Accroitre l’autonomie et favoriser la
productivité du système AB
viande bovine et cultures
Ferme expérimentale de Thorigné...
La ferme expérimentale de
Thorigné d’Anjou
• Un outil de recherche
de démonstration
et de communication
• Du sol à l’anima...
Techniques retenues pour allier
autonomie et productivité du système
• Optimiser l’efficacité des UGB présents
• Privilégi...
Optimiser l’efficacité des UGB présents
• En limitant au maximum des UGB improductifs
• Une conduite rigoureuse de la repr...
Privilégier les prairies à flore variée
4,2
8,4
3,8
5,7
10,1
5,2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
Essai 1
2001 - 2004
peu profond
Essai...
Cultiver des légumineuses de fauche
• Culture possible sur sols acides
• Une lenteur d’installation
• Résistance à la séch...
Associer céréales et protéagineux
• Productivité
• Satisfaisante
• Moins pénalisée par les
sécheresses de printemps que la...
Implanter des prairies
sous couvert de céréales
• Les problèmes à résoudre :
• le tassement des sols lié au semis en 2 pas...
Pratiquer des rotations de longue durée
• Importance des protéagineux
• La féverole d’hiver
• Bon précédent
• Productivité...
Un système de polyculture élevage
• Un productivité satisfaisante (campagne 2014)
• 360 kg de gain de PV/UGB
• 323 kg de g...
Merci de votre attention
Retrouvez les diaporamas
de nos conférences sur
idele.fr
Venez échanger avec nos
ingénieurs
Hall ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Accroitre l'autonomie et favoriser la productivité du système AB viande bovine et cultures

2 093 vues

Publié le

SPACE 2015 - Julien Fortin (Ferme expérimentale de Thorigné d'Anjou)

Publié dans : Ingénierie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 093
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 528
Actions
Partages
0
Téléchargements
10
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Accroitre l'autonomie et favoriser la productivité du système AB viande bovine et cultures

  1. 1. Accroitre l’autonomie et favoriser la productivité du système AB viande bovine et cultures Ferme expérimentale de Thorigné d’Anjou - Julien FORTIN 18 Septembre 2015
  2. 2. La ferme expérimentale de Thorigné d’Anjou • Un outil de recherche de démonstration et de communication • Du sol à l’animal, avec un troupeau de vaches allaitantes • Avec un objectif d’autonomie totale • Un niveau de performance zootechnique élevé • Totalement conduit en Agriculture Biologique (137ha) • Mise en place en 1998 sur une initiative de la CA 49 • Géré en partenariat par 16 organismes
  3. 3. Techniques retenues pour allier autonomie et productivité du système • Optimiser l’efficacité des UGB présents • Privilégier les prairies à flore variée • Cultiver des légumineuses de fauche • Associer céréales et protéagineux • Implanter des prairies sous couvert de céréales • Pratiquer des rotations de longue durée
  4. 4. Optimiser l’efficacité des UGB présents • En limitant au maximum des UGB improductifs • Une conduite rigoureuse de la reproduction • 2 périodes de vêlage strictes • Des IVV maitrisés (368,6 jours) moyenne depuis 1999 • Un 1er vêlage à 30 mois (30,4 mois) moyenne depuis 1999 • En maximisant la productivité des UGB • Une sélection adaptée (10% supérieurs de la race) • Finition de femelles: 452 kg de carcasse à 3,7 ans (2015) • Des bœufs: 480 kg de carcasse à 32,8 mois (2015) • Quelques veaux sous la mère
  5. 5. Privilégier les prairies à flore variée 4,2 8,4 3,8 5,7 10,1 5,2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 Essai 1 2001 - 2004 peu profond Essai 2 2005 - 2007 profond Essai 3 2005 - 2007 superficiel Rendementannuel(TMS/ha) RGA - TB Multi - espèces • Une productivité élevée • + 1,5 TMS/ha / RGA/TB • Une ↘ de la variabilité, un meilleur étalement • Une souplesse dans les rythme d’utilisation • Richesse en légumineuses, diversité botanique • Une valeur nutritive satisfaisante • -5 à -8% / RGA – TB • Une ingestibilité élevée des foins • + 11 à + 22% / foin PN • Une période délicate: le deuxième cycle • Repousses partiellement épiées • Baisse de valeur et risque de refus 0,75 0,80 0,85 0,90 0,95 1,00 1,05 1,10 1 2 3 4 Moy Cycle UFL/kgMS RGA - TB 2002-2004 Flore variée 2002-2004 RGA - TB 2005-2008 Flore variée 2005-2008
  6. 6. Cultiver des légumineuses de fauche • Culture possible sur sols acides • Une lenteur d’installation • Résistance à la sécheresse une fois installée • Ne supporte pas l’hydromorphie • Une solution intéressante pour équilibrer les rations • Une tête de rotation M1 M2 M3 M4 M5 Année cycles LUZ LUZ + DA TV RGH + TV BR + TV 2003 4 10,72 10,07 12,45 14,37 10,89 2004 3 19,68 19,23 15,69 17,21 14,42 2005 3 17,64 18,65 11,66 12,33 11,70 16,01 15,98 13,26 14,63 12,33 Modalité Moyenne (T MS/ha)
  7. 7. Associer céréales et protéagineux • Productivité • Satisfaisante • Moins pénalisée par les sécheresses de printemps que la prairie • Composition du mélange • TPfV / TAPfV • Valeur alimentaire • Valeur azotée modeste: autour de: 65 PDIN • Valeur énergétique correcte: autour de 0,83 UFL • Moindre dépendance aux aléas climatiques • Récolte avant la sécheresse estivale T A Pf V T 320 10,7 ± 2,3 100 0,0 N TPf 300 20 11 ± 1,9 104 ± 20 26,5 ± 10,3 F TV 300 20 11,2 ± 2 105 ± 6 20,2 ± 12,5 F T 320 11,4 ± 2,6 100 0,0 N TAPf 270 30 20 11,2 ± 2,9 98 ± 14 19,1 ± 6,7 F TPf 290 30 11,5 ± 1,4 104 ± 18 24,4 ± 8,5 M TPfV 290 15 15 10,5 ± 1,9 93 ± 7 30,9 ± 5,1 F TAPfV 290 30 15 15 11,5 ± 2,3 102 ± 6 31,4 ± 15,1 M TAPf 260 30 30 10,4 ± 3,3 32,9 ± 8 M TPfV 280 20 20 9,9 ± 2,3 36,6 ± 13,5 E TAPfV 250 30 20 20 9,4 ± 1,9 41,6 ± 10,9 E (1) T = triticale, Pf = pois fourrager, V = vesce commune, A = avoine (2) densité de semis en grain/m2 (3) rendement en base 100 du triticale cultivé pur (4) % de protéagineux dans le fourrage récolté (5) risque de verse: N = nul, F = faible, M= moyen, E = élevé Verse (5)T MS/ha B100 (3) Rendement % pro (4) Semis (2)Cuture (1)
  8. 8. Implanter des prairies sous couvert de céréales • Les problèmes à résoudre : • le tassement des sols lié au semis en 2 passages • double caisson à compter de 2015 • la pénalisation du rendement en grain du triticale - pois • essais sur les densités de semis Culture Avoine Semis de la prairie sous couvert printemps non automne fin d'hiver automne fin d'hiver Récolte grain grain grain grain fourrage fourrage Rendement association 23,4 q 38,6 q 34,5 q 26,4 q 13,6 T MS 10,7 T MS % protéagineux 0,0% 23,2% 30,8% 18,5% 8,6% 5,4% % prairies - - - - 16,10% 1,30% Rendement prairie 2012 (1 cycle) 1,7 T MS - 1,7 T MS 0,6 T MS 0,4 T MS 0,2 T MS Rendement prairie 2013 (a) 7,9 T MS 3,5 T MS 7,8 T MS 8,6 T MS 8,4 T MS 8,9 T MS Total prairie 9,6 T MS 3,5 T MS 9,4 T MS 9,3 T MS 8,9 T MS 9,1 T MS Association triticale - pois fourrager
  9. 9. Pratiquer des rotations de longue durée • Importance des protéagineux • La féverole d’hiver • Bon précédent • Productivité modeste: 28 qt • Luzerne / prairie • Céréale à paille après prairie • Ensilage d’association céréales - protéagineux après féverole
  10. 10. Un système de polyculture élevage • Un productivité satisfaisante (campagne 2014) • 360 kg de gain de PV/UGB • 323 kg de gain de PV/ha 5,89 ha d’essais en micro-parcelles
  11. 11. Merci de votre attention Retrouvez les diaporamas de nos conférences sur idele.fr Venez échanger avec nos ingénieurs Hall 4, stand A 6

×