Modélisation des pratiques métiers 
pour améliorer la conception de 
collecticiels
Application au secteur AEC
Sommaire
• Contexte de travail
 Le travail coopératif
 Les outils développésSommaire
Contexte
 Les outils développés
• ...
Contexte de travail
• Plusieurs laboratoires
 CRP Henri Tudor, Luxembourg
 FRE MAP CRAI (Centre de Recherche en Architec...
Contexte de travail
• Les projets de construction
 Contexte éphémère
Acteurs hétérogènes collaborant le temps d’un projet...
Contexte de travail
• Introduction aux collecticiels
 Objectifs
Obtenir un gain de performancesSommaire
Contexte
– Obteni...
Contexte de travail
• Build‐IT : échange de documents
 Une première approche
traditionnelleSommaire
Contexte
– traditionn...
Contexte de travail
• Bat’iViews (Kubicki2006)
 Une approche alternative
émergenteSommaire
Contexte
– émergente
 Navigue...
Contexte de travail
• Bat’iTrust (Guerriero2009)
 Supporte de l’activité du 
coordinateur en phase chantierSommaire
Conte...
Problématique
• Constats
 Outils (collecticiels) semblent peu appropriés aux professionnels
 Acteurs et types de projet ...
Méthode
• Analyse des pratiques, modélisation et validations
 Pratiques collaboratives
Réalisées par un groupe d’acteur– ...
Méthode
• Proposition d’usages appropriés aux pratiques
 Transposition des pratiques à travers les usages d’un collectici...
Résultats
• Analyse des processus de projet et de cas d’études
 Listing de pratiques collaboratives
PC1 : Choix et évalua...
Résultats
• Vers un modèle de pratiques
Pratiques 
ll b ti
Pratiques 
i di id llcollaboratives individuelles
que
r
Résultats
• Vers un modèle de pratiques
 Issue d’une pratique collaborative
 Définie par un nom une description un type...
Résultats
• Vers un modèle de pratiques
 Cible un concept : acteur, activité, artefact
que
r
Résultats
• Vers un modèle de pratiques
 Cible un concept : acteur, activité, artefact
 Définie par plusieurs contextes...
Résultats
• Construction d’une PI
 Nommer, identifier 
l’objectif Typerl objectif, Typer, 
préciser la pratique 
collabor...
Travail futur
• Des pratiques aux usages
Pratiques 
ll b ti
Pratiques 
i di id ll
Usages
collaboratives individuelles
Usag...
Travail futur
• Vers un modèle d’usage
 La pratique devient usage
Le besoin métier devient un besoin en terme de service–...
Travail futur
• Vers un modèle d’usage
que
r
Travail futur
• Quels usages pour chaque pratique?
 1 Pratique = N Usages
Exemple : Trouver un compte rendu = filtrer + c...
Travail futur
• Un exemple de développement
Pratiques 
ll b ti
Pratiques 
i di id ll
Usages
collaboratives individuelles
U...
Travail futur
• Un exemple de développement
 Proposition de services pour :
Filtrer les documents par type– Filtrer les d...
Travail futur
• Représentation des pratiques/usages
 Propriétés
Un ensemble important de données– Un ensemble important d...
Merci de votre attention
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Modélisation des pratiques métiers pour améliorer la conception de collecticiels

1 702 vues

Publié le

Daniel Zignale à l'atelier Collecticiels d'IHM'10

Publié dans : Technologie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 702
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
16
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Modélisation des pratiques métiers pour améliorer la conception de collecticiels

  1. 1. Modélisation des pratiques métiers  pour améliorer la conception de  collecticiels Application au secteur AEC
  2. 2. Sommaire • Contexte de travail  Le travail coopératif  Les outils développésSommaire Contexte  Les outils développés • Problématique  Des pratiques propres au différents types de projet AEC Problématique é h d  Des services de collecticiels qui s’adaptent à ces pratiques • Méthode  Définir et modéliser des pratiquesMéthode Résultats  Définir et modéliser des pratiques  Faire correspondre des pratiques à des usages de collecticiels • Résultats  P iti d ti b d l éth d Travail futur  Proposition de pratiques sur base de la méthode • Travail futur /2405/10/2010 2Daniel Zignale ‐ Atelier Collecticiels IHM'10
  3. 3. Contexte de travail • Plusieurs laboratoires  CRP Henri Tudor, Luxembourg  FRE MAP CRAI (Centre de Recherche en Architecture etSommaire Contexte  FRE MAP‐CRAI (Centre de Recherche en Architecture et  Ingénierie), Nancy • Travaux de thèse précédents Problématique é h d  Hanser, D. Proposition d'un modèle d'auto‐coordination en  situation de conception, application au domaine du bâtiment. Institut National Polytechnique de Lorraine ‐ INPL, 2003  K bi ki S A i t l di ti fl ibl d l' ti ité dMéthode Résultats  Kubicki, S. Assister la coordination flexible de l'activité de  construction de bâttiments. Une approche par les modèles pour  la proposition d'outils de visualisation du contexte de  coopération Université Henri Poincaré Nancy 2 2006 Travail futur coopération. Université Henri Poincaré ‐ Nancy 2, 2006  Guerriero, A. La représentation de la confiance dans l’activité  collective ‐ Application à la coordination de l’activité de chantier  de construction Université Henri Poincaré ‐ Nancy 2, 2009 /24 de construction Université Henri Poincaré  Nancy 2, 2009 05/10/2010 Daniel Zignale ‐ Atelier Collecticiels IHM'10 3
  4. 4. Contexte de travail • Les projets de construction  Contexte éphémère Acteurs hétérogènes collaborant le temps d’un projetSommaire Contexte – Acteurs hétérogènes collaborant le temps d un projet  Contexte incertain – Peu prévisible  Méthodes de l’industrie inadaptées au contexte de coopération  Problématique é h d p p dans ce secteur • Concept d’ingénierie coopérative (Kubicki2006)  Rapport entre intervenants ajustableMéthode Résultats  Rapport entre intervenants ajustable  Responsabilisation des intervenants face aux aléas de l’activité  Des modalités de coopération (outils, réunions, échanges de  documents) adaptées à l’hétérogénéité de ces intervenants Travail futur documents) adaptées à l hétérogénéité de ces intervenants • La solution des collecticiels /2405/10/2010 Daniel Zignale ‐ Atelier Collecticiels IHM'10 4
  5. 5. Contexte de travail • Introduction aux collecticiels  Objectifs Obtenir un gain de performancesSommaire Contexte – Obtenir un gain de performances – Capitaliser la connaissance – Améliorer le temps de réponse – Partager les compétences Problématique é h d – Faciliter le travail à distance  Services – Communication (messagerie, discussion…) Partage d’informations/contenus (GED KM forums)Méthode Résultats – Partage d informations/contenus (GED, KM, forums) – Partage de ressources (agendas de groupes, gestions de tâches…) – Coordination (gestion de formulaires, workflows)  Problèmes Travail futur – Réticence des utilisateurs – Peu adaptés aux besoins /2405/10/2010 5Daniel Zignale ‐ Atelier Collecticiels IHM'10
  6. 6. Contexte de travail • Build‐IT : échange de documents  Une première approche traditionnelleSommaire Contexte – traditionnelle  7 bonnes pratiques – Standardiser le nommage – Décrire et localiser les modifications Problématique é h d – Informer d’un partage ou d’une  modification – Transmettre et enregistrer des  requêtesMéthode Résultats requêtes – Réagir sur les documents et tracer ces  réactions – Maitriser la visibilité d’un document Travail futur – Superviser et gérer les échange  Développé pour et avec les  professionnels de la construction /2405/10/2010 6Daniel Zignale ‐ Atelier Collecticiels IHM'10
  7. 7. Contexte de travail • Bat’iViews (Kubicki2006)  Une approche alternative émergenteSommaire Contexte – émergente  Naviguer dans le contexte de coopération avec différents points  de vue – La liste des compte‐rendus de chantier ainsi que les problêmes relatés  Problématique é h d p q p et les remarques émises – Le planning de chantier  décrit l’enchaînement des tâches  – La maquette 3D représente géométriquement les ouvrages La liste de documents et leur stade de validationMéthode Résultats – La liste de documents et leur stade de validation – Le graphe Bat’Map représentant le contexte de coopération d’un  point de vue relationnel Travail futur /2405/10/2010 Daniel Zignale ‐ Atelier Collecticiels IHM'10 7
  8. 8. Contexte de travail • Bat’iTrust (Guerriero2009)  Supporte de l’activité du  coordinateur en phase chantierSommaire Contexte coordinateur en phase chantier  Navigation orientée par la  confiance – Tableau de bord Problématique é h d Tableau de bord – Tâches – Indicateurs de confiance – Progression des tâches ActeursMéthode Résultats – Acteurs – Ouvrages – Documents Travail futur /2405/10/2010 8Daniel Zignale ‐ Atelier Collecticiels IHM'10
  9. 9. Problématique • Constats  Outils (collecticiels) semblent peu appropriés aux professionnels  Acteurs et types de projet différentsSommaire Contexte  Acteurs et types de projet différents – pratiques de projet différentes • Le concept de pratique  Problématique é h d  Définition :  – « exercice d’un métier », « façon d’agir, conduite habituelle »,  « comportement avec une finalité, des objectifs »  Transposition dans un projet AEC :Méthode Résultats  Transposition dans un projet AEC : – comportements ‐ plus ou moins habituels et établis ‐ adoptés afin  d’atteindre des objectifs précis relatifs au bon déroulement du projet • Problématique Travail futur Problématique  L’identification et la modélisation de ces pratiques peut‐elle être  déterminante dans le développement de services de collecticiels  dédiés aux acteurs de la construction? /24 dédiés aux acteurs de la construction? 05/10/2010 9Daniel Zignale ‐ Atelier Collecticiels IHM'10
  10. 10. Méthode • Analyse des pratiques, modélisation et validations  Pratiques collaboratives Réalisées par un groupe d’acteur– Réalisées par un groupe d acteur – Communes a plusieurs projets (génériques) – Traduisent un besoin relatif au bon déroulement du projet (cf. bonne  pratique) que  Pratiques individuelles – Réalisée par un acteur – Définies par un contexte de projet particulier Induites par une pratique collaborative et le besoin qu’elle traduit– Induites par une pratique collaborative et le besoin qu elle traduit Qui? Quel  rôle? Où? Quelle  i f ti ? Quand? A quel  moment? r Plusieurs acteurs travaillent  information?  Combien? Avec qui? Pour  qui? …q
  11. 11. Méthode • Proposition d’usages appropriés aux pratiques  Transposition des pratiques à travers les usages d’un collecticiel Usage : « emploi de quelque chose pour un besoin personnel »– Usage : « emploi de quelque chose pour un besoin personnel »,  « caractère instrumental », « relatif à un objet qui offre des fonctions  et des services »  Modélisation d’un usage que • Outiller les usages par des services adaptés  Utilisation d’un repository de services  Adaptation amélioration voire création Adaptation, amélioration voire création • Résumé Identification des Pratiques Identification des Usages Proposition des services r Identifier, les comportements  collaboratifs et individuels dans  l’exercice des métiers de  l’architecture, à travers l’analyse Identifier les emplois appropriés  d’outils et de méthode de  collaboration, pour atteindre les  objectifs relatifs aux pratiques. Outiller les usages en  développant des nouveaux  services numériques ou en  adaptant les services existant.
  12. 12. Résultats • Analyse des processus de projet et de cas d’études  Listing de pratiques collaboratives PC1 : Choix et évaluation du site– PC1 : Choix et évaluation du site – PC2 : Choix de la Maitrise d’Œuvre – PC3 : Détermination des objectifs – PC4 : Détermination et gestion du budget que – PC5 : Formalisation et compte‐rendu de la conception – PC6 : Choix des entreprises – PC7 : Evaluations de la conception – PC8 : Organisation et compte‐rendu de réunionsPC8 : Organisation et compte rendu de réunions – PC9 : Préparation et gestion du chantier – PC10 : Evaluations de l’exécution – PC11 : Implication des usagers r • Validation partielle auprès des professionnelles
  13. 13. Résultats • Vers un modèle de pratiques Pratiques  ll b ti Pratiques  i di id llcollaboratives individuelles que r
  14. 14. Résultats • Vers un modèle de pratiques  Issue d’une pratique collaborative  Définie par un nom une description un type Définie par un nom, une description, un type  Définie par une action exécutée par un acteur que r
  15. 15. Résultats • Vers un modèle de pratiques  Cible un concept : acteur, activité, artefact que r
  16. 16. Résultats • Vers un modèle de pratiques  Cible un concept : acteur, activité, artefact  Définie par plusieurs contextes Définie par plusieurs contextes  Relations entre pratiques que r
  17. 17. Résultats • Construction d’une PI  Nommer, identifier  l’objectif Typerl objectif, Typer,  préciser la pratique  collaborative  Définir le rôle de que  Définir le rôle de  l’acteur et son  implication  Définir l’action exécutée  et la cible de l’action  Préciser les propriétés  de la cible et les  r contextes
  18. 18. Travail futur • Des pratiques aux usages Pratiques  ll b ti Pratiques  i di id ll Usages collaboratives individuelles Usages que r
  19. 19. Travail futur • Vers un modèle d’usage  La pratique devient usage Le besoin métier devient un besoin en terme de service– Le besoin métier devient un besoin en terme de service – La pratique collaborative induit un usage collaboratif  L’acteur devient utilisateur – Il possède une expérience et des préférences propre, en tant  que qu’utilisateur novice ou expérimenté  L’action devient interaction – Le comportement est « outillé »  L ibl d l’ ti t l’i f ti Les cibles de l’action composent l’information – Cette information est typée et caractérisée – La quantité d’information requise est prise en compte  Les contextes physique et temporel précisent les conditions r  Les contextes physique et temporel précisent les conditions  d’usage – La localisation de la pratique influence le type de matériel utilisé – L’organisation dans le temps des usages est directement induite de 
  20. 20. Travail futur • Vers un modèle d’usage que r
  21. 21. Travail futur • Quels usages pour chaque pratique?  1 Pratique = N Usages Exemple : Trouver un compte rendu = filtrer + consulter/télécharger– Exemple : Trouver un compte rendu = filtrer + consulter/télécharger  Ø Pratique = 1 Usage – Exemple : Le nommage de document de CRTI‐weB est spécifique et  nécessaire à l’échange d’information via un collecticiel sans pour  que autant être adopté en tant que pratique professionnelle. • Quels services pour chaque usage?  N Usages = 1 service N Usages    1 service – Exemple : 2 utilisateurs différents mais ayant le même besoin (= 2  usages) nécessitent un seul et même service.  1 service = plusieurs modes de visualisation possibles r
  22. 22. Travail futur • Un exemple de développement Pratiques  ll b ti Pratiques  i di id ll Usages collaboratives individuelles Usages que r
  23. 23. Travail futur • Un exemple de développement  Proposition de services pour : Filtrer les documents par type– Filtrer les documents par type – Filtrer les documents par auteur – Consulter des documents – Télécharger des documents que  Vers un mode de visualisation adéquat r
  24. 24. Travail futur • Représentation des pratiques/usages  Propriétés Un ensemble important de données– Un ensemble important de données – Problème de représentation – Des concepts récurrents – Définies par un modèle que  Objectif – Construire les pratiques/usages sur la base des modèles – Utiliser une représentation claire – Obtenir des bases de données consultablesObtenir des bases de données consultables  Moyen – Implémenter les modèles dans un éditeur de pratiques/usages – Eclipse comme base du développement r – Déjà utilisé dans le projet Dest2Co au CRP Henri Tudor – GMF : représentation graphique – Nécessite la création d’une palette graphique
  25. 25. Merci de votre attention

×