Atelier 6: Présentation du groupe fourrage régional

575 vues

Publié le

1ères Biennales des conseillers fourragers 2015 - Matthieu Zehr (Chambre régionale d’agriculture

Publié dans : Ingénierie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
575
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
190
Actions
Partages
0
Téléchargements
10
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Atelier 6: Présentation du groupe fourrage régional

  1. 1. Le Groupe Herbe & Prairies Lorraine Réseau d’échange et expérimentation
  2. 2. Filières et marchés : baisse des cours des produits animaux et flambée des cours céréaliers Contexte, depuis les années 2000… Rendements faibles des prairies permanentes, sous-valorisation (4 à 5 tMS/ha), culture délaissée au détriment des cultures céréalières Diminution de la surface toujours en herbe suite à une augmentation du retournement des prairies (-13% en 20 ans) Emergence de nouveaux enjeux environnementaux (nitrates, eau, érosion des sols, biodiversité, paysage…) Volonté politique (Etat, Région, Agences de l’eau, Pnr…) de préserver les prairies Redonner de l’intérêt à la culture des prairies, culture emblématique du système agricole de polyculture-élevage, majoritaire en Lorraine et relancer des travaux d’expérimentation (Chambres agri).
  3. 3.  Pour les CA de Lorraine : Initiatives vosgiennes - 1994 : Réseau vert (suivi de prairies permanentes) - Mise en place d’un encart spécifique dédié à l’herbe dans le Paysan Vosgien - l’Echo des Prairies - 2013 : implantation des premiers essais expérimentaux Historique Développement au niveau régional - fin 2013 : volonté de créer un réseau régional d’expérimentation sur prairie - 2014 : constitution de la Cellule Herbe et lancement de la première campagne d’essais
  4. 4. Groupe multi-partenarial lorrain Nom : Groupe Herbe & Prairies Lorraine Chambres d’agriculture de Lorraine régionale (animation) départementales 54 55 57 88 (suivi des essais, accompagnement des agriculteurs) + lien APCA Arvalis-Institut du Végétal (station de St-Hilaire 55) Institut de l’élevage ENSAIA-Université de Lorraine INRA (unité SAD-ASTER Mirecourt 88) Semenciers partenaires : SdF, RAGT, OHS Partenariat financier (CA) : Agence de l’eau RM
  5. 5. Développer les références agronomiques sur la culture de l’herbe  Améliorer la productivité des prairies permanentes  Revenir à des systèmes d’élevage plus autonomes et moins dépendants du couple maïs/soja  Pouvoir accompagner techniquement les éleveurs soumis à certains cahiers des charges restrictifs en matière de pratiques (MAE système, captages)  Travailler dans des systèmes conventionnels et bio Objectifs
  6. 6.  Réflexion sur la fumure de fond PK  Comparaison de différents types de prairies multi-espèces  Techniques de sursemis  Impact sur la production et sur la flore d’apports de digestats  Intégration dans la rotation Thématiques étudiées
  7. 7.  Objectif : conseiller les agriculteurs à mieux raisonner leurs équilibres en éléments fertilisants P et K en fonction du mode d’exploitation de la prairie  Méthode : Campagne d’analyse des indices de nutrition iP et iK sur 70 échantillons de foin 1. Fumure de fond PK
  8. 8. 2. Prairies multi-espèces  Objectif : conseiller les agriculteurs à choisir les mélanges d’espèces adaptés à leurs sols, pratiques de conduite, objectifs de valorisations et rendements…  Méthode : 9 essais comparant 3 types de mélanges - Simple (1 à 2 gram + 1 leg) - conseiller - Complexe (5 à 7 esp. gram et leg) - conseiller - « Suisse » (5 à 7 esp. gram et leg) – semencier suivis sur 4 à 5 ans évolution floristique, rendements, valeurs fourragères
  9. 9.  Objectif : conseiller les agriculteurs à améliorer la productivité de prairies dégradées grâce au sursemis Aider les agriculteurs à choisir les mélanges d’espèces adaptés à leurs sols, pratiques de conduite, objectifs de valorisations et de rendements…  Méthode : 8 essais/observatoire de réussites - Matériel de semis - Pratiques culturales avant et après sursemis - Espèces semées suivis sur 3 à 4 ans évolution floristique, rendements, valeurs fourragères 3. Sursemis
  10. 10. 4. Digestat de méthanisation  Objectif : produire des références sur les effets d’apports de digestats de méthanisation sur les rendements et la flore  Méthode : 5 essais - Apport de digestat - Fertilisation agriculteur (si possible équiv. NPK) - Témoin 0 suivis sur 3 à 4 ans évolution floristique, rendements, valeurs fourragères
  11. 11. 5. Prairie et rotation  Objectif : produire des références sur les effets d’un précédent prairie temporaire (courte ou longue) sur la culture suivante (azote, ravageurs). Conseiller les agriculteurs dans la mise en place de la rotation.  Méthode : Possibilité de mise en place d’un observatoire de pratiques - Signalement des parcelles intéressantes - Suivi agronomique
  12. 12. • Articles presse agricole • Fiches techniques • Synthèse d’essais Valorisation des travaux
  13. 13. • Difficultés techniques et climatiques, de nombreux essais ne sont pas exploitables (pb salissement et désherbage, sécheresse…) • Difficultés liées au temps dédié à l’animation du groupe et au suivi des essais (sous-évalué par rapport aux objectifs fixés) • Difficultés liées à la collectes et traitement des données (très diverses et importantes, rien à voir avec des essais GC) => comment les synthétiser ? => les saisir dans une base de données commune ? => quel outil utiliser ? => comment les exploiter ? => quelle fiabilité ?  Beaucoup d’attentes vis-à-vis des biennales pour nous aider à trouver des solutions Difficultés rencontrées
  14. 14. De nombreuses réponses à nos attentes (1) : • L’expérimentation en prairie ne s’improvise pas : bien évaluer les moyens matériels, humains et financiers et peut-être revoir nos ambitions • Quelles sont les attentes des éleveurs ? D’autres travaux sont intéressants : observatoires et réseaux de suivi de la pousse de l’herbe • Très bonnes réflexions sur les outils d’animation, conseil et enseignement Apport des biennales
  15. 15. De nombreuses réponses à nos attentes (2) : • L’herbe, ce n’est pas ringard ! De nouveaux outils innovants/prometteurs facilitant le travail de l’éleveur et du conseiller (drone, Grasshoper, systèmes de clôture, Capflor…) • L’herbe, c’est technique ! Pâturage cellulaire, association d’espèces, autonomie fourragère… On a encore plein de choses à apprendre et à découvrir ! • On n’est pas tout seul à travailler sur le sujet : possibilités de s’inspirer ailleurs voire collaborer ! NB : ne pas oublier de s’inscrire au RMT Prairies Demain ! Apport des biennales
  16. 16. Merci de votre attention et merci les Biennales !

×