Biennales des fourrages
GAEC de Mariembourg
Jeudi 22 octobre 2015
Christelle VAILLANT, Conseillère Ovins
CDA Moselle
Bienvenue au
« concilier production ovine et grandes
cultures pour optimiser le système »
Une bonne gestion de la mortalit...
• Présentation de l’exploitation
• Gestion du système fourrager
• Conduite technique
• Résultats technico-économiques
Ordr...
L’exploitation
Carte d’identité
La production
- 338 Ha dont 165 ha SFP
- 770 brebis en système 100 % bergerie
- 55 VA Limousine
- Ferme p...
Carte d’identité
Les spécificités
- Peu de foin
- Utilisation de pelouses calcaires à 40kms sous contrat avec le
conservat...
La main d’œuvre
4.5 UMO :
- Joseph : ovins + cultures
- Marie : ferme pédagogique
- Pierre : ovins + cultures
- Florent : ...
2000 2012
1980 1991
Installation de
Joseph sur
l’exploitation de son
père, divisée en 2
Historique
Installation de Pierre ...
Assolement 2014
• 339 ha de SAU
– 165 ha SFP dont 147 ha herbe
– 32 ha surfaces pastorales
– 173 ha grandes cultures
– 20 ...
Parcellaire
* Parcellaire regroupé mais les bâtiments
sont sur 3 sites d’élevage
* Plusieurs types de sols :
- argilo-limo...
Les bâtiments
• Bergerie fonctionnelle avec allées sur-
élevées
– 1991 : 1850 m² + 250 m² stockage
– Brebis + agnelles : 6...
Conduite de la troupe
ovine
Conduite de la troupe
• 100 % d’agneaux de bergerie
• Races :
– Femelles : 70 % Est à Laine Mérinos (Inscrit), 25 %
Romano...
Le cheptel ovin 2014
640 brebis
150 agnelles
25 béliers
200 agnelles
conservées
1000 agneaux sevrés
1054 agneaux nés
91 br...
Gestion du système
fourrager
Le parcellaire
Parcellaire regroupé – 2 sites :
165 ha SFP dont 147 ha herbe
+ 32 ha parcours
Répartition :
67 ha pour bov...
Utilisation des surfaces fourragères
Fourrages récoltés (2014)
Type Surface Rendement
Ensilage
herbe
11 Ha 1.5 T MS/Ha*
En...
Utilisation des surfaces fourragères
• 2.2 T MS récoltée / UGB
• Valorisation de l’herbe : 4.8TMS /ha herbe
175 UGB = 875 ...
Fertilisation
• Systématiquement:
30 U en 1ère coupe
30 U en 2e coupe
Dérobées
• ZV = interdiction de laisser les sols nus en
hiver
⇒ implantation de dérobées : choix d’un mélange
avoine/pois
...
Dérobées : itinéraire 2014
– 20 ha
– Culture précédente : blé
– Passage rotative + rouleau
– Semis : mélange avoine/pois :...
Dérobées : itinéraire 2015
– 37 ha
– Culture précédente : blé
– Passage rotative + rouleau
– Semis fin juillet : mélange a...
Valorisation de pelouses
calcaires
– Partenariat avec Conservatoire des Espaces Naturels
de Lorraine (CENL) depuis 10 ans
...
Pelouses calcaires
Atouts Contraintes
- Bon état des brebis
au retour
- Pas de parasites
- Pas de travail
supplémentaire :...
Conduite alimentaire
des ovins
Les rations brebis
En bergerie
Avant
agnelage*
Après agnelage
Simple Enrub avoine /
pois** + Foin à
volonté
+ 600 g
orge/m...
Les rations brebis :
intérêt dérobées
En kg Enruban
né
Luzerne
(kg MS)
Enruba
nné
prairie
(kg MS)
Enruban
né
dérobées
(kg ...
• Ration avoine/pois + foin + céréales = bien
équilibrée + bonne digestibilité => Arrêt du
tourteau en 2015 soit
15 T de m...
Les rations agneaux
• Paille / foin à volonté
• 5O % mélange 2/3orge 1/3 maïs
• 50 % aliment du commerce complémentaire
Ra...
Résultats
technico-économiques
ovins 2014
Performances reproduction 2014
2014
Référence
(moyenne banque de
données régionale 2014)
Fertilité 83 % 87%
Prolificité 16...
Performances agneaux 2014
2014
Référence
(moyenne banque de
données régionale, sys
bergerie 2014)
Poids agneaux vendus (kg...
Répartition des ventes agneaux
Produit ovin
120 809 € soit 156 €/EMP
Soit 29 % produit total
Référence
(BDR
2014)
142.1 €
/ EMP
Vente d’animaux 108 629€
...
Charges opérationnelles ovines
66 612 € soit 85 € / EMP
Soit 43 % Ch.op. totales
Référence
(BDR 2014)
71.1 € / EMP
Concent...
Marge brute de l’atelier ovin :
54 197 €
GAEC DE MARIEMBOURG
Référence
(BDR 2014)
Marge brute
atelier ovin
hors primes
49 ...
Conduite du troupeau
VA
Conduite du troupeau
• Race : Limousine
• Atelier naisseur : vente broutards/broutardes
• MB : 2/3 en août, 1/3 en mars
Le cheptel bovin 2014
55 VA
50 veaux nés
7 vaches de réforme
30 broutards
18 broutardes
2 génisses finies
Débouchés : LORC...
Les rations vaches
• Ensilage herbe
• Ensilage maïs
• Foin
• Concentrés : blé-orge-maïs grain + complémentaire
azoté
Marge brute de l’atelier bovin
Produits Bovins 39 338 €
Soit 10 % produit total
Vente d’animaux 48 928 €
Achat d’animaux -...
• Bons résultats techniques
– Bonne gestion de la reproduction et de la
mortalité
– Gestion rigoureuse de la troupe
– Adap...
Perspectives et projets
• Utiliser moins de concentrés
• Revoir le protocole sanitaire pour
l’alléger
• Changer les dates ...
Merci de votre attention
Contact :
Christelle VAILLANT
06 80 61 85 80
christelle.vaillant@moselle.chambagri.fr
Visite 3 Une réflexion globale et approfondie sur un système polyculture élevage ovins viande, allongement des rotations e...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Visite 3 Une réflexion globale et approfondie sur un système polyculture élevage ovins viande, allongement des rotations et diversification de l’assolement, cultures dérobées et entretien de l’espace naturel sur pelouses calcaires

804 vues

Publié le

1ères Biennales des conseillers fourragers 2015 - GAEC de Mariembourg à Guébling (57), Christelle Vaillant (Chambre d’agriculture de Moselle, Inosys-Réseaux d’Élevage)

Publié dans : Ingénierie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
804
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
226
Actions
Partages
0
Téléchargements
8
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Visite 3 Une réflexion globale et approfondie sur un système polyculture élevage ovins viande, allongement des rotations et diversification de l’assolement, cultures dérobées et entretien de l’espace naturel sur pelouses calcaires

  1. 1. Biennales des fourrages GAEC de Mariembourg Jeudi 22 octobre 2015 Christelle VAILLANT, Conseillère Ovins CDA Moselle
  2. 2. Bienvenue au « concilier production ovine et grandes cultures pour optimiser le système » Une bonne gestion de la mortalité des agneaux Sélection et valorisation du contrôle de performances Bâtiments fonctionnels Entretien des espaces naturels sur pelouses calcaires GAEC de Marimenbourg Chez Jospeh, Marie, Pierre et Florent REMILLON GUEBLING (57)
  3. 3. • Présentation de l’exploitation • Gestion du système fourrager • Conduite technique • Résultats technico-économiques Ordre du jour
  4. 4. L’exploitation
  5. 5. Carte d’identité La production - 338 Ha dont 165 ha SFP - 770 brebis en système 100 % bergerie - 55 VA Limousine - Ferme pédagogique
  6. 6. Carte d’identité Les spécificités - Peu de foin - Utilisation de pelouses calcaires à 40kms sous contrat avec le conservatoire des sites de Lorraine - Utilisation de couverts pour l'alimentation - Implication génétique et contrôle de performances Objectifs et stratégies - Avoir une conduite cohérente entre les cultures et les animaux avec une valorisation optimale - Maintenir un élevage avec un bon niveau génétique
  7. 7. La main d’œuvre 4.5 UMO : - Joseph : ovins + cultures - Marie : ferme pédagogique - Pierre : ovins + cultures - Florent : VA + cultures - Patrice : salarié à mi-temps : ovins - MO occasionnelle notamment pour la ferme pédagogique
  8. 8. 2000 2012 1980 1991 Installation de Joseph sur l’exploitation de son père, divisée en 2 Historique Installation de Pierre et Florent Création du GAEC Reprise de 170 ha + 55 VA Matériel en commun avec le frère de Joseph Construction bergerie Installation de Marie Ferme pédagogique 30 ha de parcours avec CLS
  9. 9. Assolement 2014 • 339 ha de SAU – 165 ha SFP dont 147 ha herbe – 32 ha surfaces pastorales – 173 ha grandes cultures – 20 ha dérobées derrière blé 81 66 1861 41 22 18 17 7 7 Prairies temporaires Prairies permanentes Maïs ensilage Blé tendre Colza Orge de printemps Maïs grain Orge hiver Tournesol Triticale
  10. 10. Parcellaire * Parcellaire regroupé mais les bâtiments sont sur 3 sites d’élevage * Plusieurs types de sols : - argilo-limoneux - limoneux - terres blanches
  11. 11. Les bâtiments • Bergerie fonctionnelle avec allées sur- élevées – 1991 : 1850 m² + 250 m² stockage – Brebis + agnelles : 650 places – Bois sans poteaux – Utilisation pour les MB : cases d’agnelage • Ancienne bergerie – 1800 m² – Brebis vides + génisses • Bâtiment VA – 1500 m² + stockage 500 m²
  12. 12. Conduite de la troupe ovine
  13. 13. Conduite de la troupe • 100 % d’agneaux de bergerie • Races : – Femelles : 70 % Est à Laine Mérinos (Inscrit), 25 % Romanov X ELM – Mâles : 50 % Suffolk, 35 % ELM, 15 % Romanov => Troupeau inscrit + adhérent au CPO • Rentrée en bergerie : 15 octobre • MB : – 400 en déc-janv – 80 repasse en mars – 50 agnelles en mai – Autres : d’octobre à mai • Sortie : 15 avril
  14. 14. Le cheptel ovin 2014 640 brebis 150 agnelles 25 béliers 200 agnelles conservées 1000 agneaux sevrés 1054 agneaux nés 91 brebis de réforme à 43 € 74 pertes de brebis 606 agneaux vendus 125 agnelles de repro 5 autoconsommés Débouchés : BNE + Aid 54 agneaux morts
  15. 15. Gestion du système fourrager
  16. 16. Le parcellaire Parcellaire regroupé – 2 sites : 165 ha SFP dont 147 ha herbe + 32 ha parcours Répartition : 67 ha pour bovins dont 50 ha herbe, 17 ha maïs 95 ha pour ovins + 32 ha parcours
  17. 17. Utilisation des surfaces fourragères Fourrages récoltés (2014) Type Surface Rendement Ensilage herbe 11 Ha 1.5 T MS/Ha* Enrubanné herbe 16 Ha 3.8 T MS/Ha Foin 39 Ha 3.4 T MS/Ha Regain 15 Ha 1.5 T MS/Ha Ensilage maïs 12 Ha 10 T MS/Ha * Fauche précoce pour permettre les repousses valorisées en pâturage
  18. 18. Utilisation des surfaces fourragères • 2.2 T MS récoltée / UGB • Valorisation de l’herbe : 4.8TMS /ha herbe 175 UGB = 875 TMS -120 TMS maïs ensilage - 50 TMS dérobées (hors surfaces pastorales) • Part de fauche / surface en herbe : 45 %
  19. 19. Fertilisation • Systématiquement: 30 U en 1ère coupe 30 U en 2e coupe
  20. 20. Dérobées • ZV = interdiction de laisser les sols nus en hiver ⇒ implantation de dérobées : choix d’un mélange avoine/pois Atout fourrage : apport d’azote dans les rations Atout agronomique : réduction des apports azotés estimés à 20 unités pour la culture suivante + rôle couvrant assuré Atout réglementaire : dérobée = SIE ϒ La contrainte devient un atout !
  21. 21. Dérobées : itinéraire 2014 – 20 ha – Culture précédente : blé – Passage rotative + rouleau – Semis : mélange avoine/pois : 100 kg/ha et 60 kg/ha, semences fermières : 35 €/ha => A réaliser au plus vite après récolte – Fauche : fin septembre, stade floraison, coupes hautes pour éviter la présence de terre – Rendement : 2.5 TMS/ha – Enrubanné : 39 % MS, 0.82 UFL, 117 PDIN, 95 PDIE (équivalent aliment complet)
  22. 22. Dérobées : itinéraire 2015 – 37 ha – Culture précédente : blé – Passage rotative + rouleau – Semis fin juillet : mélange avoine/pois – Pas encore récolté à ce jour – Culture suivante : maïs ou orge de printemps
  23. 23. Valorisation de pelouses calcaires – Partenariat avec Conservatoire des Espaces Naturels de Lorraine (CENL) depuis 10 ans – Transhumance de 200 brebis sur les pelouses calcaires de la côté de Delme (90 ha) – Exploitation possible de mai à octobre => Conduite très extensive : 2,2 br/ha, 0.7 T MS/ha – Période estivale : départ vides, retour gestantes – Brebis les moins productives – Avant la bergerie, transition par une bonne parcelle pour reprendre du poids
  24. 24. Pelouses calcaires Atouts Contraintes - Bon état des brebis au retour - Pas de parasites - Pas de travail supplémentaire : berger - Image positive : maintien des espaces - Conditions climatiques difficiles (pluie, vent) => pas de tonte => présence de tiques et déparasitage interdit => Utilisation de plantes ou huiles essentielles ? ϒ A permis : - désintensification du système - maintien du salarié
  25. 25. Conduite alimentaire des ovins
  26. 26. Les rations brebis En bergerie Avant agnelage* Après agnelage Simple Enrub avoine / pois** + Foin à volonté + 600 g orge/maïs 800 g orge-maïs puis 600 g Double 1 kg puis 800 g Triple à volonté *Pas d’échographie avant agnelage : une seule ration ** Quand fin de l’enrub avoine/pois, remplacement par enrub herbe
  27. 27. Les rations brebis : intérêt dérobées En kg Enruban né Luzerne (kg MS) Enruba nné prairie (kg MS) Enruban né dérobées (kg MS) Foin (kg MS) Concent ré brebis simples (kg) Concentr é brebis doubles (kg) Coût moyen des concentrés autour MB/brebis Lot 1 2013- 2014 0.8 - - 1.8 1 kg céréales 1,2 kg céréales 8.5 €/brebis Lot 2 2013- 2014 - 1 - 1.8 1 kg mélange 1,2 kg mélange 11.2 € /brebis Lot Fin 2014 - - 0,8 1.5 0,8 kg céréales 1 kg céréales 6.7 €/brebis
  28. 28. • Ration avoine/pois + foin + céréales = bien équilibrée + bonne digestibilité => Arrêt du tourteau en 2015 soit 15 T de moins soit 6 000 € • Gain / ration enrubanné herbe : 4.5 €/br Gain / ration enrubanné luzerne : 1.8 €/br • Amélioration des croissances : + 600 g PAT 30 (ration dérobée vs ration enrub herbe) Les rations brebis : intérêt dérobées
  29. 29. Les rations agneaux • Paille / foin à volonté • 5O % mélange 2/3orge 1/3 maïs • 50 % aliment du commerce complémentaire Ration distribuée avant le sevrage à volonté puis diminution des quantités Idem pour les agnelles
  30. 30. Résultats technico-économiques ovins 2014
  31. 31. Performances reproduction 2014 2014 Référence (moyenne banque de données régionale 2014) Fertilité 83 % 87% Prolificité 165 157 Mortalité agneaux 5 % 14.5% Productivité numérique 122 121 Productivité pondérale (kgec) 22.8 22.5 Mortalité adultes 10 % - Tx de renouvellement 19 % -
  32. 32. Performances agneaux 2014 2014 Référence (moyenne banque de données régionale, sys bergerie 2014) Poids agneaux vendus (kgc) 18.8 18.8 Prix moyen par agneau (€) 118 110 Prix moyen par kg agnx (€) 6.1 6.21 Concentré par agneau (kg) 88 184 Concentré par brebis (kg) 200
  33. 33. Répartition des ventes agneaux
  34. 34. Produit ovin 120 809 € soit 156 €/EMP Soit 29 % produit total Référence (BDR 2014) 142.1 € / EMP Vente d’animaux 108 629€ Laine 3 455 € Variation d’inventaire 9 650€ Achat d’animaux -15 868 € Aides ovines 15 843 €
  35. 35. Charges opérationnelles ovines 66 612 € soit 85 € / EMP Soit 43 % Ch.op. totales Référence (BDR 2014) 71.1 € / EMP Concentrés brebis+CMV 35 669 € 46 €/EMP 50.1 € / EMP Frais d’élevage 17 441 € 22 €/EMP* 7 € / EMP Frais vétérinaires 12 727 € 16.5 €/EMP* 9 € / EMP Frais SFP 775 € 7.5 €/Ha SFP -
  36. 36. Marge brute de l’atelier ovin : 54 197 € GAEC DE MARIEMBOURG Référence (BDR 2014) Marge brute atelier ovin hors primes 49 € / reproductrice 403 €/Ha SFP 51.3 € / reproductrice Marge brute atelier ovin 68 € / reproductrice 570 €/Ha SFP 74 € / reproductrice
  37. 37. Conduite du troupeau VA
  38. 38. Conduite du troupeau • Race : Limousine • Atelier naisseur : vente broutards/broutardes • MB : 2/3 en août, 1/3 en mars
  39. 39. Le cheptel bovin 2014 55 VA 50 veaux nés 7 vaches de réforme 30 broutards 18 broutardes 2 génisses finies Débouchés : LORCA Elevage 10 génisses de renouvellement Cheptel en croissance, pas de rythme de croisière !
  40. 40. Les rations vaches • Ensilage herbe • Ensilage maïs • Foin • Concentrés : blé-orge-maïs grain + complémentaire azoté
  41. 41. Marge brute de l’atelier bovin Produits Bovins 39 338 € Soit 10 % produit total Vente d’animaux 48 928 € Achat d’animaux - 17 750 € Aides VA 8160 € Charges op bovins 8 787 € MB = 30 551 € soit 408 €/UGB (référence : 492 €/UGB)
  42. 42. • Bons résultats techniques – Bonne gestion de la reproduction et de la mortalité – Gestion rigoureuse de la troupe – Adaptation du système fourrager => Exploitation en pleine évolution suite à l’installation de Pierre et Florent A retenir
  43. 43. Perspectives et projets • Utiliser moins de concentrés • Revoir le protocole sanitaire pour l’alléger • Changer les dates de MB pour optimiser encore plus le système fourrager • Réflexion conversion AB
  44. 44. Merci de votre attention Contact : Christelle VAILLANT 06 80 61 85 80 christelle.vaillant@moselle.chambagri.fr

×