Les systè mes Polyculture
é levage, un atout pour
ré duire l’usage de
phytosanitaires ?
Le contexte europé en et national
...
Grenelle de l’environnement 2007
Un contexte à forte pression
pour ré duire l’usage des
produits phytosanitaires
2
6ème
pr...
La place de l’é levage Franç ais
face aux enjeux de ré duction
d’usage des produits
phytosanitaires
3
La place de l’élevag...
Les systè mes de cultures associé s
à l’é levage sont-ils plus é conomes ?
4
Les systèmes de cultures ou
SDC, c’est quoi ?...
Pourquoi les systè mes de
cultures associé s à l’é levage
sont-ils plus é conomes ?
5
Des cultures autoconsommées : un eff...
Pourquoi les systè mes de
cultures associé s à l’é levage
sont-ils plus é conomes ?
6
Des cultures autoconsommées : un eff...
2,03
2,40
2,12
2,76
2,91
2,98
1,72
2,13
2,28
2,71
3,34
3,55
3,87
4,71
- 0,50 1,00 1,50 2,00 2,50 3,00 3,50 4,00 4,50 5,00
...
Pourquoi les systè mes de
cultures associé s à l’é levage
sont-ils plus é conomes ?
8
Peut-on parler d’un effet élevage ?
...
Plus é conomes ? Oui ! mais ces
systè mes sont-ils capables de
ré duire leurs usages de
phytosanitaires ?
9
Première synth...
Quel bilan ?
10
1) Les SDC avec élevage sont-ils plus économes en produits phytosanitaires ? Oui
2) Peut-ont parler d’un e...
Des pistes de travails
complé mentaire à creuser !
11
- Au delà de la technique, le facteur humain !!!
- Du système de cul...
Phytoel : une approche
systé mique au profit de la
ré duction des produits
phytosanitaires
12
Trois objectifs :
- Evaluer ...
Merci de votre attention
Etude réalisée dans le cadre du CASDAR
Phytoel en partenariat avec la Cellule
d’Animation Nationa...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Le système polyculture élevage, un atout pour réduire l'usage de phytosanitaires

2 121 vues

Publié le

SPACE 2015 - Philiuppe Tresch (Institut de l'ELevage)

Publié dans : Ingénierie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 121
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 496
Actions
Partages
0
Téléchargements
10
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le système polyculture élevage, un atout pour réduire l'usage de phytosanitaires

  1. 1. Les systè mes Polyculture é levage, un atout pour ré duire l’usage de phytosanitaires ? Le contexte europé en et national La place de l’é levage face aux enjeux Phytosanitaires L’analyse des ré sultats du ré seau Dephy Des pistes de travail
  2. 2. Grenelle de l’environnement 2007 Un contexte à forte pression pour ré duire l’usage des produits phytosanitaires 2 6ème programme d’action pour l’environnement 2002/2012 Directive cadre Européenne 2009/118/CE Plan Ecophyto 2008 Axe 2 : Dephy Fermes 2010 1 900 exploitations
  3. 3. La place de l’é levage Franç ais face aux enjeux de ré duction d’usage des produits phytosanitaires 3 La place de l’élevage au sein du réseau Dephy L’élevage au cœur des enjeux nationaux : quelques chiffres 64 % de la SAU nationale 48 % des terres labourables (dont 18 % de prairies temporaires) 54 % des exploitations 58% des exploitations hors cultures pérennes Les systèmes avec élevage : Source: Agrest (RGA 2010) 1 200 systèmes en polycultures dont 600 en polyculture élevage Systèmes du réseau Dephy selon leurs appartenances
  4. 4. Les systè mes de cultures associé s à l’é levage sont-ils plus é conomes ? 4 Les systèmes de cultures ou SDC, c’est quoi ? Ensemble des parcelles conduites durablement de façon homogène (rotations, ITK, rendements…) En moyenne les SDC associés à l’élevage ont un IFT de -40% par rapport aux systèmes en polyculture L’Indicateur de Fréquence de Traitement ou IFT c’est quoi ? C’est le rapport entre la dose de produits phytosanitaires appliquée et la dose homologuée Les termes techniques Niveaux d’IFT des SDC selon leurs appartenances ou non à des élevages IFT de 3,7 IFT de 2,3
  5. 5. Pourquoi les systè mes de cultures associé s à l’é levage sont-ils plus é conomes ? 5 Des cultures autoconsommées : un effet autoconsommation ? 0,0 1,0 2,0 3,0 4,0 5,0 6,0 0 20 40 60 80 100 120 0,0 1,0 2,0 3,0 4,0 5,0 6,0 0 20 40 60 80 100 120 %culturesautoconsommées IFTduSDC Les spécificités des SDC associés à l’élevage
  6. 6. Pourquoi les systè mes de cultures associé s à l’é levage sont-ils plus é conomes ? 6 Des cultures autoconsommées : un effet autoconsommation ? 0,0 1,0 2,0 3,0 4,0 5,0 6,0 0 20 40 60 80 100 120 0,0 1,0 2,0 3,0 4,0 5,0 6,0 0 20 40 60 80 100 120 %culturesautoconsommées IFTduSDC Les spécificités des SDC associés à l’élevage 4,01 2,51 1,07 2,59 1,58 0,98 0,89 0,61 0,31 0,26 0,20 0,10 0,03 0,03 0,02 0 0 0,5 1 1,5 2 2,5 3 3,5 4 4,5 MOYENNE CULTURE DE VENTE MOYENNE CULTURE AUTOCONSOMMEE hor Fourrage MOYENNE CULTURE FOURRAGERE BETTERAVE FOURRAGERE MAIS ENSILAGE SAINFOIN SORGHO FOURRAGER LUZERNE PRAIRIE TEMPORAIRE DE GRAMINEES TREFLE VIOLET PORTE GRAINE - GRAMINEES PRAIRIE TEMPORAIRE GRAMINEES LEGUMINEUSES RAY GRASS en dérobé MELANGE MULTIPLES PRAIRIE TEMPORAIRE associations LEGUMINEUSES ASSOCIATION CEREALE-LEGUMINEUSE Fourrages 4,01 2,51 1,07 2,59 1,58 0,98 0,89 0,61 0,31 0,26 0,20 0,10 0,03 0,03 0,02 0 0 0,5 1 1,5 2 2,5 3 3,5 4 4,5 MOYENNE CULTURE DE VENTE MOYENNE CULTURE AUTOCONSOMMEE hor Fourrage MOYENNE CULTURE FOURRAGERE BETTERAVE FOURRAGERE MAIS ENSILAGE SAINFOIN SORGHO FOURRAGER LUZERNE PRAIRIE TEMPORAIRE DE GRAMINEES TREFLE VIOLET PORTE GRAINE - GRAMINEES PRAIRIE TEMPORAIRE GRAMINEES LEGUMINEUSES RAY GRASS en dérobé MELANGE MULTIPLES PRAIRIE TEMPORAIRE associations LEGUMINEUSES ASSOCIATION CEREALE-LEGUMINEUSE Deux catégories de cultures autoconsommées
  7. 7. 2,03 2,40 2,12 2,76 2,91 2,98 1,72 2,13 2,28 2,71 3,34 3,55 3,87 4,71 - 0,50 1,00 1,50 2,00 2,50 3,00 3,50 4,00 4,50 5,00 maïs grain SORGHO grain Céréales secondaires (triticale, avoines...) Orges Pois Blé Féverole Culture de vente Culture intraconsommée Pourquoi les systè mes de cultures associé s à l’é levage sont-ils plus é conomes? 7 Des cultures autoconsommées : un effet autoconsommation ? Les spécificités des SDC associés à l’élevage Comparatif des IFT selon la destination des cultures IFT/ha En moyenne, à culture équivalente (sur 7 cultures les plus représentées) : IFT C. autoconsommées: 2,79 IFT C. vendues : 3,45
  8. 8. Pourquoi les systè mes de cultures associé s à l’é levage sont-ils plus é conomes ? 8 Peut-on parler d’un effet élevage ? Les spécificités des SDC associés à l’élevage Comparatif des IFT des cultures de ventes selon leurs appartenances à un SDC associé à l’élevage ou non destination des cultures IFT - 1,00 2,00 3,00 4,00 5,00 6,00 SOJA POIS PROTEAGINEUX DE PRINTEMPS FEVEROLE DE PRINTEMPS POIS DE CONSERVE POIS PROTEAGINEUX D'HIVER LIN TEXTILE TOURNESOL MAIS GRAIN BLE TENDRE D'HIVER ORGE DE PRINTEMPS ORGE D'HIVER TRITICALE BLE DUR D'HIVER BETTERAVE COLZA D'HIVER MAIS SEMENCE SDC associer à l'élevage SDC non associer a l'élevage IFT/ha
  9. 9. Plus é conomes ? Oui ! mais ces systè mes sont-ils capables de ré duire leurs usages de phytosanitaires ? 9 Première synthèse des suivis du réseau Dephy ? Comparatif de l’évolution des classes de SDC selon leurs caractères économes en IFT leurs associations ou non à l’élevage Pour les SDC non associés à l’élevage : Baisse des IFT de 8% Pour les SDC associés à l’élevage : Baisse des IFT de 17% Les évolutions : Graphique issu du document « synthèse des premiers résultats à l’échelle nationale – Réseau Dephy – Ferme, Novembre 2014
  10. 10. Quel bilan ? 10 1) Les SDC avec élevage sont-ils plus économes en produits phytosanitaires ? Oui 2) Peut-ont parler d’un effet autoconsommation ? Oui - Pour les fourrages - Pour les cultures autoconsommées 3) Peut-ont parler d’un effet « élevage » ? Oui / Non - Un effet partiel pour les cultures de vente - Un effet à l’échelle exploitation et territoire ? 5) Une évaluation économique partielle à l’échelle du système de culture 4) Une dynamique de baisse marque le réseau Dephy, avec des marges de progrès importante
  11. 11. Des pistes de travails complé mentaire à creuser ! 11 - Au delà de la technique, le facteur humain !!! - Du système de culture au système d’exploitation Décisionnel agronomique Les SDC au sein des systèmes
  12. 12. Phytoel : une approche systé mique au profit de la ré duction des produits phytosanitaires 12 Trois objectifs : - Evaluer l’incidence économique, technique, travail de la réduction des phytosanitaires sur les exploitations de type polyculture élevage, - Donner les moyens d’accompagner durablement les systèmes vers un objectif de réduction - Rapprocher les réseaux Dephy et réseaux d’élevage / agronomie et technico économie systémique 38 fermes 14 conseillers 18 organismes
  13. 13. Merci de votre attention Etude réalisée dans le cadre du CASDAR Phytoel en partenariat avec la Cellule d’Animation Nationale Dephy Ecophyto   MINISTERE  DE L’AGRICULTURE  DE L’AGROALIMENTAIRE  ET DE LA FORET   avec la contribution financière du  compte d’affectation spéciale «Développement agricole et rural »  

×