Des solutions fourragères plus autonomes

3 139 vues

Publié le

SPACE 2015 - Thierry Métivier (CA Calvados)

Publié dans : Ingénierie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 139
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2 118
Actions
Partages
0
Téléchargements
24
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Des solutions fourragères plus autonomes

  1. 1. Conférence Lait biologique, à chacun son système fourrager Thierry METIVIER, Chambre d’agriculture du Calvados 15/09/2015 Des solutions fourragères pour plus d’autonomie
  2. 2. Reine Mathilde Action créée en 2010 + Développer la filière lait biologique en Basse- Normandie Ferme-vitrine « Plate-forme d’essais végétaux à fin de démonstration» : lieu de diffusion de techniques bio Fil rouge : l’autonomie alimentaire en bio multipartenaires
  3. 3. Essais, démonstrations, portes ouvertes
  4. 4. Les thématiques de la plate-forme Lupins et féveroles moissonnés Protéagineux ensilés Légumineuses dans les prairies e fauche Maïs associé Céréales pures moissonnées Associations céréales protéagineux moissonnées Nouveautés prairiales : chicorée Maïs fourrage Lupin hiver sursemé de céréales
  5. 5. Nouveauté prairiale : la chicorée • Enjeu : autonomie fourragère, surtout en sol peu profond ou climat peu arrosé • Racine pivotante • A semer dans mélanges multi-espèces • Car ne fixe pas l’azote • Car pérennité faible : 2 à 3 ans • Repousses rapides, montée à graine rapide • 1,5 à 2 kg/ha • Séchage difficile : plante à pâturer • MAT élevée (19%), appétence, digestible (0,8) • 100 éleveurs en Basse-Normandie
  6. 6. Maïs associé, pour l’enrichir en protéines
  7. 7. Maïs associé, pour l’enrichir en protéines • Pas d’association réellement concluante • Féverole et haricot grimpant sont les 2 voies à creuser • Réglages : densités, dates, arrangement, désherbage, maturité 2013 2014 Féverole Vesce + Pois fourrager Soja Féverole Haricot Tarbais Colza fourrager Trèfle Alexand. Période de semis En même temps que le maïs, mais en 2 passages pour (tailles de graines) 6 semaines après le semis du maïs Concurrence sur le maïs Très forte Moyenne Faible Faible Faible Faible Faible Maturité à la récolte Tiges sèches mais gousses pleines Tiges sèches et plaquées au sol Disparition des pieds Disparition des pieds Tiges vertes et enroulées sur le maïs jusqu’à 2m Présent mais non couvrant Présent mais non couvrant Rendement % MAT 10.4 t MS/ha 10.6% MAT : un gain de 3 points sur le maïs pur 9.1 t MS/ha 7.3% MAT 17.1 t MS/ha 7.5%MAT Comme un maïs pur (17,1 t MS/ha) 17,6 t MS/ha et 7,9% MAT, un gain de 0,3 point sur le maïs pur Comme un maïs pur (17,1 t MS/ha) Comme un maïs pur (17,1 t MS/ha)
  8. 8. Légumineuses fourragères de fauche • Enjeu : autonomie fourragère et en protéines • L’association la plus remarquable : trèfle violet + chicorée + trèfle blanc. 9 t MS/ha chaque année, régulier • Luzerne : toujours présente en 3è année • variétés Asmara et Artemis ressortent • 10 t MS /ha en A3, le double de A1 et A2 • Trèfle violet : seul Corvus est présent en 3è année • 10 t MS/ha pour les meilleures en A1 seulement, baisse ensuite • Graminées bien avec la luzerne : fétuques élevée et des prés, dactyle. Bien avec trèfle violet : toutes sauf le RGH trop agressif. • Déceptions : lotiers, sainfoins, trèfle hybride, brome Damier 3 années d’exploit. Implantat. difficile Cycles Objectif 1 Objectif 2 8 graminées et 18 légumineuses = 144 croisements Semis le 18/08/2011 1er hiver humide, pH 5,8 2012 : 3 2013 : 4 2014 : 4 Repérer espèces et variétés adaptées à la fauche Découvrir des légumineuses méconnues : trèfle hybride, sainfoin, lotier, mélilot
  9. 9. Légumineuses fourragères de fauche Eté chaud et sec : avantage à la luzerne, au dactyle et à la fétuque élevée (photo 05/08/13) Printemps humide : domination des graminées et trèfles (photo 16/05/13) Luz TV Eté chaud et sec : chicorée bien verte (photo 05/08/13) TV TB Chicorée mélilot sainfoin Confirmation disparition du lotier, sainfoin, trèfle hybride et mélilot (photo 05/08/13) TH TV Luz
  10. 10. Ensilage de féverole + pois • Enjeu : fourrage stocké riche en protéines • La féverole met 2 mois à sortir • Culture couvrante • 8 à 10 t MS / ha • Récolte sans préfanage, 3 j au sol • Ensilage à 16,5% MAT • 0,85 UFL, 100 PDIN, 75 PDIE • Prairie semée sous couvert Semis Récolte Semis en 2 passages Féverole hiver Pois protéagineux Profondeur semis féverole Courant novembre Mi-juin Féverole avant labour ! 20 grains/m² 50 grains/m² 25 cm
  11. 11. Téléchargeable sur www.normandie.chambagri.fr, rubrique AB puis Reine Mathilde ou sur www.idele.fr
  12. 12. Merci de votre attention Retrouvez les diaporamas de nos conférences sur idele.fr Venez échanger avec nos ingénieurs Hall 4, stand A 6

×