Coupler culture et élevage pour accroître
la durabilité des productions agricoles
Hélène CHAMBAUT (Institut de l’élevage)
...
Rappel des enjeux
• Population croissante
2
• Un milieu à préserver
Rockström et al. Nature 461, 472-
475 (24 September 20...
D’après, P. Leterme – Agrocampus
Lancement projet Cantogether
Grant agreement n° 289328
3
Aliment acheté
La théorie
Engrai...
La pratique : 10 fermes en Europe et Cantogether
Différents niveaux de services rendus à la société
• Préservation des res...
Des conditions plus ou moins
propices aux cultures
E7
E4
E3.1
E3.2
E5
E8
E2
E9
C1
E6
C16
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
500 70...
Utilisation de la SAU
0%
15%
30%
45%
60%
75%
90%
else ( potatoes, …)
% rape, turnship, beans, peas, protein
crops in mixtu...
Productivités
E7
E4
E3
E5
E8 base
E8 org
E2
E9
E3.2
E6
C0 37
C0 20
C0 12
C0 10
C0 6
C01
0.00
1.00
2.00
3.00
4.00
0 50 100 ...
Tirer parti de la mixité culture élevage :
les options explorées
Etre plus autonome en fertilisation :
• Légumineuses pure...
Grant agreement n° 289328
9
Evoluer vers plus de mixité, est-ce meilleur
pour l’environnement?
Produits vendus
Impacts
env...
Système de notation de la mixité : CADIS
• Un axe représente le degré de diversification
Nombre de cultures différentes, t...
Des impacts en baisse
Evolution des fermes*
Moy.
Base
Moy. Innov.
Note globale de mixité CADIS 20 22
Bilan apparent
(kg N/...
Des fermes moins dépendantes
Evolution des fermes
(Moyenne 8 fermes)
Avant
(Base)
Après
(Innov.)
Note globale de mixité CA...
Merci de votre attention
Retrouvez les diaporamas
de nos conférences sur
idele.fr
Venez échanger avec nos
ingénieurs
Hall ...
Pour en savoir plus…
15Place à la discussion…
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Performances environnementales de 10 fermes européennes innovantes

2 026 vues

Publié le

SPACE 2015 - Hélène Chambaut (Institut de l'Elevage)

Publié dans : Ingénierie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 026
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 544
Actions
Partages
0
Téléchargements
18
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Performances environnementales de 10 fermes européennes innovantes

  1. 1. Coupler culture et élevage pour accroître la durabilité des productions agricoles Hélène CHAMBAUT (Institut de l’élevage) 17 septembre 2015 Performances environnementales de 10 fermes européennes mixtes et innovantes
  2. 2. Rappel des enjeux • Population croissante 2 • Un milieu à préserver Rockström et al. Nature 461, 472- 475 (24 September 2009) http://maps.grida.no/go/graphic/trends-in- population-developed-and-developing- countries-1750-2050-estimates-and- projections • Trop forte densité d’élevage…? ….Et problèmes liés à la disparition de l’élevage Galloway et al, 2008, Science • Echanges mondiaux JRC European Commission 2006
  3. 3. D’après, P. Leterme – Agrocampus Lancement projet Cantogether Grant agreement n° 289328 3 Aliment acheté La théorie Engrais de synthèse Moins d’achat Moins d’achat Culture et élevage dans une ferme ou sur un territoire : des complémentarités à saisir pour une agriculture productive et à faible impact sur le milieu ?
  4. 4. La pratique : 10 fermes en Europe et Cantogether Différents niveaux de services rendus à la société • Préservation des ressources : qualité de l’eau (azote, phyto), matières organiques des sols et stockage de carbone, qualité de l’air • Biodiversité et paysage • Moindre utilisation de ressources minières (énergie fossile, engrais, eau d’irrigation) Productions agricoles : • Energie : céréales, oléagineux • Protéines végétales : légumineuses, protéagineux • Protéines animales : lait, viande bovine et porcine, œuf Productions d’énergie renouvelable : • Biogaz • Biomasse (Miscanthus) • Photovoltaïque
  5. 5. Des conditions plus ou moins propices aux cultures E7 E4 E3.1 E3.2 E5 E8 E2 E9 C1 E6 C16 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 500 700 900 1100 1300 1500 Annualrainfall mm/y Annual air temperature °C Climat Sol Sud Fr. Ouest Fr. Est Fr. Pays bas Nord Allemagne Pays de Galles Irlande du Sud Italie Nord (Alpes) Sables Argiles Limons % cultures
  6. 6. Utilisation de la SAU 0% 15% 30% 45% 60% 75% 90% else ( potatoes, …) % rape, turnship, beans, peas, protein crops in mixtures % grain céréals % maîze silage % alfalfa, red clover % Temp. Grass, RGI % perm.grassland • Les ilots où les prairies sont assolées avec des cultures représentent plus de 65 % de la SAU dans 2/3 des fermes De 13 à 100 % de SFP dans la SAU Couvert pluri annuel Prairie permanente : 0-100 % of AA
  7. 7. Productivités E7 E4 E3 E5 E8 base E8 org E2 E9 E3.2 E6 C0 37 C0 20 C0 12 C0 10 C0 6 C01 0.00 1.00 2.00 3.00 4.00 0 50 100 150 200 250 LSU/HaAA HaAA Ha sau C16 7.4 LSU/ha Pressions animales Chargement UGB/HA SAU Productions • Production de 4 à 12 TMS/ha SAU, de 0 à 240 kg N minéral/ha • De 5 000 à 26 040 l lait vendu/ha SAU (de 63 à 371 g de concentrés/litre de lait) • De 112 à 7 015 kg de viande vive produit/ha SAU Dimensions d’exploitation • De 34 à 240 ha de SAU • De 50 à 400 UGB, ateliers porcin ou poule pondeuse • De 0 à 66 % de cultures de ventes
  8. 8. Tirer parti de la mixité culture élevage : les options explorées Etre plus autonome en fertilisation : • Légumineuses pures dans les rotations ou en association avec des céréales ou dans les prairies : France • Modifier les engrais de ferme pour plus d’efficacité d’absorption par les plantes : séparation de phase, synlocalisation : Pays-Bas • Introduire des productions animales (VA, porcs, volailles) dans une ferme de culture pour valoriser les intercultures, disposer de fertilisants organiques variés et vendre de nouveaux produits à la ferme : Allemagne • Traiter et exporter les déjections porcines ou compostage et épandage sur cultures de la ferme : Sud France Compenser la dépendance énergétique et diversifier les produits d’exploitation • Des résidus de culture, des aliments de faible valeur et des refus, des fumiers ou du lisier pour faire du biogaz : Pays-Bas, Italie, France • Chaleur dégagée récupérée pour déshydrater et vendre en engrais organique le digestat : Italie • Miscanthus et déshydratation de fourrages Produire l’aliment pour plus d’autonomie : • Concentré protéique ou équilibré : protéagineux purs ou associés avec des céréales, France • Introduire des cultures de céréales dans un contexte favorable à l’herbe : Irlande, Pays de Galles • Élevage de porcs avec ou sans cultures autoconsommées : Sud France • Luzerne en déshydraté, en foin, autres fourrages (trèfle violet) : France, Allemagne Simplifier le travail pour maintenir l’élevage • Un robot pour traire et des vaches qui pâturent pour avoir moins de stock à faire : France
  9. 9. Grant agreement n° 289328 9 Evoluer vers plus de mixité, est-ce meilleur pour l’environnement? Produits vendus Impacts environnementaux Produits vendus Impacts environnementaux
  10. 10. Système de notation de la mixité : CADIS • Un axe représente le degré de diversification Nombre de cultures différentes, types de prairies, type d’animaux, diversité de produits vendus (énergie/nourricier)… • Un axe pour le niveau d’interactions entre ateliers culture et élevage Rotations prairie/cultures, fertilisation des cultures avec les lisiers, alimentation animale produite sur place… Productions intégrées sol/animal mais faible diversité Productions diversifiées avec bénéfices réciproques Fermes peu mixtes : un seul type de produit Fermes avec différents produits mais sans avantages réciproques
  11. 11. Des impacts en baisse Evolution des fermes* Moy. Base Moy. Innov. Note globale de mixité CADIS 20 22 Bilan apparent (kg N/ha SAU/an) Entrées d’azote Sorties d’azote Excédent d’azote 290 138 151 248 113 128 Risque Phosphore (/ha SAU) Entrées de Phosphore kg P/ha Excédent de phosphore kg P/ha 33 5,8 27 5,6 Emissions kg/ha N-NO3 N-N20 N-NH3 Kg CH4 % Prairies perm. dans SAU 74 5 81 313 35% 54 5 80 269 14%
  12. 12. Des fermes moins dépendantes Evolution des fermes (Moyenne 8 fermes) Avant (Base) Après (Innov.) Note globale de mixité CADIS 20 22 Productivité SAU SAU t MS/ha Energie brute produite 106kcal/ha N minéral/t MS valorisée Energie directe consommée GJ/ha SAU 102 8,7 39 9,2 21,3 99 8,4 38 5,7 16,8 Productivité animale Eq. UGB/ha SAU Lait vendu l/ha Viande produite kg VV/ha Concentrés achetés/produits animaux (kgN/kgN) 2,62 9490 1104 1,36 2,43 8144 1138 1,23 -38% -20% +9% -14% -10%
  13. 13. Merci de votre attention Retrouvez les diaporamas de nos conférences sur idele.fr Venez échanger avec nos ingénieurs Hall 4, stand A 6 Des résultats complets ‘analyse de cycle de vie’, biodiversité, qualité du sol…à consulter fin 2015 ainsi que les résultats économiques
  14. 14. Pour en savoir plus… 15Place à la discussion…

×