Les conférences 
de l’Institut de l’Elevage et de ses partenaires 
Compétitivité des systèmes – 
Leviers de réduction des ...
Les conférences 
de l’Institut de l’Elevage et de ses partenaires 
PLAN DE LA PRÉSENTATION 
 Le réseau agri benchmark 
 ...
Les conférences 
de l’Institut de l’Elevage et de ses partenaires 
UN RÉSEAU D’ÉLEVAGE ET D’ÉCONOMISTES À L’ÉCHELON MONDIA...
Les conférences 
de l’Institut de l’Elevage et de ses partenaires 
AGRIBENCHMARK OV 2013 : 16 PAYS / 35 CAS-TYPES
Les conférences 
de l’Institut de l’Elevage et de ses partenaires 
COÛT DE PRODUCTION "COMPLET" (€/KGC) 
14 € 
12 € 
10 € ...
Les conférences 
de l’Institut de l’Elevage et de ses partenaires 
LIMITES DU COÛT DE PRODUCTION 
 Interactions entre ate...
Les conférences 
de l’Institut de l’Elevage et de ses partenaires 
ZOOM SUR NOS PRINCIPAUX CONCURRENTS 
Pays-Brebis ES-930...
Les conférences 
de l’Institut de l’Elevage et de ses partenaires 
COUT DE PRODUCTION (€/100 KG VIFS)
Les conférences 
de l’Institut de l’Elevage et de ses partenaires 
COUT DE PRODUCTION (€/100 KG VIFS)
Les conférences 
de l’Institut de l’Elevage et de ses partenaires 
COUT ET PRODUIT (€/100 KG VIFS, HORS DPU)
Les conférences 
de l’Institut de l’Elevage et de ses partenaires 
COUT ET PRODUIT (€/100 KG VIFS, AVEC DPU)
Les conférences 
de l’Institut de l’Elevage et de ses partenaires 
LEVIERS DE RÉDUCTION 
DU COÛT DE PRODUCTION 
 +/- les ...
Les conférences 
de l’Institut de l’Elevage et de ses partenaires 
LA PRODUCTIVITÉ DES BREBIS 
 Dilue les charges, notamm...
Les conférences 
de l’Institut de l’Elevage et de ses partenaires 
LA PRODUCTIVITÉ DU TRAVAIL 
 Résultat de la productivi...
Les conférences 
de l’Institut de l’Elevage et de ses partenaires 
LA CONSOMMATION DE CONCENTRÉ 
Poste Moyenne 
(€/kgc) 
I...
Les conférences 
de l’Institut de l’Elevage et de ses partenaires 
AUTONOMIE EN CONCENTRÉ : OUI, MAIS… 
 Réduit les achat...
Les conférences 
de l’Institut de l’Elevage et de ses partenaires 
ZOOM SUR LA MÉCANISATION 
 Les charges de mécanisation...
Les conférences 
de l’Institut de l’Elevage et de ses partenaires 
LA CONSOMMATION DE FOURRAGES 
Poste Moyenne 
(€/kgc) 
I...
Les conférences 
de l’Institut de l’Elevage et de ses partenaires 
LE CHARGEMENT 
 Facteur structurel ou technique ? 
• ½...
Les conférences 
de l’Institut de l’Elevage et de ses partenaires 
CONCLUSIONS 
 Confirmation de la moindre compétitivité...
Les conférences 
de l’Institut de l’Elevage et de ses partenaires 
MERCI POUR VOTRE ATTENTION
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Compétitivité des systèmes – Leviers de réduction des coûts

1 076 vues

Publié le

Conférence co-organisée par l'Institut de l’Elevage et les Chambres d'agriculture d'Auvergne et présidée par Michèle Boudoin, Secrétaire générale de la FNO et Présidente du Corel ovin-CRAA

Publié dans : Ingénierie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 076
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
447
Actions
Partages
0
Téléchargements
40
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Carte en fait 2012 : 4 cas-types F et Brésil : 2
  • La qualité (et la régularité) sont également des éléments de compétitivité (cf. « montée en gamme »)
    ->2 exemples : le 1er a un coût de prod supérieur mais une meilleure marge (car prix très supérieur)
    Les coproduits et aides permettent de minorer le prix de revient et donc de majorer la marge/rentabilité
    A coût de production identique, les fluctuations du taux de change impact sur le prix payé par l’importateur
  • Sélection de cas-types plutôt orientés vers la production d’agneaux finis et pas trop vers la laine.
    Attention aux critères techniques, pas forcément homogènes (effectif de brebis, mortalité, etc…)
  • Présentation agribenchmark calée sur la méthode internationale BV (= française) : totalité des kg vifs produits (agneaux, réformes, moutons…)
    Les 4 cas-types français (plutôt intensifs : Auvergne, Lot, Pays de la Loire, sauf Montmorillonnais plus extensif) présentent des coûts relativement proches comparativement aux écarts avec les autres pays.
    Avec la méthode française, le cas-type auvergnat est à 10,6 €/kg carcasse vendu.
  • Attention à la variabilité internationale sur les coûts d’opportunité = charges supplétives (marché du foncier très limité en Irlande, salaires familiaux très élevés en Australie, etc.)

    Es-930 Fr-750 IE-230 UK-450 Au-3000 NZ-3200
    Coût horaire salarié 13 17 28 22
    Coût horaire familial 14 10 12 21 36 7
    Coût hectare propriété 88 122 656 393 109 204
    Coût hectare loué 128 675 218
  • Méthode agribenchmark : hors primes découplées, mais avec primes environnementales, handicap
  • Affectation des DPU (interdit par agribenchmark).
    Avec la méthode française, le cas-type auvergnat est à 1,7 SMIC/UMO de rémunération possible.
  • Etude conduite en 2013, sur base INOSYS-Réseaux d’Elevage 2011.
    Etude axée sur les leviers des différents postes de coût, avec l’élaboration de repères par système, ici présentation transversale de l’impact des différents leviers techniques.
    Mêmes leviers pour tous les systèmes, avec parfois des impacts +/- forts, comme on le verra
    ½ Écart-type : pour pouvoir comparer l’impact des différents critères
  • Interactions avec la PN/brebis
    Méca :
    Croissant plaine (0,09) < déf.&piémont (0,21) < haute-montagne (0,41)
    Impact plus fort pour OV-GC et OV-BL (0,34) que pour Spé OV et OV-BV (0,13)
    FDG : impact + faible en zones à bon potentiel / herbagères, pastorales et montagne
  • Impact par construction sur le coût du travail (base 1,5 SMIC/UMO)
    Impact croissant des zones de plaine vers les zones pastorales et de haute montagne (zones à plus fortes contraintes naturelles)
  • Achats d’aliments : Impact très fort chez les Herbagers et Pastoraux mineurs, faible pour les Fourragers, nul pour les Pastoraux majeurs
  • Les charges de mécanisation, c’est avant tout des amortissements, surtout des tracteurs.
    Heures de traction : critère non disponible en routine dans la base Diapason, mais qui vaudrait sans doute le coup d’être intégré (pas trop dur à récupérer)
  • Impact surtout en zones de montagne et pastorales
  • Compétitivité des systèmes – Leviers de réduction des coûts

    1. 1. Les conférences de l’Institut de l’Elevage et de ses partenaires Compétitivité des systèmes – Leviers de réduction des coûts Vincent Bellet Données Inosys – Réseaux d’Elevage et agribenchmark
    2. 2. Les conférences de l’Institut de l’Elevage et de ses partenaires PLAN DE LA PRÉSENTATION  Le réseau agri benchmark  Coûts de production : intérêts et limites  Comparaison avec nos principaux concurrents  Leviers de réduction des coûts  Conclusions
    3. 3. Les conférences de l’Institut de l’Elevage et de ses partenaires UN RÉSEAU D’ÉLEVAGE ET D’ÉCONOMISTES À L’ÉCHELON MONDIAL 48 institutions 72 agro - économistes  Comprendre la formation du résultat économique, avec une méthode harmonisée  Comparaisons pluriannuelles entre pays Limites:  Analyse centrée sur l’atelier  Représentativité variable des experts nationaux
    4. 4. Les conférences de l’Institut de l’Elevage et de ses partenaires AGRIBENCHMARK OV 2013 : 16 PAYS / 35 CAS-TYPES
    5. 5. Les conférences de l’Institut de l’Elevage et de ses partenaires COÛT DE PRODUCTION "COMPLET" (€/KGC) 14 € 12 € 10 € 8 € 6 € 4 € 2 € 0 € Travail Salaires & Ch. Salariales + Rémunération travail exploitant Foncier et Capital Fermage + Rémunération terres et capitaux propres + Frais fin. Frais divers de gestion Bâtiments Bâtiments hors amortissements + Amortissement Bâtiments Mécanisation Méca. hors amortissements + Amortissement Matériel Frais d'élevage Approvisionnement des surfaces Aliments achetés
    6. 6. Les conférences de l’Institut de l’Elevage et de ses partenaires LIMITES DU COÛT DE PRODUCTION  Interactions entre ateliers dans les systèmes mixtes  La rentabilité et la compétitivité ne s’arrêtent pas au coût de production • Type et qualité du produit • Coproduits, aides • Impact du taux de change 350 300 250 200 150 100 50 0 Exemple 1 Exemple 2 €/100kgc Coût de production Produit
    7. 7. Les conférences de l’Institut de l’Elevage et de ses partenaires ZOOM SUR NOS PRINCIPAUX CONCURRENTS Pays-Brebis ES-930 FR-750 IE-230 (+BV) UK-450 (+BV) AU- 3000 NZ-3200 (+BV) Région Extrémadure Auvergne Ouest Devon Victoria Ile du Nord Surface (ha) 500 100 30 90 600 400 Age 1er agnelage 18 mois 15 mois 20 m. 24 mois 13 mois 24 mois Productivité/brebis 1,0 1,3 1,4 1,6 1,1 1,1 %Ventes légers / 100% centre 23% 0% 0% 0% 10% maigres engraissement Alimentation Fourrages + Concentrés >60% Pâturage + Fourrages >80% Pâturage > 70%
    8. 8. Les conférences de l’Institut de l’Elevage et de ses partenaires COUT DE PRODUCTION (€/100 KG VIFS)
    9. 9. Les conférences de l’Institut de l’Elevage et de ses partenaires COUT DE PRODUCTION (€/100 KG VIFS)
    10. 10. Les conférences de l’Institut de l’Elevage et de ses partenaires COUT ET PRODUIT (€/100 KG VIFS, HORS DPU)
    11. 11. Les conférences de l’Institut de l’Elevage et de ses partenaires COUT ET PRODUIT (€/100 KG VIFS, AVEC DPU)
    12. 12. Les conférences de l’Institut de l’Elevage et de ses partenaires LEVIERS DE RÉDUCTION DU COÛT DE PRODUCTION  +/- les mêmes leviers pour tous les systèmes • Même si les impacts peuvent parfois différer  Présentation des impacts à variation comparable • Impact d’une variation d’½ écart-type • Soit 40% par rapport à la moyenne
    13. 13. Les conférences de l’Institut de l’Elevage et de ses partenaires LA PRODUCTIVITÉ DES BREBIS  Dilue les charges, notamment de structure • ½ écart-type : 0,14 agneau/brebis  Mécanisation et Frais divers de gestion : • Impacts croissants de la plaine vers la montagne Poste Moyenne (€/kg) Impact (€/kgc) Mécanisation 2,1 - 0,24 Bâtiments 0,7 - 0,06 Frais divers de gestion 0,8 -0,12 Capital 0,4 -0,08
    14. 14. Les conférences de l’Institut de l’Elevage et de ses partenaires LA PRODUCTIVITÉ DU TRAVAIL  Résultat de la productivité des brebis et de la taille du cheptel par UMO • ½ écart-type : 2,35 tonnes carcasse/UMO Poste Moyenne (€/kgc) Impact (€/kgc) Travail 3,5 -1,54 Capital 0,4 -0,04  Travail • impact très différencié des zones de plaine (0,50 €/kgc) vers les zones pastorales et de haute montagne (3,14 €/kgc)
    15. 15. Les conférences de l’Institut de l’Elevage et de ses partenaires LA CONSOMMATION DE CONCENTRÉ Poste Moyenne (€/kgc) Impact (€/kgc) Achats d’aliments 2,1 -0,16 Approvisionnement des 0,7 -0,02 surfaces  À raisonner par kg produit • non corrélée avec la Productivité/brebis • ½ écart-type : 2 kg/kg de carcasse produit  Achats d’aliments • Impact très fort chez les Herbagers (0,32) et Pastoraux mineurs (0,22), faible pour les Fourragers (0,09), nul pour les Pastoraux majeurs
    16. 16. Les conférences de l’Institut de l’Elevage et de ses partenaires AUTONOMIE EN CONCENTRÉ : OUI, MAIS…  Réduit les achats d’aliments  Mais coûte en approvisionnement des surfaces et mécanisation • ½ écart-type : 13% de concentré prélevé Poste Moyenne (€/kgc) Impact (€/kgc) Achats d’aliments 2,1 - 0,26 Approvisionnements des surfaces 0,7 + 0,08 Mécanisation 2,1 + 0,11
    17. 17. Les conférences de l’Institut de l’Elevage et de ses partenaires ZOOM SUR LA MÉCANISATION  Les charges de mécanisation sont avant tout des charges de traction • Très liées au parc de traction, et encore plus à son utilisation
    18. 18. Les conférences de l’Institut de l’Elevage et de ses partenaires LA CONSOMMATION DE FOURRAGES Poste Moyenne (€/kgc) Impact (€/kgc) Bâtiments 0,7 -0,08  Bâtiments : • Impact +/- comparable avec celui de la Productivité/brebis • Impact surtout en zones de montagnes humides (0,15) et haute montagne (0,39) • ½ écart-type : 81 kg MS/brebis
    19. 19. Les conférences de l’Institut de l’Elevage et de ses partenaires LE CHARGEMENT  Facteur structurel ou technique ? • ½ écart-type : 4,6 brebis/ha SFP  Impact très fort pour les Herbagers et Pastoraux Poste Moyenne (€/kgc) Impact (€/kgc) Foncier 0,9 -0,08 mineurs • 1,33 €/kgc
    20. 20. Les conférences de l’Institut de l’Elevage et de ses partenaires CONCLUSIONS  Confirmation de la moindre compétitivité des systèmes français / concurrents internationaux très herbagers • Pas une nouveauté (cf. importations) • Des éléments de mesure grâce à agribenchmark  Les leviers de maîtrise des coût de production sont bien connus • Ce sont les mêmes que pour l’amélioration du revenu • Productivité des brebis, maîtrise du concentré, etc.
    21. 21. Les conférences de l’Institut de l’Elevage et de ses partenaires MERCI POUR VOTRE ATTENTION

    ×