Economie et rôles de la filière veau

1 133 vues

Publié le

Conférence organisée par l'Institut de l’Elevage, les Chambres d’Agriculture de Bretagne et le GIE Elevages De Bretagne

Publié dans : Ingénierie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 133
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
299
Actions
Partages
0
Téléchargements
25
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Bonjour à tous,

    Ma présentation a pour but de donner une vision globale de la production de veaux de boucherie en Europe et en France, et de montrer les liens qui existent avec les autres productions bovines.
  • Mon intervention sera divisée en 4 parties.

    Les défis et les atouts : il s’agira là de donner quelques idées concernant l’avenir de la production.
  • Depuis 40 ans maintenant, la production de veaux en Europe diminue. Sur cette figure, vous pouvez voir l’évolution de la production des 5 principaux producteurs européens qui réalisent 80% de la production européenne. En 1964, la France abattait un peu moins de 5 millions de veaux, contre environ 1,5 millions aujourd’hui.
    Baisse de la France, de l’Italie (en vert) à partir des années 90 et progression des Pays-Bas.
    Dans les 5 pays européens, le nombre d’animaux passe de 6 millions à 4 millions soit -30%.
  • La baisse en volume est moins forte : de 800 000 téc à 600 000 téc, soit -20%.
    La chute que vous voyez en France et aux PB en 2009 s’explique par la nlle réglementation sur les veaux de boucherie qui fixe à 8 mois la limite d’âge pour l’appellation veau de boucherie.
  • Si la baisse des volumes a été moins forte que la baisse du nombre de têtes, c’est grâce à l’augmentation des poids carcasse, dans tous les pays. En France, le poids moyen était de 78 kg en 1964 et il était de 135 kg en 2010, soit une hausse de plus de 70%.
  • En effet, la France produit et consomme le tiers de la viande de veau en Europe.

    France : 205 000 tec
    PB : 163 000 tec
  • Donc, peu de pays producteurs, peu de pays consommateurs, mais cela ne signifie pas que le veau soit une production marginale, le veau compte en Europe.

    Il y a donc 5 millions de têtes abattues en Europe.
    Pour les veaux issus du troupeau laitier, environ 25%.

    35 millions de vaches en UE 27, donc 28 millions de veaux (80%)
    29 millions de vaches UE 15, 23 millions de veaux.

    23 millions de VL, UE 27 donc 18 millions de veaux
    17 millions de VL UE 15, 14 millions de veaux.

    Chiffres avec les abattages non contrôlés d’Eurostat :
    Têtes : 4,8 contrôlés + 0,32 non contrôlés = 5,1
    Téc : 646 000 contrôlés + 28 000 non contrôlés = 674 000

    Tout ce qui est produit dans l’UE est consommé dans l’UE.
    Pas de commerce extra-UE : pas de restitutions à l’export, stockage = besoins commerciaux des entreprises (pas d’intervention ni de stockage public).

  • Aliments d’allaitement : 1,6 millions de tonnes en 2008, dont 800 000 aux PB, 400 000 en France et moins de 200 000 en Italie et en Allemagne.
    Sert aussi aux agneaux, chevreaux…mais immense majorité pour les veaux.

    Poudre de lactosérum : 1,95 millions de tonnes en 2012, dont 750000 dans l’alimentation du bétail. Exportations : 600 000 tonnes.


    La poudre de lactosérum est considérée comme un sous-produit de la fabrication d’autres produits (même son utilisation par l’industrie se développe), notamment de fromages, et il ne semble pas possible d’envisager, dans l’hypothèse d’un arrêt de la production de veau au niveau européen, que le lait dont est issu le lactosérum ne soit plus transformé. Dans cette hypothèse, l’écoulement de la PLE deviendrait problématique, mais la recherche de débouchés pour le lactosérum serait moins préoccupant, le lactosérum étant parfois détruit si les cours sont trop bas.

    Prix de la poudre de lactosérum : 800 euros/tonne.
    Prix de la PLE : 2000 euros/tonne.
    Exportations UE de lactosérum : 360 000 tonnes.
  • 1,36 million de têtes x 210 = 300 000 téc
    Production française : 1,45 millions de téc donc 20% de viande en plus.

    Si seulement vobo : 1,1 million X 220 = 240 000 téc => 17%,
  • Economie et rôles de la filière veau

    1. 1. 24 avril 2012 GEB – Institut de l’Élevage www.idele.fr SPACE – 17 septembre 2014 1 Economie et rôles de la filière veau SPACE – 17/09/2014 Jean-Marc Chaumet Institut de l’Elevage – Département Economie
    2. 2. 24 avril 2012 GEB – Institut de l’Élevage www.idele.fr SPACE – 17 septembre 2014 2  Evolution de la production en Europe et état des lieux 2013  Le veau en France : une filière qui compte
    3. 3. 24 avril 2012 GEB – Institut de l’Élevage www.idele.fr SPACE – 17 septembre 2014 3 Evolution de la production en Europe et état des lieux 2013
    4. 4. Une baisse structurelle du nombre de veaux abattus 5 000 000 4 500 000 4 000 000 3 500 000 3 000 000 2 500 000 2 000 000 1 500 000 1 000 000 500 000 24 avril 2012 GEB – Institut de l’Élevage www.idele.fr SPACE – 17 septembre 2014 4 en Europe Source : GEB - Institut de l’Elevage d’après Eurostat 0 1964 1967 1970 1973 1976 1979 1982 1985 1988 1991 1994 1997 2000 2003 2006 2009 2012 Evolution des abattages de veaux de boucherie (têtes) Belgique Allemagne France Italie Pays-Bas
    5. 5. 450 000 400 000 350 000 300 000 250 000 200 000 150 000 100 000 50 000 - 1964 Evolution des abattages de veaux de boucherie (téc) 1967 1970 1973 1976 1979 1982 1985 1988 1991 1994 1997 2000 2003 2006 2009 2012 téc Belgique Allemagne France Italie Pays-Bas 24 avril 2012 GEB – Institut de l’Élevage www.idele.fr SPACE – 17 septembre 2014 5 Une baisse moins accentuée en volume... Source : GEB - Institut de l’Elevage d’après Eurostat
    6. 6. …grâce à une augmentation des poids de carcasse 180 160 140 120 100 80 60 1964 1966 1968 1970 1972 1974 1976 1978 1980 1982 24 avril 2012 GEB – Institut de l’Élevage www.idele.fr SPACE – 17 septembre 2014 6 Source : GEB - Institut de l’Elevage d’après Eurostat 1984 1986 1988 1990 1992 1994 1996 1998 2000 2002 2004 2006 2008 2010 2012 Kg Evolution du poids des carcasses de veau de boucherie Belgique Allemagne France Italie Pays-Bas
    7. 7. La France produit et consomme le tiers de la viande de veau en France 35% Italie 24% Allemagne 15% Autres 17% Belgique 9% France 30% Pays-Bas 29% Allemagne Belgique 8% 24 avril 2012 GEB – Institut de l’Élevage www.idele.fr SPACE – 17 septembre 2014 7 Répartition de la production (en volume) au niveau européen en 2013 Source : GEB - Institut de l’Elevage d’après Eurostat Europe Répartition de la consommation (en volume) au niveau européen en 2013 La consommation européenne de veau (UE 28) s’établit en 2013 à 1,2 kg/hab sur un total de 15 kg de viande bovine (veau compris). Mais la France détient la première position avec 3,5 kg/hab sur 25 kg de viande bovine Italie 15% 7% Autres 11%
    8. 8. 24 avril 2012 GEB – Institut de l’Élevage www.idele.fr SPACE – 17 septembre 2014 8 Une production qui compte en Europe Quelques chiffres pour l’UE 28 en 2013: 4,65 millions de têtes, soit environ 23% des veaux issus du cheptel laitier de l’UE à 27 26% issus du cheptel laitier dans l’UE à 15 pour une production de 624 000 tec, soit plus de 8% des tonnages de viande bovine produits dans l’UE à 27. peu de commerce extra-UE : la demande en veau de boucherie est égale à l’offre
    9. 9. 24 avril 2012 GEB – Institut de l’Élevage www.idele.fr SPACE – 17 septembre 2014 9 La filière veau et la filière laitière de l’UE Aujourd’hui, il est difficile de connaître le volume réellement utilisé dans les aliments d’allaitement pour veaux. Estimations : -PLE : 160 000 tonnes utilisées pour l’alimentation animale => 1,68 million de tonnes de lait sur une collecte de 136 millions = 1,2% de la collecte de lait de vache => 10% de la PLE produite en UE (1,2 million de tonnes produites). - Lactosérum : 600 000 tonnes de poudre de lactosérum issues de 9 millions de tonnes de lait => 7% de la collecte => 30% de la production de lactosérum Si arrêt de la filière veau : trouver des débouchés pour 30% de la production de lactosérum; un volume qui représente 100% des exportations actuelles.
    10. 10. 24 avril 2012 GEB – Institut de l’Élevage www.idele.fr SPACE – 17 septembre 2014 10 La filière veau en France
    11. 11. millions de têtes 6 5 4 3 2 1 - Evolutions des abattages de bovins en France 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 Vaches Taurillons Autres Veaux Source : GEB - Institut de l’Elevage d’après Agreste 24 avril 2012 GEB – Institut de l’Élevage www.idele.fr SPACE – 17 septembre 2014 11 Le veau = 30% des bovins abattus en France 1,36 million de têtes en 2013
    12. 12. 1 000 téc 1 800 1 600 1 400 1 200 1 000 800 600 400 200 - Evolution des productions bovines françaises 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 Vaches Taurillons Autres Veaux Source : GEB - Institut de l’Elevage d’après Agreste 24 avril 2012 GEB – Institut de l’Élevage www.idele.fr SPACE – 17 septembre 2014 12 Le veau = 13% de la production de viande bovine française 186 000 téc en 2013, soit 1,2 milliard d’euros (prix entrée abattoirs)
    13. 13. 1 000 téc 300 250 200 150 100 50 Evolution des disponibilités de viande de veau en France 24 avril 2012 GEB – Institut de l’Élevage www.idele.fr SPACE – 17 septembre 2014 13 Une autosuffisance française à 85% 0 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 Production Importations Source : GEB - Institut de l’Elevage d’après Ministère de l’agriculture et PVE
    14. 14. 24 avril 2012 GEB – Institut de l’Élevage www.idele.fr SPACE – 17 septembre 2014 14 MERCI DE VOTRE ATTENTION

    ×