Elevage des chevrettes et réglementation bio

953 vues

Publié le

Journées POP 2015 - Christel Nayet (RTR "petits élevages bio - CA de la Drôme)

Publié dans : Ingénierie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
953
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
403
Actions
Partages
0
Téléchargements
10
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Elevage des chevrettes et réglementation bio

  1. 1. Journée POP – 15 Octobre 2015 Élevage des chevrettes et réglementation bio Christel NAYET - RTR « petits élevages bio » Chambre d'agriculture de la Drôme
  2. 2. Journée POP – 15 Octobre 2015 La base réglementaire actuelle • RCE 834/2007 - règlement cadre • RCE 889/2008 consolidé (dernière modification le 18 déc 2014) : règlement d'application • Guide de lecture – dernière modification le 4 juin 2015 « tous les jeunes mammifères sont nourris au lait maternel de préférence aux autres laits naturels, pendant une période minimale de 45 jours » GL : Lait naturel = lait entier ou non, sans aucun additif, liquide ou en poudre ET BIO Dérogation temporaire en cas de maladies transmissibles par le lait maternel
  3. 3. Journée POP – 15 Octobre 2015 Les incidences sur le terrain • Élevages indemnes de CAEV = lait Bio • Élevages non indemnes de CAEV - lait maternel de chèvre bio: sous la mère, en distribution manuelle ou automatique - lait maternel d'une autre espèce animale bio - lait artificiel conventionnel: durée de conversion des chevrettes Plusieurs possibilités :
  4. 4. Journée POP – 15 Octobre 2015 Des questions • Faisabilité technique : sur les animaux, sur l'organisation, investissement,… ? • Incidences économiques ? • Incidences sanitaires ? Et une fin des dérogations pour 2017 ?
  5. 5. Journée POP – 15 Octobre 2015 Points clés pour élever les jeunes caprins au lait maternel Yves Lefrileux Institut de l’Elevage
  6. 6. Journée POP – 15 Octobre 2015 Les enjeux • Pour les chevreaux de boucherie • Conformité vis-à-vis du cahier des charges pour l’engraissement • Pour les chevrettes de renouvellement • mettre en œuvre des techniques d’Elevage pour exprimer le potentiel génétique des animaux • Un objectif de poids à la saillie : 50 à 55% du poids adulte, une NEC de 2,75 – 3,00 Les aspects sanitaires déterminants : • Conditions d’élevage • Contaminations potentielles par le lait
  7. 7. Journée POP – 15 Octobre 2015 Les enjeux • Pour les chevrettes de renouvellement De la naissance à 2 mois (phase lactée) une phase déterminante Le GABARIT se joue en grande partie durant cette période. Un retard de croissance est irrécupérable sans modifier la date de mise à la reproduction - La CROISSANCE pendant cette période est un indicateur de l’avenir laitier de l’animal Développer des rations fourragères…..
  8. 8. Journée POP – 15 Octobre 2015 Rappel des objectifs pour les chevrettes d’élevage • Un poids de naissance minimum Réseau IDELE (2000) • Un impact de la croissance de la naissance au sevrage Seuil d’élimination % mises bas Lait à 100 jours <2,6 kg vs > 2,6 kg 62 % vs 74 % 273 kg vs 288 kg <3,1 kg vs > 3,1 kg 74 % vs 76 % 276 kg vs 291 kg GMQ (g/j) % mises bas Lait à 100 jours < 180 g 34 % 262 kg 180 à 250 g 75 % 281 kg > 250 g 302 kg Réseau IDELE (2000) Alimentation de fin de gestation des mères Conditions d’élevage « effets laits »
  9. 9. Journée POP – 15 Octobre 2015 Des essais successifs • Sur la nature du lait reconstitué (chevreaux et chevrettes-2003) • Lait avec ou sans PLE = des résultats équivalents avec des comportements différents au sevrage. • 2 essais avec du lait maternel (2013 et 2015) • Chevreaux de boucherie (2013) • Chevreaux de boucherie et chevrettes d’élevage (2015) • Un test avec du lait acidifié (2015)
  10. 10. Journée POP – 15 Octobre 2015 Essai 1 : Lait post colostral + lait de chèvre vs lait reconstitué 3 lots homogènes de 14 chevreaux males Lot 1 : • lait maternel : post-colostral complété éventuellement avec du lait (L2) en 2 repas au multi biberon Lot 2 : • lait reconstitué (Agnodor équilibre) : en 2 repas au multi biberon Lot 3 : • lait reconstitué (Agnodor équilibre) à la louve.
  11. 11. Journée POP – 15 Octobre 2015 Le lait maternel : une composition variable sur la période 0 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 1 2 3 4 5 6 7 8 9 1011121314151617181920212223242526272829303132333435363738394041424344454647484950 g/KG jour/matin soir composition du lait maternel MG g/Kg MP g/Kg TB (g/kg) TP (g/kg) Moyenne 60,25 44,55 Ecart type 9,14 7,11
  12. 12. Journée POP – 15 Octobre 2015 Importance des modalités de distribution 0.00 0.02 0.04 0.06 0.08 0.10 0.12 0.14 41280 41285 41290 41295 41300 41305 41310 41315 41320 poidsvif(kg) date Evolution des poids vifs Lait maternel multi-biberon Poudre de lait multi-biberon Poudre de lait Louve
  13. 13. Journée POP – 15 Octobre 2015 Des GMQ plus faibles mais un rendement carcasse plus élevé Poids naissance (kg) Age abattage (jours) Poids abattage (kg) GMQ (g/j) Rendement carcasse (%) Poids carcasse (kg) Lait maternel 4,60 (0,62) 34,29 (1,10) 10,50 (3,26) 195 (35) 60,57 6,36 Poudre multibib. 4,61 (0,71) 34,00 (1,04) 9,56 (1,70) 145 (44) 55,43 5,30 Poudre louve 4,93 (0,98) 33,77 (0,89) 12,13 (1,71) 213 (32) 55,69 6,76
  14. 14. Journée POP – 15 Octobre 2015 les modalités de distributions semblent largement influer • sur la quantité totale de lait bu, sur l’indice de consommation, sur la croissance. Bu/jour (L) Gain de PV (kg) Ratio /kg pv MSU (g)/Kg PV Lait maternel 1,10 3,94 6,70 638 Poudre multi 1,31 2,52 1,87 kg poudre 898 Poudre louve 1,64 4,55 1,3 kg poudre 623
  15. 15. Journée POP – 15 Octobre 2015 Essai 2 : laits post colostraux vs poudre de lait (partenariat avec ELVOR) 2 lots avec allaiteurs automatiques nourris à volonté • 1 lot nourri à la « Manon » avec du lait maternel • 1 lot nourri à la Louve avec du lait reconstitué Chaque lot est composé de : • 19 mâles destinés à la boucherie • 9 femelles pour le renouvellement sur la ferme
  16. 16. Journée POP – 15 Octobre 2015 Composition du lait de chèvre 0.00 0.01 0.02 0.03 0.04 0.05 0.06 0.07 0.08 0 10 20 30 40 50 60 70 80 90 1/d/yyyy 1/d/yyyy 1/d/yyyy 1/d/yyyy 1/d/yyyy 1/d/yyyy 1/d/yyyy 1/d/yyyy 1/d/yyyy 1/d/yyyy 2/d/yyyy 2/d/yyyy 2/d/yyyy 2/d/yyyy 2/d/yyyy 2/d/yyyy 2/d/yyyy 2/d/yyyy 2/d/yyyy 2/d/yyyy 2/d/yyyy 2/d/yyyy 2/d/yyyy 2/d/yyyy 3/d/yyyy Consommationmoyennedelaitpar chevreau(L/jour) TBetTP(g/kg) TB TP Consommation Lait post colostral issu de 2 périodes de mise bas TB (g/kg) TP (g/kg) Moyenne 59,30 45,80 Ecart type 7,73 6,15
  17. 17. Journée POP – 15 Octobre 2015 Des croissances globalement équivalentes pour les mâles Poids naissance (kg) Age abattage (jours) Poids abattage (kg) GMQ (g/j) Rendement carcasse (%) Poids carcasse (kg) Lait maternel 4,59 (0,62) 30 (1,10) 11,4 (3,26) 226 (35) 60,2 6,8 Lait reconstitué 4,65 (0,98) 30 (0,89) 11,3 (1,71) 227 (32) 58,4 6,6
  18. 18. Journée POP – 15 Octobre 2015 Pour les chevrettes : une croissance plus forte avec le lait maternel 0.00 0.02 0.04 0.06 0.08 0.10 0.12 0.14 0.16 0.18 0.20 Sevrage Lait maternel Lait reconstitué Même âge au sevrage (52 jours) = + 1kg avec lait maternel : 14,5 vs 15,5 kg Possibilité de sevrer plus tôt : - 7 jours ?
  19. 19. Journée POP – 15 Octobre 2015 Des itinéraires avec des couts très différents Consommation moyenne par chevrette Age au sevrage moyen Quantité de lait nécessaire par chevrette Prix du lait Coût par chevrette Lait post-colostral 7j puis lait maternel (livreur) 1,82 kg/jour 52 jours 81,9 kg (79,5 L) 0,71€/L 56 € Lait post-colostral 7j puis lait maternel (fromager Picodon) 1,82 kg/jour 52 jours 81,9 kg (79,5 L) 2,5€/L 198 € 2 repas de colostrum puis lait reconstitué 0,27 kg de poudre de lait/jour 52 jours 14,0 kg 2 € /kg poudre 28 € Un objectif : utiliser tout le lait post-colostral (intérêt économique et environnemental) De nombreux cas de figure….
  20. 20. Journée POP – 15 Octobre 2015 Test avec du lait acidifié : le principe J1 : Préparation d’un fond de cuve : • 20 % de la quantité distribuée • ½ yaourt par litre de lait • Fermentation 24h à 15-18°C J2 : Ajout de la quantité de lait à distribuer puis à nouveau fermentation 24h J3 : Distribution à froid du lait en gardant un fond de cuve
  21. 21. Journée POP – 15 Octobre 2015 Lait acidifié : des résultats encourageants Lait acidifié Lot lait de chèvre Lot poudre 0%PLE GMQ moyen naiss-abattage (g/jour) 218 215 215 Age moyen à l’abattage (jours) 24 30 30 Poids moyen à l’abattage (kg) 10,2 11 10,92 Rendement carcasse (%) 55,8 60,2 58,4
  22. 22. Journée POP – 15 Octobre 2015 Conclusion 1. L’utilisation d’un allaiteur automatique améliore les performances 2. La valorisation des laits post-colostraux (7ers jours) permet de diminuer les couts 3. L’elevage complet au lait maternel permet d’obtenir de bons niveaux de croissance (sevrage plus précoce ?) 4. Un point essentiel à maitriser : les aspects sanitaires • Hygiène « drastique » sur les conditions de collecte, de stockage de distribution du lait • Un risque avéré dans certains troupeaux :  CAEV  Mycoplasmes  E.Coli…. Impact du lait acidifié? Thermisation du lait ?
  23. 23. Journée POP – 15 Octobre 2015 Du matériel existe sur le marché….
  24. 24. Journée POP – 15 Octobre 2015 Merci pour votre attention. Place aux questions !

×