Allebris utilisation donnees_sur_les_sols_bretons

844 vues

Publié le

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
844
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Allebris utilisation donnees_sur_les_sols_bretons

  1. 1. Utilisation des données sol pour l’identification des zones humides en Bretagne Anne-Laure Le Bris, Agrocampus Ouest, UMR INRA 1069 SAS UMR 1069 Sol, Agro et 1 hydrosystème, Spatialisation
  2. 2. Définition  Loi sur leau du 3 janvier 1992 les zones humides sont définies comme « des terrains exploités ou non, habituellement inondés ou gorgés deau douce, salée ou saumâtre, de façon permanente ou temporaire; la végétation, quand elle existe, y est dominée par des plantes hygrophiles pendant une partie de l’année» - 12ème CGLE, 26 janvier 2011, atelier 1 - 2
  3. 3. Enjeux autour de ces milieux Préservation et gestion de la ressource en eau  Épuration naturelle  Régulation hydrologique Fonctions écologiques  Habitats biologiques  Corridors écologiques Valeurs économique et sociétale  Support d’activités, production de ressources (eau, biomasse)  Patrimoine paysager, culturelIntérêt pour la préservation et la gestion durable de ces milieux sensiblesDisposer d’outils et de méthodes d’indentification et de délimitation - 12ème CGLE, 26 janvier 2011, atelier 1 - 3
  4. 4. Aspects réglementaires  Décret 30/01/2007 (art. R.211-108) : une zone est dite humide  Si le sol présente des caractéristiques morphologiques liées à une présence prolongée d’eau d’origine naturelle  Si éventuellement il y a présence de plantes hygrophiles  En l’absence de telles plantes le sol suffit… - 12ème CGLE, 26 janvier 2011, atelier 1 - 4
  5. 5. Aspects réglementaires Décret 30/01/2007 mis en application par les arrêtés du 24/06/08 et du 01/10/09 qui explicitent les critères de définition et de délimitation des zones humides Réglementation pour l’application de la police de l’eau (articles L.214-7-1 et R.211-108 du code de l’environnement) Les sols de zones humides sont identifiés par :  La présence de traits caractéristiques, notamment de traits rédoxiques et/ou de traits réductiques  Leur profondeur d’apparition et leur distribution dans le sol 5
  6. 6. Critères d’hydromorphie des sols de ZH - 12ème CGLE, 26 janvier 2011, atelier 1 - 6
  7. 7. Identification et délimitation des ZH  Inventaires de terrain longs, fastidieux, coûteux et incomplets  Recours à des outils numériques et des BDD sol pour en améliorer l’efficacité Modélisation Valorisation de topographique données sol Enveloppes de référence - 12ème CGLE, 26 janvier 2011, atelier 1 - 7
  8. 8. Enveloppes de référence (1) Outil Territ’eau (Agro-transfert Bretagne)Objectif : délimiter les ZH potentiellesMéthodologie : utilisation d’un indice topographique destimation des zones saturées par leau basé sur un MNT - 12ème CGLE, 26 janvier 2011, atelier 1 - 8
  9. 9. Enveloppes de référence (1) Outil Territ’eau (Agro-transfert Bretagne) (http://agro-transfert-bretagne.univ-rennes1.fr, 2009) Carte pédologique Modélisation 9
  10. 10. Enveloppes de référence (2) Agence de l’Eau Loire-BretagneObjectif : délimiter des secteurs sur lesquels la probabilité de présence de ZH est particulièrement forteMéthodologie :  Inventaires des délimitations existantes (périmètre : SAGE)  Bibliographie protections réglementaires, « porter-à- connaissance », autres inventaires nationaux  Analyse topographique Source: AELB, 2010. Guide d’inventaire des zones humides dans le cadre de l’élaboration ou de la révision des Sage - 12ème CGLE, 26 janvier 2011, atelier 1 - 10
  11. 11. Modélisation Valorisation de topographique données sol Enveloppes de Modélisation référence pédologique - Simplicité - Peu coûteux - Disponibilité - Doit être calibré - Résultat : oui / non - ZH liées au réseau hydro - Pas/peu de critères pédologiques - 12ème CGLE, 26 janvier 2011, atelier 1 - 11
  12. 12. Modélisation pédologique Cartographie numérique par 1. apprentissage sur des situations connues (5159 descriptions ponctuelles) 2. extrapolation à l’ensemble de la région Modèle basé sur des arbres de classification Variables environnementales explicatives :  Topographiques  Géologiques  Paysagères  Géophysiques  Pédologiques - 12ème CGLE, 26 janvier 2011, atelier 1 - 12
  13. 13. Modélisation pédologique• ZH estimées : 16,3% de la Bretagne• Validation : 57% des pixels sont correctement prédits - 12ème CGLE, 26 janvier 2011, atelier 1 - 13
  14. 14. Modélisation Valorisation de topographique données sol Enveloppes de Modélisation Inventaire régional des référence pédologique sols (IGCS) - Simplicité - Prise en compte du sol - Peu coûteux - Info sur l’intensité de - Disponibilité l’hydromorphie - Indice de qualité - Doit être calibré - Résultat : oui / non - ZH liées au réseau hydro - Résultat dépendant de l’échantillonnage - Pas de critères pédologiques - Validation - 12ème CGLE, 26 janvier 2011, atelier 1 - 14
  15. 15. Inventaire régional des sols (IGCS) Volet cartographique de Sols de Bretagne (échelle : 1/250 000) Différents niveaux d’information sont mobilisables : - 12ème CGLE, 26 janvier 2011, atelier 1 - 15
  16. 16. Un exemple d’utilisation de la BDD régionale estimation du % de sols hydromorphes - 12ème CGLE, 26 janvier 2011, atelier 1 - 16
  17. 17. Proportion de sols hydromorphes dans le 29 % surface Dont associé au réseau hydro1) Engorgement permanent < 50 cm 6 792) Sols indicateurs de zones humides 18 743) Sols hydromorphes (tous degrés confondus) 22 63 17
  18. 18. Modélisation Valorisation de topographique données sol Enveloppes de Modélisation Inventaire régional des référence pédologique sols (IGCS) - Prise en compte du sol - Simplicité - Info sur l’intensité de -Typologie des sols et de - Peu coûteux l’hydromorphie causes de l’hydromorphie - Disponibilité - Indice de qualité - Estimation quantitative - Doit être calibré - Résultat dépendant de - Echelle régionale - Résultat : oui / non - ZH liées au réseau hydro l’échantillonnage - Validation - Types de sols non délimités - Pas de critères pédologiques - 12ème CGLE, 26 janvier 2011, atelier 1 - 18
  19. 19. Bilan sur le 29 : une diversité d’approches Inventaire Outil Modélisation BDD IGCS permanent Territ’eau pédologique des ZH du 29Source: http://agro-transfert- Source: Walter et al, 2010. Source: Berthier L., 2010. Extrait Source:bretagne.univ-rennes1.fr de la base de données au 1/250 http://www.zoneshumides29.fr 000 du Finistère /index.html 16.7 % 13 % 18 % 10.7 % de ZHP de ZH de ZH de ZH Source: CG29, 2009. Les territoires d’eau du Finistère
  20. 20. Conclusion Les zones humides sont des milieux sensibles, menacés par les activités humaines et le changement climatique. Intérêt des bases de données sol pour l’identification et la délimitation des zones humides :  établir des zonages au niveau régional  basés sur l’observation des sols  Typologie possible des sols hydromorphes Complémentaires des inventaires de terrain menés sur les territoires - 12ème CGLE, 26 janvier 2011, atelier 1 - 20
  21. 21. Merci de votre attention
  22. 22. Typologie des zones humides 1 Les mares et leurs bordures 2 Les plans deau, les étangs et leurs bordures 3 Les zones humides artificielles : gravières, sablières et carrières 4 Les prairies inondables 5 Les bandes boisées des rives 6 Les tourbières et étangs tourbeux 7 Les marais et landes humides de plaines 8 Les prairies humides de bas fond à sols hydromorphes 9 Les vasières littorales 10 Les marais et herbiers côtiers 11 Les lagunes côtières Source : SAGE Vilaine 22
  23. 23. Zones potentiellementhumides Définies sur la base d’une cartographie régionale des sols Résultat basé sur les critères des arrêtés 24 juin 2008 et 1er octobre 2009. 23
  24. 24. Milieux à composante humide en France Source : CGDD/SoeS - MNHN. Version 2, mai 2009 24

×