3 bourdons

1 495 vues

Publié le

Séminaire CASDAR INDIBIO, 26 novembre 2014 Connaissances sur les facteurs de variation de la richesse des espèces
Aline Chanseaume (Institut de l'Élevage), Anne Farruggia (Inra),
Jean-François Julien / Christian Kerbiriou (Muséum National d’Histoire Naturelle)

Publié dans : Ingénierie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 495
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
813
Actions
Partages
0
Téléchargements
9
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

3 bourdons

  1. 1. Des acquisitions de connaissances sur les facteurs de variation de la richesse en espèces Zoom sur les bourdons A. Farruggia, L. Lanore, B. Dumont Appui de D. Genoud (DGe) INRA Centre de Clermont-Theix
  2. 2. Les bourdons • Insectes pollinisateurs de la grande famille des « abeilles sauvages » 9 6 familles en France (Apidae, Megachilidae, Halictidae, Andrenidae, Colletidae, Mellitidae) 9 ≈ 1000 espèces 600 espèces de (papillons + libellules + orthoptères) • 48 espèces de bourdons en France (Bombus et Psithyrus) • Insectes sociaux : reines, ouvrières • Régression longtemps sous‐estimée (identification difficile) 2
  3. 3. 3 HIBERNATION de la femelle fécondée Construction du NID et 1ere ponte dans des cellules Ponte et butinage des OUVRIERES pour alimenter les larves MORT de la colonie ACCOUPLEMENT femelle et males Ponte des FUTURES REINES et des MALES Hiver Printemps Automne Eté Leur cycle biologique ¾ Les bourdons forment de nouvelles colonies chaque année
  4. 4. 4 HIBERNATION de la femelle fécondée Construction du NID et 1ere ponte dans des cellules Ponte et butinage des OUVRIERES pour alimenter les larves MORT de la colonie ACCOUPLEMENT femelle et males Ponte des FUTURES REINES et des MALES Hiver Printemps Automne Eté Leur cycle biologique ¾ Les bourdons forment de nouvelles colonies chaque année NID FLEURS
  5. 5. Les bourdons et les fleurs • Les bourdons vivent des fleurs (nectar + pollen) et font vivre les fleurs des prairies en transportant les pollens Auclair JJ Récuperation • Ils ont besoin de butiner des fleurs durant tout le cycle de la colonie • Ils sont les premières et dernières abeilles sauvages actives par temps frais et venteux (bourdonnière enterrée,« fourrure » isolante, …) • Ils présentent des affinités +/‐ marquées pour certaines plantes (oligolectiques/polylectique, langue longue/courte, espèces voleuses) 5 active Récuperation passve
  6. 6. Les mesures de terrain ¾ 2 années : 2012 et 2013 6 Haie Bordure parcelle Haie Centre parcelle ¾ Capture de tous les bourdons sur 4 transects de 100 m par parcelle (5 mn) ¾ 2 périodes de capture : Juin et juillet mais ANNEE 2012 PEU FAVORABLE : pluvieuse et froide
  7. 7. 20 15 10 5 0 Etat des lieux : Nombre d’individus et d’espèces par parcelle Puy de Dôme Manche Haute Marne 6 5 4 3 2 1 0 Nombre total d’individus : 648 Nombre total d’espèces : 20 Puy de Dôme Manche Haute Marne Nombre d’espèces Nombre de bourdons 2 années – 4 périodes de piégeage – 4 transects par parcelle
  8. 8. 50% 40% 30% 20% 10% 50% 40% 30% 20% 10% 50% 40% 30% 20% 10% 0% B. terrestris B. lucorum B. hypnorum B. pratorum B. lapidarius B. soroeensis B. sylvarum B. ruderarius B. hortorum B. ruderatus B. subterraneus B. veteranus B. pascuorum B. humilis B. muscorum B. sylvestris B. campestris B. rupestris B. vestalis B. bohemicus Puy de Dôme 0% Haute Marne 0% Manche Nombre et répartition des espèces par département Manche Haute Marne Puy de Dôme Nb total espèces 11 15 18 Shannon 2,272 3,570 3,314 Espèces
  9. 9. 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% Spécialisation alimentaire Puy de Dôme Manche Haute Marne Polylectique Mesolectique Quasi‐oligolectique Polylectique : plus de 20 familles et plus de 100 espèces visitées Mésolectique : 10 à 20 familles et plus de 20 espèces visitées Quasi‐Oligolectique : moins de 10 familles et moins de 20 espèces visitées Pierre Rasmont, les plantes alimentaires des bourdons
  10. 10. Les bourdons d’Auvergne 186 bourdons capturés (2 périodes x 2 années) 18 espèces dont 5 de Psithyrus 25% 25% 9% Bombus pascuorum Bombus lapidarius Bombus terrestris Bombus hortorum Bombus humilis Bombus pratorum Bombus soroeensis Bombus subterraneus Bombus sylvarum Bombus lucorum Bombus muscorum Bombus hypnorum Bombus ruderarius Bombus sylvestris Bombus campestris Bombus rupestris Bombus vestalis Bombus bohemicus Psithyrus (coucou)
  11. 11. Résultats INDIBIO : Variables conservées par région pour construire l’indicateur « Bourdons » PRATIQUES CONTEXTE PARCELLE CONTEXTE PAYSAGE 300 m Norg Nmin Pmin Forme Surface Distance Centre % Forêt % Arbres % Alignement arbres AUVERGNE ‐ + ‐ + NORMANDIE + ‐ ‐ + LORRAINE ‐ ‐ ‐ ‐ +
  12. 12. Bourdons et abeilles domestiques ¾ Une compétition « observée » et confirmée par la Largeur du thorax des ouvrières de 4 espèces de bourdons avec et sans abeilles domestiques 12 bibliographie Goulson et al., 2009
  13. 13. * Publié dans Agriculture, Journal de l’environnement, juil 2013 « Une seule espèce nous manque et tout est moins pollinisé…. »* L’élimination par capture de l’espèce de bourdon dominante … Berry J. Brosi and Heather M Briggs, 2013 78% des bourdons ont butiné une seule espèce de fleur : taux de réussite de la pollinisation élevée L’élimination affecte la fidélité florale des 9 autres espèces … La perte d’une seule espèce diminue les performances de pollinisation : 1/3 des graines en moins d’une renoncule (Delphinium Barberyi) 13 66% restent fidèles à une fleur : pollinisation moins efficace
  14. 14. Diapos supplémentaires 14
  15. 15. Alimentation Nombre d’individus Nidification 80% 70% 33% Abondance des légumineuses Abondance des plantes entomophiles Hauteur des plantes entomophiles Hauteur d’herbe Nectar hauteur d’herbe 30% 60% 40% 67% Nombre d’espèces entomophiles Nombre d’espèces Variabilité de la hauteur d’herbe 50% 50% Alimentation

×