Des agnelles de renouvellement bien choisies et bien conduites

720 vues

Publié le

Sommet de l'Elevage 2015 -Agathe Cheype et Laurence Sagot (Institut de l'Elevage)

Publié dans : Ingénierie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
720
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
211
Actions
Partages
0
Téléchargements
17
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Des agnelles de renouvellement bien choisies et bien conduites

  1. 1. Des agnelles de renouvellement bien choisies et bien conduites Agathe Cheype et Laurence Sagot, Institut de l’Elevage 8 octobre 2015
  2. 2. Les agnelles de renouvellement:  un capital qui doit fructifier! • Agnelles  L’avenir de votre troupeau • Bien les choisir et en choisir suffisamment  • Bien les conduire pour préparer la mise en lutte fixée • Objectifs:  • Améliorer les performances de votre troupeau • Ne pas compromettre leur carrière de reproductrice • Leur permettre d’exprimer tout leur potentiel génétique • Le choix de ces agnelles et leur conduite conditionne les résultats  technico‐économiques de l’exploitation 
  3. 3. Choisir ses agnelles selon ses objectifs • Identifier les critères à améliorer dans l’élevage (prolificité, qualité  laitière des mères, conformation,…) • Garder de la constance dans les objectifs:  travailler les mêmes caractères sur le long terme permet de voir un  résultat, garder les mêmes critères plusieurs années • Se fixer des priorités:  éviter de courir plusieurs lièvres à la fois : 2‐3 critères maximum
  4. 4. Choisir les brebis de demain • Choisir le renouvellement: trier les femelles à garder et éliminer les  autres • Important de faire le choix de ses agnelles • Ne pas se contenter de « subir » les réformes inévitables (âge,  problèmes de santé, …) et éviter les choix par défaut •  Anticiper par un taux de renouvellement suffisant, significatif • Quand les choisir? au sevrage
  5. 5. • Objectif: former un lot d’agnelles homogène • Homogène en termes d’âge • Homogène sur le plan du développement morphologique • Homogène aussi sur la taille des femelles  Facilitera la conduite de ces agnelles Constituer un lot d’agnelles
  6. 6. L’importance du choix des agnelles  L’auto‐renouvellement ‐ troupeau sans donnée génétique ‐ troupeau avec données génétiques
  7. 7. L’importance du choix des agnelles  L’auto‐renouvellement dans un troupeau  sans donnée génétique
  8. 8. Choisir ses femelles dans un troupeau  sans donnée génétique 1/ Définir le taux de renouvellement adéquat 2/ Hiérarchiser les femelles sur leur développement morphologique: les  ranger en 3 groupes écarter les femelles à défaut majeur 3/ Sans donnée génétique: se fier aux performances des mères (voire  des pères aussi si connus)
  9. 9. Sur le plan du  développement morphologique • Repérer un certain nombre de caractères apparents: • Choisir des animaux avec un développement suffisant • Taille / poids • Largeur aux épaules, largeur de poitrine • Largeur de bassin • … • Rechercher une bonne ligne de dos • Etre vigilant sur les aplombs • Etre attentif aussi sur les mâchoires • Caractère et comportement
  10. 10. Source: www.cepoq.fr Source: www.cepoq.fr Source: www.cepoq.fr
  11. 11. Se fier aux performances des mères • Difficile de se rappeler des performances de chaque femelles  S’appuyer sur les données enregistrées par les éleveurs: • Logiciel de suivi du troupeau  analyser les « fiches carrières »  des mères de nos agnelles • Fichiers propres aux éleveurs (Excel, …)  Repérer les meilleurs mères et éliminer rapidement les plus  mauvaises  Confirmer ou infirmer le choix des agnelles pré‐triées
  12. 12. L’importance du choix des agnelles  L’auto‐renouvellement dans un troupeau  avec des données génétiques
  13. 13. • Quels avantages par rapport à un troupeau sans donnée génétique? Choisir ses femelles dans un troupeau  avec des données génétiques Tous les éleveurs pratiquent la sélection: Trier c’est sélectionner!! Trier des agnelles de renouvellement, choisir des béliers... Sélection uniquement à l’œil… ça ne marche pas toujours !  pour compléter le choix visuel  pour anticiper ce que les reproducteurs  vont transmettre à leur descendance  Mais... Besoin d’indicateurs Besoin d’indicateurs 
  14. 14. 14 Performance = Génétique + EnvironnementPerformance = Génétique + Environnement Une performance est expliquée par une part de génétique et une part  d’environnement  La sélection des animaux sur leurs seules performances n’est  pas possible  Beaucoup de facteurs « non génétiques » affectent ces performances !  Choisir ses femelles dans un troupeau  avec des données génétiques Prolificité
  15. 15. S’appuyer sur des données  génétiques, pourquoi? En proportion, la part liée à la « génétique » est faible par rapport à la  part lié à l’environnement:  • Environ 10% pour la prolificité • Environ 20% pour l avaleur laitière • Environ 30‐40% pour la conformation et autres caractères bouchers Besoin d’indicateur pour différencier ce qui est d’origine génétique et  ce qui est lié à l’environnement dans la performance Cette part génétique = index Pour progresser à long terme sur ce potentiel génétique: travailler  avec les index  Pour obtenir des index  Le contrôle de performances!
  16. 16. 16 Principe du Contrôle de performances  Eleveur Technicien CP  vérification des  données  /transmission à la base de  Données Technicien CP Restitution des résultats  /commentaires/conseils OVALL indexation Le contrôle de performances:  l’outil pour sélectionner les femelles choisir les femelles de renouvellement avec le meilleur potentiel génétique =  avec de bonnes qualités maternelles   choisir les femelles de renouvellement avec le meilleur potentiel génétique =  avec de bonnes qualités maternelles  
  17. 17. 17 Formule Ce que l’éleveur doit fournir Ce qu’il obtient Reproduction  Les lots de luttes  (obligatoires seulement pour les OI)  Le carnet d’agnelage  Pas de pesée des agneaux  Résultats individuels avec Index prolificité   Résultats du troupeau  Comparaison avec N‐1 et autres éleveurs Elevage  Les lots de luttes  Le carnet d’agnelage  1 pesée par agneau entre 21j et  46j  Résultats individuels avec Index prolif + Index  Valeur Laitière  Résultats du troupeau  Comparaison avec N‐1 et autres éleveurs Sélectionner la prolificité, voire la valeur laitière, avec le contrôle de performances Des exemples de valorisations possibles ‐ liste des agnelles à garder pour renouvellement ‐ liste des brebis improductives
  18. 18. 18 Trier ses agnelles de renouvellement
  19. 19. Pour calculer l’index,  on utilise quoi?  19 1 . Mesurer les performances de notre brebis 2. Identifier les facteurs d’environnement dans lesquels elle évolue  enregistrer les informations qui pourraient influencer sa performance ! (date de naissance, mode de naissance, mode d’élevage, sexe...) 3. Connaitre la famille de notre brebis et leurs performances! Génétique  Brebis MèrePère Demi‐ sœur Environnement 
  20. 20. Le contrôle de performances,  Pour … 20  Disposer d’un suivi individuel de ses animaux : - Trier les agnelles de renouvellement aux meilleurs potentiels génétiques - Trier les brebis improductives - Faire des accouplements raisonnés - Surveiller les croissances des agneaux  Disposer d’élements de comparaisons avec les autres éleveurs - Situer son troupeau par rapport au niveau département ou national  Participer à la constitution de références nationales pour une race  Disposer de conseils d’ un technicien - Etablir le diagnostic des facteurs qui affectent la productivité - Avoir des conseils pour corriger les problèmes - Anticiper les risques ...mieux contrôler sa productivité....et donc améliorer son revenu !
  21. 21. Utiliser les index pour  choisir les agnelles de renouvellement 1/ Définir le taux de renouvellement adéquat 2/ Réaliser un premier tri sur papier:  Utiliser les index des agnelles pour trier les femelles à garder sur leur  qualités maternelles:  Classer les agnelles en 3 groupes Identifier celles au meilleur potentiel génétique! 3/ Affiner le choix en bergerie selon le développement morphologique  des agnelles du 1er groupe voire du 2ème pour constituer le lot à  conserver  écarter les femelles à défaut majeur
  22. 22. Un nouveau format  pour rendre les index plus lisibles index … très mauvais mauvais moyens bons très bons  index 10 % 10 % 15 % 25 % 25 % 15 % nombre d’animaux  moyens Prolificité (nombre d’agx / brebis) Index VL PAT 30 (g/j) - 4/3   2/3  0 2/3  4/3  Index croissance (g/j) Nouveaux index (prolificité, valeur laitière, croissance, …)  races dites prolifiques - 0,11 - 0,05 0 0,05 0,11 0,08  races moins prolifiques - 0,07 - 0,03 0 0,03 0,07 0,05  races rustiques - 19 - 10 0 10 19 15 g  races bouchères - 23 - 12 0 12 23 18 g  béliers - 24 - 12 0 12 24 18 g  agneaux - 17 - 9 0 9 17 13 g  Toutes races 87 93 100 107 113 10 Correspondance Etoile  *               **                   ***                  ****          *****
  23. 23. L’importance du choix des agnelles  L’achat d’un lot d’agnelles en  sélection
  24. 24. Pourquoi acheter des agnelles? • Si vous manquez d’agnelles pour constituer votre renouvellement • Si vous voulez augmenter rapidement la taille de votre troupe • Si vous voulez  améliorer rapidement la valeur génétique de votre  troupe • Si vous voulez homogénéiser votre troupe à partir d’élevages en race   pure et sélectionnés • Si vous voulez introduire du sang neuf dans votre élevage • Si vous voulez simplifier votre conduite • … •  Le fournisseur idéal: un éleveur inscrit dans un Organisme de  Sélection
  25. 25. Pourquoi choisir des reproducteurs issus  d’organisme de sélection?  ‐ Héritage rapide du progrès génétique des élevages en sélection ‐ Garanties sanitaires   Animaux résistants à la Tremblante ‐ Facilité de travail et spécialisation de la production • pas besoin de constituer de lot de renouvellement • production d’agneaux de boucherie plus homogène
  26. 26. 2 Avance génétique ‐ Héritage rapide du progrès génétique des élevages en sélection?  Améliorer rapidement le potentiel génétique de son troupeau
  27. 27. Suivi du PAT30 (Valeur laitière), race allaitante 27 ‐25 ‐20 ‐15 ‐10 ‐5 0 5 10 15 20 25 1980 1985 1990 1995 2000 2005 2010 Point d'index valeur laitière (g/j) Evolution de la moyenne d'index brut PAT30 par année de naissance Profiter du progrès génétique des  élevages en sélection
  28. 28. Exemple: Données issues du réseau d’élevage ovin Nord Brèves de  Bergerie – Avril 2013  Pour une agnelle de 160 jours : Sur 5 ans de carrière: comparaison entre 2 agnelles Choisir des agnelles de sélection Coût estimé du renouvellement interne Prix d’achat en sélection Environ 120€ 130€ à 160€ selon type génétique Agnelle avec … Productivité moyenne: GMQ moyen agneaux: 1,4 agneaux 270 g/j 1,5 agneaux 280 g/j Différence Produits agx /carrière des agnelles 7 agneaux à 105€ = 735€ 7,5 agneaux à 105€ = 787€ +52€ de produit Charges  d’engraissement  supplémentaires agx 133j 128j  soit 5j d’économie  /agneau ‐ 10€ de charge GAIN TOTAL 62€/agnelle sur 5ans
  29. 29. Et maintenant, la conduite des agnelles! Vous avez vu comment bien choisir les  femelles de renouvellement…
  30. 30. Des agnelles de renouvellement  productives • Objectif : assurer le taux de fertilité à la première mise à la  reproduction Poids vif à la mise à la  reproduction Nombre d’agnelles Taux de fertilité à la première  mise à la reproduction Moins de 47 kg 209 51 % Plus de 47 kg 343 84 % Source : Institut de l’Elevage
  31. 31. Des agnelles de renouvellement  productives • Objectifs ‐ Garantir la production laitière ‐ Développer le rumen
  32. 32. pleine saison sexuelle : septembre à décembre mauvaise réponse à l’effet mâle comportement différent de celui des brebis Une saison sexuelle courte
  33. 33. de 2 à 6 mois, phase de différenciation mammaire  avec une évolution IRREVERSIBLE des croissances inférieures à 170 g/g Garantir la production laitière future
  34. 34. dès le sevrage ce qui n’est pas acquis au cours de la première  année ne se rattrape pas! Développer le rumen
  35. 35. Les incontournables
  36. 36. pour conserver une bonne  pyramide des âges pour réformer les  improductives, les brebis de  plus de 7 ans et les femelles à  problème 20 % de  renouvellement
  37. 37. Trier sur un poids minimum au  sevrage  o 25 kg pour un sevrage à 70/80 j et une conduite en  bergerie o25 kg pour un sevrage à 100 j et une allaitement à l’herbe o28 kg pour un sevrage à 120 j et une allaitement à l’herbe
  38. 38. Des poids vifs à âges types pour les  agnelles nées au printemps 4 28 40 47 4 25 28 36 47 0 5 10 15 20 25 30 35 40 45 50 11‐janv. 02‐mars 21‐avr. 10‐juin 30‐juil. 18‐sept. 07‐nov. 27‐déc. 15‐févr. 06‐avr. poids minimum (kg) date lutte à 10/12 mois lutte à 8/9 mois Source : Institut de l’Elevage
  39. 39. De l’herbe avant tout, pas de  concentré à volonté  Modalités apport du concentré 500 g À volonté Quantité  consommées 500 g/j 930 g/j Source : pôle régional ovin de Charolles (71)  Surcoût : 10 €/agnelle
  40. 40. Des poids vifs à âges types pour les  agnelles nées en automne  Source : Institut de l’Elevage 4 25 32 40 47 4 25 32 47 0 5 10 15 20 25 30 35 40 45 50 30‐juil. 18‐sept. 07‐nov. 27‐déc. 15‐févr. 06‐avr. 26‐mai 15‐juil. 03‐sept. 23‐oct. poids (kg) date lutte à 8/9 mois lutte à 11/12 mois
  41. 41. Un rationnement sévère du  concentré en bergerie  Source : Institut de l’Elevage période alimentation Avant le sevrage Concentré à volonté Les 2 semaines suivant le  sevrage Concentré à volonté Jusqu’à la mise à la  reproduction ‐ Foin de bonne qualité (0,8 UFL) + 400 g de  concentré ‐ Foin de qualité moyenne (0,6‐0,7 UFL) +  500 à 600 g de concentré
  42. 42. Des poids vifs à âges types pour les  agnelles nées en automne  Source : Institut de l’Elevage 4 25 32 40 47 4 25 32 47 0 5 10 15 20 25 30 35 40 45 50 30‐juil. 18‐sept. 07‐nov. 27‐déc. 15‐févr. 06‐avr. 26‐mai 15‐juil. 03‐sept. 23‐oct. poids (kg) date lutte à 8/9 mois lutte à 11/12 mois
  43. 43. La délicate transition à la mise à  l’herbe  ‐ Apporter du concentré pendant deux  semaines ‐ Supprimer le concentré deux semaines  avant la mise à l’herbe ‐ (ajouter quelques brebis avec le lot)
  44. 44. Pas de concentré à l’herbe au  printemps  ‐ Croissance de 120 g par jour pour les  luttes à 8/9 mois ‐ Croissance de 50 g par jour pour les luttes  à 10/12 mois
  45. 45. Attention au parasitisme! • quel que soit l’âge à la mise à  l’herbe • strongles, ténia, douves • un équilibre entre maintien  des performances et  acquisition de l’immunité • des résistances à certaines  matières actives
  46. 46. Merci de votre attention Retrouvez les diaporamas  de nos conférences sur  idele.fr Venez échanger avec nos  ingénieurs Hall 1, stand C 77

×