CONFERENCE - LES NOUVEAUX TERRITOIRES DE L'HABITAT EN 2030
par HomeTrends, observatoire de l’Habitat et de la décoration
(...
LA VILLE, comme laboratoire d’observation prospective et d’expérimentation
Amélioration du quotidien et ville intuitive vi...
LES 6 GRANDES TENDANCES
Bilan des interviews d’experts
 L’intelligence et la création collective : ras le bol des diktats...
QUE CHERCHE LE CONSOMMATEUR ?
Résultats des ateliers créatifs avec les consommateurs
Méthode de travail : élaboration de s...
2. Espace de ressourcement (salle de bain)
- Espace ultra-privé : lieu le plus intime (privacy data ultra-sécurisée)
- Che...
- Lieu de culture de plantes et petits fruits
- Lieu de transmission aux enfants
 Imaginaire (en continuité) façonné par ...
ANNEXES (TABLE RONDE)
Intervenant : Didier ROUX - R&D de St Gobain
Le multi-confort :
Le confort esthétique est possible a...
Réponses marketing d’Orange (en mode autopromotion !) :
Service Homelive
 Data venue : cloud des données des objets conne...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Conférence "Les territoires de l'habitat 2030"- Express Roularta 12.03.15

182 vues

Publié le

Notes de conférence

Publié dans : Design
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
182
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Conférence "Les territoires de l'habitat 2030"- Express Roularta 12.03.15

  1. 1. CONFERENCE - LES NOUVEAUX TERRITOIRES DE L'HABITAT EN 2030 par HomeTrends, observatoire de l’Habitat et de la décoration ( Express Roularta ) 12.03.2015 Intervenante : Adeline ATTIA - UB trends (Cabinet d’études marketing et prospective) Secteurs d’expertises : marques de grande consommation (luxe, cosmétiques, textile, grande distribution, NTIC…), SEM, collectivités, opérateurs de transport, immobilier. Site web : Urban trends.com I Twitter : ubtrends INTRODUCTION SOCIOLOGIQUE Avant : les nouveaux modes d'habitat influençaient de nouveaux modes de vie Aujourd’hui : les nouveaux modes de vie modèlent les nouveaux modes d’habitat Cité Radieuse (Marseille - 1955) par Le Corbusier Clinique neurologique (Las Vegas - 2009) par F. Gerhy Les usages de la vie ordinaire et quotidienne produisent des « transformations silencieuses » (François Julien, 1970) et sont des marqueurs des nouveaux styles de vie. Ces 40 dernières années, les personnes (et leurs usages) ont d’avantage changé que le monde (et ses institutions), en témoignent les nouvelles technologies. Les valeurs contemporaines se portent sur l’émotion et le mouvement, conséquence d’une prise de conscience du corps sensible et sensoriel. L’idéal type de notre société est le changement, et l’homme est devenu acteur de ce changement par son habilité sociale : les réseaux, la solidarité dans un périmètre local / de proximité (moins présent dans un aspect global, trop lointain). Le modèle social et démocratique actuel est le « faire soi-même ».  L’homme se construit dorénavant par ses 4 cerveaux : rationnel, émotionnel, relationnel et spirituel.
  2. 2. LA VILLE, comme laboratoire d’observation prospective et d’expérimentation Amélioration du quotidien et ville intuitive via des technologies aimables :  Détourner / réinventer des lieux : - tiers lieux types gares / cafés - lieux de passage deviennent des lieux de travail  Vers des écosystèmes de vie L’HABITAT, comme lieu symbolique Il y a une réorganisation de l'habitat :  nous sommes passés de la fonction (en 2007) … au mode de vie (en 2030).  de l’habitat refuge/écrin individuel … à l’habitat ouvert/collaboratif : l’habitat est un lien social, une forme de partage sur le monde et un mode d’expression. En 2030, 80% de la population habitera dans des centres urbains. L’espace public et le logement collectif est un labo car les styles de vie s’interpénètrent. Influence des hôtels, des centres commerciaux sur notre habitat...
  3. 3. LES 6 GRANDES TENDANCES Bilan des interviews d’experts  L’intelligence et la création collective : ras le bol des diktats, des « starchitectes »  Le mélange des savoir-faire (manufacture) : mélange des techniques anciennes avec des outils technologiques avancés. Retour du fait-main  Le confort sous capteur : les objets connectés facilitent le quotidien  L'interpénétration ville / nature : échange indoor / outdoor, influence des architectes dans la conception des intérieurs  L'hyper personnalisation : on exprime sa personnalité en s'appropriant des signatures d'auteurs singuliers ou collectifs  La modularité : environnement évolutif pour répondre à l’évolution des besoins ou des envies LES 2 GRANDS COURANTS La néo-décoration :  Télescopage de styles (mélange de matières, de styles, d’époques)  Confort sous capteurs L'expérimental :  Power of making : repenser les modèles de fabrication (imprimante 3D / DIY, transformations par soi- même, besoin de faire pour trouver des marges de manœuvre)  Trashure (trash + treasure) : s'inventer en permanence avec l’idée que rien n’est jamais fini, recycler des matériaux agglomérés, etc.
  4. 4. QUE CHERCHE LE CONSOMMATEUR ? Résultats des ateliers créatifs avec les consommateurs Méthode de travail : élaboration de scénarios prospectifs par le biais d’ateliers (utilisation de Playmobiles / robots / personnages pour raconter des histoires)  Reprendre en main l'aménagement  S'ouvrir vers de nouvelles expériences  S'inspirer et retrouver les valeurs qui vont avec évolutions vers le fait main, le coaching  Relativiser le « tout visuel », vers les 5 sens : « nous ne voulons plus d’un plan qui ne nous parle pas, nous voulons plus d’accessibilité, de proximité et de réalité » LES SCENARIOS PROSPECTIFS L’habitat du futur  Territoire d’expression infinie  Vers des espaces connectés  Le foyer au centre de l’habitat  Espace de représentation de soi : le théâtre  Augmentation du collectif  Plus proche de la nature  Conjuguer L’habitat x Le collectif x La nature. Les 7 bulles dans l’habitat : 1. Le SAS (entrée : in / out box) - Espace de transition et de connexion - Grand tableau de bord familial et personnel : auto-adaptation de l'espace aux besoins de chacun - Orientation vers une atmosphère, création d’une ambiance, recommandation d’activités selon le mood  Imaginaire (en rupture) : l’entrée/le couloir, transition entre le dehors et le dedans de l’habitat, devient important. Il représente un tableau de bord qui centralise toutes les données, comme un disque dur.
  5. 5. 2. Espace de ressourcement (salle de bain) - Espace ultra-privé : lieu le plus intime (privacy data ultra-sécurisée) - Check up santé connecté au médecin - Bulle cocoon : chromothérapie, ressourcement « body and mind » - Lieu d'évasion où l’on se projette ailleurs  Imaginaire (en continuité) façonné par les SPA et les salles de fitness trendy. 3. Le théâtre (le salon : espace collectif) - Espace de représentation : on se met en scène via des performances - Agencé comme une scène - Ambiance modulable - On se montre, on reçoit  Imaginaire (en continuité) façonné par les shows télévisés et particulièrement la Reality TV (maison = scène de théâtre = plateau TV) 4. Le foyer de partage (cuisine) - Îlot collectif dédié à « l'être ensemble » - Lieu d'échanges réels - Lieu de production et de transformation - Lieu de sensations : agencement, objet intelligents et émotionnels  Imaginaire (en continuité) avec la cuisine ouverte / (anciennement en rupture avec l’idée que la cuisine était le lieu intime de la femme uniquement). 5. Espace d'expression (bureau ou la salle de jeu) - Pôle production de l'habitat - Murs dédiés à l'expression - Espace semi-connecté pour créer, inventer et écrire  Imaginaire (en rupture) assez nouveau : décloisonnement entre l’espace ludique et espace de travail : le travail comme jeu/création/épanouissement personnel. 6. Homelab (atelier) - Production et réparation : le lieu du faire - Lieu de partage pour toute la famille : création, réparation (de jouets pour les enfants par exemple)  Imaginaire (en rupture) assez nouveau : l’atelier n’est plus l’apanage du père en zone rurale, mais un espace de création collective et ludique (même en zone urbaine). 7. Home farm (jardin) - Lieu d’élevage d’insectes, d’abeilles voire de poules
  6. 6. - Lieu de culture de plantes et petits fruits - Lieu de transmission aux enfants  Imaginaire (en continuité) façonné par les tendances green-urban (potager privé, micro-élevage, potager collectif dans l'immeuble). CONCLUSION Le centre de gravité se déplace : l'humain est au centre, se déplace dans sa galaxie tout en interagissant avec les autres planètes. Ce déplacement n’est pas nouveau : il date de la Renaissance. Mais la tendance s’accentue : par exemple avec le user-centric. D’où la place de plus en plus importante du designer et du planneur stratégique (youpi !) pour comprendre les usages et les façonner pour et par l’Homme.  Design thinking. « Design thinking is a human-centred approach to innovation that draws from the designer's toolkit to integrate the needs of people, the possibilities of technology, and the requirements for business success. Thinking like a designer can transform the way you develop products, services, processes - and even strategy » Tim Brown, patron d’IDEO  L’habitat devient un « smart home » en tant qu’écosystème interactif. SAS THEATRE FOYER FOYER ESPACE DE ESPACE D’EXPRES- PARTAGE DE RESSOUR- SION CEMENT HOME HOME FARM LAB
  7. 7. ANNEXES (TABLE RONDE) Intervenant : Didier ROUX - R&D de St Gobain Le multi-confort : Le confort esthétique est possible avec la déco. Mais il y a d’autres conforts sensoriels : la chaleur, le bruit, la luminosité, etc. Si on choisit un univers esthétique dans lequel on se sent bien, on ne peut pas toujours choisir les autres conforts sensoriels : on les subit.  Comment devenir acteur sur ces éléments ? La chaine de valeur : La relation entre artisans/marques/clients a évolué :  Les clients connaissent mieux produits que les artisans avec Internet.  Perte de confiance dans le savoir-faire des artisans et dans la qualité des marques.  Comment leur redonner confiance ? Solutions : Mettre le consommateur final au centre de la décision grâce aux objets connectés :  Diagnostic de control : tester l’efficacité/confort d’un changement dans l’habitat en amont des travaux + en faire l’expérience. Exemple : Si j’installe telle vitre, quels effets/résultats sur le bruit/chaleur de ma maison ?  Monitoring : les thermomètres connectés existent déjà, on peut imaginer des objets qui viennent réguler le confort de l’habitat pour un résultat optimal - selon l’extérieur de la maison (saison, climat etc.) - selon l’humeur de son propriétaire.  Vers de nouveaux métiers : conforticiens ? Intervenant : Jean-Pierre Combes - Smart Home, Orange Enjeux stratégiques : augmentation de la conso haut-débit  Crée de nouveaux usages : télétravail / e-éducation  Nouveaux modes de vie : lieu de concentration / connexion calme  Nouveau mode d’habitat : maison connectée
  8. 8. Réponses marketing d’Orange (en mode autopromotion !) : Service Homelive  Data venue : cloud des données des objets connectés pour développer de nouveaux services clients  Reconnaissance vocale (cf. Amazon – ECHO : http://www.amazon.com/oc/echo/)  Reconnaissance d'empreintes  Prédictif (cf. Nest)  Beacons dans les boutiques (et bientôt dans les maisons ?) Barrières techno : - peu d'interopérabilité (sans fil, objets de faible conso... nécessitent des travaux chez soi) - perçu comme cher et complexe 2 initiatives proposées par l’Express – Roularta : o Côté Maison Projet (Arthur Fauves ?) : plateforme collaborative http://projets.cotemaison.fr/ o Coaching déco avec marques partenaires (en ligne et événements + salons côté maison) http://www.cotemaison.fr/on-aime/salon-vivre-cote-sud-2015-saint- tropez-coaching-deco-maison-et-jardin_23927.html

×