Un quartier durable, qu’est-ce que c’est ?

3 020 vues

Publié le

Intervention d'Anne-Marie MAÜR, Agence d'urbanisme de la Région Grenobloise au 2e Forum sur les quartiers durables

Publié dans : Formation
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 020
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
58
Actions
Partages
0
Téléchargements
199
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Un quartier durable, qu’est-ce que c’est ?

  1. 1. ATELIER 1 : Elaborer un quartier durable : méthodes et outils d’accompagnement des communes dans leurs projets Anne-Marie MAÜR Directrice d’études en Projets de territoires AURG Organisé par
  2. 2. Un contexte de mobilisation à l’échelle internationale Une prise de conscience progressive des enjeux climatiques, énergétiques et environnementaux : 1992 : Apparition du concept de développement durable lors de la conférence de la Terre de Rio. 1994 : publication de la charte d'Aalborg sur les villes durables, au niveau européen. Engagements pour la mise en oeuvre d’Agendas 21 locaux. 2005 : Entrée en vigueur du protocole de Kyoto par lequel 172 pays industrialisés s’engagent à réduire d’ici 2012 leurs Organisé par émissions de gaz à effet de serre (GES) 2009 : conférence internationale à Copenhague pour limiter les émmissions de gaz à effet de serre à l’horizon 2050
  3. 3. Un contexte national de promotion du développement durable Une volonté de faire évoluer les pratiques dans la construction et l’aménagement : Années 1990 : Développement d’une réflexion entre les acteurs de la construction sur l’application des principes du développement durable dans la construction 2004 : Création de l’association HQE. Démarches de certification confiées à des organismes indépendants, concernant principalement des performances énergétiques. 2007: Grenelle de l'environnement en France, négociations qui débouchent sur un plan volontariste d'écoquartiers. 2009 : Lancement d’un concours national par le MEEDAT sur les écoquartiers et les écocités (ZAC de Bonne, lauréate du concours) 2009/2010 : projet de loi Grenelle 2, une législation plus contraignante? Organisé par Un passage progressif du concept de bâtiment HQE à celui “d’éco quartier” puis de “quartier durable” avant de concerner la ville dans son ensemble
  4. 4. Une arrivée tardive en France mais un essor très rapide sur l’hexagone Les premiers éco quartiers se développent en Europe du Nord, dans les années 90, sous l’impulsion d’associations ou de politiques locales très actives en matière d’environnement. ex : Quartier Vauban à Fribourg (Allemagne); Bedzed à Sutton (Angleterre) Organisé par Aujourd'hui des projets d' écoquartiers naissent un peu partout en France et en Europe. Source : La Revue Durable n°28
  5. 5. Qu’est-ce qu’un éco quartier? Une déclinaison du concept de developpement durable sur un morceau de ville existant ou à créer. Un éco quartier est un quartier qui dans sa conception, sa réalisation et sa gestion vise à concilier les préoccupations environnementales, économiques et sociales : viable, vivable, équitable En toile de fond, l’intégration dans une écologie planétaire : La lutte contre le réchauffement climatique, le renchérissement des coûts de l’énergie, l’épuisement des ressources (eau, énergies fossiles, biodiversité) mais aussi... Organisé par Le souhait de réconcilier l’habitant avec la Ville, d’intégrer les objectifs de solidarité et les nouveaux besoins liés Quartier Vauban à Freiburg aux évolutions sociétales
  6. 6. Un concept qui affiche un ensemble de principes Organisé par
  7. 7. Des préoccupations environnementales Limiter l’empreinte écologique du quartier Optimiser l’usage de l’espace par des formes urbaines compactes et le recyclage des espaces déjà urbanisés Favoriser les mobilités douces (piétons et cycles) et l’usage des transports publics ou du covoiturage Viser une autosuffisance énergétique : sobriété énergétique et recours aux énergies Préserver la biodiversité renouvelables Organiser la gestion des Veiller à la préservation des ressources en eau déchets et à la gestion maîtrisée des eaux pluviales Organisé par Développer les Développer les principes de l’Eco-construction comportements éco : application des critères HQE aux bâtiments, citoyens chantiers verts, recyclage
  8. 8. Des préoccupations sociales Accueillir tous les publics : • Une offre de logements diversifiée permettant les mixités sociales et générationnelles Un cadre de vie de qualité pour les résidents • Des espaces publics, supports d’usages et d’appropriations multiples • Des parcours sécurisés pour les piétons et les cyclistes • Des espaces de nature accessibles • Des espaces protégés des nuisances et des risques Une proximité des services et des emplois • Des services et des commerces de proximité facilement accessibles • Une offre d’emplois à proximité des lieux d’habitat ou facilement accessibles en transports publics Organiséréponse durable aux besoins de mobilité Une par • Une offre en transports publics et en déplacements cycles, performante en direction des gares et des centres urbains
  9. 9. Des principes de solidarité territoriale : produire une ville durable S’intégrer dans la Ville, mettre en oeuvre les orientations des SCOT et les politiques communautaires Prise en compte des besoins en logements et en logements sociaux Accueil d’activités, d’équipements ou de services d’échelle intercommunale Participation à la continuité des parcours piétons et cycles et au développement des transports publics Valorisation des filières économiques locales et régionales Organisé par
  10. 10. Des principes de viabilité économique et des effets d’entraînement recherchés sur l’économie locale • Un projet viable intégrant les contraintes de marché Création d'emplois et de services au sein du quartier Valorisation des filières économiques locales et mobilisation des capacités d’innovation des acteurs locaux Facilités d’accès aux équipements, services, commerces existants Intégration de dispositifs d’insertion dans les marchés de maîtrise d’oeuvre Organisé par
  11. 11. Des laboratoires et des vitrines de l’innovation : des effets attendus sur l’image du territoire Un lieu d’expérimentation de la « Ville durable » : Un cadre pour des innovations technologiques, architecturales, sociales et urbaines, et la diffusion de nouvelles pratiques et de nouveaux savoirs faire. Une référence qui attire et qui diffuse des pratiques innovantes, associe des chercheurs, permet des transpositions dans de nouveaux contextes (renouvellement urbain, ville ordinaire, zones d’activités…). Un effet vitrine pour le territoire, un positionnement dans une économie « verte » concurrentielle Une mise en scène des savoir-faire technologiques, de l’innovation architecturale, des ressources locales en matière de construction et d’énergie. Un levier d’attractivité pour le tourisme urbainOrganisé par le Voralberg…) (voire Freiburg, Un effet levier pour attirer de nouvelles entreprises et créer de nouveaux emplois dans les nouvelles technologies de l’environnement et de l’aménagement urbain
  12. 12. Des écueils à éviter La bulle écologique : un quartier qui fonctionnerait en autarcie sociale, replié sur ses acquis environnementaux, se protégeant du reste de la ville La surenchère performantielle : des objectifs de performance devenant incompatibles avec l’objectif de mixité sociale du projet ou de réalisme économique de l’opération Mais aussi : Le risque d’érosion des ambitions initiales entre la phase des études amont et la phase de réalisation Organisé par L’usage abusif d’un concept pouvant devenir un simple slogan
  13. 13. Des principes aux réalisations… De multiples interrogations pour les élus des collectivités qui s’engagent dans ces démarches: • Comment mettre en œuvre ces intentions vertueuses parfois contradictoires entre elles ? • Avec qui? • Combien ça coûte? • Dans quels délais? • Avec quelles procédures? Organisé par • Et si on ne maîtrise pas le foncier? • Les entreprises sont elles formées aux nouvelles technologies? • Quels moyens de suivi pour des petites communes?
  14. 14. Quartiers durables, une évolution des pratiques, des compétences, des outils et des représentations des territoires Organisé par
  15. 15. De nouveaux modes de faire : Muscler les études préalables : développer les réflexions et les expertises en amont des projets, croisant les approches disciplinaires et les échelles d’observation Développer les missions de management de projet aux côtés des collectivités Élargir les comités de pilotage aux acteurs institutionnels impliqués aux différentes échelles Penser en amont la question du foncier : engager les négociations avec les propriétaires Développer la concertation avec les habitants et les « porteurs de projets » locaux pour nourrir la réflexion sur le programme et sur le projet : sortir du binôme élu/concepteur Associer en amont les opérateurs de services urbains : gestionnaires des réseaux, des déchets… Organisé par Mettre en place des dispositifs de suivi et d’évaluation, des objectifs initiaux au regard des financements publics mobilisés Mobiliser les capacités d’innovation des acteurs locaux : université, recherche, acteurs économiques, culturels et associatifs
  16. 16. Une évolution des compétences : Des compétences d’ensemblier : coordonner les études préalables, traduire des objectifs multiples dans un schéma général d’aménagement ou dans une charte Des compétences d’animation : concevoir et animer les dispositifs de concertation avec les habitants, avec les porteurs de projets Des expertises nouvelles : en environnement, en études de marché, en analyse des usages, en montage d’opération Des compétences en management de projet : AMO générale sur la conduite du projet, AMO environnementale Des compétences dansOrganisé paren œuvre des projets : la mise entreprises formées aux nouvelles technologies
  17. 17. De nouveaux outils : Phase d’études AEU, analyses socio économiques, préalables identification des diagnostics complémentaires nécessaires, engagement de la concertation, analyse Une évolution des outils de capacité Recommandations environnementales, esquisses de programme, schémas fonctionnels Phase pré- Analyse du marché, scénarii opérationnelle d’aménagement, montages financiers, diagnostics complémentaires, poursuite de la concertation Charte d’aménagement durable, orientations d’aménagement du PLU, CDC de consultation, programme Phase opérationnelle Choix procédure et maîtres d’œuvre, élaboration du projet, poursuite de la concertation Organisé par Indicateurs d’évaluation, dossier de ZAC si nécessaire, CDC de consultation, suivi des réalisations
  18. 18. Vers l’émergence de nouveaux modèles urbains, de nouveaux modes d’habiter? Une ville : qui se structure autour des transports publics qui intègre la nature, l’eau et l’agriculture sous différentes formes qui réinvente l’espace public à partir de nouveaux usages individuels et collectifs et de nouvelles expressions artistiques et culturelles qui redéfinit les espaces nécessaires à son autonomie alimentaire et énergétique Des quartiers : qui ré-agrègent les lieux d’habitat, de travail et de services autour de nouvelles formes de vie sociale et de nouvelles temporalités d’usage qui intègrent les enjeux du vieillissement dans la conception des logements et des espaces de déplacements Qui mutualisent les espaces de stationnement et organisent l’autopartage Qui apportent des réponses aux évolutions des pratiques d’achat (livraisons à domicile, circuits courts de commercialisation…) Organisé par Des bâtiments d’habitation : en auto-promotion qui intègrent la possibilité de travailler à domicile modulables en fonction des cycles de la vie qui mutualisent certains services…
  19. 19. La Ville durable, un défi à relever collectivement Une mobilisation de moyens humains, d’ambition politique et d’innovations techniques et sociales pour réaliser une ville plus attractive, économe en ressources, répondant aux besoins d’habitat ou de services du territoire et accessible en coût Organisé par
  20. 20. Merci de votre attention Organisé par
  21. 21. Organisé par

×