Tvigile retour experience_pornic

558 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
558
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Tvigile retour experience_pornic

  1. 1. ATELIER 4Evolution de la gestion active des eaux de baignade26 janvier 2011
  2. 2. Assainissement et qualité des eauxde baignade : 10 ans d’expérience à Pornic
  3. 3. Pornic : portrait d’une ville balnéaire• 15 km de littoral, 12 plages• 14 000 habitants à l’année, 50 000 en été• Le tourisme à Pornic • 900 emplois à l’année • 1 300 emplois en juillet/Août• L’hébergement touristique • 9 000 lits marchands • 40 000 lits non marchands
  4. 4. 10 ans résumés en quelques dates Station épuration Suivi qualité eaux Etude impact de baignade 24 h Suivi qualité eaux Déclassement Plan Pluriannuel de baignade 3 h Schéma directeur 3 plages d’Investissement assainissement 2005 2004 2003 2001 Stationépuration 2007 Arrêté 2008 2009 2010 2011 Station épuration Certification Suivi Profils de plage Station épuration Travaux qualité eaux (étude) finalisée baignade Nouvelle DSP Mutualisation Profils de plage Double facturation Diagnostic ANC Com.Com. Pornic (travaux)
  5. 5. Une politique volontaire et novatrice• 2001 – Déclassement 3 plages • Intervenir immédiatement et durablement pour sécuriser la qualité des eaux de baignades• 2003 – Suivi qualité des eaux / Schéma directeur • Mettre en place un outil de suivi permettant une information en temps réel • Bâtir un schéma directeur garantissant une eau de baignade de classe A• 2005 – Station épuration / Plan pluriannuel d’investissement • Assurer le financement de la station d’épuration en préservant la capacité d’intervention sur les réseaux
  6. 6. Une politique volontaire et novatrice• 2008 – Nouvelle D.S.P. / Double facturation • Consolider la gestion patrimoniale de l’infrastructure d’assainissement • Afficher le coût dédié à la préservation du milieu• 2009 – Certification / Diagnostic A.N.C. • Valoriser l’expérience et le travail réalisé • Assurer la préservation des milieux aquatiques terrestres• 2010 – Profil de plage / Mutualisation • Etendre la politique de sécurisation des eaux de baignade à l’échelle communautaire • Partager les moyens et compétences
  7. 7. Une politique volontaire et novatrice• 2011 – Nouvelle station d’épuration / Profil de plage • Accompagner l’urbanisation de la ville • Engager des plans de gestion et d’actions partagés sur un même territoire• 2012 – A.N.C. / Excellence, ……… • Faire comprendre la politique de l’assainissement non collectif • Préserver une image d’excellence en poursuivant la démarche d’amélioration continue du système de gestion
  8. 8. Une gestion active• Une organisation axée sur la responsabilisation de tous les acteurs • Autour d’un binôme Service – Elus • Autour d’un pôle Eau : seul référent sur la thématique Eau • Avec l’appui et en concertation avec des prestataires privés : bureaux d’études, maîtres d’œuvre, exploitants, entreprises de travaux publics • Avec l’appui des financeurs institutionnels • Evolution en 2010 vers un partage des moyens humains avec les autres structures de la Communauté de communes de Pornic• Un budget adapté, soit sur 9 ans • 19 M €HT d’investissement (60% station épuration), sur 45 M€ définis par le schéma directeur • 0,8 M €HT de fonctionnement • 1 E.T.P. jusqu’en 2010, 2 E.T.P. en 2011 (fonctionnement optimal)
  9. 9. Des investissements conséquents• Sur l’infrastructure d’assainissement • Fiabilisation et sécurisation des postes de refoulement et du système de transfert (bâche de stockage, ré-enclencheurs automatiques, capacité pompage, prise de temps sec) • Mise en place d’outils de métrologie conduisant au diagnostic permanent (débitmètres électromagnétiques, pluviographe, télégestion) • Travaux de réhabilitation (15 km) • Travaux d’extension (8 km) • Contrôle de conformité des installations d’assainissement collectif (9 400 abonnés) et non collectif (1 400) • Obligation de mise en conformité de ses installations dans le cadre de vente • Station d’épuration étendue de 20 000 à 50 000 EH avec process de filtration membranaire pour garantir 100 E.Coli/100 ml toute l’année
  10. 10. Des investissements conséquents Délestage
  11. 11. Des investissements conséquents
  12. 12. Des investissements conséquents• Pour le suivi et la préservation de la qualité des eaux • Un suivi réglementaire sur 12 plages (120 prélèvements/juin-septembre) • Une auto-surveillance sur 3 plages représentatives (100 prélèvements/juin- septembre) permettant une information en temps réel des baigneurs • Une auto-surveillance, à la carte, sur les plages nécessitant un complément de connaissance • Une système de gestion du suivi de la qualité des baignades certifié • Des actions préventives avant la saison estivale • Nettoyage des réseaux pluviaux • Nettoyage des voiries • Des actions de fond • Digitalisation du réseau d’eaux pluviales
  13. 13. Des objectifs• Informer en temps réel les baigneurs, et renforcer leur confiance• Préserver l’excellente qualité des eaux de baignade, pour valoriser l’attrait touristique de la ville de Pornic

×