24 April 2012
Interprétation statistique
des mélanges ADN
Hinda Haned
h.haned@nfi.minvenj.nl
2 Mélanges ADN | 25 Octobre 2013
Netherlands Forensic Institute (NFI)
Clients
 Procureurs et police
 Tribunal pénal inte...
3 Mélanges ADN | 25 Octobre 2013
Human Biological Traces
Activités
– Traces -crimes
– Traces -délits
– Références (suspect...
4 Mélanges ADN | 25 Octobre 2013
SuspectTrace
Correspondance
Comparaison
Valeur probante
Preuve ADN : interprétation
5 Mélanges ADN | 25 Octobre 2013
Preuve ADN : interprétation
 ADN  identification absolue :
 profils plus ou moins “rar...
6 Mélanges ADN | 25 Octobre 2013
Valeur probante
Exclusion = pas de concordance entre profil génétique trace et
individu
–...
7 Mélanges ADN | 25 Octobre 2013
Valeur probante
Inclusion = concordance entre un profil génétique trace et individu
– Que...
8 Mélanges ADN | 25 Octobre 2013
Trace simple
Un seul profil possible pour ce
marqueur : 13/14
D10S1248
9 Mélanges ADN | 25 Octobre 2013
Trace mélange
D10S1248 D10S1248
Quels profils expliquent la trace ?
Individu 1 : 13/15
In...
10 Mélanges ADN | 25 Octobre 2013
Les mélanges ADN
 Au NFI, une majorité de profils analysés en routine pour les
affaires...
11 Mélanges ADN | 25 Octobre 2013
Approches statistiques d'interprétation
 Probabilité de correspondance fortuite
 Rappo...
Mélanges ADN | 25 Octobre 2013
Probabilité de correspondance fortuite
 Ne s'applique qu'aux profils simples ou aux mélang...
13 Mélanges ADN | 25 Octobre 2013
Mélange de deux personnes
Les profils majoritaires et minoritaires peuvent être déduits
14 Mélanges ADN | 25 Octobre 2013
Mélange de deux personnes
Major. (S) 13,13 14,17 11,11 16,18
Minor. 14,15 16,16 9,9 19,2...
15 Mélanges ADN | 25 Octobre 2013
Mélange de deux personnes
Sous l'hypothèse que l'échantillon #56589xNL provient d'un mél...
16 Mélanges ADN | 25 Octobre 2013
Probabilité de correspondance fortuite
Avantages
 Simple à calculer
 Ne nécessite pas ...
17 Mélanges ADN | 25 Octobre 2013
Probabilité d'observer le profil génétique trace, conditionnellement à deux
hypothèses a...
18 Mélanges ADN | 25 Octobre 2013
Rapport de vraisemblance (RV)
• RV=1 la preuve est neutre
• RV>1 la preuve supporte l'hy...
19 Mélanges ADN | 25 Octobre 2013
Mélange de trois personnes
20 Mélanges ADN | 25 Octobre 2013
Mélange de trois personnes
 Définition de deux hypothèses alternatives :
 Hypothèse de...
21 Mélanges ADN | 25 Octobre 2013
Rapports de vraisemblance et mélanges
 Définition de deux hypothèses alternatives
 Hyp...
Mélanges ADN | 25 Octobre 2013
Aide à la décision : échelle verbale
Il est très probable d'observer le profil ADN trouvé s...
Mélanges ADN | 25 Octobre 2013
Rapports de vraisemblance
Avantages
 Spécification des hypothèses est flexible
 Meilleure...
Mélanges ADN | 25 Octobre 2013
 Consensus international (commission ADN, 2012)
Pourquoi utiliser les rapports de vraisemb...
Mélanges ADN | 25 Octobre 2013
 Logiciels disponibles, validés et largement utilisés
 LRmix , Hinda Haned (NFI, La Haye)...
Mélanges ADN | 25 Octobre 2013
« L'approche bayésienne n'est pas simplement une façon de voir les choses
(...) c'est en fa...
Mélanges ADN | 25 Octobre 2013
Interprétation statistique
des mélanges ADN
Corina Benschop
c.benschop@nfi.minvenj.nl
Hinda...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Mélanges et rapports de vraisemblance

944 vues

Publié le


Principes d'interprétation des mélanges ADN, par le calcul des rapports de vraisemblance

Publié dans : Sciences
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
944
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
19
Actions
Partages
0
Téléchargements
16
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Mélanges et rapports de vraisemblance

  1. 1. 24 April 2012 Interprétation statistique des mélanges ADN Hinda Haned h.haned@nfi.minvenj.nl
  2. 2. 2 Mélanges ADN | 25 Octobre 2013 Netherlands Forensic Institute (NFI) Clients  Procureurs et police  Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie  Service d'immigration et de naturalisation Rôles-clés  Analyses affaires criminelles (70%)  Recherche et développement (15%)  Centre d'expertise (15%)  Plus de 30 disciplines de police scientifique  Près de 50,000 affaires par an  ISO-17025 depuis 1994
  3. 3. 3 Mélanges ADN | 25 Octobre 2013 Human Biological Traces Activités – Traces -crimes – Traces -délits – Références (suspects, victimes) – Comparaison de cheveux – Morphoanalyse traces de sang Structure (#employés) - Prélèvements de traces (15) - Labo. ADN (30) - Experts (30) - Administration, contrôle qualité (22) - Recherche & Développement (12)
  4. 4. 4 Mélanges ADN | 25 Octobre 2013 SuspectTrace Correspondance Comparaison Valeur probante Preuve ADN : interprétation
  5. 5. 5 Mélanges ADN | 25 Octobre 2013 Preuve ADN : interprétation  ADN  identification absolue :  profils plus ou moins “rares”  mélanges et profil partiels élargissent le cercle de personnes pouvant être contributeurs au mélange Le résultat d'une analyse comparative entre profil trace et profil individu doit toujours être accompagné d'une appréciation (statistique) de la valeur probante.
  6. 6. 6 Mélanges ADN | 25 Octobre 2013 Valeur probante Exclusion = pas de concordance entre profil génétique trace et individu – L'analyse ne va pas plus loin Non-concluants = absence de décision – profil ne convient pas pour une comparaison – le suspect ne “ne peut être inclus ni exclu” Inclusion = concordance entre un profil génétique trace et individu – Quel est la valeur (poids) de cette concordance (match) ?
  7. 7. 7 Mélanges ADN | 25 Octobre 2013 Valeur probante Inclusion = concordance entre un profil génétique trace et individu – Quel est la valeur (poids) de cette concordance (match) ? Toute inclusion doit être accompagnée d'une mesure de la valeur probante ! Complexité dépend du type de profils – profils simples : facile (dans une majorité de cas) – profils mélanges : complexe
  8. 8. 8 Mélanges ADN | 25 Octobre 2013 Trace simple Un seul profil possible pour ce marqueur : 13/14 D10S1248
  9. 9. 9 Mélanges ADN | 25 Octobre 2013 Trace mélange D10S1248 D10S1248 Quels profils expliquent la trace ? Individu 1 : 13/15 Individu 2 : 14/17 ou Individu 1 : 13/17 Individu 2 : 14/15 ou Individu 1 : 13/15 Individu 2 : 14/17 Individu 3 : 15/15 ou ... D10S1248
  10. 10. 10 Mélanges ADN | 25 Octobre 2013 Les mélanges ADN  Au NFI, une majorité de profils analysés en routine pour les affaires criminelles sont des mélanges de deux ou trois personnes  Mise en place d’outils d’interprétation statistique pour évaluer la valeur probante de mélanges
  11. 11. 11 Mélanges ADN | 25 Octobre 2013 Approches statistiques d'interprétation  Probabilité de correspondance fortuite  Rapports de vraisemblance
  12. 12. Mélanges ADN | 25 Octobre 2013 Probabilité de correspondance fortuite  Ne s'applique qu'aux profils simples ou aux mélanges qui peuvent être démêlés  Est calculée à partir de la fréquence des profils dans la population Probabilité que deux individus pris au hasard dans une même population aient le même profil, par hasard
  13. 13. 13 Mélanges ADN | 25 Octobre 2013 Mélange de deux personnes Les profils majoritaires et minoritaires peuvent être déduits
  14. 14. 14 Mélanges ADN | 25 Octobre 2013 Mélange de deux personnes Major. (S) 13,13 14,17 11,11 16,18 Minor. 14,15 16,16 9,9 19,20 10-11 10-9 Prob. de correspondance fortuite
  15. 15. 15 Mélanges ADN | 25 Octobre 2013 Mélange de deux personnes Sous l'hypothèse que l'échantillon #56589xNL provient d'un mélange ADN de deux personnes, un profil majoritaire a pu être déduit (de manière indépendante du profil du suspect). Le profil du suspect correspond au profil majoritaire, et la probabilité de correspondance fortuite est de l'ordre de 1 sur un milliard (prob.=10-9 ).
  16. 16. 16 Mélanges ADN | 25 Octobre 2013 Probabilité de correspondance fortuite Avantages  Simple à calculer  Ne nécessite pas de profils de référence Désavantages  Hypothèse sur le nombre de contributeurs  Ne peut être utilisée si le profil est partiel ou de faible qualité  Au NFI  profils de bonne qualité (complets)  profils simples  profils de mélanges qui peuvent être démêlés
  17. 17. 17 Mélanges ADN | 25 Octobre 2013 Probabilité d'observer le profil génétique trace, conditionnellement à deux hypothèses alternatives expliquant l'origine de la trace Rapport de vraisemblance  Hypothèse de l'accusation : le suspect est le donneur,  Hypothèse de la défense : une personne inconnue, non-apparentée au suspect, est le donneur.
  18. 18. 18 Mélanges ADN | 25 Octobre 2013 Rapport de vraisemblance (RV) • RV=1 la preuve est neutre • RV>1 la preuve supporte l'hypothèse de l'accusation plus que celle de la défense 1 • RV<1 la preuve supporte l'hypothèse de la défense plus que celle de la l'accusation Probabilité de la preuve sous l'hypothèse de l'accusation Probabilité de la preuve sous l'hypothèse de la défense RV=
  19. 19. 19 Mélanges ADN | 25 Octobre 2013 Mélange de trois personnes
  20. 20. 20 Mélanges ADN | 25 Octobre 2013 Mélange de trois personnes  Définition de deux hypothèses alternatives :  Hypothèse de l'accusation : le suspect et deux inconnus sont les donneurs;  Hypothèse de la défense : trois personnes inconnues sont les donneurs.  La probabilité d'observer le mélange est calculée à partir des fréquences génotypiques des donneurs connus et inconnus sous chaque hypothèse  Pour les individus inconnus, toutes les combinaisons de génotypes pouvant expliquer la trace sont explorés
  21. 21. 21 Mélanges ADN | 25 Octobre 2013 Rapports de vraisemblance et mélanges  Définition de deux hypothèses alternatives  Hypothèse de l'accusation : le suspect et deux inconnus sont les donneurs  Hypothèse de la défense : trois personnes inconnues sont les donneurs La probabilité d’observer la preuve est 125,000 fois plus vraisemblable si l’hypothèse de l’accusation est vraie, comparée à son alternative, décrite par l’hypothèse de la défense
  22. 22. Mélanges ADN | 25 Octobre 2013 Aide à la décision : échelle verbale Il est très probable d'observer le profil ADN trouvé si le suspect et deux inconnus sont la source de la trace plutôt que trois individus, non-apparentés (au suspect).
  23. 23. Mélanges ADN | 25 Octobre 2013 Rapports de vraisemblance Avantages  Spécification des hypothèses est flexible  Meilleure estimation de la valeur probante que la probabilité de correspondance fortuite  La valeur probante pour les profils de moins bonne qualité peut être calculée. Désavantages  Plus difficile à calculer (besoin d'un logiciel)  Moins intuitive (?) que les autres méthodes, donc plus difficile à expliquer  Au NFI  profils de faible qualité  profils simples complets ou partiels  profils mélanges complets ou partiels
  24. 24. Mélanges ADN | 25 Octobre 2013  Consensus international (commission ADN, 2012) Pourquoi utiliser les rapports de vraisemblance ?
  25. 25. Mélanges ADN | 25 Octobre 2013  Logiciels disponibles, validés et largement utilisés  LRmix , Hinda Haned (NFI, La Haye) & Peter Gill (NIPH, Oslo)  TrueAllele, Mark Perlin (Cybergenetics, USA)  LikeLTD, David Balding (UCL, Londres)  FST, Adele Mitchell (OCME, USA)  Les mélanges complexes de trois, quatre et cinq personnes peuvent être analysés en routine avec les RV  NFI : plus de 150 affaires de mélanges types « non-concluants » ont pu être analysées en mars 2012 - juillet 2013 et présentées devant un tribunal Pourquoi utiliser les rapports de vraisemblance ?
  26. 26. Mélanges ADN | 25 Octobre 2013 « L'approche bayésienne n'est pas simplement une façon de voir les choses (...) c'est en fait la seule démarche correcte pour exprimer de façon explicite et complète la signification d’un résultat de police scientifique. Au premier abord, il faut bien sûr un certain effort pour s'imprégner de sa logique. Mais après quelques exercices, la rigueur, l'élégance et l'efficacité du cadre conceptuel qu'elle offre ne peuvent qu'enthousiasmer ceux qui font l'effort de s'y initier. » (D'après Coquoz & Taroni, 2006) Obligent à rejeter les visions dichotomiques du monde en juste/faux, possible/impossible et à voir que tout affaire de nuances de vraisemblance Pourquoi utiliser les rapports de vraisemblance ?
  27. 27. Mélanges ADN | 25 Octobre 2013 Interprétation statistique des mélanges ADN Corina Benschop c.benschop@nfi.minvenj.nl Hinda Haned h.haned@nfi.minvenj.nl

×