Dr Olivier Dupont   LA MESURE IV DU PLAN NATIONAL ALZHEIMER ; « LES MAIA » équipe projet nationale MAIA
CONTEXTE <ul><li>PLAN AZHEIMER 2008-2012 </li></ul><ul><ul><li>Mesure 4 du Plan </li></ul></ul><ul><li>L’APPEL A PROJET MA...
Les projets retenus lors de  la sélection  sont les suivants :   le projet porté par l’association Institut de la maladie ...
Les projets retenus
Pourquoi la mesure 4 ? <ul><li>« L’enjeu est de mettre fin au désarroi des familles qui ne savent à qui s’adresser et qui ...
Rendre les cloisons perméables pour améliorer les interventions vers la population <ul><li>Les cloisons : </li></ul><ul><u...
Une M.A.I.A <ul><li>Maison pour l’autonomie et l’intégration des malades Alzheimer </li></ul><ul><ul><li>C’EST : UN DISPOS...
Un Label <ul><li>Une démarche vers la qualité </li></ul><ul><li>Une préoccupation pour la personne qui en est le destinata...
Le Label M.A.I.A. <ul><li>Un LABEL  COLLECTIF </li></ul><ul><li>Un LABEL  NON FINALIS É </li></ul><ul><ul><li>D’où une pha...
<ul><li>Une MAIA « associant le secteur médico-social et le secteur sanitaire sera créée sur la base de l’existant  sans s...
CE QUE LE PLAN NE DIT PAS Hôpital aigu SSR Inf Libéraux Med Libéraux Accueil de Jour Services sociaux CLICs SSIAD HAD Ress...
CE QUE LE PLAN NE DIT PAS CE QUE LE PLAN NE DIT PAS Hôpital aigu SSR Inf Libéraux Med Libéraux Accueil de Jour Services so...
CE QUE LE PLAN NE DIT PAS Hôpital aigu SSR Inf Libéraux Med Libéraux Accueil de Jour Services sociaux CLICs SSIAD HAD Ress...
CE QUE DIT LE PLAN  Hôpital aigu SSR Inf Libéraux Med Libéraux Accueil de Jour Services sociaux CLICs SSIAD HAD Ressources...
UNE MAIA: comment ? (DANS LE PLAN) <ul><li>Un guichet unique  </li></ul><ul><li>Pas une structure ni une création de novo ...
<ul><li>  « guichet unique », une « porte d’entrée unique » pour les utilisateurs. Le rassemblement des dispositifs exista...
CE QUE DIT LE PLAN Hôpital aigu SSR Inf Libéraux Med Libéraux Accueil de Jour Services sociaux CLICs SSIAD HAD Ressources ...
<ul><li>Dans une MAIA </li></ul><ul><ul><li>La réponse ne dépend pas de l’endroit où on s’adresse mais du besoin exprimé <...
<ul><li>Les valeurs: </li></ul><ul><ul><li>Appréhender les besoins de la personne dans toutes les dimensions </li></ul></u...
UN NOUVEAU CHAMP PROFESSIONNEL: LE GESTIONNAIRE DE CAS <ul><li>Aboutissement du dispositif et non pas point de départ (non...
UNE  CONDITION   SINE QUA NON <ul><li>LA CONCERTATION </li></ul><ul><ul><li>Dans MAIA, aucun niveau de concertation n’est ...
La MAIA et la maladie d’Alzheimer <ul><li>La maladie comme un modèle pour un dispositif ambitieux de réorganisation des se...
Pilote de MAIA <ul><li>Pas de MAIA sans pilote : </li></ul><ul><ul><li>Amener les partenaires à partager un diagnostic de ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Olivier DUPONT: « Maisons pour l’autonomie et l’intégration des malades Alzheimer » : rencontre avec le club des volontaires

2 270 vues

Publié le

Intervention de Olivier DUPONT, Chef de l'équipe projet nationale MAIA de la CNSA, dans le cadre des 2èmes Ateliers Nationaux de la Solidarité

Publié dans : Formation, Voyages, Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 270
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
55
Actions
Partages
0
Téléchargements
26
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Olivier DUPONT: « Maisons pour l’autonomie et l’intégration des malades Alzheimer » : rencontre avec le club des volontaires

  1. 1. Dr Olivier Dupont LA MESURE IV DU PLAN NATIONAL ALZHEIMER ; « LES MAIA » équipe projet nationale MAIA
  2. 2. CONTEXTE <ul><li>PLAN AZHEIMER 2008-2012 </li></ul><ul><ul><li>Mesure 4 du Plan </li></ul></ul><ul><li>L’APPEL A PROJET MAIA </li></ul><ul><ul><li>113 dossiers candidats sur les deux phases </li></ul></ul><ul><ul><li>17 retenus au 15 janvier 2009 </li></ul></ul><ul><li>Un club des « volontaires MAIA » </li></ul><ul><ul><li>1ere rencontre avec EPN et Pilotes expérimentation </li></ul></ul><ul><ul><li>110 membres </li></ul></ul>
  3. 3. Les projets retenus lors de la sélection sont les suivants : le projet porté par l’association Institut de la maladie d’Alzheimer de Marseille (13) ; le projet porté par le Conseil général du Cher (18) ; le projet présenté par le Réseau de santé Alzheimer du canton de Saint Pol de Léon (29) ; le projet présenté par le CLIC de la Communauté Urbaine de Bordeaux (33) ; le projet porté par le Conseil général de l’Isère (38), pour l’implication des professionnels libéraux ; le projet porté par le Conseil général de Haute-Loire (43) ; le projet porté par le Conseil général de Meurthe et Moselle (54). le projet porté par le CLIC de l’agglomération Clermontoise (63) ; le projet porté par Mondial Assistance sur le département du Val d’Oise (95) en lien avec le projet porté par le réseau gérontologique de Survilliers ; Le projet porté par l’association d’action gérontologique du bassin burgien (01) Le projet porté par la MDPH du Gers (32) Le projet porté par l’association EOLLIS (59) Le projet porté par le CLIC de Montreuil et soutenu par le réseau Méotis (62) Le projet porté par le Conseil Général du Haut Rhin, couvrant les territoires de Mulhouse et Illzach (68) Le projet porté par le CIDPA (centre d’information départemental personnes âgées) de la Sarthe (72) Le projet porté par le GCSMS dans le 20ème arrondissement de Paris (75) Le projet porté par le réseau gérontologique du Val-de-Marne (94)
  4. 4. Les projets retenus
  5. 5. Pourquoi la mesure 4 ? <ul><li>« L’enjeu est de mettre fin au désarroi des familles qui ne savent à qui s’adresser et qui sont perdues dans de nombreux dispositifs mal articulés et cloisonnés. » </li></ul>
  6. 6. Rendre les cloisons perméables pour améliorer les interventions vers la population <ul><li>Les cloisons : </li></ul><ul><ul><li>PRIVE / PUBLIC / ASSOCIATIF </li></ul></ul><ul><ul><li>LIBERAL / INSTITUTION </li></ul></ul><ul><ul><li>LONG TERME / COURT TERME </li></ul></ul><ul><ul><li>SANITAIRE / SOCIAL et MEDICO-SOCIAL </li></ul></ul>
  7. 7. Une M.A.I.A <ul><li>Maison pour l’autonomie et l’intégration des malades Alzheimer </li></ul><ul><ul><li>C’EST : UN DISPOSITIF INNOVANT </li></ul></ul><ul><ul><li>CE N’EST PAS : UNE NOUVELLE STRUCTURE </li></ul></ul><ul><li>Qui se décline LOCALEMENT </li></ul><ul><li>EN VUE D’UN LABEL </li></ul>
  8. 8. Un Label <ul><li>Une démarche vers la qualité </li></ul><ul><li>Une préoccupation pour la personne qui en est le destinataire </li></ul><ul><li>La possibilité de reconnaissance du professionnalisme </li></ul><ul><li>L’assurance que des processus de travail sont partagés </li></ul><ul><li>Le respect de règles définies </li></ul><ul><li>La possibilité d’être contrôlé </li></ul>
  9. 9. Le Label M.A.I.A. <ul><li>Un LABEL COLLECTIF </li></ul><ul><li>Un LABEL NON FINALIS É </li></ul><ul><ul><li>D’où une phase expérimentale </li></ul></ul><ul><li>Un LABEL qui se construit en SIX AXES </li></ul><ul><ul><li>Concertation </li></ul></ul><ul><ul><li>Guichet Unique </li></ul></ul><ul><ul><li>Outils d’évaluation multidimensionnel </li></ul></ul><ul><ul><li>Plan de services </li></ul></ul><ul><ul><li>Système d’information partagé </li></ul></ul><ul><ul><li>Gestionnaire de cas </li></ul></ul>
  10. 10. <ul><li>Une MAIA « associant le secteur médico-social et le secteur sanitaire sera créée sur la base de l’existant sans superposition de nouvelle structure  » </li></ul>CE QUE DIT LE PLAN Mais que dit le Plan?
  11. 11. CE QUE LE PLAN NE DIT PAS Hôpital aigu SSR Inf Libéraux Med Libéraux Accueil de Jour Services sociaux CLICs SSIAD HAD Ressources Alz Mairies Bénévoles Association malades Aides à dom Prof de santé libéraux MDPH Réseaux M . A . I . A .
  12. 12. CE QUE LE PLAN NE DIT PAS CE QUE LE PLAN NE DIT PAS Hôpital aigu SSR Inf Libéraux Med Libéraux Accueil de Jour Services sociaux CLICs SSIAD HAD Ressources Alz Mairies Bénévoles Association malades Aides à dom Prof de santé libéraux MDPH Réseaux M A I . A
  13. 13. CE QUE LE PLAN NE DIT PAS Hôpital aigu SSR Inf Libéraux Med Libéraux Accueil de Jour Services sociaux CLICs SSIAD HAD Ressources Alz Mairies Bénévoles Association malades Aides à dom Prof de santé libéraux MDPH Réseaux M . A . I . A .
  14. 14. CE QUE DIT LE PLAN Hôpital aigu SSR Inf Libéraux Med Libéraux Accueil de Jour Services sociaux CLICs SSIAD HAD Ressources Alz Mairies Bénévoles Association malades Aides à dom Prof de santé libéraux MDPH Réseaux M . A . I . A . M . A . I . A . M . A . I . A . M . A . I . A . M . A . I . A . M . A . I . A . M . A . I . A . M . A . I . A . M . A . I . A . M . A . I . A . M . A . I . A . M . A . I . A . M . A . I . A . M . A . I . A . M . A . I . A . M . A . I . A .
  15. 15. UNE MAIA: comment ? (DANS LE PLAN) <ul><li>Un guichet unique </li></ul><ul><li>Pas une structure ni une création de novo </li></ul><ul><li>Un processus au service </li></ul><ul><ul><ul><li>de l’accessibilité </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>de la simplicité </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>de l’équité </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>de la collectivité </li></ul></ul></ul>
  16. 16. <ul><li>  « guichet unique », une « porte d’entrée unique » pour les utilisateurs. Le rassemblement des dispositifs existants  » </li></ul>CE QUE DIT LE PLAN
  17. 17. CE QUE DIT LE PLAN Hôpital aigu SSR Inf Libéraux Med Libéraux Accueil de Jour Services sociaux CLICs SSIAD HAD Ressources Alz Mairies Bénévoles Association malades Aides à dom Prof de santé libéraux MDPH Réseaux M . A . I . A . M . A . I . A . M . A . I . A . M . A . I . A . M . A . I . A . M . A . I . A . M . A . I . A . M . A . I . A . M . A . I . A . M . A . I . A . M . A . I . A . M . A . I . A . M . A . I . A . M . A . I . A . M . A . I . A . M . A . I . A . LE GUICHET UNIQUE MAIA
  18. 18. <ul><li>Dans une MAIA </li></ul><ul><ul><li>La réponse ne dépend pas de l’endroit où on s’adresse mais du besoin exprimé </li></ul></ul><ul><ul><li>La personne n’a pas à savoir « comment ça marche » </li></ul></ul><ul><ul><li>ou « à qui faut-il s’adresser » pour ceci ou cela </li></ul></ul><ul><ul><li>Quel que soit le partenaire MAIA sollicité, il apportera une réponse tenant compte de l’ensemble des ressources locales </li></ul></ul><ul><ul><li>La personne voit l’accès au service dont elle a besoin facilité </li></ul></ul><ul><ul><li>La réponse se doit d’être équitable et multidimensionnelle </li></ul></ul><ul><ul><li>L’ensemble des partenaires MAIA sont co-responsables des orientations effectuées, du respect de l’équité et de la pertinence des orientations par rapport aux besoins </li></ul></ul>CE QUE DIT LE PLAN CE QUE DIT LE PLAN
  19. 19. <ul><li>Les valeurs: </li></ul><ul><ul><li>Appréhender les besoins de la personne dans toutes les dimensions </li></ul></ul><ul><ul><li>Faciliter l’accès au service nécessaire en fonction du besoin </li></ul></ul><ul><ul><li>Prévenir la perte d’autonomie </li></ul></ul><ul><ul><li>Assurer la continuité des interventions entre elles </li></ul></ul><ul><ul><li>Autonomiser la personne </li></ul></ul><ul><ul><li>Représenter la personne face au système </li></ul></ul><ul><ul><li>Partager les ressources équitablement </li></ul></ul><ul><ul><li>Responsabilisation collective de l’offre et des services </li></ul></ul><ul><li>Les outils (à finaliser en phase expérimentale): </li></ul><ul><ul><li>Un outil d’évaluation multidimensionnel standardisé </li></ul></ul><ul><ul><li>Un outil de planification de services individualisé </li></ul></ul><ul><ul><li>Un système d’information partagée </li></ul></ul>DES VALEURS ET DES OUTILS DES VALEURS ET DES OUTILS
  20. 20. UN NOUVEAU CHAMP PROFESSIONNEL: LE GESTIONNAIRE DE CAS <ul><li>Aboutissement du dispositif et non pas point de départ (non imputable des autres étapes) </li></ul><ul><li>Personne-ressource pour la population du territoire (l’ensemble du DISPOSITIF) </li></ul><ul><li>Pour les personnes en situation complexes décompensées ou non </li></ul><ul><li>Pas de critères a priori (attentes de la phase expérimentale) </li></ul><ul><li>Expérimentateurs et utilisateurs privilégiés des outils </li></ul>
  21. 21. UNE CONDITION SINE QUA NON <ul><li>LA CONCERTATION </li></ul><ul><ul><li>Dans MAIA, aucun niveau de concertation n’est imputable seule du résultat </li></ul></ul><ul><ul><li>Pas de label sans création d’une co-responsabilisation vis à vis d’une réorganisation des services au niveau des stratégiques et politiques </li></ul></ul><ul><ul><li>Pas de label sans création d’une co-responsabilisation vis à vis d’une réorganisation des services au niveau des directeurs de services et autres acteurs tactiques </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>« la mise en commun de moyens en termes de recrutement de personnel social, médical, paramédical, administratif, l’acquisition et le partage des moyens logistiques ou des moyens techniques, enfin l’acquisition et le développement de services communs » </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Pas de label sans création d’une co-responsabilisation clinique, valeur d’interdisciplinarité </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>« l’élaboration de nouvelles stratégies (…) en rassemblant des savoirs faire complémentaires ; l’interdisciplinarité autour de la personne et la mise en place de prises en charge continues adaptées à ses besoins » </li></ul></ul></ul>
  22. 22. La MAIA et la maladie d’Alzheimer <ul><li>La maladie comme un modèle pour un dispositif ambitieux de réorganisation des services </li></ul><ul><li>Une maladie qui touche toutes les dimensions de la « santé » (OMS) où les réponses fragmentées sont évidentes </li></ul><ul><li>Pas une fin en soi </li></ul><ul><ul><li>« les MAIA seront en premier lieu dédiées aux malades d’Alzheimer, mais pourront s’élargir à toute personne âgée dépendante, voir à toute personne en perte d’autonomie» </li></ul></ul>
  23. 23. Pilote de MAIA <ul><li>Pas de MAIA sans pilote : </li></ul><ul><ul><li>Amener les partenaires à partager un diagnostic de ce qui fonctionne et de ce qui ne fonctionne pas : le diagnostic organisationnel qui est propre à chaque site </li></ul></ul><ul><ul><li>Permettre une analyse du service rendu à la population </li></ul></ul><ul><ul><li>Animer le concertation et être garant du respect des axes et valeurs du plan au cours du processus adaptatif de la mesure IV au site expérimental </li></ul></ul><ul><ul><li>Participer à un collectif duquel émergera l’élaboration des règles qui définiront au final les contours du label </li></ul></ul><ul><ul><li>Le pilote n’est pas imputable du succès ou de l’échec, les tables tactique et stratégique en sont imputables </li></ul></ul>

×