La pâturage cellulaire pour mieux valoriser l'herbe

1 830 vues

Publié le

Tech-ovin 2015 - Denis Gautier (Institut de l'Elevage)

Publié dans : Ingénierie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 830
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
810
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La pâturage cellulaire pour mieux valoriser l'herbe

  1. 1. Le pâturage cellulaire pour mieux valoriser l'herbe Denis GAUTIER - CIIRPO / Institut de l’Elevage (87) Arnaud OBLE - Campus des Sicaudières (79) TechOvin 2015 - pâturage cellulaire 1
  2. 2. C’est quoi le pâturage cellulaire ? • Technique développée en Nouvelle-Zélande (cell- grazing) appelée aussi Pâturage Tournant Dynamique, Techno pâturage,… Objectif: améliorer l’efficience du pâturage • Découpage du parcellaire en « cellules » • Chargement instantané élevé (jusqu’à 500 brebis/ha) • Temps de séjour par parcelle court (1 à 2 jours) TechOvin 2015 - pâturage cellulaire 2
  3. 3. Pourquoi s’intéresser au pâturage cellulaire ? • Diminuer les charges alimentaires 60% des charges opérationnelles des élevages du Réseau Ovin Limousin Herpe pâturée = Aliment le moins cher et le plus complet • Maintient de performances zootechniques élevées La productivité est un des déterminant de la rentabilité TechOvin 2015 - pâturage cellulaire 3
  4. 4. Pourquoi s’intéresser au pâturage cellulaire ? • Il n’existe pas de référence en France en élevage ovin allaitant • Acquérir des références : nécessaire pour diffuser la technique auprès des professionnels de la filière TechOvin 2015 - pâturage cellulaire 4
  5. 5. Le Mourier : Conduite de 2 systèmes différenciés par la gestion du pâturage Pâturage Cellulaire vs Pâturant Tournant Les Sicaudières : Un essai sur une séquence avec des brebis allaitantes La CAVEB développe le Pâturage Tournant Dynamique en Poitou-Charentes Des essais en cours 5AG du 2 juin 2015
  6. 6. Essai système du Mourier (87) TechOvin 2015 - pâturage cellulaire 6
  7. 7. • Découpage des parcelles Mise en place du dispositif 7AG du 2 juin 2015 15 à 20 ares par cellule PT PC
  8. 8. Le dispositif AG du 2 juin 2015 8
  9. 9. 9AG du 2 juin 2015 Tester l’agnelage extérieur
  10. 10. TechOvin 2015 - pâturage cellulaire 10
  11. 11. 11 Le parcellaire PT PC Par système : 25 parcelles de 1 ha en moyenne Le Mourier AG du 2 juin 2015
  12. 12. 12 Etude système Approche agronomique Approche charge de travail Approche zootechnique Approche économique Approche environnementale Système en pâturage cellulaire vs pâturage tournant Objectif global : évaluer l’impact du mode de pâturage sur les performances de deux systèmes AG du 2 juin 2015
  13. 13. 13 Etude système sur le pâturage en élevage ovin allaitant Pâturage tournant Repos hivernal des prairies (60 jours minimum) Mise à l’herbe suivant le cumul des températures (entre 300°c et 350°c) Pas de pâturage en-dessous de 4 cm Temps de séjour par parcelle de 7 jours maximum Temps de retour de 21 jours au printemps Surface de base/ Surface complémentaire Gestion par les jours d’avance Création de stocks de fourrages Les conduites de pâturage Programme Herbe et Fourrage Limousin
  14. 14. 14 Etude système sur le pâturage en élevage ovin allaitant Pâturage cellulaire Pâturage hivernal La hauteur d’herbe n’est pas un indicateur Redécoupage du parcellaire en cellules: temps de séjour de 1 à 3 jours, selon la croissance de l’herbe et le chargement instantané Temps de retour: compris entre 20 et 60 jours selon la saison Objectif: zéro fauche Stocks sur pied Les conduites de pâturage
  15. 15. La production fourragère (2014) En PC : + 3 % de biomasse valorisée - 33 % de récolte TechOvin 2015 - pâturage cellulaire 15
  16. 16. Le temps de travail Un temps de travail d’astreinte équivalent mais des tâches différentes TechOvin 2015 - pâturage cellulaire 16
  17. 17. TechOvin 2015 - pâturage cellulaire 17 Les performances zootechniques Année 2014 Pâturage cellulaire Pâturage tournant Mises en lutte 153 brebis 160 brebis Fertilité 77,7 % 80,0 % Prolificité 2,02 1,64 Mortalité 17,1 % 20,0 % Productivité numérique 1,30 1,05 Agneaux vendus 199 168
  18. 18. Quelques éléments économiques • Plus de produits en PC : – agneaux produits / UMO : 9,8 t (PC) vs 8,3 t (PT) • Un niveau de charges identique, mais des postes différents : – En PC moins de charges en bâtiment – En PT moins de frais sanitaires – Des charges en aliments identiques TechOvin 2015 - pâturage cellulaire 18
  19. 19. Le bilan environnemental *équivalent éq. CO2/kg PV **équivalent CO2/UGB Source : Cap’2R Niv 1 TechOvin 2015 - pâturage cellulaire 19 Pâturage cellulaire Pâturage tournant Différence Empreinte carbone de la viande* 6,5 kg 9,5 kg - 32 % Empreinte environnementale** 1913KG 2242 KG - 15 %
  20. 20. Les Sicaudières Présentation de l’essai et premiers résultats TechOvin 2015 - pâturage cellulaire 20
  21. 21. Le dispositif TechOvin 2015 - pâturage cellulaire 21
  22. 22. L’investissement TechOvin 2015 - pâturage cellulaire 22
  23. 23. Les 1er résultats TechOvin 2015 - pâturage cellulaire 23
  24. 24. Les intérêts de la pratique • Simplification du travail • Optimisation de la qualité et de la productivité de la prairie • Aucun frais de mécanisation • Baisse des quantités de concentrés distribuées • Augmentation de la marge/brebis TechOvin 2015 - pâturage cellulaire 24
  25. 25. Les difficultés à surmonter • Gestion de l’abreuvement • Gestion du parasitisme • Adaptation de la conduite (durée, chargement) à la ressource en herbe • Transition alimentaire des agneaux au sevrage TechOvin 2015 - pâturage cellulaire 25
  26. 26. Merci pour votre attention TechOvin 2015 - pâturage cellulaire 26

×