Renforcer l'attractivité de lélevage

1 941 vues

Publié le

SPACE 2015 - Coralie Di Bartolomeo et Emmanuel Béguin (Institut de l'Elevage)

Publié dans : Ingénierie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 941
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 318
Actions
Partages
0
Téléchargements
10
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Renforcer l'attractivité de lélevage

  1. 1. Renforcer l’attractivité de l’élevage : des actions locales innovantes à un plan national structurant Di Bartolomeo Coralie & Béguin Emmanuel 15 Septembre 2015
  2. 2. Renforcer l’attractivité des métiers : Un des enjeux majeurs pour l’avenir des élevages. Une perte d’attractivité des métiers de l’élevage se traduirait par: • Des difficultés à renouveler les générations • À trouver des salariés d’élevage compétents • À maintenir l’élevage dans les régions où la concurrence avec d’autres productions est vive.
  3. 3. Renforcer l’attractivité des métiers : Un des enjeux majeurs pour l’avenir des élevages. En 2010: 199000 exploitations avec un élevage d’herbivore. Entre 2000 et 2010: 4200 installations avec élevages d’herbivores par an environ Un repli observé des activités d’élevage de -6% en UGB1. QUELQUES CHIFFRES Des questions d’attractivité du métier d’éleveur liées: • Aux astreintes liées à l’élevage, • A la rentabilité horaire, • Aux controverses (bien-être animal, environnement, etc.) 1: Tout élevage, y compris granivores.
  4. 4. Renforcer l’attractivité des métiers: une priorité pour la CNE La CNE (Confédération Nationale de l’Elevage): Réunit les fédérations nationales de l'élevage de ruminants (FNB, FNPL, FNO, FNEC) ainsi que l'APCA et Coop de France. Elle développe des actions communes dans les domaines économique, technique et génétique. Objectif: mettre en place un PLAN D’ACTION NATIONAL pour relancer l’attractivité de l’élevage. Constat n°1: Les données nationales sur l’installation sont lacunaires  Besoin d’un outil plus fin Constat n°2: Il existe déjà une grande diversité d’actions conduites en faveur de l’attractivité de l’élevage 2 CONSTATS 2 TRAVAUX EN COURSTravail n°1: Définir des indicateurs pour l’observatoire de l’installation/transmission pour les filières d’élevage Travail n°2: *Recenser les actions novatrices conduites à l’échelle nationale *Identifier les actions prioritaires à développer dans le cadre d’un plan d’action national
  5. 5. Le recensement des actions menées en France en faveur de l’attractivité des métiers de l’élevage
  6. 6. L’attractivité des métiers de l’élevage* L’attractivité des métiers de l’élevage L’image des métiers Les conditions d’exercice du métier L’accès au métier - Donner envie aux nouvelles générations de devenir éleveur et salarié en élevage. - Valoriser l’image du métier d’éleveurs et de salarié. - Le métier est viable et vivable. - Pouvoir concrétiser ses projets . - Pouvoir s’installer. *: selon le RMT Travail en Elevage
  7. 7. Actions recensées / L’image des métiers Attractivité Image du métier Grand public Futurs installés Prescripteurs à l’installation Accès au métier Conditions d’exercice du métier Eleveurs témoins Eleveurs ambassadeurs Chartes de bonne pratiques Ovinpiades Graines d’éleveurs Inn’ovin
  8. 8. Attractivité Image du métier Accès au métier Accès à l’information pour les porteurs de projets Recenser et sensibiliser les cédants Accompagner les cédants Mettre en relation cédants et porteurs de projets Construire un projet viable et vivable Se former Accompagner au montage de projet Adapter le projet au territoire (acteurs, filières, etc) Tester son projet Accessibilité au foncier Système de portage du foncier Mutualisation du foncier Favoriser la transmission à un jeune ou HCF Accompagner la période post- installation Financement de l’installation Outil de production Foncier Conditions d’exercice du métier • Le mois de la transmission • Collaboration entre différents acteurs pour recensement des cédants • Pass’transmission • Formations à la gestion des ressources humaines • Sessions d’accueil d’actifs • Lieux-test/couveuses • GFA • Conventions de stockage du foncier Actions recensées/ L’accès aux métiers
  9. 9. Actions recensées/Les conditions d’exercice du métier Attractivité Image du métier Accès au métier Conditions d’exercice du métier Assurer un revenu Qualité de vie et conditions de travail Se garder du temps Main d’œuvre salariale Mutualisation des moyens Favoriser l’installation en société Réduire la pénibilité • Services de remplacement • Formation de nouveaux salariés • Créations de groupements d’employeurs
  10. 10. 1er constat du recensement Des actions très diversifiées: • Différentes cibles (cédants, porteurs de projets, HCF, salariés, etc.) • Menées à différentes échelles (filière, nationale, régionale, etc.) • Avec une multitude d’acteurs impliqués Quelques témoignages pour illustrer: • Promotion des métiers à l’échelle d’une filière: Plan de communication ovin par la FNO Audrey Desormeaux/Michèle Boudoin • Promotion des métiers à l’échelle d’une région: Programme régional « attractivité des métiers » par la chambre d’agriculture de Bretagne  Anne Bertagnolio • Conditions d’exercice du métier: Vivre l’Elevage en Picardie par L’institut de l’élevage Emmanuel Béguin
  11. 11. FNO Promotion des métiers de l’élevage à l’échelle de la filière ovine
  12. 12. Objectifs et historique • Renouveler les éleveurs ovins = un enjeu stratégique pour la filière ovine depuis de nombreuses années • 2001 - 2008 : La Charte de Relance • 2009 – 2014 : Reconquête Ovine I et II • 2015 : Inn’Ovin De nombreuses actions et outils pour : - Susciter des vocations notamment auprès des jeunes et plus récemment auprès des agriculteurs en recherche de diversification - Redorer l’image de la production ovine au sein du monde agricole - Faciliter l’installation et la concrétisation des projets
  13. 13. Un engagement multi-partenariale • Pour chaque programme, un engagement de la filière et des organismes de développement • Les partenaires d’Inn’Ovin • Le pacte Ovin formalise les engagements de chaque partenaire
  14. 14. Outils et actions • Action phare = Les OVINPIADES des JEUNES BERGERS Plus de 80 établissements engagés Des finales régionales et une finale nationale au SIA  Une association internationale avec des ovinpiades européennes et mondiales • Autres actions vers les établissements d’enseignement agricoles : modules et interventions / rénovation du certificat de spécialisation ovin viande / bourses pour stages à l’étranger • Un kit pédagogique en ligne www.jedeviensberger.com : diaporamas de cours / annuaire des formations ovines / annuaire des éleveurs parrains / annuaire et guide à l’installation • Une plaquette d’information
  15. 15. Outils et actions • Stratégie de relations presse (presse agricole et grand public)  Un réseau d’éleveurs « témoins » formés à la prise de parole devant les médias pour parler de leur métier  un plan de relation presse : dossier de presse / CP thématiques / films / rencontres journalistes … Présence sur internet et les réseaux sociaux • Des actions spécifiques vers les prescripteurs : journées d’information / conférences / prise de contacts • Les Trophées de l’élevage ovin • Pro-actif dans le domaine de l’installation et notamment sur le financement > image positive et dynamique
  16. 16. Bilan • Pas de chiffre fiable sur l’installation mais un mouvement positif sur le terrain (stabilisation des abattages et AO) • Analyse qualitative et quantitative du programme Reconquête De nombreuses actions et outils mis en place Un élan et une dynamique instaurés au sein de la filière Une image qui bouge  Mais trop d’actions et de messages – décisions pas assez partagées  Manque de moyens sur le terrain • Inn’Ovin Un programme partagé grâce à une nouvelle gouvernance Des moyens financiers pour les régions Un nombre plus limité d’actions avec appel à projets pour les actions inter-régionales C2ON C2OR C2OR C2OR C2OR C2OR
  17. 17. Chambre d’agriculture de Bretagne Programme régional « attractivité des métiers »
  18. 18. Objectifs • Améliorer l’image des métiers auprès de publics cibles • Améliorer les conditions de recrutement et la GRH dans les exploitations • Fédérer les OPA* • Développer au niveau régional un discours commun, homogène et cohérent sur les métiers et les formations agricoles • Construire des outils et des démarches de communication performants pour présenter les métiers * OPA: chambres d’agriculture, FDSEA, JA, partenaires sociaux, réseaux de l’enseignement agricole
  19. 19. Publics cibles • Publics cibles : • Jeunes en phase d’orientation scolaire • Jeunes dans l’enseignement agricole • Demandeurs d’emploi • Saisonniers agricoles • Acteurs relais de l’orientation scolaire et professionnelle • Agriculteurs accueillants / employeurs • Enquête : • Quelles sont leurs représentations du secteur et des métiers agricoles (facteurs négatifs / positifs) ? • Quelles sont leurs attentes en matière d’information ?
  20. 20. Outils et actions • Un univers de communication • Charte graphique et de visuels de communication (panneaux CRA Bretagne.pdf) • Des outils • Site www.agrimetiers.com • Newsletter • Fiches de sensibilisation / découverte des métiers • DVD vidéos, panneaux de stand, autres outils de communication • Guides saisonniers • Plaquette de sensibilisation des employeurs agricoles • Des actions, expérimentations : • Conférence de presse • Journée d’échanges professionnels / enseignement agricole • Structuration de démarches de visites d’exploitation • …
  21. 21. Bilan • Harmonisation des outils / actions • Mutualisation des moyens • Echanges de pratiques entre départements / structures • Construction de messages communs et positifs sur les métiers • Partenariat avec l’enseignement agricole • Facteurs de réussite • Messages adaptés selon les publics • Entrer dans des « collections » plutôt que créer ses propres outils • Visite sur le terrain, mise en situation • Témoignages de professionnels
  22. 22. Programme régional « Vivre l’Elevage en Picardie » Emmanuel Béguin 15 Septembre 2015
  23. 23. Objectifs • Fédérer les acteurs régionaux de l’élevage* autour d’un programme régional articulé autour de 3 thématiques principales : • Améliorer les conditions de travail et la qualité de vie des éleveurs • Favoriser la place de l’herbe et l’autonomie alimentaire des élevages • Conforter les filières viandes régionales (bovin, ovin) • Dynamiser l’élevage et conforter les éleveurs pour les aider à faire face aux défis actuels (attractivité du métier, compétitivité, réponse aux attentes sociétales…) * Chambres d’agriculture, OCEL, Centres de gestion, Institut de l’Elevage, ABP, OP Viande, laiteries… avec le soutien financier de la Région Picardie.
  24. 24. Actions et publics cibles • Actions : • Communication/Sensibilisation • Elaboration de références et d’outils/méthodes pour le conseil • Conseil et formation • Accompagnement de projets d’éleveurs avec aide au financement d’investissements • Mise en réseau des acteurs • Publics cibles : • Eleveurs d’herbivores : bovins lait, bovins viande, ovins, équins • Conseillers en charge de l’accompagnement des éleveurs • Acteurs relais (laiteries, banques, collectivités locales, administration…) • Etablissements d’enseignement agricole
  25. 25. Outils et actions sur l’axe « Travail et qualité de vie » • Etudes (préalables) sur les perceptions et attentes des éleveurs en matière de travail et de conditions de vie • Outils, méthodes, références sur l’organisation du travail, la gestion du relationnel • Plaquette « Travail où en suis-je, comment faire mieux ? » • Fiches solutions travail (30 fiches) • Vidéo « 9 témoignages d’éleveurs » • Plaquette « L’association en élevage ; Un défi humain » • Kit d’animation de réunions d’éleveurs • Diagnostic Organisation du travail Pact’Eleveur • Plaquette « Ma place dans notre association, où en suis-je, comment faire mieux ? » • Brochure « Le travail en élevage bovin lait, bovin viande et ovin ; des références pour le conseil
  26. 26. Outils et actions sur l’axe « Travail et qualité de vie » • Mise en réseaux et formation des conseillers : • Groupe régional pour accompagner la gestion du relationnel dans les associations • Groupe Diagnostic sur l’organisation du travail (Pact’Eleveur) • Groupe Bâtiment-équipement-travail • Réseau des conseillers en charge des projets DACT • Montage de projets DACT (Diagnostic d’amélioration des Conditions de Travail) • Réalisation de diagnostics « Travail » • Montage de projets avec aide financière des investissements par la Région Picardie et l’état
  27. 27. Bilan • Harmonisation des outils et actions et mutualisation des moyens (références, outils, méthodes, supports…) • Acquisition de compétences et de savoir-être en matière d’accompagnement des éleveurs /conseil « travail » • 950 dossiers DACT réalisés depuis 2008 : 20% d’aide par dossier, 3000 € d’aide en moyenne. • Création d’une dynamique régionale et partenariale • Facteurs de réussite : • Etudes préalables : diagnostic partagé, sensibilisation des acteurs à la thématique « travail » • Implication des partenaires dans la construction des outils, des méthodes, des supports… • Coordination régionale et apport d’expertise • Appui politique et financier
  28. 28. Les perspectives pour le plan d’action national
  29. 29. Suite au 1er recensement: 24 &25 Juin Séminaire Groupe de travail CNE Objectifs: Présentation du recensement Premières réflexion sur actions prioritaires • Validation des orientations prises • Aspects organisationnels du plan d’action (échelles d’action, partenaires, etc) Diffusion d’un questionnaire Limesurvey Capitalisation d’expériences via des enquêtes Travaux en cours: Retour vers le groupe de travail CNE
  30. 30. Mobiliser les acteurs nationaux et régionaux pour réussir le plan d’action Beaucoup d’autres actions/initiatives sur le terrain à développer. Beaucoup d’acteurs qui travaillent pour la relance de l’attractivité des métiers de l’élevage Ambition de la CNE: Fédérer les énergies, mettre en synergie les acteur afin de gagner en efficacité et mettre en place des actions avec des résultats.
  31. 31. Merci de votre attention Retrouvez les diaporamas de nos conférences sur idele.fr Venez échanger avec nos ingénieurs Hall 4, stand A 6

×