Moshe Idel                                                                              Aluma MarienburgMystique juive et ...
MYSTIQUE JUIVE ET HISTOIRE JUIVE                                                                            Moshe IDELMyst...
DU SACR AU PROFANEressenti avec une force particulière dans histoire juive Pourquoi ce domaine en particulier a-t-il été a...
IDEL                                                           MYSTIQUE ET HISTOIREnisme et les courants religieux et inte...
DU SACRE AU PROFANEversion lourianique intégrer les préoccupations messianiques qui devinrent par là même des éléments de ...
IDEL                                                          MYSTIQUE ET HISTOIREtion proprement dite Chaque phase selon ...
DU SACRE AU PROFANECette manière de présenter ensemble de la littérature juive de Exilcomme étant imprégnée attentes messi...
IDEL                                                      MYSTIQUE ET HISTOIRESymboles historiques    Selon     Scholem le...
DU SACRE AU PROFANEdes vases Cependant il est important insister sur la description faite par     Scholem de la fusion des...
IDEL                                                             MYSTIQUE ET HISTOIRECertains kabbalistes ont été producti...
DU SACR AU PROFANEquelque peu familiarisé avec la mystique chrétienne 24 Cependant si notrehypothèse quant importance des ...
IDEL                                                          MYSTIQUE ET HISTOIREde la signification mystique de la retra...
DU SACR AU PROFANEment dramatique dans le processus de la Création De là vient exil. Autrement dit tout ce qui existe est ...
IDEL                                                             MYSTIQUE ET HISTOIRErations après Expulsion est ensuite p...
DU SACR AU PROFANE         toutefois ceux-ci apparaissaient dépouillés de cette saveur messianique qui         leur avait ...
IDEL                                                             MYSTIQUE ET HISTOIREparce il la fonde sur des arguments p...
DU SACR AU PROFANEquestions exil national et de rédemption offert beaucoup de penseursde la mystique et de histoire juives...
IDEL                                                            MYSTIQUE ET HISTOIREment unilatéral contribué apparition u...
DU SACRE AU PROFANEnisme qui est pourtant exemple le plus spectaculaire de impact         eu lamystique sur histoire serai...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Article ahess 0395-2649_1994_num_49_5_279321

309 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
309
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Article ahess 0395-2649_1994_num_49_5_279321

  1. 1. Moshe Idel Aluma MarienburgMystique juive et histoire juiveIn: Annales. Histoire, Sciences Sociales. 49e année, N. 5, 1994. pp. 1223-1240.AbstractJewish Mysticism and Jewish History.One of the most decisive moments in the field of Jewish Studies in the twentieth century is the change of attitude toward thenature of mysticism in Jewish history. The modern shift in Jewish history owes very great debt to the scholarly achievements ofGershom Scholem who established solid methodology for studying Jewish mysticism and to radiate in some domains of Jewishstudies and in the general perception of Judaism by scholars of religion. By resorting to certain history of Jewish mysticismScholem innovated also in the realm of more historically oriented perception of mysticism. This paper considers that the relationestablished by Scholem between mysticism and Jewish history is not satisfying .Two phenomena are discussed the assumptionthat history impinged on the change in the nature of kabbalah and the claim that the dissemination of kabbalah affected thedirection of the change in Jewish history .Citer ce document / Cite this document : Idel Moshe, Marienburg Aluma. Mystique juive et histoire juive. In: Annales. Histoire, Sciences Sociales. 49e année, N. 5, 1994. pp. 1223-1240. doi : 10.3406/ahess.1994.279321 http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/ahess_0395-2649_1994_num_49_5_279321
  2. 2. MYSTIQUE JUIVE ET HISTOIRE JUIVE Moshe IDELMystique et histoire un des événements les plus marquants survenus dans le domaine desétudes juives au xxe siècle est le changement profond attitude envers lanature de la mystique juive et son rôle dans histoire juive Jusque-là lesplus réceptifs cette forme mystique du judaïsme étaient essentiellementdes érudits et non des historiens au sens classique du mot tels MeierLandauer Adolphe Frank Adolf Jellinek au xixe siècle et plus récemmentMartin Buber1 Les historiens en revanche étaient soit ouvertement hostiles la mystique juive comme Henrich Graetz2 soit réticents comme SimonDoubnov3 Compte tenu de ce passé ce changement revêtu un caractèreradical et est manifesté par une ouverture esprit beaucoup plus grandeenvers le rôle de la mystique juive comme attestent divers travauxYitshaq er et de Ben Zio Dinour et un certain point aussi ceuxde Salo Baron et Yosef Hayim Yerushalmi Cette réélaboration de histoire juive au xxe siècle doit énormément aux uvres erudites de GershomScholem Celui-ci réussi non seulement établir une méthodologiesérieuse pour étude de la mystique juive mais encore étendre soninfluence la fois sur les études juives et sur la perception générale dujudaïsme par les théoriciens de la religion Cet apport stimulant été évaluation des différentes approches de la kabbale avant établissement du nouveaucentre études fondé par Gershom SCHOLEM reste encore faire Voir cependant MosheIDEL Kabbalah New Perspectives New Haven-Londres Yale University Press 1988 pp 7-10 Gershom SCHOLEM Les origines de la kabbale traduit de allemand par Jean LoewensonParis Aubier-Montaigne 1966 pp 15-16 Cependant il faut souligner que Henrich Graetzbien opposé la kabbale consacré plusieurs chapitres importants aux questions mystiquesDans ensemble les différentes études il consacre ces thèmes constituent la première histoire complète de la mystique juive On est étonné du traitement élaboré il fait des sujetsreligieux Ceci prouve il était tout aussi sensible histoire religieuse du judaïsme que leshistoriens modernes attitude de Simon Doubnov envers la mystique juive notamment en ce qui concerne sonexpression tardive est-à-dire le hassidisme laisse désirer 1223Annales HSS septembre-octobre 1994 no pp 1223-1240
  3. 3. DU SACR AU PROFANEressenti avec une force particulière dans histoire juive Pourquoi ce domaine en particulier a-t-il été aussi réceptif cette nouvelle attitudeenvers la mystique juive Cette question est beaucoup trop vaste pour être abordée ici Cependant il au moins une réponse possible qui devraitnous retenir la formation intellectuelle de Scholem le prédisposait-elledavantage la différence de ses prédécesseurs établir des relations et descorrélations particulières entre mystique et histoire dans le judaïsme La profonde influence de Scholem sur le changement attitude deshistoriens modernes du judaïsme procède une double visée une part Scholem voulait analyser la mystique juive la fois comme un phénomène significatif en lui-même ce qui impliquait pour lui la tâche enesquisser les concepts fondamentaux et leur dynamique autre part ilvoulu montrer impact eu la mystique juive sur la direction prise parhistoire du judaïsme tout en maintenant ses tentatives répétées de rapprocher quelques segments de histoire de la mystique et certains événementshistoriques spécifiques uvre de Scholem créé des passerelles entrele contenu énigmatique de ésotérisme elitiste des kabbalistes et histoireévénementielle des juifs En procédant ainsi il établi un modèle analysequi apparemment pas de précédent dans étude de la mystique en général Pour autant que je connaisse les études menées sur autres courantsmystiques idée une détermination du cours de histoire une nationquelconque par la mystique jamais été avancée Dans une très largemesure étude de la mystique occupé une place limitée dans étudede la religion et plus récemment de la psychologie mais aucune influencedécisive sur le cours de histoire été reconnue aucune forme mystiquequelle elle soit Il semblerait que seules les études juives aient voulu voirdans histoire de leur mystique un des éléments les plus déterminants pourla compréhension des développements majeurs de leur histoire De fait parla référence une certaine histoire de la mystique Scholem non seulement infléchi la manière de résoudre certaines questions dans le champ dehistoire juive mais dans le même temps innové dans la conception historique de la mystique Ce recentrement de la mystique au ur même de histoire juive coïncide pour Scholem et son école avec expulsion des juifs Espagne et laprofonde restructuration de la kabbale qui accompagnée Auparavantréservée quelques intellectuels celle-ci est alors devenue une mystique deplus en plus pénétrée par des aspirations des spéculations et des calculsmessianiques4 Le messianisme est par conséquent la voie royale qui permis la mystique juive de se modifier et de devenir une force historiquema connaissance aucun historien juif examiné de manière systématiquela concordance entre la vision historique de Scholem fondée sur sonanalyse des événements décisifs des 500 dernières années et les donnéeskabbalistiques qui ont servi son historiographie Il eu certes quelquestentatives pour montrer nous reviendrons que le lien entre le sabbatia- Gershom SCHOLEM Le messianisme juif traduit de anglais par Bernard Dupuy ParisCalmann-Levy 1974 Messianism in Jewish History Journal of World History vol XI1968-1969 pp 41-421224
  4. 4. IDEL MYSTIQUE ET HISTOIREnisme et les courants religieux et intellectuels plus tardifs défendu par Scholem est intenable Mais il semble que la question de la saturationpar histoire du savoir moderne portant sur la mystique juive attend toujours un traitement élaboré Examinons donc ce qui me paraît être décisifpour la connaissance de histoire juive savoir la place centrale occupéepar histoire de la mystique dans ses développements portant sur la religionet histoire Quels sont plus précisément les éléments qui relient aux yeux de Scholem mystique et histoire juives On en retiendra deux aspectsidée une part que histoire infléchi le sens de évolution de la naturede la kabbale et autre part celle suivant laquelle la diffusion de la kabbaleaffecta le sens du changement dans histoire juiveMessianisme et kabbale Les diverses descriptions que fait Scholem des relations entre messianisme et mystique admettent existence de trois étapes exposées très nettement dans son uvre historiographique et phénoménologique5 Durant la première phase de histoire de la kabbale est-à-dire peuprès entre 1180 et 1490 la kabbale ne est pas préoccupée du messianismeSi le messianisme consiste interroger sur la nature de Veschaton nourrirde fortes attentes apocalyptiques et croire en imminence de la fin alorson peut dire que les kabbalistes au cours des 300 premières années de leurhistoire se sont détournés de ce type de quête Ils ont préféré en effet fixerleur attention sur les processus qui con oivent la création comme une émanation et sur la nature de la théosophie tout en cherchant le salut dans leretour contemplatif au commencement plutôt que dans des tentatives deprécipiter la fin Avec Expulsion Espagne le messianisme est peu peu intégré au ur même de la pensée kabbalistique la faveur du traumatisme qui en estrésulté Trois formes majeures de messianisme mystique apparaissent danscette seconde phase La première se situe entre Expulsion et émergence de la kabbalelourianique 1492 et 1570 très précisément Au cours de cette période ileu deux grands types de relation soit la kabbale était encore dissociée de lapensée messianique même si les kabbalistes étaient profondément impliqués dans la propagande messianique soit dans autres cas ces deux pensées cohabitaient mais rien original ne surgissait de cette association La deuxième se situe entre 1570 et apparition du sabbatianisme vers1660 Au cours de cette période il devint urgent pour la kabbale dans sa Je voudrais préciser que Scholem jamais divisé sa conception historique du messianisme kabbalistique en trois périodes bien distinctes ai pris moi-même initiative dans leplan qui va suivre de regrouper dans un certain ordre les thèmes pertinents Concernant laposition de Scholem sur le messianisme en général voir David BIA Gershom ScholemKabbalah and Counter History Cambridge Ma. Harvard University Press 1982 pp 71-93 etles essais de Rober ALTER et DAVIES dans Harold BLOOM éd. Gershom Scholem Chelsea House Publishers 1987 respectivement pp 21-28 77-97 ainsi que Moshe IDEL Subversive Catalysts Gnosticism and Messianism in Gershom View of Jewish Mysticismsous presse) 1225
  5. 5. DU SACRE AU PROFANEversion lourianique intégrer les préoccupations messianiques qui devinrent par là même des éléments de son système kabbalistique Scholemécrit par exemple que la dernière kabbale qui trouvé son expressionclassique Safed en Palestine au xv siècle fut dans son orientation générale extrêmement sensible au messianisme et contribué pour beaucoupsa diffusion Elle provoqué un sursaut de messianisme. Cette vision déterministe de histoire de la kabbale proposée par Scholem dans laquelle le messianisme joué un rôle important apparaîtégalement dans autres de ses écrits Par la diffusion du kabbalisme deLouria de sa doctrine du Tiqqoun cette doctrine donc ne pouvait queconduire une manifestation explosive de toutes les forces auxquelles elledut son apparition et son succès Autrement dit la kabbale est imprégnée de perspectives eschatolo-giques bien que la venue du messie fût marginale dans les écrits louria-niques Il agit plutôt un messianisme implicite qui pris corps dans leconcept kabbalistique du Tiqqouns et on ne trouve rien de tel dans les versions précédentes de la kabbale Le messianisme kabbalistique était fondésur idée que avènement de la rédemption reposait sur les efforts de touteune nation Ces efforts devaient pour racheter la catastrophe métaphysiqueoriginelle est-à-dire la brisure des vases et ses répercussions néfastesmettre en uvre les commandements selon interprétation en donne lakabbale La troisième concerne les mouvements sabbatéen et frankiste qui sontdes formes aiguës de messianisme nourris par sa version lourianique quiest répandue dans les masses au cours de la 3e et de la 4e décennie duxviie siècle Durant cette période le messianisme pas été seulement uneforme kabbalistique relativement ésotérique de idéologie ou de la doctrinemystique il été aussi un mouvement de masse qui pris place au centre dela vie juive partout dans le monde juif Dans la forme hassidique de la mystique élément messianique éténeutralisé par crainte des conséquences pernicieuses que pouvait inspirerson explosion dans le sabbatianisme et le frankisme sa place toujoursselon Scholem une nouvelle forme eschatologie apparut la rédemption individuelle inexistante dans le judaïsme avant le milieu duxvine siècle9 Celle-ci pu être formulée grâce au remaniement décisif de lathéorie lourianique du Tiqqoun chargé selon Scholem une valeurmessianique par la notion de deveqout dépourvue de toute connotationmessianique10 Trois phases marquent les relations sans cesse changeantesentre deux formes majeures expérience juive une indifférence initialeparfois synonyme de neutralisation puis une synthèse et enfin la neutralisa- Le messianisme juif op cit. 115 Les grands courants de la mystique juive traduit de anglais par Davy Paris Payot1983 305 et ibid. 302 Le messianisme juif op cit. 38 id. Les grands courants... op cit. 262 Explication and Implication Tel-Aviv Am ved Publishing House 1989 vol II 271en hébreu et sa postface dans Le messianisme en Israël Jérusalem Israel Academy forScience and Humanities 1982 pp 259-260 en hébreu) 10 Le messianisme juif op cit. pp 279-280 303 ss1226
  6. 6. IDEL MYSTIQUE ET HISTOIREtion proprement dite Chaque phase selon historiographie de Scholemest bien définie en termes chronologiques et dans les deux dernières lesrelations particulières entre messianique et mystique ont été conditionnéespar des événements précis Pour ces 2e et 3e phases il est légitime de parlerde réactions qui selon lui ont fa onné les différentes attitudes des penseursjuifs envers le messianisme En autres termes étendue de la pénétrationdu messianisme dans la mystique juive était davantage liée la nécessité deréagir aux défis de histoire aux développements internes de la kabbale ou du messianisme Scholem suppose cela est essentiel bien implicite dans son historiographie que la mystique juive depuis le début du xv siècle traduit les effets des résolutions funestes prises par les rois catho liques Le point de départ de la religiosité kabbalistique du xv siècle ne se situe ni dans une tentative de comprendre les premières traditions kabbalis-tiques ni dans la vie religieuse intense et mystique caractéristique duxvie siècle en général mais très certainement dans entrée du messianisme sur la scène de la mystique juive11 Abordons présent aspect historique du discours de Scholem sur le messianisme et la mystique Selon son historiographie il deux phasesimportantes dans évolution de la kabbale la première va de son originevers la fin du xne siècle expulsion des juifs Espagne la seconde est la kabbale du xv siècle avec ses ramifications dans le xvne et lexvine siècle Les différentes attitudes envers le messianisme attribuées par Scholem aux kabbalistes fournissent le critère majeur une telle distinction La première phase est caractérisée par une relative indifférence des kabbalistes pour les questions eschatologiques Ils étaient en effet davan tage préoccupés par idée un salut qui devait se réaliser par le retour au commencement ce qui constitue une démarche de type néo-platonicien Par conséquent le messianisme en tant que concept eu un rôle très limité au cours des trois premiers siècles de la pensée kabbalistique Cependant selon Scholem le traumatisme de Expulsion contribué opérer un change ment majeur dans la pensée kabbalistique en introduisant des éléments de messianisme au ur même de la kabbale classique Dans un de ses expo sés il affirme II est aisé de comprendre que ensemble des écrits religieux de la génération qui immédiatement suivi Expulsion Espagne estimprégné par cette question qui est en somme un espoir véritable en unerédemption immédiate 12 partir une généralisation aussi importante la figure finement gravée et expressive Abraham ben Eliezer HaleviJérusalem ... est typique une génération de kabbalistes pour celle-ciabîme apocalyptique est ouvert ... La force émotionnelle et éloquence un prédicateur du repentir se combinèrent ici avec une passion pour inter préter une fa on apocalyptique histoire et la théologie historique 13 11 Rachel ELIOR Messianic Expectations and the Spiritualization of Religious Life in theSixteenth Century Revue des tudes juives vol CXLV 1986 pp 35-49 notamment 48 oùelle reprend fidèlement la thèse principale de historiographie de Scholem du moins en cequi concerne les développements du xv siècle 12 Explication and Implication op cit. 205 traduit sous une forme abrégée dans ThéMessianic Idea in Judaism 41 voir également ELIOR ibid. 48 13 Les grands couranis... op cit. 264 1227
  7. 7. DU SACRE AU PROFANECette manière de présenter ensemble de la littérature juive de Exilcomme étant imprégnée attentes messianiques intenses est pas soutenuepar la plupart des textes de cette époque Une telle généralisation ne tientpas agissant du texte halahique qui est poétique et philosophique dansson ensemble Même en ce qui concerne les kabbalistes il semble que Ben Eliezer Halevi soit plutôt une figure idiosyncratique et ne soit nullement représentatif une génération entière de kabbalistes Je dirais quechez les plus importants comme Meir ibn Gabbai en Turquie Yehu-dah Hayyat en Italie Joseph Al-Ashqar Tiemcen ou Joseph ibnZayyah et Yehoudah Albotini Jérusalem la fièvre messianique de Abraham Halevi pas vraiment eu cours La configuration générale des liens entre messianisme et mystique antérieurement Expulsion semble par ailleurs être différente de celle quepropose Scholem Ainsi que ont montré de manière convaincante certaines étudesrécentes déjà au xme siècle il eut une interpénétration entre des idéesrésolument messianiques et la kabbale est le cas chez Abraham Aboula-fia un kabbaliste accompli qui se proclamait le messie et qui formulé plusieurs idées originales sur la nature du messianisme juif14 Son aîné etcontemporain Isaac ben aqov ha-Kohen avait exprimé quant luiun point de vue plutôt différent sur Veschaton15 tandis que les deux principales strates du Livre de Zohar ont présenté des théories messianiques élaborées fondées sur la fonction réparatrice de la compréhension théurgiquedu rituel16 En outre environ deux décennies avant expulsion de la péninsule Ibérique un corpus de textes forte connotation messianique et kabba-listique été composé en Espagne17 est pourquoi il serait pour le moinstrès exagéré attribuer un rôle décisif événement de Expulsion en cequi concerne la profonde restructuration messianique de la kabbale estignorer la fois les aspects messianiques de beaucoup de textes kabbalis-tiques importants écrits avant Expulsion et indifférence envers le messianisme de textes kabbalistiques essentiels rédigés après Ce est enmodérant les abondants discours sur le messianisme tenus par les premierskabbalistes compris auto-perception un kabbaliste sous les traits detoute la production littéraire des juifs après Expulsion que on peut attribuer un rôle primordial celle-ci dans la transformation de la nature mêmede la kabbale 14 Abraham BERGER The Messianic Self-Consciouness of Abraham Abulafia Tentative Evaluation Essays on Jewish Life and Thought Presented in Honor of Salo WittmayerBaron New York 1959 pp 55-61 Moshe IDEL Studies in Ecstatic Kabbalah Albany SUNY1988 pp 45-61 et The Contribution of Abraham Kabbalah for the Understandingof Jewish Mysticism sous presse) 15 Cf Joseph DAN The Emergence of Messianic Mythology in 13th Century Kabbalah inSpain dans Occident and Orient Tribute to the Memory of Schreiber Leyde-Budapest Brill 1988 pp 57-68 16 Yehuda LIEBES Le Messie dans le Zohar Le messianisme en Israël pp 89-118 enhébreu Isaiah TISHBY Le messianisme époque de Expulsion Espagne et du PortugalJérusalem 1985 pp 91 138 en hébreu) 17 Moshe IDEL préface au livre Aaron AESHKOLY Les mouvements messianiques juifsJérusalem Mossad Bialik 1987 pp 17-19 en hébreu)1228
  8. 8. IDEL MYSTIQUE ET HISTOIRESymboles historiques Selon Scholem les événements vécus par le peuple juif ont été cristallisés dans de puissants symboles mystiques qui disséminés plus tard dans lesmasses ont influencé le cours de histoire juive Examinons abord la thèse il formule dans les termes suivants ... symboles une espèce très particulière des symboles dans lesquels les expériences spirituelles des mystiques étaient presque inextricablement mêlées aux vicissitudes historiques de la communauté juive ou présentaient en fait avec elles une indéchiffrable unité est cet entremêlement en plus de deux éléments souvent séparés dans histoire de la mystique religieuse qui marqué le caractère spécifique de la kabbale juive18 Il ici une tentative intéressante pour proposer une corrélation entre lesymbole kabbalistique et les expériences historiques successives du peupleIsraël Celles-ci auraient affecté les mystiques qui auraient alors opérédans leur propre expérience et dans leur manière de exprimer une fusionentre expérience individuelle et expérience collective Ainsi expliqueaffinité mystérieuse qui existe entre le symbole kabbalistique et histoirenationale juive En outre Scholem explique une manière plutôt lucidela corrélation entre les deux domaines en soulevant que Plus la parcellede réalité historique donnée aux juifs dans les tempêtes de exil avèreréduite misérable et cruelle et plus sa transparence devient profonde plusexact son caractère symbolique et plus brillante expérience messianiquequi la fait jaillir et la transforme 19 Par conséquent une profonde continuité entre les expériences historiques des juifs et le symbolisme de la kabbale ou du moins une partie decelui-ci est absolument nécessaire pour comprendre cette branche de lamystique juive Les larmes suscitées par une histoire lacrymale ont été cristallisées dans des symboles kabbalistiques qui servirent comme miroir danslequel histoire pris son sens Le mystique devient de la sorte alambicmystérieux de cette transformation alchimiste de même que agent quitransmit symboliquement le sens de histoire de sa génération Toutefois si on se réfère la kabbale du xv siècle qui est selon Scholem arsenal le plus imposant de symboles historiques on ne peutnéanmoins trouver aucun nouveau symbole que on puisse qualifier historique De fait je dirais que histoire peut-être approfondi la significationde symboles préexistants mais il est pas permis de prétendre enappuyant sur les affirmations précédentes que les expériences historiquesont donné naissance de nouveaux symboles Leur origine demeure doncobscure et doit être recherchée dans les phases précédentes de la mystiquejuive antérieures expulsion des juifs Espagne est sans doute le casdes concepts du Tsimtsoum on reviendra dans un instant et de la brisure 18 La kabbale et sa symbolique traduit de allemand par Jean Boesse Paris Payot 1966 19 Ibid 1229
  9. 9. DU SACRE AU PROFANEdes vases Cependant il est important insister sur la description faite par Scholem de la fusion des horizons qui aurait eu lieu lorsque les mystiquesont élaboré les symboles kabbalistiques Dans sa conception les symbolesles plus importants au ur du mythe kabbalistique sont ceux de exil et dela rédemption qui ont pris chez les kabbalistes de si puissantes dimensionset qui rend compréhensible uvre historique efficace qui leur revient 20est-ce qui vraiment permis la transformation de thèmes traditionnelscomme exil et la rédemption en symboles kabbalistiques Selon explication de Scholem il semble il ait deux éléments décisifs qui contribuent la formation du symbole une part expérience historique de lanation ou du moins une partie importante de celle-ci condensée vraisemblablement dans des notions telles que exil et la rédemption pour prendreles exemples de Scholem et autre part expérience intérieure des mystiques Ceux-ci ont combiné ces notions entre elles et les ont rediffusées sousforme de symboles qui expriment la fois expérience de la nation et cellede individu hypothèse serait que les notions traditionnelles qui renferment expérience historique ont été re ues par les mystiques sans aucunemédiation conceptuelle ce qui permis de fusionner expérience collectiveet expérience individuelle Cependant une telle supposition laisse entendreil existerait une relation directe et non médiatisée entre les mystiques iciles kabbalistes et ces notions traditionnelles Toutefois il est possible de répondre un mystique juif est pasconfronté des notions dont la signification provient de sa propre expérience mais des notions dont la signification symbolique se trouve déjàdans les textes kabbalistiques indépendamment expérience individuelleDire que la théosophie kabbalistique se heurta directement aux notions utilisées par les kabbalistes mystiques et non mystiques est après moi unabrégé expériences historiques Si nous mettons le rôle formateur deexpérience historique la base des symboles kabbalistiques ou dequelques-uns seulement alors nous devons admettre impact de histoiresur la kabbale dès son commencement lorsque les premiers symboles sontapparus Ce raisonnement ne accorde pas avec hypothèse de Scholemdéjà mentionnée savoir indifférence affichée par la première kabbaleenvers histoire Cependant comme Hans Jonas déjà fait remarquer ladoctrine grandement contribué aux expériences mystiques dans les systèmes du passé et je suppose que est le cas aussi pour autres textes mystiques de époque médiévale Le dernier point est de la plus grandeimportance pour comprendre la relation entre la mystique et le messianismeune part et histoire autre part21 Les kabbalistes messianiques ont pas tous présenté je suppose un profil spirituel identique Certains étaient davantage portés vers une contemplation active et théurgique autres étaient tournés vers des expériencesextatiques qui pouvaient également conduire des activités politiques22 20 Ibid 21 Voir son Myth and Mysticism Study of Objectification and Interiorization in Religious Thought Journal of Religion vol 49 1969 pp 328-329 22 Sur les différentes fa ons de comprendre les pratiques messianiques voir Moshe IDEL Types des activités rédemptrices au Moyen Age Zvi BARAS éd. Messianisme et eschatolo-1230
  10. 10. IDEL MYSTIQUE ET HISTOIRECertains kabbalistes ont été productifs dans des temps heureux et nous pouvons même attribuer la montée des espoirs messianiques aux développements favorables de histoire autres se sont manifestés dans des temps detroubles et de désespoir Dans ce qui va suivre aimerais reprendre unacquis de la théorie moderne sur les doctrines de apocalypse encore couramment absent de étude du messianisme juif côté de hypothèse quehistoire peut parfois créer un état esprit apocalyptique quelques penseurs comme Walter Schmithals et Bernard Me Ginn ont avancé idée il avait des individus qui sont attirés de par leur nature par des états de criseet sont donc la recherche de ce genre événements historiques23 Je présume que est le cas de ces kabbalistes qui comme rabbi Abraham benEliezer Halevi cherchaient avec ferveur dans chaque événement un symptôme annon ant la venue du Messie Ils ne sont pas seulement interpelléspar histoire ils la fa onnent par leurs attentes exprimées dans les paradigmes kabbalistiques qui leur sont familiers Ces amateurs de crises ont sansaucun doute contribué en créer par le recours un imaginaire particulierqui ne est pas contenté de refléter histoire supposer même que cela soitpossible) mais la recrée usage de ceux qui ont pas vécu eux-mêmes cesévénements dramatiques attente de la venue du Messie est tout particulièrement propice enflammer atmosphère spirituelle bien au-delà de laréalité historique Venant ajouter de manière évidente aux événementsextérieurs ces attentes sont en somme des paradigmes propulsés dans histoire non seulement titre explications rassurantes mais aussi comme des faits bruts qui changent le cours de la vie de ceux qui sont influencés parces attentes et leurs formulations mystiques Ainsi même quand il agit demessianisme le rôle de histoire contemporaine est assez limité puisqueinfluence décisive est pas tant celle des événements que celle de leurretentissement dans la mémoire de ceux qui étaient impatients de se fondredans un ou autre courant du messianisme kabbalistique autre part je ne séparerais pas de manière aussi nette la genèse et lasignification des symboles kabbalistiques de ceux on rencontre dansautres formes de mystique Scholem présume une telle symbolique historique prétendument caractéristique de la mystique juive la lakabbale juive fait apparaître complètement étrangère au regard de espritgie Jérusalem Merkaz Zaïman Shazar 1983 pp 253-280 en hébreu Je voudrais insister sur lanécessité admettre plusieurs conceptions du messianisme juif ce qui paraît incontestableon veut étudier les sources Cependant le titre même donné par Scholemensemble de ses articles sur le messianisme Le messianisme juif op cit. est au singulier ce quiest déjà révélateur est une phénoménologie simpliste qui exagère les aspects apocalyptiquesdu messianisme tandis que les interprétations qui privilégient sa dimension spirituelle sontconsidérées comme non authentiques Pour un parallèle des divergences entre mon analyse desdifférentes notions du Golem et article de SCHOLEM intitulé The Idea of the Golemvoir mon Golem Jewish Magical and Mystical Traditions on the Artificial Anthropoid AlbanySUNY 1990 xxii Voir également infra nos remarques sur explication unilatérale de histoire en fran ais Le Golem Paris Le Cerf 1992 23 Voir mon Messianisme et mystique Tel-Aviv Misrad ha-Bittahon 1992 pp 9-16 enhébreu et la bibliographie dans les notes en fran ais Messianisme et mystique Paris Le Cerf1994 1231
  11. 11. DU SACR AU PROFANEquelque peu familiarisé avec la mystique chrétienne 24 Cependant si notrehypothèse quant importance des notions théologiques dans la formationdu symbole mystique est vraie il en fait aucune différence radicaleentre apparition de la symbolique mystique juive et celle des autres symboliques mystiques Dans tous ces cas il serait prudent examiner les théologies respectives et les textes qui rapportent pour découvrir les sourceslittéraires des mystiques La théologie juive est préoccupée du problème dehistoire de la nation juive depuis la Bible tout comme la théologie chrétienne est préoccupée de histoire du Christ depuis écriture du NouveauTestament Les deux types de mystique ont intégré leur symbolique desnotions théologiques qui peuvent ou non être reliés un ou plusieurs événements historiques réels la place des deux composantes des symboleskabbalistiques naissants aimerais donc en proposer trois la notion traditionnelle la signification symbolique kabbalistique de cette notion et finalement expérience mystique des kabbalistes Parce que cette dernière est unévénement dont la corrélation avec la formation du symbole ne peut êtreétablie avec certitude il est difficile de spéculer sur son importance Une autre question liée au caractère des symboles kabbalistiques est lerôle joué par la symbolique du couple exil-rédemption dans économiegénérale de la symbolique kabbalistique Ainsi que nous le verrons dans le paragraphe suivant Scholem lui-même semble insinuer que cette forme particulière de symbolique est pertinente que pour une époque plus tardive de la pensée kabbalistique Mêmedans le cas de la kabbale lourianique on peut se demander si la problématique exil-rédemption est réellement au ur du système ou non autresquestions sans importance pour notre propos ici compliquent égalementargumentation de Scholem Limite-t-il la relation entre les symboleskabbalistiques et expérience historique de la collectivité au seul symbole deexil et de la rédemption Ou bien suppose-t-il que même pour la symbolique exempte de toute idée de rédemption il aurait une symbiose entreles deux domaines expérience personnelle et collective En outrecomment la lecture personnelle du symbole qui renferme expérience historique transmet-elle cette expérience aux autres kabbalistes ou aux masses Scholem répondrait sûrement une telle transmission est pas nécessaire pour les kabbalistes car chaque individu était une totalité Une supposition aussi osée attend encore une élaboration que je ai pas trouvéedans les études il publiéesinterprétation exilique du Tsimtsoum Un autre lien entre le messianisme et la kabbale apparaît dans interprétation eschatologique des notions kabbalistiques présentées comme étantnouvelles chez les kabbalistes du xv siècle Elles reflétaient une manièreimplicite la condition et les espoirs des juifs Espagne après ExpulsionAinsi par exemple nous apprenons par la description que fait Scholem 24 La kabbale et sa symbolique op cit.1232
  12. 12. IDEL MYSTIQUE ET HISTOIREde la signification mystique de la retraite est-à-dire le Tsimtsoum ellereprésente exil le plus interne non exil une créature mais exil de la divinité qui en se restreignant laissé place au monde. Entre la kabbale primitive et celle des disciples Isaac Luria il une différence notable la ques tion Comment est constitué le monde les kabbalistes espagnols répondaient par une doctrine de émanation Torat-haatzilut). Tout autre est enseignement de la kabbale de Ari La notion de contraction Tsimt- sum remplace ici celle de la simplicité Pashtut) laquelle restaient atta chés les Anciens25 idée que le Tsimtsoum représente un exil de Dieu en Lui-même esteffectivement une interprétation théorique très séduisante du mythe louria-nique et constitue une des contributions les plus décisives de Scholemla philosophie de histoire juive moderne Cependant malgré le ton persuasif de ces affirmations il semble il était lui-même parfois conscient de lanature hautement spéculative de sa proposition Dans une de ses premièresformulations plus réservées nous pouvons lire propos du même sujet On essayé interpréter cette retraite de Dieu intérieur de son propre Etre en termes Exil comme si Lui-même était banni de son Tout dans une profonde réclusion Considérée de cette manière idée du Tsimt- sum est le symbole le plus profond de Exil que on puisse penser26 Scholem reconnu explicitement dans des exposés antérieurs quecette interprétation pas été corroborée par les textes lourianiques eux-mêmes et appartient donc au domaine de la spéculation théologique desérudits Ailleurs dans une des ses formulations ultérieures il affirme franchement que les kabbalistes ont pas explicitement affirmé que acte duTsimtsoum était le modèle divin et une préfiguration de exil quoique analogie soit évidente 27 Par conséquent la position de Scholem concernantle lien entre histoire et son interprétation de la nouvelle notion de retraite pas du tout surgi après moi une affirmation explicite des kabbalistes ou même de la logique interne du texte ou des textes aucun estcité par Scholem appui de sa lecture mais uniquement partir deprésuppositions modernes sur importance primordiale de idée Exil dansla kabbale lourianique et ses liens particuliers histoire De même propos de autre notion importante du lourianisme celle de la brisure desvases Scholem en déduit la Galout Cette brisure introduit un élé- 25 Le messianisme juif op cit. pp 92-93 26 Les grands courants... op cit. pp 278-279 souligné par moi Sur existence de traditionsplus anciennes plus précisément depuis le début de la kabbale espagnole agissant interprétations théosophiques de la retraite de Dieu en Lui-même voir Moshe IDEL Sur la notionde Tsimtsoum dans la kabbale et dans la recherche ELIOR LIEBES eds Lurianic Kabbalah Jérusalem 1992 pp 59-112 en hébreu) 27 Sabbataï Tsevi le Messie mystique traduit de anglais par Marie-José Jolivet et AlexisNouss ditions Verdier 1983 47 1233
  13. 13. DU SACR AU PROFANEment dramatique dans le processus de la Création De là vient exil. Autrement dit tout ce qui existe est en exil 28 Encore une fois le mythe national de Exil apparaît dans des contextesqui ne expriment pas explicitement et fait partie de entreprise théologiquedu savant extraire la signification religieuse un texte ou une notion quine se laissent pas facilement enfermer dans une si forte interprétation Néanmoins je considère les tentatives de Scholem comme tout fait légitimes condition de ne pas les prendre pour des vérités et de les maintenir dansleur statut hypothèses29 Cette interprétation exilique subtile du mythe lou-rianique est encore plus évidente dans une autre affirmation de Scholem Ce qui advient dans le monde ne peut être que expression de cet exil primitif et essentiel 30 ou bien Dans la création tout entière il ne reste plusimperfection défaut exil Galout 31 Une telle interprétation galou-tique de la pensée de Louria un kabbaliste né Jérusalem et mort Safedexige davantage que les seules affirmations inspirées un savant pour transformer une intuition sans doute fascinante en argument scientifique Il semblerait que la conviction de ce grand penseur et son autorité aient suffifaire accepter largement la lecture inspirée il faite de ce système théo-sophique si complexe en termes Exil et de Rédemption32 histoire du judaïsme après Expulsion été décrite par Scholemson école et quelques historiens qui ont suivi comme une histoire profondément affectée par la mystique juive tout comme cette dernière été profondément affectée par histoire Du point de vue de la kabbale lapropagation des idées mystico-messianiques est faite grâce au corpus detextes lourianiques Cette théorie soulève deux questions fondamentalesqui devraient être toujours présentes esprit de tout historien qui abordehistoire mystique le lourianisme était une doctrine très complexe avec despréoccupations spirituelles qui étaient également Le résumé que fait Scholem de ses principes les plus importants est très contestable Pourquoi par exemple privilégier la dimension eschatologique de cette doctrineplutôt que importance elle donne aux rites Les principaux traités quicomposent le corpus lourianique ne parlent pas explicitement du messianisme loin de là est un fait évident pour tout lecteur de ce corpus Celaétait également connu de Scholem il supposé que le messianisme desuperficiel il était dans la kabbale comme au temps des premières géné- 28 Le messianisme juif op cit. 94 29 On se demande cependant pourquoi tant de théoriciens compris ceux qui travaillent lesthèmes kabbalistiques ont considéré ces spéculations comme des faits Les dommages occasionnés par les spéculations de Scholem sont la conséquence non pas de leur formulation maisde ce elles ont été acceptées sans examen critique par ses disciples comme des faits objectifsJe con ois un théoricien novateur et Scholem en était incontestablement un puisseproposer des interprétations titre hypothèse en absence de tout autre moyen pourcomprendre un phénomène mais leur répétition aveugle par autres théoriciens sans aucunapport nouveau fait eux des epigones 30 Le messianisme juif op cit. 95 31 Ibid. 96 32 Voir le retentissement des idées de Scholem sur le retrait et exil dans le livre le plusrécent et complet sur histoire du peuple juif History of the Jewish People BEN-SASSON éd. Cambridge Ma. Harvard University Press 1976 6971234
  14. 14. IDEL MYSTIQUE ET HISTOIRErations après Expulsion est ensuite passé au ur même du système33 Il pu en être ainsi mais cela implique que interprétation messianique proposée soit une interprétation possible mais pas forcément nécessaire Ceest une construction qui aurait pu ne pas être acceptée comprise ouexploitée par ceux qui traditionnellement étudient cette doctrine En effet dans la version déjà plus répandue du lourianisme exposée parrabbi Yisraël Saroug élément messianique est encore moins évident quedans les formulations classiques de la pensée de Louria par ses autres élèvestel rabbi Hayyim Vital34 Ainsi idée que les symboles historiques articulèrent des expériences historiques Scholem et ses élèves ajoutent queces symboles particuliers fournissent interprétation exacte du système trèscomplexe du lourianisme Ceci ne ressort pas de manière aussi évidente destextes kabbalistiques eux-mêmes Une autre question liée hypothèse précédente est celle de la diffusion de la kabbale lourianique Nous allons maintenant aborderMystique juive et apparition des formes modernes du judaïsme Le kabbalisme lourianique prétendument saturé par ces symboles historiques devient dans historiographie de Scholem une force historiquepour autant il répand le kabbalisme messianique Ce processus permisla projection du kabbalisme messianique sur la scène historique En vérité ilcomplète la première phase déjà décrite celle de absorption de la crisehistorique par la kabbale Dans un passage fécond Scholem trace toutehistoire des cinq derniers siècles de la mystique juive de la manièresuivante Le kabbalisme lurianique le sabbatianisme et le hassidisme se présentent comme trois étapes du même processus Nous avons vu précédemment il existait déjà dans le kabbalisme lurianique une tendance au prosélytisme Le trait distinctif du kabbalisme lurianique fut le rôle important joué par élé ment messianique ... Dans le mouvement sabbatien ce besoin de rédemp tion en notre temps devint la cause aberrations Si grande que fut influence du sabbatianisme ... son caractère paradoxal extravagant qui exagérait le paradoxe essentiel inhérent toute forme de mystique fut sou tenu par des groupes relativement petits autre part le hassidisme repré sente une fa on générale une tentative pour rendre au moyen une certaine transformation ou une réinterprétation le monde du kabbalisme accessible aux masses Dans cette voie la kabbale pas renoncé sa mis sion de prosélyte ... Le hassidisme représente une tentative pour conserver les éléments du kabbalisme capables de trouver un écho dans le peuple 33 Les grands courants... op cit. pp 267-268 273-280 286 Le messianisme juif op cit.pp 88-92 34 Les grands courants... op cit. pp 257-258 où Scholem observe avec justesse quepresque toute la diffusion du lourianisme dans la dernière décennie du xv siècle et la premièredécennie du xvne siècle est due ce kabbaliste et ses disciples 1235
  15. 15. DU SACR AU PROFANE toutefois ceux-ci apparaissaient dépouillés de cette saveur messianique qui leur avait procuré leurs principaux succès dans la période précédente Cela me semble le point essentiel35 Nous apprenons ainsi il existe deux tendances différentes dans la kabbale la tendance messianique et la tendance au prosélytisme Au débutleur rencontre créa le sabbatianisme En renon ant au messianisme la mission de prosélyte présente dans la kabbale créa le hassidisme moderneCependant ce prosélytisme est une supposition qui soulève au moinsdeux problèmes majeurs La kabbale lourianique est tenue en retrait sion la compare la kabbale plus exotérique de rabbi Moche Cordovero Scholem lui-même savait parfaitement que Louria était ouvertementopposé toute diffusion de sa pensée kabbalistique36 usage même de lanotion de mission de prosélyte est sujet caution et il est dommage que Scholem ait expliqué cette tendance kabbalistique ni produit lesdocuments qui attestent De plus je doute il soit possible de parler deprosélytisme en raison même de la complexité de la doctrine lourianique Scholem lui-même est demandé avec quelque emphase si jamaismonde exprimé par le langage humain été plus abstrus et ésotérique quecelui de la kabbale lourianique37 La réponse est évidente le lourianismepossède en effet un tel degré de complexité que seuls de rares experts parmiles kabbalistes peuvent en pénétrer le contenu En fait si nous tenons compte de événement est Expulsion considéré comme le facteur de pénétration du messianisme dans la kabbale nouspouvons attribuer Scholem et son école la création un continuumévénements qui commence en 1492 et qui génère une manière ininterrompue les principales phases de la mystique juive et de histoire Voilà quiest exemple parfait une grande historiographie Ailleurs Scholemégalement attribué impact du sabbatianisme aussi bien apparition desLumières juives du xvn siècle que la Réforme du xixe siècle38 Bien que cesoit son grand mérite et sa réussite avoir ouvert la porte lacompréhension théorique du sabbatianisme et du rôle il joué dans histoire juive on peut soutenir il exagéré le poids des éléments messianiques prétendument issus du lourianisme dans le succès dusabbatianisme en tant que mouvement de masse39 De même comme JacobKatz montré la démonstration il fait des liens entre les Lumières et laRéforme une part et le sabbatianisme autre part est guère acceptable 35 Ibid. pp 345-347 36 Voir le très important essai de SCHOLEM Chetar ha-Hitqacherout chel TalmideiAri Zio vol 1940 pp 133-160 et Les grands courants... op cit. 271 37 Voir la fin de la deuxième des dix thèses an-historiques de Scholem 38 Voir par exemple Les grands courants... op cit. 322 39 Moshe IDEL One in Town Two Clan un nouvel examen de la question de ladiffusion de la kabbale lurianique et du sabbatianisme Jewish History vol 71993 pp 79-104et les remarques importantes de Stephen SHAROT Messianism Mysticism and Magic Sociological Analysis of Jewish Religious Movements Chapel Hill The University of North CarolinaPress 1982 pp 93-1011236
  16. 16. IDEL MYSTIQUE ET HISTOIREparce il la fonde sur des arguments peu satisfaisants40 Les études plusrécentes du hassidisme notamment celles de Mendel Piekarz41 offrent unealternative la vision de Scholem en ce qui concerne les affinités entre lehassidisme et le sabbatianisme Ces études ont trouvé dans les traités éthico-kabbalistiques classiques du xvie et du xvne siècle les sources de ces idéesréputées radicales re ues du sabbatianisme par les maîtres hassidiquesQuelques questions de méthodologie Des pans entiers de la mystique juive ont été étudiés partir de idéeque histoire événementielle fa onne son développement et elle auraitservi épuré histoire juive mon avis ces deux idées ont pas étédémontrées dans les études qui en ont traité Il avait un vif désir de décrireévolution de la mystique juive partir des influences extérieures ellesubies Ce fut abord le gnosticisme dans les premiers temps de la kabbale42 puis influence conjuguée de la Gnose et des traumatismes historiques qui conduisirent au messianisme partir de la kabbale lourianique43Cette historiographie été proposée bien avant une étude adéquate de lalittérature kabbalistique soit disponible44 Elle est le plus souvent fondée surdes affirmations très subjectives par exemple la supposition que RabbiAbraham ben Eliezer est représentatif de sa génération45 Elle ne attardepas non plus sur les particularités majeures du matériel analysé notammentson imprégnation par le rituel qui semble négliger importance de histoire) et dans bien des cas elle néglige même le rôle des techniques et despratiques mystiques Les descriptions savantes de la kabbale de Louriacomme étant une kabbale radicale nouvelle et sensible histoire peuventrefléter la préoccupation moderne qui est dominée par une certaine vigilance égard des ruptures par idée un commencement radicalementnouveau ou par des tentatives pour fa onner histoire Le sionisme idéologie juive moderne la plus radicale fasciné par les 40 The Possible Connection of Sabbateanism Haskalah and Reform Judaism Studies inJewish Religious and Intellectuel History Presented to Alexander Altmann Siegfried STEIN etRaphael LOEWE eds Alabama University of Alabama Press 1979 pp 83-100 en hébreu) 41 Mendel PIEKARZ Le début du hassidisme Jérusalem Mossad Bialik 1978 en hébreu) 42 Sur les thèses de Scholem concernant influence du gnosticisme en tant que phénomène historique et religieux sur la mystique juive voir Moshe IDEL Subversive Catalysts.art cit. cf 43 Sur le gnosticisme et le lourianisme voir SCHOLEM Les grands courants... op cit.pp.278 281-282 287 298-299 et Isaiah TISHBY Gnostic Doctrines Sixteenth-CenturyJewish Mysticism Journal of Jewish Studies vol VI 1955 pp 146-152 44 En effet certains textes kabbalistiques importants écrits au xv siècle ont été oubliés parles théoriciens qui se sont essayés décrire esprit messianique de cette époque Voir aussi enplus des kabbalistes cités supra les écrits volumineux de Yohanan ALEMANNO Yehiel DE PISEYehudah HALLEWAH ou David ibn ZIMRA Voir aussi Moshe IDEL Religion Thought andAttitudes The Impact of the Expulsion on the Jews Elie KEDOURIE éd. Spain and the JewsThe Sephardi Experience 1492 and After Londres Thames and Hudson 1992 pp 123-139 et Particularism and Universalism in Kabbalah 1480-1650 David RUDERMANN éd. EssentialPapers on Jewish Culture in Renaissance and Baroque Italy New York-Londres 1992 pp 330-332 334-337 45 Supra 13 1237
  17. 17. DU SACR AU PROFANEquestions exil national et de rédemption offert beaucoup de penseursde la mystique et de histoire juives un ethos qui semble avoir égalementaffecté leur phénoménologie et leur philosophie de histoire Fuyant exilpour la terre Israël des penseurs comme Scholem er et Tischbysont restés malgré tout hantés par les questions de exil et de la rédemption Cette fascination quelque peu retenti sur la manière dont la kabbaleété analysée dans leurs écrits En avan ant hypothèse un lien entre ladoctrine et idéologie ambiante qui inspiré quelques savants une époquedéterminée je expose au reproche de créer une affinité qui était exprimée ni par Scholem du point de vue de la kabbale ni par les historienscomme er par exemple Cependant contrairement aux kabbalistes lesmodernes connaissaient mieux histoire et ils ont essayé de déchiffrer sesmoindres mystères en invoquant des mystères un ordre supérieur ceux dela kabbale nommément Mais la théorisation de la kabbale en souffert Eneffet au lieu être considérée abord et avant tout comme un phénomènemystique et mythique la kabbale était devenue un simple miroir où se reflétait histoire Je suis convaincu une telle approche pas favorisé unemeilleure compréhension de ce savoir mystique En privilégiant de manièresi unilatérale le messianisme et les corrélations historiques les aspects plusphénoménologiques de ce savoir considéré comme une tradition mystiqueont été négligés Au lieu de la considérer comme une uvre littéraire appartenant au monde de imaginaire analyser les stratégies variées elledéployait pour organiser les notions et les connaissances et ce par desétudes cognitives voire utiliser autres méthodes plus modernes analysepar exemple les méthodes comparatives est approche historique quirégna en maître dans les études modernes de la mystique juive Cela crééce que je propose appeler un type explication unilatérale Expulsionelle seule suffit expliquer la prétendue messianisation de la kabbalenotamment en ce qui concerne le lourianisme ce dernier lui seulexplique le sabbatianisme tandis son tour ce mouvement messianiqueguidé le hassidisme et quelques autres courants religieux dans le judaïsmedes temps modernes Aucune place est faite autres facteurs ordreéconomique social ou politique ni ces contre-courants religieux pourexpliquer ces métamorphoses si complexes observées partout dans le mondejuif La réunion des différentes phases de la mystique juive en une séquencehistorique unique permis de comprendre chaque phase en termes de cause effet Cette tendance que Scholem lui-même avait déjà essayé éviterinterdisait toute considération ordre phénoménologique46 Ce raisonne-exige-t-elle une disponibilité phénoménologique pour uneleur compréhension des aptitudes 46 La kabbale et sa symbolique op cit. Aussi vision globale et des symbolesanalyse historique Malheureusement analyse historique régné en maître dans les étudesdominantes de la mystique juive alors que le besoin de méthodes phénoménologiques étaitque rarement admis Scholem lui-même en parlant de son école décrite je crois assezjustement comme école de la critique historique Voir sa Kabbalah Jérusalem KeterPublishing House 1974 203 Bien il ne fasse aucun doute que esprit critique est absolument nécessaire pour faire des recherches sérieuses la voie historique est une méthodeparmi autres Voir également la position de Joseph Dan qui croit que Scholem donné leséléments et les structures principales dans le cadre desquels se poursuit la recherche des solutions aux questions que Scholem laissées sans réponse cf Yosef DAN La perception histo-1238
  18. 18. IDEL MYSTIQUE ET HISTOIREment unilatéral contribué apparition une mystique de histoire juiveUne excellente illustration de ce raisonnement se trouve dans le titre unlivre sur Scholem écrit par Joseph Dan Celui-ci estime que le travail théorique de Scholem révèle est du reste le sous-titre de ouvrage Ladimension mystique de histoire Donc histoire juive évoluerait selon unparcours qui lui serait propre est-à-dire inspirée et guidée par des événements mystiques Dès lors la kabbale devait révéler ce qui était produit icidans les urs du peuple juif 47 En privilégiant ce point histoire plus précisément histoire conjointela philologie la doctrine moderne de la mystique juive est non seulementmontrée fidèle aux traditions doctrinales anciennes mais elle égalementchangé la conception du rôle attribué histoire du judaïsme La saturation de la mystique juive et de sa symbolique par les expériences historiquesnationales ce sont les termes précis que Scholem utilise pour interpréterla nature spécifique de la mystique juive48 est une hypothèse qui desservila compréhension phénoménologique de certains éléments mystiques de lakabbale Ce est en 1961 que Scholem lui-même exprimé quelqueinquiétude voir la théorie du judaïsme engagée dans une voie problématique du fait de adoption de la vieille méthode historico-littéraire 49 Je doute que hypothèse de histoire juive qui réfléchit la mystique aitpermis une meilleure compréhension de histoire Elle en effet réussiorganiser histoire religieuse juive en un continuum créer un tableauensemble qui fait sens pour les intellectuels modernes qui préfèrent laphilosophie générale de histoire étude plus difficile des écrits kabbalis-tiques ou encore une meilleure compréhension du judaïsme par examende ses textes originaux Cette invasion de la mystique juive facilite-t-ellevraiment la compréhension moderne de histoire juive est une question laquelle je ne répondrai pas En tant que théoricien de la mystique juive jecrois il agit là une tâche qui relève abord des historiens mesyeux cependant on pourrait émettre le suivant Enrichis par les enseignements de école de la critique historique nous pouvons et nous devonsmaintenant accorder beaucoup plus attention histoire propre de la mystique juive laquelle est susceptible de prendre des directions qui peuvent nepas refléter histoire événementielle des juifs Il faut faire appel desméthodes systémiques qui imposent une approche différente du matérielmystique50 avons-nous pas appris ces dernières années que le sabbatia-Cette attitude professeur montre Scholem Zio et XLVII 1982 167 en hébreurique de feu lenon critique Gershomen effet la rigidité vol intransigeance caractéristiques de école de la critique historique qui parfois se manifeste comme une orthodoxie universitaire et laïque Voir également infra notes 49-50 47 La kabbale et sa symbolique op cit. 48 Ibid 49 Explication and Implication op cit. vol II 142 en hébreu La méthode plus intellectuelle et complexe de Scholem combinait la phénoménologie et les méthodes historico-philologiques Dans certains écrits de ses disciples les secondes devinrent de simples méthodeshistoriques tandis ils négligèrent entièrement la première 50 Comme par exemple les approches relatives étude de imaginaire les approchesmodernes de la symbolique la théorie des modèles les méthodes sémiotiques ou cognitives Il 1239
  19. 19. DU SACRE AU PROFANEnisme qui est pourtant exemple le plus spectaculaire de impact eu lamystique sur histoire serait mieux compris non pas comme tentative dedéfense du messianisme politique pour réformer la religion juive maiscomme une aspiration spirituelle plus un soulèvement politique51 monavis depuis que Scholem présenté ses hypothèses audacieuses il undemi-siècle ses thèses ont été souvent répétées mais aucune de ses positions été corroborée par un autre corpus que celui dont Scholem étaitservi Au contraire il semble que quelques études récentes qui ont ouvertde nouveaux horizons pour comprendre la dynamique de la mystique juiveatténuent plutôt les idées de Scholem52 Une démystification de histoirejuive coïncide avec une tendance perceptible dans les recherches les plusrécentes faire de la kabbale une lecture beaucoup plus mystique Les théoriciens de la kabbale étaient enclins formuler leurs questions en termes historiques comme si histoire avait été la préoccupation essentielle des mystiques juifs Si on aborde autres questions comme le problème destechniques mystiques ou le statut de union mystique ou la conception dela kabbale comme une forme de mystique qui devrait être examinée avecdes outils utilisés dans le savoir moderne de la mystique alors le rôle desévénements historiques pour comprendre cette manière est dramatiquementréduit Moshe IDEL The Hebrew University of Jerusalem Traduit par Aluma Marienburg aucune raison pour adopter une seule méthode celle de histoire des idées comme celaété soutenu récemment par Joseph DAN dans sa préface ouvrage de SCHOLEM On theMystical Shape of the Godhead New York Schocken Books 1991 11 Sur le besoin uneapproche plus ouverte pour étude de la kabbale voir mes observations dans Kabbalah NewPerspectives op cit. pp 17-34 auxquelles Dan manifestement réagi et Yehuda LIEBES Nouvelles directions dans les recherches sur la kabbale amim vol 50 1992 pp 150-170en hébreu) 51 Idem Studies Jewish Myth and Jewish Messianism Albany SUNY 1993 pp 93-113Voir également ma préface au livre Aeshkoly où je soutiens que Scholem et Aeshkolyavaient tendance exagérer interprétation plus apocalyptique du messianisme en atténuantimportance des interprétations plus rédemptrices magiques et théosophiques de cette notionVoir également mon étude citée supra 22 52 LIEBES Le Messie dans le Zohar op cit. pp 109-1111240

×