS;r çX" ëjtor* *:N eti.," ûrllF { ui; rst* "Ceux dont les ongesprendront l'ôme alors qu'ils sont bons, leur disent: 'Poix sur vons ! Entrez au paradis pour ce que vousfaisiez'.'"' Et nous croyons au châtiment de la tombe destiné aux injustesmécréants: lJb-l.t ojq rs r*o,,6jr.7r.i,oi:#çjr $Ji rr-.,-inç+i , / - . t 6 . o . . ô . . t t - {.i1r$:.-: û,t,f é:|Ft ,"o $t & "...5i tu voyaisles injustes lorsqu'ils seront dans les affres de la mort, et que les anges tendront les mains : 'Laissezsortir vosâmes.Aujourd'hui vous allez être récompensés par le châtiment de I'humiliation pour ce que vous disiez sar Dieu, autre que la vérité, et parce que vous vous détourniez orgueilleusement de Ses enseignements'.uttt Les hadiths traitant ce sujetsontnombreuxet bien connus. Il est doncdu devoirdu croyantde croireà rl8 l,esAbeiiles,v. 32 lle LesBestiaux,v. 93 zSs>*Stt-t'y[t oiy; ,Ji ir"lriur ;1 is;"-l:b 62
  63. 63. La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus) tout ce que le Livre etla Sunnaontrévéléàpropos deschosestouchantI'invisible(Al-Gheib).Qu'il ne s'y opposepasen lescomparantaveccequ'il voit dansce bas monde,carleschosesdeI'autrevie ne peuventêtre comparéesà cellesdela vieprésente, vue l'énormedifférencequiexisteentrelesdeux.Et Dieuestnotresoutien! 63
  64. 64. La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus) Chapitre6 La croyanceauDestinbon ou mauvais t nouscroyonsaudestinbonoumauvais,qui est le décrêtde Dieu le Très-Hautpourles êtres humainsetce,suivantSapré-scienceet cornmeconséquencedeSasagesse. Le destinsesubdiviseen quatrecatégories: r la science: nouscroyonsqueDieu le Très-Haut est Savant sur toute chose.Il sait cequi était et ce qui sera, et commentce sera,et tout ceci par Sa pré-science,éternelle.Dieu nepeutapprendre un savoirnouveauaprèsavoir étéignorant,et nul oubli ne le prend après avoir eu science de quelquechose. o la prescription : nouscroyonsdoncqueDieu le Très-Haut a prescritdanslestablettesprotégées (.41-LuhAl-Mahfud) cequ'il adviendrajusqu'au jour de la résurrection: 64
  65. 65. t"ni+.irrtfp Ity {; ari"-ui "otyY ê La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus) é,1J5ù! ,Ps'!lSrtJl j "Ne sais-tupos queDieu sait tout ce qu'il y a dans le ciel et la terue.Ceci estdans un livre ; cela est certesbienfacile pour Dieu."'zo tla volonté : nous croyons que Dieu Exalté a voulu tout ce qui estdanslescieux et sur la terre; nulle chosenepeutexistersansSavolonté.Ceque Dieu veut se réalise et cequ'Il ne veutpasne se réalisepas. rla création : nouscroyonsqueDieu le Très-Haut est: '+)w'i 4!r ;ç,.;,t"É;* ij |,r"J?auhrp { o.e;r*ir 'j *"ti ut yr jyso,_.tsrj û:trcrtj.il "Créateur de toute chose et Il est le Garant sur toute chose. Il détient les clefs descieux et de la terre, et ceux qui ont mécru aux versetsdeDieu, ceux-làsont lesperdants."t" Et ces quatre catégoriesenglobentcequi seréalise de Dieu Lui-même, et lorsque quelque chose se l20 1,"I,èlcrin^gc,V.70. r2r LcsCiroupcs (Aq-Z*rar),v. 62,63. 65
  66. 66. La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus) produit de I'action d'un deSesserviteurs(paroles, actesou délaissement),celaestbienconnudeDieu le Très-Haut,et déjà insuit auprèsde Lui ; Il I'a vouluetI'a créé. "Pour celui d'entre vow qui veut suivre la droiture. Mais voas nepouvez vouloir que si Diea veut,[LuiJ,le Seigneur desmondes."'l' ( !.,,u.1-l3'"gst,irlaÉbr'u -i.rF u...Si Dieu avait voulu , il ne se seraient pas entretuës.Mais Dieufait cequ'Il veut."t2' . / t / ' / LiF Yti' )''rt',i&Y^nlY"StY "...5i Dieu oroit *ulu, ilsne l'auraient pasfait ; laisse-lesdonc aveccequ'ils inventent."tzo t - ô . r t , . . . t t - . ,{ ort"" t j JÏrl; oJt: P "Et c'est Dieu qui vousa créés,vouset ce que vous faîtes."t" Mais dansle mêmetemps,nouscroyonsqueDieu le 'Irès-Haut a mis au service de Ses serviteurs,un f22 L'Obscurcrssement,v.28,29. l2l La 1achc,t. 253. l?4 L"s Bestiar*, v. 137. r25 Les ltangés, v. 96. 66
  67. 67. La croycnce des gens de la Sunna e! de Jama'a (Consensusi choix etuneforcedeparlesquelsseproduisentleurs actes. Les preuvesqueIeserviteurfait I'actedesonpropre choixetparsaforcesont: l. LaParoleduTrès-Haut: 4.'# :ii',q'r,;li|JLr. "ijr, p "Vos épousessont pour vous un champ de labour : allez à votre champ comme vous le voulez..."t'0...etSaparole: . t . ! t . t . . . t t r t . i ' . - . , 4 alc4Jt3;*l gs/t ljrlli j; oÈ. "Et s'ils avaient voulu partir, ilsauraientfait despréparatifs.,."t".Dieu a donc assuréà Son serviteurune voie par laquelleil accèdeà la réalisationde sesactes,etdesdispositionsqu'il prend,ettoutcelaavecla volontéduTrès-Haut. 2. AdresserI'ordreetI'interdictionauserviteur: s'il ne possédaitni choix ni force,le diriger ainsi supposerait qu'on lui impose des choses insupportables.Et ceci n'est pas confc,rmeàla sagessede Dieu le Très-Haut,et par Sa miséricorde,etIl estle Véridique,dansSaparole: . . 6 , . , - - , { te*: I! t-ô ut ,-.at5.1T F 126 IaYache,v.223. 127 LæRepentir, v. 46. 67
  68. 68. La croyance des gens de Ia Sunna et de Jama'a (Consensus) "Dieu n'impose à une âme que selon sa capacité,.."128 3. Féliciter le bienfaiteur pour ses actes de bienfaisance, blâmer le fautif pour sa faute et accorderla rétribution adéquateà chacund'eux. Si I'acte ne provenait pas de la volonté du serviteur et de son propre choix, accorder des félicitations au bienfaiteur serait une chose inutile, et punir le fautif seraitune injustice. Et Dieu le Très-Haut est bien au-dessusde commettredeschosesinutileset desinjustices. 4. QueDieu le Très-Hauta envoyédesmessagers: t ] . o . u ' > t " t . - ' t z ' i . . ' - ' J ' . t t , q J-.Jl ,^'4i*- {l .,l.c/l,lJ ù-É Ad '*li-r e* y-.r È "Annonciateurs et avertisseurs,aJin qu'après la venue des messagers,il n'y ait pour lesgens point d'argument devantDieu..." r2e.Si I'actedu serviteur ne se réalisaitpasgrâceà savolonté et de son propre choix, il aurait été absurde de susciterdesmessagers. 5. Que toutepersonnequi fait un actea le sentiment que le faire ou le délaisserne lui causeaucune impression de contrainte. Il se met debout, s'assoit, sort, voyage et réside,tout ceciavecsa 128 La Vache, v. 286 129 Les Fcmmes, v. 165 68
  69. 69. La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus) pleine volonté. Il ne sentà auncunmoment que quelqu'un I'oblige à faire cela ; au contraire,il fait une nettedistinction entrefaire unechosede son plein gré et la faire sousla contrainted'une autre personne.Aussi faut-il signaler que la loi islamique (Shari'a) faitune sagedistinction entre les deux.Elle ne s'enprendpasà celuiqui fait un acte sous contrainte, concernantle droit de Dieu le Très-Haut sur Ses serviteurs.Et nousvoyons que le pécheurnepeuts'arguerdu destinde Dieu pour son péché,car celui-ci accomplitle péché avecsonchoix,sansqu'il sachequeDieu le Très- Haut l'a décrêtéà sonencontre,puisquepersonne ne connaîtle destinqu'aprèsle déroulementde ce qu'Il a prescrit.',0 , , t ' . t o t ' . t 4 o ' { lJt ---Si llt ,,-4r ç1* t"3 ù "Et aucune âmene suitcequ,elle acquena demain".l3'EtDieu détruitcetargumentparSa parole: ''o Ch.ikh Mohamed insiste sur ce sujet car celui-cr a soulevé dans I'histore de l'Islam, des controverses, notamment de l;a Dart des Jabarilyites, qui prétendent que l'homme n'a aucun hbre chorx. Cetre question est connu chez les chrétiens sous la dénomination de ,.Iibrc arbitre". l3l Luqman, v. 34 69
  70. 70. La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus) ,yG'?l; É;rril:ûs;i u,il ,u 'i tç.pi*ir',;-j|y 'i S*J^ J r-,îrrtitisp eryq ait,.,',sus t'O 4.0.,.'ilf Éi'ëb',tat1lê-N oyuit*4 p1 "Ceux qui ont associédiront : 'SiDieu avaitvoulu, nous ne Lui aurions pasdonné d'associé,nos ancêtresnon plus et nous n'aurionsrien déclaré interdit.' Ainsi leursprédécesseurctraitaient-ilsde menteuÆfles messagersJiusqu'à cequ'ils eurent goûté Notre rigueur. Dit .' 'Avez-vousquelque icience à nous produire 7 Vous nesuivezquela conjectureetvousnefaitesquementir,'A'2 Et nous disonsau pécheurqui secachederrièrele destin : pourquoin'accomplit-ilpasla bonneaction en supposantque Dieu I'a décrêtéeensafaveur? Car ii n'y aaucunedifférenceentrececietlepéché dans I'ignorance de ce qui est prescrit avant I'accomplissementde son acte-Ainsi,leProphète- que Dieu prie sur lui et le salue,informa les Compagnonsqu'à chacunlui estécritsaplaceau paradis, ou bien en enfer. IIs dirent: "Est-ceque nous nausenremettonsà cecietnousdélaissonsles {bonnes)oeuvres?" Il répondit: "Nan,oeuvrez,car ll: læsBestiaux.v. 148 70
  71. 71. La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus) chacun sera mis dans I'aisancepour cequi a été créé (décrété)."ttt Et nous rétorquonsau pécheurqui secachederrière le destin, que s'il voulait voyagerversuneville et qu'il y avaitfaceà lui, deuxroutes: une,dangereuse et diffrcile et I'autre,sûreet facile,il prendraitcertes la secondeet jamais il n'emprunteraitla première. Mais, il dirait quandmêmepar la suite: "Ceci m'a été décrêté,c'est mon destin". Et s'il lui arrivait d'emprunterla premièreroute,on le traiteraitde fou. De même, si on lui proposait deux emplois ; le premier avecun bon salaire,et le deuxième,moins bien payé. Certes, il choisiraitle premieremploi et délaisseraitle second. Comment, alors choisit-ilpour lui-même,parmi les actes de la vie future (Al-Akhira) ceux du second ordre,puis il s'argumentedu destin?! Et nous lui disons encoreque si une maladie le touchait, il courrait frapper à la porte du médecin pour le guérir, et il endureraitles douleursd'une éventuelleopérationchirurgicale,ou le goûthorrible des médicaments.Pourquoi alors ne fait-il pas le même effort avecla maladiequi atteindsoncoeurà causede sespéchés? 133Rapporté par Al-Bukhari du ha<lithd"Ali Ibn Abi'Ialeb - queDieu I'agrée 71.
  72. 72. La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus) Et nous croyonsquele mal ne provient pasde Dieu le Très-Haut, car Samiséricordeet Sasagessesont absolues.Le Prophète(6) a dit : "Et le mal n'est pas à Toi." t'0.Le destin que Dieu le Très-Haut décrête ne comporte pas de mal, car il provient d'une miséricordeet d'une sagesse. Seulement,le mal existe danslesconséquencesde Ses décrêts, selon la parole du Prophète(6), dans I'invocation du Qunul,qu'il enseignaà Hassan: "Et épargne-moile mal que Tuasdëcrêté..."Il a ajouté le mal dans ce qu'Il a décrêté.Malgrécela,le mal existant certescofitme résultatde Sesdécrêts,n'est pas un mal pur ; au contraire, il peutêtreun mal dans soncontexte,et d'un certainpoint de vue, et un bien,d'un point devue différent; et l'inverse. Les malheursapparussurterrecommela sécheresse, la famine, la maladie,la pauvretéet la peur sontdes maux en soi, mais dans un contexteplus large, peuvent être des bienfaits, selonla paroledu Très- Haut: ,* n*!+,.r,Ûl.eriÎ'.J w Htslr i !r-,,iir,61h 4.un"rji'rri* ç.iir lra Rapporté par Muslim 72
  73. 73. La croyance des gens de la Sunna et de Jama,a (Consensus) "La corruption est opparue sur tene et sur mer ù cause de ce que les gens ont accompli de leurs propres mains, aJïn que Dieu leurfasse goûter une partie de ce qu'ils ont oeuvré, peat-être reviendront-ils.nrBs Couper la main du voleur et lapider le fornicateur sont un mal pour les coupables.Mais, d'autre part, c'est un bien pour eux,puisqu'ilsserontabsousde leur péché dans la vie présente , et Dieu ne les châtirapasunesecondefois dansI'au-delà. Enfin, c'est aussi et surtout un outil deprotection desbiens,de I'honneuret de la société. I15 I-es Romarns, v. 41 73
  74. 74. La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus) Chapitre7 Lesbénéficesd'unefoi ferme ettefoi ferme dotéedesbasesquenousavons évoquées, accordera au croyant, des bénéfices immenses et nombreux. On peut citer : Les bénéfices de la croyanceen Dieu le Très-Haut" en SesNoms et attributs : elle lui accordel'amour de Dieu et Sonrespect,qui le poussentà appliquer Ses ordres et à éviter Sesinterdits.En appliquantcela,se réalise pour I'individu et la société,le bonheur parfaitdanscebas-mondeet pour I'au-delà. '* tç'^#Ii"ci p:;i ,if5 i, t-1r"r.!"o;rÈ {iË 4:kv;e:;{&Y;' "Quiconque fait une bonne oeuvre tout en étant croyant, Nous lui ferons vivre une bonne vie. Et 74
  75. 75. La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus) Nous le récompenserons,certainement enfonction desmeilleures de leurs actions.,,t36 e Les bénéficesde la croyanceaux anges: l. Reconnaîtrela grandeur de leur Créateur- qu'Il soit Béni et Exalté, Saforce et Sonpouvoir ; 2. Etre reconnaissantenvers Dieu car Il veille sur Ses créatures,en leur accordantdesangesqui les protègent, certains qui écrivent leurs actions, d'autres, qui leur sont bénéfiquesde différentes manières; 3. L'amour des angespour tout ce qu'ils font, en commençantpar I'adoration parfaite de Dieu le Très-Haut, son invocation afin d'expier les péchésdescroyants. o Lesbénéficesde la croyanceaux Livres : l. Reconnaîtrela miséricordede Dieu le Très-Haut, et le fait qu'll veille surSescréatures,puisqu'Il a envoyéà chaquepeupleun Livre pour lesguider; lr6 Lcs ÀbeiJlcs,v. 97 75
  76. 76. La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus) 2. Reconnaîtrela sagessedeDieule Très-Haut,car il a légiféré des lois conformesà chaque cornmunautédans cesLivres,etle Coranquiest le dernierd'entre-euxest conformeàtoutesles créaturesen tout tempset tout lieu, depuissa révélationjusqu'auJourdela Résurrection; 3. RemercierDieu le Très-Hautpour tous ces bienfaits. o Les bénéficesde la croyanceaux prophètes: 1,Reconnaîtrela miséricordede Dieu le Très-Haut car Il veille sur Ses créatures,puisqu'Il leur a envoyé des nobles messagerspour lesguideret lesorienter ; RemercierDieu pour cetteénormegrâce; Aimer les Messagers, les respecter et les mentionner par ce qui leur est dû comme compliments,cat ils sontlesenvoyésde Dieu et Ses priviligiés parmi Sesserviteurs.Ils adorèrent Dieu comme il sedoit,transmirentSonmessage, furent loyaux et bons conseillersenvers Ses créatures, et ils furent patients malgré leurs nuisances. 2. 76
  77. 77. 2. La croyance des gens de la Sunna et de Jama'a (Consensus) ., l. Etre dévoué dans I'obéissancede Dieu le Très- Haut, dans I'espoir d'obtenir Sarécompensedu Jour Demier, et s'écarterde Sesinterdits par peur du châtimentdecejour. Cela soulagele croyant qui ne possèdepasles bienfaitset lesplaisirsdecebas-monde,de savoir qu'il pourra les obtenir - bien meilleurs erpour l'éternité,dansI' au-delà: o Lesbénéficesde la crovanceauDestin: l. S'appuyer surI'aide deDieu le Très-Hautlors de I'accomplissementdes causes,car la causeet celui qui la réalise sont tousdeuxle produit du décrêtde Dieu et de Saprédestination; 2. Obtenir la paix de l'âme et la sérénitédu coeur, car lorsque I'on saitquequelquechoseseréalise par le décrêt de Dieu le Très-Haut,et qu'une chose détestablese produira sans doute, l'âme trouveradoncla paix et le coeur,la tranquillité,et la personneaccepterale décrêtde Dieu. personne n'aura une vie plus heureuseet uneâmeplus sereinequeceluiqui croit pleinementau destinen cequ'il a debonou demauvais; 77
  78. 78. La croyance des gens de Ia Sunna et de Jama'a (Consensus) 3. Chasser I'admiration de soi-mêmelorsque la chose voulue seréalise,car celaestunefaveur de Dieu le Très-Hautcommecausesde réussiteet de bien. Ainsi, il remercieraDieu pour Sesbienfaits et délaisseraI'auto-satisfaction; 4. Chasserle tourmentet I'angoisselorsquela chose voulue ne seréalisepaset quela chosedétestable est arrivée, car celaestarrivé par le décrêtdivin, celui qui détient la royauté des cieux et de la terre. Qu'il enduredoncavecpatience,et qu'il en espèrela récompensede sonSeigneur. Dieu le Très-Hautfait allusionà cecidansSaParole: i o J - J ' t q ls C ït n<1î d :, qt:Jtê y q vt.'Î t,p u go t"r-bXsJ@'rt lntë" ù,t 4t^1:;ëiF - t ' ' a t ' t ! t t ' o t - ' - ' t ' o ' ' o t " *;* .lâ',tS ",+-rT ailt,ét i t* lJ2rô )J r<ità "Nul malheur n'atteint Ia terre, ni vospersonnes' qui ne soit enregistré dans un Livre avant que Nous I'ayons créé, et cela est certesfacile pour Dieu. AJîn que vous ne vous tourmentieTpas au sujet de ce qui vous a échoppé,ni n'exultiez pour 78
  79. 79. La croyance des gens de la Sunna et de Jama,a (Consensus) ce qu'Il voas a donné. Et Dieu n'aime pas tout présonrptueux, plein degloriole.''37 Nous demandonsà Dieu de nousaffermir danscette foi et qu'Il nous en accorde les bénéfices, nous octroieun surplusde Sagénérosité,qu'Il n'égarepas nos coeurs aprèsnous avoir guider ; qu'Il nous accorde de Sa part une miséricorde.C'est Lui. certes,qui accorde.Amin. Et que la louangesoit au SeigneurdesMondes,et que la prière et le salut soient sur notreprophète Mohamed, sur sa famille, ses Compagnonset ses successeursdebonnefoi. Cheikh Mohamed As-SalehAl-'Othaymin 30Chawal1404H.(1983c) llt L" Ir"r, t,.22-23 7 0
  80. 80. La croyance des gens de Ia Sunna et de Jama'a (Consensus) TabledesMatières PréfacedeCheikhAbdel-'AzizIbnAbdellalt Ibn-Ba2..... .......3 IntroductiondeI'auteur ........................5 Chapitre1 : LacroyanceenDieuleTrès-Haut .....'.8 Chapitre2: LacroyanceauxAnges................ .......31 Chapitre3 : LacroyanceauxLivresRévélés... ......35 Chapitre4 : Lacroyanceauxprophètes........... .'....41 Chapitre5 : LacroyanceauJourDernier...... .........53 Chapitre6 : Lacroyanceaudestinbonoumauvais...'......'....'64 Chapitre7 : Lesbénéficesd'unefoiferme '..'.'...'.74 80
  81. 81. as,@lg,&JlJÀT .i-",it ûE d*JfCto.lf "1.*. /U$l A'"iJiJf ÀilJLr

×