ETUDE DE DOCUMENTS 1S9                    Sujet : « 1941-1945, à l’est de l’Europe : une guerre d’anéantissement »        ...
BREVE CORRECTION                                                         INTRODUCTIONMéthode : respecter les règles de l’i...
II.       ANEANTIR L’ENNEMI : LES MOYENS USITES PAR LES NAZIS POUR PARVENIR A LEURS FINS             Brutalisation due à ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Correction edd 2nde gm

249 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
249
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Correction edd 2nde gm

  1. 1. ETUDE DE DOCUMENTS 1S9 Sujet : « 1941-1945, à l’est de l’Europe : une guerre d’anéantissement »  Vous expliquerez pourquoi la guerre menée à l’Est peut être qualifiée de « guerre d’anéantissement » et comment cette guerre a été justifiée par le régime nazi en soulignant l’apport et les limites des documents. DOCUMENT 1. DISCOURS DU GENERAL VON MANSTEIN, COMMANDANT DE LA 11E ARMEE, LE 20 NOVEMBRE 1941 Depuis le 22 juin, le peuple allemand livre un combat à mort contre le système bolchevique. Ce combat n’est pas mené contre l’armée soviétique selon des méthodes conventionnelles guidées par les seules règles de la guerre européenne […]. La communauté juive sert d’intermédiaire entre l’ennemi de l’arrière, les restes de l’Armée rouge qui poursuivent le combat et la direction rouge. Elle a une plus forte influence qu’en Europe sur toutes les positions clés de la direction politique et de l’administration, elle contrôle le commerce et l’artisanat et forme ensuite le noyau de tous les troubles et de toutes les rébellions possibles. Le système judéo-bolchevique doit être exterminé une fois pour toutes. Puisse-t-il ne plus jamais intervenir dans notre espace vital européen. Le soldat allemand n’est donc pas seulement chargé de détruire les instruments militaires de la puissance de ce système. Il est aussi porteur d’une idée nationale et le vengeur de toutes les atrocités commises contre lui et contre le peuple allemand. DOCUMENT 2. BILAN DES PERTES MILITAIRES ET CIVILES EN URSS DE 1939 A 1945 Morts et disparus Sur total de % des pertes en millions en millions MILITAIRES 10.2 30 34% (nombre de mobilisés) Dont prisonniers de guerre 3.5 5 70% CIVILS 16.8 130 13% Dont juifs de nationalité russe 1.1 3 36% Dont siège de Leningrad 1 3.191 3* 31% Dont civils déportés en Allemagne 2.2 5.3 41.5% TOTAL 27 160 17% Tableau réalisé à partir des chiffres donnés par Nicolas Werth dans « Pourquoi les Soviétiques ont gagné la guerre ? », L’Histoire, n°252, mars 2001. * Chiffre 1939 METHODEIntroduction :- phrase introductive pour insérer le sujet- présentation des documents et mise en lien avec le sujet- problématique- annonce du plan (les grands axes d’étude)Développement :- reprendre la méthode du tableau (idées générales – citations- mise en relation avec le cours afin d’affiner l’analyse)∆ Hors-sujetConclusion :- résumer brièvement- ouverture ∆ 2 points (expression et orthographe)
  2. 2. BREVE CORRECTION INTRODUCTIONMéthode : respecter les règles de l’introduction. Il faut qu’elle comporte les quatre éléments mentionnés. Préciser les dates de la Seconde Guerre mondiale et brièvement son déroulement en mentionnant le changement radical qui s’opère concernant la hausse fulgurante des morts de civils. Préciser l’enjeu du front de l’Est pour l’Allemagne nazie en donnant quelques dates précises comme le pacte de non agression conclu entre l’All. et l’URSS (23.08.1939) ainsi que le début des hostilités (22.06.1941 : opération Barbarossa). ∆ N’oubliez pas ici c’est la technique de l’entonnoir, vous allez du général vers le particulier. Ainsi, vous insérez votre sujet en le contextualisant. On ne peut pas concevoir une omission du contexte dans une composition d’histoire. En outre, vous devez également insérer les dates importantes. Présenter les deux documents ∆ Utiliser la méthode DANTE et surtout spécifier la portée des documents (en quoi ces documents sont-ils intéressants pour l’historien ?). Aussi, la mise en relation des deux documents est-elle essentielle. De ce fait, il est important de croiser les données. Enoncer la problématique  Quelles sont les principales caractéristiques de l’idéologie nazie expliquant la mise en place d’une guerre d’anéantissement sur le front de l’Est ? Annoncer votre plan. ∆ C’est essentiel car cela permet de guider le correcteur dans le déroulement de votre argumentation. Les axes sont là pour montrer si vous avez bien compris l’enjeu du sujet. DEVELOPPEMENTPour le développement, il est nécessaire que vous commenciez par énoncer le contenu de votre première partie.EX : La guerre d’anéantissement menée sur le front de l’Est était perpétrée par les nazis en raison d’uneconception idéologique recouvrant plusieurs aspects que nous allons étudier dès à présent. Tout d’abord, analysons le rôle de la propagande d’après le discours du Général Manstein. En effet, ildéclare : « … » ce qui montre bien que le nationalisme est au cœur de la dynamique idéologique nazie…. Puisvous apportez des éléments d’explication d’après les connaissances issues de votre cours. L’idéologie nazie établit également une échelle des races appuyée sur des conceptions pseudo-scientifiques qui étaient largement diffusées afin de focaliser l’attention du peuple allemand sur les ennemisque le régime voulait éradiquer, en l’occurrence les Slaves et les juifs. Puis vous apportez des élémentsd’explication d’après les connaissances issues de votre cours. Etc.∆ Veillez à matérialiser vos idées en aérant votre devoir (une idée = un paragraphe  vous devez aller à la ligne) maiségalement par des mots de liaison. Ex : tout d’abord, également, enfin… N’oubliez pas que votre devoir est uneargumentation ce qui suppose un raisonnement logique que le correcteur doit clairement déceler. I. PENSER L’ENNEMI : LES PRINCIPALES CARACTERISTIQUES DE L’IDEOLOGIE NAZIE  Le rôle de la propagande dans le discours du Général Manstein (cf. nationalisme, diabolisation de l’ennemi).  L’échelle des races. (Cf. Darwinisme social, évoquer plus particulièrement l’infériorité des Slaves et des Juifs).  La conquête du « Lebensraum » (l’espace vital nécessaire à l’épanouissement de la race aryenne + placer les juifs en Sibérie pour s’en débarrasser).  Le complot judéo-bolchevique (invention justifiant notamment l’intervention armée des Allemands).
  3. 3. II. ANEANTIR L’ENNEMI : LES MOYENS USITES PAR LES NAZIS POUR PARVENIR A LEURS FINS  Brutalisation due à l’expérience combattante de la Première Guerre mondiale et l’absence de démobilisation dans certaines sociétés notamment en Allemagne expliquent la violence orchestrée sur le front de l’Est.  Aspect militaire à développer : les prisonniers soviétiques ne sont pas épargnés 70% meurent dans les camps en raison des conditions de vie déplorables (sous-alimentation, mauvais traitement…), la stratégie du « Blitzkrieg » (guerre éclair : rôle joué par l’aviation puis par l’infanterie). Aborder la bataille de Stalingrad. Ainsi, cela vous permet de faire la transition permettant d’aborder le fait que la guerre ne s’effectue plus selon des règles conventionnelles (le sort des populations civiles : bombardements, famines, viols, meurtres exemplaires, villages rasés afin de semer la terreur...) Citer les chiffres du Doc.2.  Déshumanisation de l’ennemi joue un rôle essentiel. Des Slaves sont dépecés tels des lapins…  Rôle des Einsatzgruppen sur le front de l’Est (élimination des juifs) puis des centres de mise à mort vous permettent d’évoquer la Shoah. CONCLUSION∆ Reprendre les éléments méthodologiques.  Résumer vos propos Le front de l’Est a été le théâtre de violences paroxysmiques dans la mesure où les populationsprésentes sur ce territoire ont été l’objet de considérations racistes soutenues par des théories pseudo-scientifiques justifiant leur élimination physique. La « brutalisation » - concept inventé par G. Mosse- des sociétés de l’entre-deux-guerres a facilité lamise en place de tous les moyens possibles et inimaginables employés notamment par les nazis. Du massacrede masse aux centres de mise à mort en passant par diverses expériences menées sur le front de l’Est, commela mise en œuvre de camion servant à gazer les juifs, tout fut permis pour anéantir l’ennemi désigné commenuisible au bon fonctionnement du régime nazi.  Ouvrir le sujet Il est permis de se demander comment les sociétés plongées dans une telle violence ont-elles pu, unefois le combat achevé, se reconstruire tant sur le plan psychologique que sur le plan matériel ?

×