Des systèmes ovins confortés par la réforme de la PAC

1 021 vues

Publié le

Conférence co-organisée par l'Institut de l’Elevage et les Chambres d'agriculture d'Auvergne et présidée par Michèle Boudoin, Secrétaire générale de la FNO et Présidente du Corel ovin-CRAA

Publié dans : Ingénierie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 021
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
441
Actions
Partages
0
Téléchargements
31
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Des systèmes ovins confortés par la réforme de la PAC

  1. 1. Des systèmes ovins confortés par la réforme de la PAC Bernadette VIGNAUD (CA 03) Fabrice VASSORT (CA 43)
  2. 2. Les aides découplées • Droit à Paiement de Base : (ancien DPU) : convergence nationale • Surprime pour les 52 premiers hectares • Paiement additionnel pour les JA (66 €/ha) • Verdissement (maintien des prairies permanentes, ….) 2
  3. 3. Les aides couplées Aides ovines •18 €par brebis •+ 2€ pour les 500 premières •+ 3 € si contractualisation •+ 6 € pour productivité ou démarche qualité ou nouveau producteur Autres aides animales : vache allaitante, vache laitière, chèvre 3
  4. 4. Les aides du 2nd pilier La nouvelle ICHN : •+ 15 % en 2014 •+ 70 €/ha à partir de 2015 •plafond relevé à 75 ha Suppression de la PHAE Mesures Agro-Ecologiques et Climatiques (MAEC) : à préciser 4
  5. 5. Simulation pour 52 EA Inosys-Réseaux d’Elevage (03, 21, 42, 43, 58, 63, 69, 71, 89) 3 familles de systèmes : •Céréales- Ovins (9 EA) •Herbagers (23 EA) •Rustiques (20 EA ) Tous les élevages bénéficient des majorations Aides Ovines 5
  6. 6. Situation 2013 par système Céréales-Ovins Rustiques Herbagers nb d'exploitations 9 20 23 SAU (ha) 173 114 118 UMO 1.8 2.2 1.5 DPU/ha 290 € 266 € 234 € Total des aides 61 600 € 68 300 € 51 400 € 6
  7. 7. Comparaison par système (1) 7 40 000 € 30 000 € 20 000 € 10 000 € 0 € -10 000 € -20 000 € Céréales Ovins Herbagers Rustiques
  8. 8. Comparaison par système (2) par Exploitation Céréales-Ovins Rustiques Rustiques hors pastoral Herbagers Evolution des aides 2019/2013 -7 200 € 7 400 € 5 800 € 1 500 € La troupe ovine (375 brebis) des Céréales-Ovins atténue les pertes Le système pastoral est le plus largement bénéficiaire La proportion d'UGB Ovine renforce les herbagers 8
  9. 9. Effet seuil du nombre d’ha (1) 9 Variation des aides 2019/2013 par UMOf
  10. 10. Effet seuil du nombre d’ha (2) Au-delà de 100 ha : l’effet favorable sur les 52 et 75 premiers hectares est inversé par UMOf < 100 ha > 100 ha Evolution des aides 2019/2013 + 3 000 € -2 300 € 10
  11. 11. 20 000 € 10 000 € 0 € -10 000 € -20 000 € 150 € 200 € 250 € 300 € 350 € 400 € 450 € < 265 € >265 € Effet convergence (1) 11 Variation des aides 2019/2013
  12. 12. Effet convergence (2) Moyenne DPU échantillon quasi identique au seuil national par Exploitation < 265 €/ha > 265 €/ha Evolution des aides 2019/2013 + 3 100 € -1 000 € 12
  13. 13. Simulation pour systèmes régionaux modélisés (herbagers et rustiques) Effet de la taille de la structure (moyenne vs grande) Effet de la majoration des aides (sans vs avec) Effet du nombre de "portion d'exploitation" (1 vs 2) 13
  14. 14. Effet de la taille de la structure (zone herbagère) Avec la surprime aux premiers hectares et le plafonnement de l’ICHN 14
  15. 15. Effet de la majoration des aides (zone herbagère) 40000 35000 30000 25000 20000 15000 10000 5000 0 Evolution des aides 2019/2013 - agneau d'herbe - effet de la majoration + 2 % 2013 2015 2019 2013 2015 2019 sans majoration Aide découplée Aide ovine ICHN PHAE + 9 % avec majoration Les performances techniques et/ou l’adhésion de qualité majorent les aides 15
  16. 16. Effet du nombre de " portions d’exploitation" (Zone de montagne) Reconnaissance de la main-d’oeuvre exploitant. Situation différente pour la main-d’oeuvre salariée. 16

×