Abdominal pain in early
pregnancy (UE MED 518)
presented by
Dr. E. NKWABONG
Pr. MBU R.
Gynécologues - Obstétriciens
FMSB -...
Plan du cours
1) Introduction
2) Douleur de la FID
3) Douleur hypogastrique
4) Douleur de la FIG
5) Douleur du flanc droit...
Objectifs du cours:
Au terme de ce cours, l’étudiant doit être en
mesure de:
1. Citer 3 causes de douleur dans chacun des ...
1) Introduction
• Cible: Étudiants en médecine, niveau M2.
• Présentation:
*La douleur en début de grossesse est une entit...
2) Douleur de la FID en début de grossesse
2.1) Appendicite aiguë:
Rappel:
• Incidence: 1/1000 à 2500 grossesses.
• En déb...
Appendicite aiguë (suite)
Clinique:
Douleur vague de la partie latérale droite de
l’abdomen, nausées et vomissements, anor...
2.2) GEU (non rompue ou en voie de rupture)
Voir cours sur saignement de la 1ère moitié de la
grossesse
• Femme en âge de ...
2.3) Torsion de kyste ovarien/ annexe
Rappel: Survient habituellement chez ♀
porteuse connue ou non de kyste ovarien,
de d...
Torsion de kyste ovarien/ annexe (suite)
Paraclinique: Échographie, coelioscopie,
Traitement: Laparotomie en urgence (déla...
2.4) Colite néphrétique
Clinique: Douleur spasmodiques irradiant vers le
flanc ou la face interne des cuisses, avec signes...
3) Douleur hypogastrique
3.1) Menace d’avortement
Clinique: Douleur peu intense + saignement
vaginal
Examen au spéculum: C...
3.2) Avortement inévitable
Clinique: Douleur plus intense, Saignement
vaginal souvent plus abondant
TV: col ouvert, PDC pa...
3.3) Torsion utérus
• Elle est rare, symptomatologie identique à la
torsion d’annexe
3.4) cystite
Clinique: Pollakiurie, u...
4) Douleur de la FIG en début de grossesse
4.1) GEU
4.2) Torsion d’annexe
4.3) Colite néphrétique
4.4) Sigmoïdite (voir co...
5) Douleur du flanc droit
5.1) Appendicite aiguë
5.2) Colite néphrétique
5.3) Occlusion (colon ascendant, rare)
5.4) Amibi...
5.5) Maladie inflammatoire intestinale chronique
(colite ulcérative, entérite régionale = Crohn
disease)
Rappel:La maladie...
6) Douleur péri ombilicale
6.1) Parasitose intestinale
Clinique: Douleur spasmodique, habituellement
peu intense, associée...
6.2) Occlusion intestinale
Rappel: Parfois ATCD de chirurgie
(adhérences intestinales). Peut être due à 1
hernie interne, ...
6.3) Diverticulite de Meckel
Clinique: Signes similaires à ceux de l’appendicite,
mais douleur + proche de la partie média...
7.4) Occlusion du colon descendant
(volvulus du sigmoïde)
Rare en grossesse, voir cours de chirurgie.
8) Douleur de l’hypochondre droit
8.1) Cholécystite aiguë
Rappel:
Environ 3% des ♀ enceintes ont des calculs biliaires
(mu...
Cholécystite aiguë (suite)
Clinique: nausées, vomissements, anorexie,
dyspepsie, douleur épigastrique, scapulaire
droite, ...
Cholécystite aiguë (suite)
Complications: pancréatite aiguë, retention d’un
calcul intracanalaire, cholangite, et rupture ...
Traitement chirurgical:
Indications:
• Echec du traitement médical,
• En cas de récidive (60% de récidive pendant la
gross...
8.2) Hépatite virale (voir médecine),
8.3) Rupture hépatique (voir chirurgie)
8.4) Pyélonéphrite aiguë (voir cours UTI)
8....
9.2) Pancréatite aiguë
Rappel: Rare en grossesse (1/1000 à 1/5000),
survient volontiers au 3ème
trimestre, d’où
diagnostic...
Pancréatite aiguë (suite)
Traitement:
D’abord médical: antalgiques, repos digestif, ± SNG,
électrolytes.
Le traitement ser...
9.3) Pathologies hépatiques (lobe gauche) : Rupture,
tumeur, infection,…
10) Douleur de l’hypochondre gauche
10.1) Rupture...
11) Douleur abdominale généralisée
11.1) Péritonite (bactérienne, chimique): post
appendicite, perforation gastrique, perf...
12) Conclusion
• La douleur abdominale survenant pendant la
grossesse peut être liée à celle-ci, favorisée par
celle-ci ou...
• Références:
* Current Obstetrics & Gynaecologic diagnosis &
treatment 2007
* Williams Obstetrics 2007
* Dewhurst’s textb...
Je vous remercie pour votre
aimable attention
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

M2 abdominal pain in early pregnancy

733 vues

Publié le

bio

Publié dans : Santé
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
733
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

M2 abdominal pain in early pregnancy

  1. 1. Abdominal pain in early pregnancy (UE MED 518) presented by Dr. E. NKWABONG Pr. MBU R. Gynécologues - Obstétriciens FMSB - Yaoundé
  2. 2. Plan du cours 1) Introduction 2) Douleur de la FID 3) Douleur hypogastrique 4) Douleur de la FIG 5) Douleur du flanc droit 6) Douleur péri ombilicale 7) Douleur du flanc gauche 8) Douleur de l’hypochondre droit 9) Douleur épigastrique 10) Douleur de l’hypochondre gauche 11) Douleur généralisée 12) Conclusion
  3. 3. Objectifs du cours: Au terme de ce cours, l’étudiant doit être en mesure de: 1. Citer 3 causes de douleur dans chacun des 9 zones de l’abdomen ou de douleur généralisée. 2. Citer dans chaque cas 5 signes cliniques 3. Citer dans chaque cas 2 examens paracliniques 4. Citer dans chaque cas 2 complications 5. Décrire dans chaque cas les grandes lignes du traitement
  4. 4. 1) Introduction • Cible: Étudiants en médecine, niveau M2. • Présentation: *La douleur en début de grossesse est une entité fréquente dont la cause doit être rapidement établie. *Le diagnostic doit prendre en compte les antécédents personnels (médicaux, chirurgicaux,…), la topographie et les caractéristiques de la douleur, les signes accompagnants, les éléments de l’examen physique ou de la paraclinique.
  5. 5. 2) Douleur de la FID en début de grossesse 2.1) Appendicite aiguë: Rappel: • Incidence: 1/1000 à 2500 grossesses. • En début de Ө, appendice localisé dans le quadrant inférieur droit dans 65%, pelvien dans 30%, rétro coecal dans 5% • Avec l’ascension de l’utérus, il y a refoulement de l’appendice au dessus du point de Mc Burney, jusqu’au dessus de la crête iliaque, puis au flanc droit en fin de grossesse (90% de ♀).
  6. 6. Appendicite aiguë (suite) Clinique: Douleur vague de la partie latérale droite de l’abdomen, nausées et vomissements, anorexie, défense , contracture et signe de rebond moins évidents avec l’avancée de la Ө, sensibilité du CDS latéral droit en début de Ө (80%). Paraclinique: leucocytose (NFS), pyurie (20%), hématurie microscopique (ECBU). Traitement: appendicectomie
  7. 7. 2.2) GEU (non rompue ou en voie de rupture) Voir cours sur saignement de la 1ère moitié de la grossesse • Femme en âge de procréer, avec douleur pelvienne latéralisée avec (parfois sans) aménorrhée = GEU jusqu’à preuve du contraire, • Si association des signes d’hemopéritoine ou des signes de choc =GEU rompue jusqu’à preuve du contraire, • Si le diagnostic est retardé, la mort peut s’en suivre.
  8. 8. 2.3) Torsion de kyste ovarien/ annexe Rappel: Survient habituellement chez ♀ porteuse connue ou non de kyste ovarien, de dimension moyenne (7 à 10 cm) en général. Clinique: • Douleur FID d’installation brutale, associée aux nausées et vomissements, • Sensibilité de la FID + défense, • TV: on peut palper 1 masse annexielle (latéro utérine),
  9. 9. Torsion de kyste ovarien/ annexe (suite) Paraclinique: Échographie, coelioscopie, Traitement: Laparotomie en urgence (délai <6 h, car après ce délai, il y a anoxie et nécrose de l’annexe), • Pathologie: la torsion du kyste entraîne avec elle la torsion de la trompe et de l’ovaire. Différentiel: GEU, Diverculite de Meckel
  10. 10. 2.4) Colite néphrétique Clinique: Douleur spasmodiques irradiant vers le flanc ou la face interne des cuisses, avec signes urinaires, parfois hématurie, Paraclinique: ECBU (hématurie), Cristaux à l’examen des urines, Echographie, ASP, UIV, Recherche de la cause (hyperuricosurie, hypercalciurie, hyperoxalurie), … Traitement: antalgiques, hydratation abondante (2l/j), chirurgie, lithotripsie,
  11. 11. 3) Douleur hypogastrique 3.1) Menace d’avortement Clinique: Douleur peu intense + saignement vaginal Examen au spéculum: Col fermé. TV: utérus correspondant à l’âge de la Ө Traitement: repos couché + sédatif ± progestérone
  12. 12. 3.2) Avortement inévitable Clinique: Douleur plus intense, Saignement vaginal souvent plus abondant TV: col ouvert, PDC palpable, utérus concordant ou de taille peu diminuée Traitement: évacuation utérine avec ocytociques si saignement abondant, sinon attendre expulsion, puis révision utérine
  13. 13. 3.3) Torsion utérus • Elle est rare, symptomatologie identique à la torsion d’annexe 3.4) cystite Clinique: Pollakiurie, urgence mictionnelle, dysurie Paraclinique: ECBU identifie le germe en cause Traitement: ATB approprié, non contre indiqué chez la femme enceinte. 3.5) grossesse intra utérine Clinique: Douleur isolée, de très faible intensité, disparaît en général avant 10 SA CAT: Bilan infectieux. Si négatif, rien à faire, rassurer
  14. 14. 4) Douleur de la FIG en début de grossesse 4.1) GEU 4.2) Torsion d’annexe 4.3) Colite néphrétique 4.4) Sigmoïdite (voir cours de chirurgie) 4.5) Diverticulite colique Clinique: Douleur abdominale + rectorragie • Si infection: fièvre, parfois nausées et vomissements, défense, contracture, leucocytose Paraclinique: Colonoscopie, lavement baryté • Si culdocentèse, liquide jaunâtre, trouble (turbid) avec beaucoup de GB et pas de bactéries. Traitement: ATB, voire chirurgie si pas d’amélioration
  15. 15. 5) Douleur du flanc droit 5.1) Appendicite aiguë 5.2) Colite néphrétique 5.3) Occlusion (colon ascendant, rare) 5.4) Amibiase intestinale (voir cours de médecine)
  16. 16. 5.5) Maladie inflammatoire intestinale chronique (colite ulcérative, entérite régionale = Crohn disease) Rappel:La maladie est sévère en grossesse si elle est présente dès le début de la grossesse, pouvant → mauvaise évolution de la grossesse. Clinique: Diarrhée sanguinolente, douleur abdominale, signes localisés de péritonite. Paraclinique: endoscopie, éviter si possible les moyens radiologiques (lavement baryté). Traitement: corticoïdes, ATB, metronidazole, alimentation parentérale, chirurgie rarement
  17. 17. 6) Douleur péri ombilicale 6.1) Parasitose intestinale Clinique: Douleur spasmodique, habituellement peu intense, associées aux nausées, vomissements, sans arrêt du transit. Paraclinique: coprologie Traitement: antihelminthique approprié non C.I. en Ө: e.g. pamoate de pyrantel
  18. 18. 6.2) Occlusion intestinale Rappel: Parfois ATCD de chirurgie (adhérences intestinales). Peut être due à 1 hernie interne, 1 volvulus ou 1 invagination intestinale aiguë. Clinique: Distension et douleur abdominales + vomissements + arrêt de matière et de gaz. Paraclinique: ASP (niveaux hydroaériques) Traitement: Chirurgie en urgence
  19. 19. 6.3) Diverticulite de Meckel Clinique: Signes similaires à ceux de l’appendicite, mais douleur + proche de la partie médiane • Incidence: 1%, Complication: hémorragie possible, invagination au niveau du diverticule Traitement: exérèse du diverticule 7) Douleur du flanc gauche 7.1) Étiologies identique à celles du flanc droit, excepté l’appendicite 7.2) Diverticulite colique 7.3) Amibiase intestinale
  20. 20. 7.4) Occlusion du colon descendant (volvulus du sigmoïde) Rare en grossesse, voir cours de chirurgie.
  21. 21. 8) Douleur de l’hypochondre droit 8.1) Cholécystite aiguë Rappel: Environ 3% des ♀ enceintes ont des calculs biliaires (multipares++). Ils sont dus à l’↑ de la lithogénicité de la bile et la stase biliaire en grossesse. Elle est favorisée entre autres par la prise d’estroprogestatifs avant la grossesse. Incidence: 1/1600 à 1/10 000 grossesses. En fin de grossesse, le foie et le diaphragme sont repoussés vers le haut entraînant avec lui la vésicule biliaire
  22. 22. Cholécystite aiguë (suite) Clinique: nausées, vomissements, anorexie, dyspepsie, douleur épigastrique, scapulaire droite, épisodique, aggravée par les repas riches en graisses, signe de Murphy. Paraclinique: PA ↑, échographie ++ (calcul, dilatation voies biliaires, épaississement de la paroi vésiculaire)
  23. 23. Cholécystite aiguë (suite) Complications: pancréatite aiguë, retention d’un calcul intracanalaire, cholangite, et rupture d’un kyste siégeant sur les voies biliaires . Traitement: éviter si possible la chirurgie au 1er trimestre. 75% de ♀ vont répondre dans 2 à 3 jours au traitement médical (ATB, alimentation parentérale, réhydratation par voie parentérale, antalgiques, électrolytes,…).
  24. 24. Traitement chirurgical: Indications: • Echec du traitement médical, • En cas de récidive (60% de récidive pendant la grossesse) • En cas de complications (recurrent cholecystitis, choledocholithiasis, and gallstone pancreatitis). Complications: 25% vont présenter une gangrène ou 1 perforation si négligées ou mal traitées.
  25. 25. 8.2) Hépatite virale (voir médecine), 8.3) Rupture hépatique (voir chirurgie) 8.4) Pyélonéphrite aiguë (voir cours UTI) 8.5) Amibiase intestinale 9) Douleur épigastrique 9.1) Ulcère gastro duodénal (voir med, chir) • Peut être aggravé par la grossesse
  26. 26. 9.2) Pancréatite aiguë Rappel: Rare en grossesse (1/1000 à 1/5000), survient volontiers au 3ème trimestre, d’où diagnostic difficile et retardé. Clinique: douleur épigastrique transfixiante aggravée par les repas, nausées, vomissements, fébricule. Paraclinique: amylase ↑(pdt la Θ, le taux normal est doublé), lipase ↑, hypocalcémie, échographie abdominale (gros pancréas, calcul),
  27. 27. Pancréatite aiguë (suite) Traitement: D’abord médical: antalgiques, repos digestif, ± SNG, électrolytes. Le traitement sera chirurgical si • abcès pancréatique, • rupture d’un pseudokyste, • pancréatite hémorragique sévère, • pancréatite secondaire à une lésion qui peut conduire à la chirurgie. Complications: travail prématuré (si 3eme trimestre), mortalité maternelle (4%).
  28. 28. 9.3) Pathologies hépatiques (lobe gauche) : Rupture, tumeur, infection,… 10) Douleur de l’hypochondre gauche 10.1) Rupture partielle ou totale de la rate (traumatique ou pathologique) 10.2) Pathologie colique ou rénale (pyélonéphrite gauche,…)
  29. 29. 11) Douleur abdominale généralisée 11.1) Péritonite (bactérienne, chimique): post appendicite, perforation gastrique, perforation utérine, rupture kyste dermoïde, kyste mucineux,… • Clinique: fièvre (±),arrêt de matière, défense, contracture • Traitement: laparotomie 11.2) Causes d’hemopéritoine massif: GEUR, rupture rate, foie, KO, anévrysme, … • Clinique: signes de choc, défense, contracture • Traitement: laparotomie
  30. 30. 12) Conclusion • La douleur abdominale survenant pendant la grossesse peut être liée à celle-ci, favorisée par celle-ci ou indépendante de celle-ci. • Il est important de poser rapidement le diagnostic et le traitement pour réduire la mortalité maternelle voire fœtale. • Il ne faudrait pas hésiter à référer à temps la gestante chez l’obstétricien expérimenté ou prendre l’avis du spécialiste concerné par la pathologie.
  31. 31. • Références: * Current Obstetrics & Gynaecologic diagnosis & treatment 2007 * Williams Obstetrics 2007 * Dewhurst’s textbook of Obstetrics & Gynaecology for postgraduates • Modalités de l’évaluation: QCM, QROC, questions rédactionnelles • Conseils: Consulter la bibliographie, Bien s’appliquer pendant les stages cliniques. • Contact: Dr Nkwabong, service de gynécologie, CHU Yaoundé, Tel. 99663843
  32. 32. Je vous remercie pour votre aimable attention

×