1 
TOUR D’EAU DANS LES PI 
 DISTRIBUTION DE L’EAU 
 METHODOLOGIE 
 PARAMETRES DU TOUR 
D’EAU 
 CAS PRATIQUES 
Achour H...
2 
DISTRIBUTION DE L’EAU 
Nécessité d’améliorer l’irrigation selon : 
La demande La fourniture de 
l’eau 
Les 
agriculteur...
3 
DISTRIBUTION DE L’EAU 
Préoccupations des agriculteurs 
• Fiabilité de la distribution de l’eau 
• La quantité d’eau à ...
4 
DISTRIBUTION DE L’EAU 
La distribution de l’eau doit être 
souple, en terme de fréquence, 
débit et durée 
• Fréquence ...
par rotation 
5 
DISTRIBUTION DE L’EAU 
METHODES DE BASE 
• A Volonté à la demande 
• Par partage du 
temps 
• Par partage...
6 
DISTRIBUTION DE L’EAU : METHODES DE BASE 
A VOLONTE 
Lorsque l’eau est en abondance et que la capacité 
du réseau de di...
7 
DISTRIBUTION DE L’EAU : METHODES DE BASE 
PAR PARTAGE DU TEMPS 
Lorsque la demande en eau est élevée (ressource en eau ...
8 
DISTRIBUTION DE L’EAU : OBJECTIFS 
OBJECTIFS ASSIGNÉS AU 
FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU 
• EQUITABILITÉ 
• FIABILITÉ 
• RE...
FACTEURS PHYSIQUES 
INTERVENANTS DANS LA 
9 
DISTRIBUTION DE L’EAU : FACTEURS PHYSIQUES 
GESTION DE L’EAU 
1. Alimentation...
10 
DISTRIBUTION DE L’EAU : METHODOLOGIE 
Les actions à mener ainsi que la méthodologie pour l’établissement 
d’un tour d’...
DISTRIBUTION DE L’EAU : EVAPOTRANSPIRATION DE REFERENCE 
L’estimation par calcul de ET0 s’effectue par 
des formules de de...
DISTRIBUTION DE L’EAU : EVAPOTRANSPIRATION DE REFERENCE 
12 
Formule de Blanney - Criddle 
Cette formule ne fait interveni...
DISTRIBUTION DE L’EAU : EVAPOTRANSPIRATION DE REFERENCE 
13 
Formule de Riou 
Cette formule est donnée par : 
= q + q 
+ 
...
14 
DISTRIBUTION DE L’EAU : EVAPOTRANSPIRATION MAXIMALE 
En pratique, on cherche à placer les plantes dans les 
conditions...
DISTRIBUTION DE L’EAU : BESOIN NET EN EAU DES CULTURES 
Les besoins nets en eau d’une culture 
traduisent la quantité d’ea...
16 
DISTRIBUTION DE L’EAU : BESOINS BRUTS OU TOTAUX 
Pour obtenir au niveau de la parcelle les besoins 
nécessaires, on do...
17 
DISTRIBUTION DE L’EAU : ADEQUATION BESOIN/RESSOURCE 
Figure 1 : ADEQUATION BESOIN/RESSOURCE 
J F M A M J J A S O N D 
...
18 
DISTRIBUTION DE L’EAU : ADEQUATION BESOIN/RESSOURCE 
Figure 2 : ADEQUATION BESOIN/RESSOURCE - CAS 2 
BESOIN 
J F M A M...
19 
DISTRIBUTION DE L’EAU : PARAMETRES D’IRRIGATION 
Débit fictif continue (Qfc) 
Le débit fictif continu représente le dé...
20 
DISTRIBUTION DE L’EAU : PARAMETRES D’IRRIGATION 
Dose d’irrigation (m3/ha) 
La dose d’irrigation représente le volume ...
21 
DISTRIBUTION DE L’EAU : PARAMETRES D’IRRIGATION 
Capacité maximale réelle du réseau de distribution (m3/ha/j) 
Il s’ag...
22 
DISTRIBUTION DE L’EAU : PARAMETRES D’IRRIGATION 
Période d’irrigation (j) 
Il s’agit de l’intervalle de temps séparant...
23 
DISTRIBUTION DE L’EAU : PARAMETRES D’IRRIGATION 
Surface maximale irrigable par jour (Sjmax ha/jour) 
Il s’agit de la ...
24 
DISTRIBUTION DE L’EAU : SIDI ALI BEN SALEM 3 
PERIMETRE IRRIGUE SIDI ALI BEN SALEM 3 
KAIROUAN 
EVAPOTRANSPIRATION DE ...
25 
DISTRIBUTION DE L’EAU : SIDI ALI BEN SALEM 3 
PERIMETRE IRRIGUE SIDI ALI BEN SALEM 3 
BESOINS NETS EN EAU DES CULTURES...
26 
DISTRIBUTION DE L’EAU : SIDI ALI BEN SALEM 3 
PERIMETRE IRRIGUE SIDI ALI BEN SALEM 3 
KAIROUAN 
BESOINS BRUTS EN EAU D...
27 
DISTRIBUTION DE L’EAU : SIDI ALI BEN SALEM 3 
PERIMETRE IRRIGUE SIDI ALI BEN SALEM 3 
BESOINS BRUTS ASSOLÉS EN EAU DES...
28 
DISTRIBUTION DE L’EAU : SIDI ALI BEN SALEM 3 
ASSOLEMENT – CULTURES D’ÉTÉ 
Arboriculture : 81,9 hectares (49,1%) 
Mara...
29 
DISTRIBUTION DE L’EAU : SIDI ALI BEN SALEM 3 
PARAMÈTRES DU TOUR D’EAU 
Durée maximale d’irrigation pendant la période...
30 
DISTRIBUTION DE L’EAU : SIDI ALI BEN SALEM 3 
TOUR D’EAU 
SE B Numéro Surface S cultivée Heures 
BENEFICIAIRES 
Parcel...
31 
DISTRIBUTION DE L’EAU : SIDI ALI BEN SALEM 3 
TOUR D’EAU 
SECTEUR S Totale S Cultivée Hr calculée Hr adaptée 
A 25,7 2...
32 
DISTRIBUTION DE L’EAU : SIDI ALI BEN SALEM 3 
PARAMÈTRES DU TOUR D’EAU POUR LES CINQ GIC 
SABS2 SABS3 BHS BA HAJEB 8 
...
33 
DISTRIBUTION DE L’EAU : SIDI ALI BEN SALEM 3 
PARAMÈTRES DU TOUR D’EAU POUR LES CINQ GIC 
SABS2 SABS3 BHS BA HAJEB 8 
...
DISTRIBUTION DE L’EAU : TEMPS D’IRRIGATION EN HEURE 
34 
PAR HECTARE EN FONCTION DES BESOINS BRUTS ET DE 
L’EFFICIENCE GLO...
3 
T h ha D m ha = b 
( / ) ( / ) 3 
35 
DISTRIBUTION DE L’EAU : SURFACE MAXIMALE DU 
SECTEUR EN HECTARE EN FONCTION DES B...
36 
DISTRIBUTION DE L’EAU : SURFACE MAXIMALE DU 
SECTEUR EN HECTARE EN FONCTION DES BESOINS BRUTS ET DE LA 
DURÉE DE DISTR...
37 
DISTRIBUTION DE L’EAU : SURFACE MAXIMALE DU 
SECTEUR EN HECTARE & SECTEURS DES GIC 
SURFACE MAXIMALE DU SECTEUR EN FON...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Tour d'eau dans les périmètres irrigués

1 111 vues

Publié le

Les problèmes de la distribution de l'eau dans les PI en Tunisie

Publié dans : Ingénierie
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 111
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
14
Actions
Partages
0
Téléchargements
128
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Tour d'eau dans les périmètres irrigués

  1. 1. 1 TOUR D’EAU DANS LES PI  DISTRIBUTION DE L’EAU  METHODOLOGIE  PARAMETRES DU TOUR D’EAU  CAS PRATIQUES Achour Hichem ESIER Tunisie
  2. 2. 2 DISTRIBUTION DE L’EAU Nécessité d’améliorer l’irrigation selon : La demande La fourniture de l’eau Les agriculteurs La capacité du réseau G.I.C. Le mode idéal de fourniture d’eau pour les agriculteurs est une fourniture à volonté
  3. 3. 3 DISTRIBUTION DE L’EAU Préoccupations des agriculteurs • Fiabilité de la distribution de l’eau • La quantité d’eau à recevoir • Le temps d’irrigation disponible Préoccupations du GIC • Répartition équitable de l’eau entre les agriculteurs • Procédure d’exploitation simple • Distribution efficace L’objectif est donc de parvenir à distribuer l’eau de façon équitable, efficiente, fiable et en temps voulu tout en minimisant les coûts d’exploitation
  4. 4. 4 DISTRIBUTION DE L’EAU La distribution de l’eau doit être souple, en terme de fréquence, débit et durée • Fréquence : devra satisfaire les besoins en eau des cultures • Débit : conditionne l’uniformité de la distribution • Durée : conditionne l’efficience de l’irrigation. Une durée trop longue entraînera une percolation importante et le lessivage des engrais
  5. 5. par rotation 5 DISTRIBUTION DE L’EAU METHODES DE BASE • A Volonté à la demande • Par partage du temps • Par partage du par répartition débit des débits
  6. 6. 6 DISTRIBUTION DE L’EAU : METHODES DE BASE A VOLONTE Lorsque l’eau est en abondance et que la capacité du réseau de distribution le permet, l’agriculteur est libre d’acquérir de l’eau à volonté. SABS2 SABS3 BHS BA HJ8 TRIM 1 60,0 78,5 TRIM 2 32,4 55,6 21,8 68,2 TRIM 3 28,2 46,0 20,2 TRIM 4 23,4 42,2 25,2 Tableau 1 : Consommation d’eau moyenne trimestrielle pour les cinq périmètres étudiés en pourcent – année 2000 43,1 47,6
  7. 7. 7 DISTRIBUTION DE L’EAU : METHODES DE BASE PAR PARTAGE DU TEMPS Lorsque la demande en eau est élevée (ressource en eau insuffisante), le partage du temps est un procédé utilisé pour assurer une distribution équitable PAR PARTAGE DES DÉBITS Quant les débits sont prévisibles, une pratique courante consiste à faire une rotation des débits disponibles entre les agriculteurs En pratique, le partage des débits et le partage du temps sont souvent combinés au sein du périmètre DUREE DEBIT FREQUENCE PMH A LA DISCRETION DES AGRICULTEURS OU FIXÉ FIXÉ A LA DISCRETION DES AGRICULTEURS OU FIXÉ
  8. 8. 8 DISTRIBUTION DE L’EAU : OBJECTIFS OBJECTIFS ASSIGNÉS AU FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU • EQUITABILITÉ • FIABILITÉ • RESPECT DU CALENDRIER FIXÉ • EFFICACITÉ • SOUPLESSE
  9. 9. FACTEURS PHYSIQUES INTERVENANTS DANS LA 9 DISTRIBUTION DE L’EAU : FACTEURS PHYSIQUES GESTION DE L’EAU 1. Alimentation en eau 2. Qualité de l’eau 3. Climat et pluviométrie 4. Sols (nature) 5. Cultures (assolement) 6. Topographie 7. Dimensions du périmètre
  10. 10. 10 DISTRIBUTION DE L’EAU : METHODOLOGIE Les actions à mener ainsi que la méthodologie pour l’établissement d’un tour d’eau dans les périmètres irrigués sont les suivantes : • Collecte des données relatives aux parcellaires et à l’assolement • Calcul des besoins en eau des cultures • Calcul des paramètres du tour d’eau • Détermination du temps d’ouverture des bornes des différents secteurs • Approbation du tour d’eau par les agriculteurs
  11. 11. DISTRIBUTION DE L’EAU : EVAPOTRANSPIRATION DE REFERENCE L’estimation par calcul de ET0 s’effectue par des formules de deux types : • Très empiriques (Blanney-Criddle, Riou…) qui sont des ajustements statistiques entre une évaporation mesurée et quelques variables climatiques simples. • D’autres (Penman-Monteith…) qui sont des modélisations de phénomènes énergétiques et climatiques complexes ayant pour origines essentielles : - Le rayonnement solaire net - La température de l’air - Le déficit de saturation de l’air en vapeur d’eau 11
  12. 12. DISTRIBUTION DE L’EAU : EVAPOTRANSPIRATION DE REFERENCE 12 Formule de Blanney - Criddle Cette formule ne fait intervenir directement qu’un seul facteur météorologique à savoir la température. Elle s’écrit comme suit : ETo (mm/j) = ( 8.13 + 0.46 T ) P · T : température moyenne mensuelle en °C · P : pourcentage d’heures diurnes pendant le mois considéré par rapport au nombre d’heures diurnes annuelles ; p est en fonction uniquement de la latitude du lieu
  13. 13. DISTRIBUTION DE L’EAU : EVAPOTRANSPIRATION DE REFERENCE 13 Formule de Riou Cette formule est donnée par : = q + q + ( / ) 0,31 2 1 ET mm j b n n - ÷ø ö çè æ 3 0 avec: qn : température maximale moyenne du mois n qn+1 : température maximale moyenne du mois n+1 b = 7,1- 0,1φ avec φ : Latitude de la région considérée
  14. 14. 14 DISTRIBUTION DE L’EAU : EVAPOTRANSPIRATION MAXIMALE En pratique, on cherche à placer les plantes dans les conditions les plus favorables de production ; on se basera donc sur les besoins en eau correspondant à l’évapotranspiration maximale (ETM). Rappelons la définition de l’ETM : C’est l’évapotranspiration maximale d’une culture donnée à différents stades de développement végétatif, lorsque l’eau n’est pas facteur limitant et que les conditions agronomiques sont optimales. L’ETM se calcule à partir de la formule suivante : ETM = kc* ETo kc est un coefficient cultural d’ajustement dépendant de la culture et de son stade végétatif.
  15. 15. DISTRIBUTION DE L’EAU : BESOIN NET EN EAU DES CULTURES Les besoins nets en eau d’une culture traduisent la quantité d’eau qui doit être apportée à la parcelle, en plus de la pluie utile et la quantité stockée, qui est considérée comme nulle dans notre calcul. Les besoins nets sont calculés par l’application de la formule suivante : 15 B net = kc ETo - Pu Avec B net : Besoin net en mm/mois kc. ETo : Besoin en mm/mois Pu : pluie utile en mm/mois
  16. 16. 16 DISTRIBUTION DE L’EAU : BESOINS BRUTS OU TOTAUX Pour obtenir au niveau de la parcelle les besoins nécessaires, on doit estimer les pertes au niveau du réseau d’irrigation. Une quantité d'eau d'irrigation supplémentaire est ajoutée à la source pour compenser ces pertes. On fera intervenir un coefficient d'efficience du réseau (Cr) qui est définit par le rapport suivant : B =B = + total C C p r n parcelle r B Lessivage C
  17. 17. 17 DISTRIBUTION DE L’EAU : ADEQUATION BESOIN/RESSOURCE Figure 1 : ADEQUATION BESOIN/RESSOURCE J F M A M J J A S O N D MOIS BESOIN Dans ce premier cas, les ressources en eau sont très supérieures à la demande en eau du périmètre. La valorisation de l’eau n’est pas optimale. La solution pourrait correspondre à : •Revoir l’assolement pratiqué dans le but d’augmenter le taux d’intensification du périmètre et augmenter ainsi la demande en eau du périmètre •Augmenter la superficie du périmètre
  18. 18. 18 DISTRIBUTION DE L’EAU : ADEQUATION BESOIN/RESSOURCE Figure 2 : ADEQUATION BESOIN/RESSOURCE - CAS 2 BESOIN J F M A M J J A S O N D MOIS Dans le deuxième cas, nous observons une période de l’année où les ressources en eau sont excédentaires par rapport à la demande en eau du périmètre et une deuxième période plus courte (2 à 3 mois de l’année) où la demande en eau est plus importante. Les possibilités d’amélioration peuvent être les suivantes : •Réduction de la superficie du périmètre : solution simple et à éviter •Création d’un réservoir pour stocker de l’eau pendant les périodes excédentaires et leur utilisation ultérieure en période déficitaire. •Modification de l’assolement pratiqué au sein du périmètre à savoir réduction de la taille des cultures exigeantes en eau durant la période déficitaire et augmentation des surfaces de cultures pendant la saison excédentaire en eau. Cette solution semble être la plus optimale.
  19. 19. 19 DISTRIBUTION DE L’EAU : PARAMETRES D’IRRIGATION Débit fictif continue (Qfc) Le débit fictif continu représente le débit théorique qu'il faut apporter à la parcelle 24h sur 24h pour couvrir les besoins en eau des plantes en tenant compte des pertes à la parcelle. Q l s ha Besoins eneaumensuel l fc = ( / / ) ( ) Nb de jours dumois considérée *24*3600 Durée maximale journalière d’irrigation Tmax (h/j) Il s’agit de la durée maximale journalière de distribution d’eau par les bornes aux agriculteurs.
  20. 20. 20 DISTRIBUTION DE L’EAU : PARAMETRES D’IRRIGATION Dose d’irrigation (m3/ha) La dose d’irrigation représente le volume d’eau apportée à chaque irrigation par unité de surface. Il dépend de la nature du sol (capacité de rétention) et de la profondeur d’humidification. Main d’eau (l/s) La main d’eau représente le débit fourni à l’agriculteur pour l’irrigation de sa parcelle. Le choix de ce débit repose essentiellement de la qualité de l’exploitant (degré d’équipement, technicité…) et de la qualité du sol.
  21. 21. 21 DISTRIBUTION DE L’EAU : PARAMETRES D’IRRIGATION Capacité maximale réelle du réseau de distribution (m3/ha/j) Il s’agit du volume maximal d’eau apporté à un hectare de culture par le réseau d’irrigation pendant un temps Tmax : Cmax (m3/ha/j) = Qmax (m3/h) x Tmax (h/j) / S (ha) Besoins journaliers du périmètre (m3/ha/j) Il s’agit du besoin journalier d’un hectare de culture en supposant que l’apport d’eau à la parcelle s’effectue tous les jours du mois pendant Tmax par jour. B (m3/ha/j) = Qfc (m3/ha/j) x 24 / Tmax (h/j)
  22. 22. 22 DISTRIBUTION DE L’EAU : PARAMETRES D’IRRIGATION Période d’irrigation (j) Il s’agit de l’intervalle de temps séparant deux irrigations successives d’une même parcelle. Pa (jour) = D (m3/ha) / B (m3/ha/j) si B < Cmax Pa (jour) = D (m3/ha) / Cmax (m3/ha/j) si B > Cmax Temps d’irrigation (h/ha) Le temps d’irrigation alloué à chaque hectare de culture est défini comme suit : T (h/ha) = D (m3/ha) / M (m3/h)
  23. 23. 23 DISTRIBUTION DE L’EAU : PARAMETRES D’IRRIGATION Surface maximale irrigable par jour (Sjmax ha/jour) Il s’agit de la superficie maximale susceptible d’être irriguée à partir de la main d’eau par jour Sjmax (ha/jour) = Tmax (h/j) / T (h/ha) Surface maximale du secteur hydraulique (Ssmax ha) Il s’agit de la surface maximale susceptible d’être irriguée à partir de la main d’eau pendant toute la période Ssmax (ha) = Sjmax (ha/jour) x Pa (jour)
  24. 24. 24 DISTRIBUTION DE L’EAU : SIDI ALI BEN SALEM 3 PERIMETRE IRRIGUE SIDI ALI BEN SALEM 3 KAIROUAN EVAPOTRANSPIRATION DE REFERENCE ET COEFFICIENTS CULTURAUX JANV FÉVR MARS AVR MAI JUIN JUIL AOÛT P mm 25 25 35 29 23 11 5 10 ETo mm 58 68 92 124 170 211 233 216 C NI Kc 0,8 1 1,1 1,1 0,7 0,25 C INT Kc 0,56 0,7 0,77 0,77 0,49 0,18 F INT Kc 0,7 0,63 0,56 F NI Kc 1 0,9 0,8 ME INT Kc 0,3 0,35 0,53 0,63 0,6 ME NI Kc 0,3 0,5 0,75 0,9 0,85 ARB Kc 0,15 0,15 0,4 0,6 0,8 0,85 0,85 0,9
  25. 25. 25 DISTRIBUTION DE L’EAU : SIDI ALI BEN SALEM 3 PERIMETRE IRRIGUE SIDI ALI BEN SALEM 3 BESOINS NETS EN EAU DES CULTURES en mm JANV FÉVR MARS AVR MAI JUIN JUIL AOÛT KAIROUAN C NI 26,4 48 73,2 113,2 100,6 43,9 C INT 12,5 27,6 42,8 72,2 64,9 29,2 F INT 20,6 22,8 23,5 F NI 38 41,2 45,6 ME INT 14 41,1 103,0 142,7 121,6 ME NI 14 66,6 149,4 205,7 175,6 ARB 0,0 0,0 8,8 51,2 117,6 170,6 194,1 186,4
  26. 26. 26 DISTRIBUTION DE L’EAU : SIDI ALI BEN SALEM 3 PERIMETRE IRRIGUE SIDI ALI BEN SALEM 3 KAIROUAN BESOINS BRUTS EN EAU DES CULTURES en mm JANV FÉVR MARS AVR MAI JUIN JUIL AOÛT C NI 34,7 63,2 96,3 148,9 132,4 57,8 C INT 16,4 36,3 56,4 95,1 85,4 38,4 F INT 27,1 30,1 30,9 F NI 50,0 54,2 60,0 ME INT 18,4 54,1 135,6 187,9 160,0 ME NI 18,4 87,6 196,6 270,7 231,1 ARB 0,0 0,0 11,6 67,4 154,7 224,4 255,3 245,3 EFFICIENCE GLOBAL : 76 %
  27. 27. 27 DISTRIBUTION DE L’EAU : SIDI ALI BEN SALEM 3 PERIMETRE IRRIGUE SIDI ALI BEN SALEM 3 BESOINS BRUTS ASSOLÉS EN EAU DES CULTURES en m3/ha JANV FÉVR MARS AVR MAI JUIN JUIL AOÛT KAIROUAN % C NI 18,1 62,9 114,4 174,5 269,9 239,8 104,8 C INT F INT 0,3 0,8 0,9 0,9 F NI 7,9 39,7 43,1 47,7 ME INT 3,8 7,0 20,6 51,7 71,7 61,0 ME NI 9,6 17,6 83,9 188,2 259,1 221,2 ARB 49,1 0,0 0,0 56,9 331,0 760,4 1102,7 1254,7 1205,2 TOTAL 88,9 103,5 158,4 280,0 625,6 1104,7 1447,5 1585,4 1487,4 DEBIT FICTIF CONTINUE en l/s/ha : 0,59
  28. 28. 28 DISTRIBUTION DE L’EAU : SIDI ALI BEN SALEM 3 ASSOLEMENT – CULTURES D’ÉTÉ Arboriculture : 81,9 hectares (49,1%) Maraîchères d’été en intercalaire : 6,4 hectares (3,8%) Maraîchères d’été non intercalaire : 15,9 hectares (9,6%) Surface totale cultivée (cultures d’été) : 104,2 hectares Taux d’intensification : 63 % PARAMÈTRES DU TOUR D’EAU Débit du forage S : 48 l/s – 172,8 m3/h Débit d’équipement du périmètre Qmax : 60 l/s – 216 m3/h Durée maximale d’irrigation Tmax : 16 heures/jour Débit fictif continue : 0,59 l/s/ha - 51,1 m3/ha/j Main d’eau : 10 l/s – 36 m3/h Période d’irrigation Pa : 3 jours
  29. 29. 29 DISTRIBUTION DE L’EAU : SIDI ALI BEN SALEM 3 PARAMÈTRES DU TOUR D’EAU Durée maximale d’irrigation pendant la période : 48 heures Capacité maximale réelle du réseau hydraulique Cmax : 20,7 m3/ha/j Par rapport à S totale du périmètre Capacité maximale réelle du réseau hydraulique Cmax : 33,2 m3/ha/j Par rapport à S cultivée du périmètre Besoins journaliers du périmètre : 76,7 m3/ha/j Dose d’irrigation D si Pa égal à 3 jours : 99,5 m3/ha Durée d’irrigation par hectare T : 2,8 heures/hectare Surface maximale irriguée par jour S0 max : 5,8 ha/j (Par secteur) Surface maximale du secteur d’irrigation Ss max : 17,4 hectares
  30. 30. 30 DISTRIBUTION DE L’EAU : SIDI ALI BEN SALEM 3 TOUR D’EAU SE B Numéro Surface S cultivée Heures BENEFICIAIRES Parcelle Hectare Hectare calculées A1 C33 + C34 3,00 Hamouda Bou Abid 0,00 0 A2 C32 3,83 Htés Larbi El Abbane 0,00 0 A3 C31 2,16 Htés Larbi El Abbane 0,00 0 A A4 C31 2,16 Htés Larbi El Abbane 0,00 0 A5 C30 3,86 Mabrouka Ben Salah Mellassi 0,00 0 A6 C27 0,93 Sghaï er Jebili 0,00 0 A7 C28 2,48 Momamed Ben Ahmed Mellassi 1,00 3 A8 C28 2,48 Tahar Ben Ahmed+ Jebili Mabrouk El Mejbri 0,00 0 A9 C29 1,42 Tahar Ben Ahmed Jebili 0,00 0 A10 C26 3,37 Mokhta+r Mohamed Bï en Taeb Jbili 1,50 4 Surface secteur 25,6 2,50 7
  31. 31. 31 DISTRIBUTION DE L’EAU : SIDI ALI BEN SALEM 3 TOUR D’EAU SECTEUR S Totale S Cultivée Hr calculée Hr adaptée A 25,7 2,5 7 10 B 30,1 24,8 69 60 C 26,2 25,7 71 60 D 26,85 26,8 74 60 E 29,1 9,4 26 38 F 28,8 14,9 41 60 TOTAL 166,7 104,2 288 288
  32. 32. 32 DISTRIBUTION DE L’EAU : SIDI ALI BEN SALEM 3 PARAMÈTRES DU TOUR D’EAU POUR LES CINQ GIC SABS2 SABS3 BHS BA HAJEB 8 SURFACE TOTALE (ha) 195 166 121,3 126,3 338 SURFACE CULTIVÉE (ha) 57,4 104,2 143,5 74,7 372 TAUX D’INTENSIFICATION (%) 30 62,8 118 59 110 DÉBIT DU FORAGE Qmax (m3/h) 198 172,8 108 108 504 DÉBIT D’ÉQUIPEMENT DU PÉRIMÈTRE Qmax (m3/h) 288 216 144 180 504 DURÉE MAXIMALE D’IRRIGATION Tmax (h/j) 13,75 16 15 12 20 DÉBIT FICTIF CONTINUE (l/s/ha) 0,3 0,59 0,65 0,29 0,42
  33. 33. 33 DISTRIBUTION DE L’EAU : SIDI ALI BEN SALEM 3 PARAMÈTRES DU TOUR D’EAU POUR LES CINQ GIC SABS2 SABS3 BHS BA HAJEB 8 CAP MAX RÉELLE DU RÉSEAU HYDRAULIQUE CMAX (m3/ha/j) 69,0 33,2 15,1 28,9 27,1 BESOIN JOURNALIER (m3/ha/j) 45,3 76,7 90,2 49,5 43,6 DOSE D’IRRIGATION (m3/ha) 136,0 99,5 45,2 86,8 81,2 DURÉE D’IRRIGATION PAR HECTARE T (h/ha) 3,8 2,8 1,3 2,4 2,3 SURFACE MAXIMALE IRRIG. PAR JOUR S0 max (ha/j/secteur) 3,6 5,8 12 5 8,9 SURFACE MAXIMALE SECTEUR D’IRRIGATION Ss max (ha) 10,9 17,4 35,9 14,9 26,6
  34. 34. DISTRIBUTION DE L’EAU : TEMPS D’IRRIGATION EN HEURE 34 PAR HECTARE EN FONCTION DES BESOINS BRUTS ET DE L’EFFICIENCE GLOBALE Main d’eau = 10 l/s Besoins journaliers des cultures (m3/ha/j) = 25 Efficience du réseau de distribution (Er en %) = 95 Efficience à la parcelle (Ep en %) 40 % 50 % 60 % 70 % 80 % 90 % Besoins bruts des cultures (m3/ha/j) 66 53 44 38 33 29 Période d’irrigation Pa 3 5,5 4,4 3,7 3,1 2,7 2,4 5 9,1 7,3 6,1 5,2 4,6 4,1 7 12,8 10,2 8,5 7,3 6,4 5,7 9 16,4 13,2 11,0 9,4 8,2 7,3 12 21,9 17,5 14,6 12,5 11,0 9,7 14 26,6 20,5 17,1 14,6 12,8 11,4 Temps d’irrigation T (h/ha) = Bb (m3/ha/j) x Pa (j) / M (m3/h)
  35. 35. 3 T h ha D m ha = b ( / ) ( / ) 3 35 DISTRIBUTION DE L’EAU : SURFACE MAXIMALE DU SECTEUR EN HECTARE EN FONCTION DES BESOINS BRUTS ET DE LA DURÉE DE DISTRIBUTION S ( ha ) = TMAX ( h / j ) OR max T h ha Pa j ( / ) ( ) M m h ( / ) S ha T h j Pa j M m h ( ) ( / ) ( ) ( / ) 3 ( / ) 3 D b m ha MAX MAX = OR ( / ) ( / / ) ( ) D m3 ha B m3 ha j Pa j b = b S ha T h j M m h ( ) ( / ) ( 3 / ) 3 B m ha ( / /j) b MAX MAX = Smax : Surface maximale du secteur (ha) Tmax : Durée maximale de distribution (h/j) T : Durée d’ouverture de la borne (h/ha) Pa : Période d’irrigation (j) Bb : Besoin brut en eau (m3/ha/j) Db : Dose brute d’irrigation (m3/ha) M : Main d’eau (l/s)
  36. 36. 36 DISTRIBUTION DE L’EAU : SURFACE MAXIMALE DU SECTEUR EN HECTARE EN FONCTION DES BESOINS BRUTS ET DE LA DURÉE DE DISTRIBUTION Durée maximale de distribution Tmax (h/j) = 12 Besoins journaliers des cultures (m3/ha/j) = 25 Efficience du réseau de distribution (Er en %) = 95 Efficience à la parcelle (Ep en %) 40 % 50 % 60 % 70 % 80 % 90 % Besoins bruts des cultures (m3/ha/j) 66 53 44 38 33 29 Main D’eau M 5 3,3 4,1 4,9 5,7 6,6 7,4 7,5 4,9 6,2 7,4 8,6 9,8 11,1 10 6,6 8,2 9,8 11,5 13,1 14,8 12,5 8,2 10,3 12,3 14,4 16,4 18,5 15 9,8 12,3 14,8 17,2 19,7 22,2 20 13,1 16,4 19,7 23,0 26,3 29,5 S ha T h j M m h ( ) ( / ) ( 3 / ) 3 B m ha ( / /j) b MAX MAX =
  37. 37. 37 DISTRIBUTION DE L’EAU : SURFACE MAXIMALE DU SECTEUR EN HECTARE & SECTEURS DES GIC SURFACE MAXIMALE DU SECTEUR EN FONCTION DE TMAX ET DE LA MAIN D'EAU COMPARÉE A LA TAILLE DES SECTEURS DES GIC ÉTUDIÉS BESOIN JOURNALIER DES CULTURES (m3/ha/j) 25 EFFICIENCE DU RESEAU DE DISTRIBUTION( Er en %) 95% Efficience à la parcelle (Ep en %) 80% BESOIN BRUT DES CULT. (m3/ha/j) 33 T max (h/j) Main d'eau (l/s) SECTEURS 12 10 13,1 24,4 20,2 22,5 28,4 30,7 BLED ABIDA 15 10 16,4 36,5 24,0 24,0 36,8 BIR HADJ SADOK 20 10 21,9 32,2 26,4 23,8 21,5 25,2 21,4 21,0 29,6 24,7 HAJEB 8 16 10 17,5 25,7 30,1 26,2 26,8 29,1 28,8 SABS 3 13,75 10 15,0 27,7 22,7 19,1 17,4 23,2 26,1 27,8 31,5 SABS 2

×