Patu'RA indicateur de croissance d'herbe

644 vues

Publié le

1ères Biennales des conseillers fourragers 2015 - M. Coquard (PEP Bovins Lait Rhône Alpes)

Publié dans : Ingénierie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
644
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
266
Actions
Partages
0
Téléchargements
13
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Patu'RA indicateur de croissance d'herbe

  1. 1. www.pep.chambagri.fr Patu’RA indicateur de croissance de l’herbe
  2. 2. Objectif de l’expé • ANTICIPER la date de mise à l’herbe grâce aux sommes de température • CONNAÎTRE la croissance de l’herbe pour gérer au mieux l’épiaison des graminées et aligner les besoins en fonction de la pousse • COMMUNIQUER régulièrement auprès des éleveurs et des techniciens pour améliorer notre gestion du pâturage • PRODUIRE un référentiel pour utiliser des outils de gestion du pâturage(herbe avenir, herbe evol)
  3. 3. 2009:Un contexte économique difficile Recherche d’amélioration du coût de production Perte de la part du pâturage dans les systèmes fourragers 8 départements : 8 méthode de travail et de communication sur l’utilisation du pâturage s’harmoniser somme de température: s’approprier une nouvelle méthode de gestion de l’herbe, donner des repères Rendre l’image du pâturage plus technique mesure de croissance de l’herbe : communiquer en kg de ms produite /ha/j et connaître la dynamique de pousse Remettre les hommes aux cœurs des prairies
  4. 4. Un protocole précis définis en commun Pâturage tournant « maitrisé »éleveurs référents ( du bio à l’intensif, de 30 à 90 vl au pâturage) Mesure à l’herbomètre ITCF par un opérateur formé fiabilité des données Minimum 6 parcelles non débrayable Début des mesures dès 200-220° c de somme de températures connaitre la dynamique de début de saison Mesures tous les vendredis sur une même diagonales Remonter des données tous les lundis matins communication au plus près des relevés
  5. 5. • 8 départements • 5 années de mesure • De 28 à 32 exploitations suivis/an • De 6 à 30 parcelles suivies/ exploitations • 20 mesures minimum par parcelle • Soit pas moins de 4000 à 7000 mesures par semaine
  6. 6. 0 20 40 60 80 100 120 28/2 7/3 14/3 21/3 28/3 4/4 11/4 18/4 25/4 2/5 9/5 16/5 23/5 30/5 6/6 13/6 20/6 CroissancejournalièrekgMS/ha Dates calendaires Courbe de référence de la cinétique de pousse moyenne de l'herbe en RA (données 2011-2014) Température limitante Précipitations limitantePleine pousse besoins pour 5 vl/ha besoins pour 4 vl/ha besoins pour 3 vl/ha Démarrage Moy 30 kgMS/ha ET 12 kgMS/ha Pleine pousse Moy 69 kgMS/ha ET 19 kgMS/ha Dépression Moy 54kgMS/ha ET 12 kgMS/ha
  7. 7. Une communication départementale Des bulletins hebdomadaires à bimensuels distribués différemment suivant les départements Dans la presse locale Distribuer par mail 1/3 lisent régulièrement 1/3 lisent occasionnellement 1/3 ne lisent jamais En accès sur site internet De 300 a 3000 visites suivant les systèmes de diffusion
  8. 8. Un site internet: Fidocl.fr Une page régionale Des pages départementales Diffusion des résultats de suivis Des pages techniques 200 à 400 lectures/article technique Stockage des bulletins départementaux
  9. 9. Des lycées agricoles engagés Des mesures annuelles dans 2 fermes de lycées de la région Centre d’élevage de poisy Legta du valentin Une formation auprès des jeunes Au valentin un système de pâturage innovant maximisant la croissance de l’herbe dans un contexte peu favorable à l’herbe
  10. 10. Des formations Convaincre ses collègues : formation en interne, remettre les techniciens dans les pâtures, mesurer c’est prendre conscience du potentiel de l’herbe Journées régionales du PEP bovin laits: communication autour d’actions novatrices Rencontre des éleveurs en suivi: analyse et compréhension des moyens d’ajustement de la pousse, se comparer Formations vivéa: alimenté par les données techniques recueillies dans le suivi de pousse impact des pratiques et du milieu Rencontre bout de champs autour du pâturage et de la prairie chez les éleveurs en suivi: cas concret
  11. 11. Et demain ? Continuer à acquérir de la référence notamment chez les bio Suivre la croissance sur toute l’année notamment à l’automne Continuer à former les techniciens: premier relais de terrain Retravailler sur la densité des prairies
  12. 12. Merci de votre attention

×