Nouvelles attentes des clients et
évolutions des modes de formation : "
un monde en plein changement"
"
Caroline Maujonnet...
02
.
1 32
Les évolutions
majeures du monde
de la formation :
panorama et enjeux
Les nouvelles
attentes des clients
et des ...
1"
Les	
  évolu*ons	
  majeures	
  du	
  monde	
  de	
  la	
  
forma*on	
  :	
  panorama	
  et	
  enjeux	
  	
  
Des évolutions structurelles inédites
Imaginons un monde dans lequel…
20%	
  des	
  français	
  par*raient	
  en	
  vacances	
  en	
  co-­‐voiturage…	
  
Imaginons un monde dans lequel……
Votre	
  prochain	
  inves*ssement	
  en	
  
électroménager	
  se	
  ferait	
  via	
  un	...
Imaginons un monde dans lequel…
Votre	
  prochain	
  inves*ssement	
  en	
  
électroménager	
  se	
  ferait	
  via	
  un	
...
Imaginons un monde dans lequel…
Votre	
  prochain	
  inves*ssement	
  en	
  
électroménager	
  se	
  ferait	
  via	
  un	
...
Imaginons un monde dans lequel…
Votre	
  prochain	
  inves*ssement	
  en	
  
électroménager	
  se	
  ferait	
  via	
  un	
...
Imaginons un monde dans lequel…
Votre	
  prochain	
  inves*ssement	
  en	
  
électroménager	
  se	
  fera	
  via	
  un	
  ...
Le monde de la formation n’est pas
épargné, il est au coeur de ces
évolutions sociétales…
Qu’en est-il de la digitalisation des
formations ?
	
  
§  Point	
  sur	
  les	
  MOOC	
  /	
  COOC	
  /	
  SPOC	
  
	
  ...
Les MOOCs
	
  
	
  
	
  
Massive	
  Open	
  Online	
  Courses	
  	
  
OU	
  	
  
	
  
	
  
CLOM	
  :	
  Cours	
  en	
  Lig...
Les MOOCs
	
  
Quelques	
  données	
  clés	
  :	
  	
  
	
  
	
  
Source	
  :	
  Digischool	
  
Les MOOCs
	
  
	
  
Source	
  :	
  Digischool	
  
Les MOOCs
Source	
  :	
  Digischool	
  
Les MOOCs	
  
Avantages	
  et	
  limites	
  des	
  MOOCs	
  
Un	
  atout	
  NOTORIETE	
  
FORMIDABLE	
  
Les MOOCs	
  
Avantages	
  et	
  limites	
  des	
  MOOCs	
  
Un	
  atout	
  NOTORIETE	
  
FORMIDABLE	
  
Un	
  nouveau	
  ...
Les MOOCs	
  
Avantages	
  et	
  limites	
  des	
  MOOCs	
  
Un	
  atout	
  NOTORIETE	
  
FORMIDABLE	
  
Un	
  nouveau	
  ...
Les MOOCs	
  
Avantages	
  et	
  limites	
  des	
  MOOCs	
  
Un	
  atout	
  NOTORIETE	
  
FORMIDABLE	
  
Un	
  nouveau	
  ...
Les MOOCs	
  
Avantages	
  et	
  limites	
  des	
  MOOCs	
  
Un	
  atout	
  NOTORIETE	
  
FORMIDABLE	
  
Un	
  nouveau	
  ...
Les MOOCs	
  
Avantages	
  et	
  limites	
  des	
  MOOCs	
  
Un	
  atout	
  NOTORIETE	
  
FORMIDABLE	
  
Un	
  nouveau	
  ...
Les MOOCs	
  
Avantages	
  et	
  limites	
  des	
  MOOCs	
  
Un	
  atout	
  NOTORIETE	
  
FORMIDABLE	
  
Un	
  nouveau	
  ...
Les MOOCs	
  
Avantages	
  et	
  limites	
  des	
  MOOCs	
  
Un	
  atout	
  NOTORIETE	
  
FORMIDABLE	
  
Un	
  nouveau	
  ...
Les MOOCs
§  Les	
  enjeux	
  de	
  l’intégra*on	
  d’un	
  MOOC	
  dans	
  un	
  programme	
  de	
  blended-­‐
learning	...
Les MOOCs
§  Les	
  enjeux	
  de	
  l’intégra*on	
  d’un	
  MOOC	
  dans	
  un	
  programme	
  de	
  blended-­‐
learning	...
Les MOOCs
§  Les	
  enjeux	
  de	
  l’intégra*on	
  d’un	
  MOOC	
  dans	
  un	
  programme	
  de	
  blended-­‐
learning	...
Les COOCs
§  Ils	
  cons*tuent	
  la	
  version	
  Corporate	
  des	
  MOOC	
  
§  L’objec*f	
  :	
  permeere	
  aux	
  ...
Les SPOCs
§  «	
  Small	
  Private	
  Online	
  Classes	
  »	
  
	
  
§  Sans	
  doute	
  l’alterna*ve	
  et	
  la	
  co...
Et le e-learning dans tout cela ?
§  Nous	
  sommes	
  loin	
  de	
  la	
  chronique	
  d’une	
  mort	
  annoncée…	
  
	
...
Et le e-learning dans tout cela ?
Source	
  :	
  Aurion	
  learning	
  
Et le e-learning dans tout cela ?
Source	
  :	
  Aurion	
  learning	
  
Et le e-learning dans tout cela ?
Source	
  :	
  Educa:s	
  
Et le e-learning dans tout cela ?
Source	
  :	
  Educa:s	
  
Quant au présentiel, il a la vie dure…
§  Enjeu	
  majeur	
  :	
  maintenir	
  l’aeen*on	
  et	
  développer	
  l’aspect	...
Des évolutions conjoncturelles… qui deviennent
de nouveaux changements structurels
La	
  nouvelle	
  réforme	
  de	
  la	
...
2"
Les nouvelles attentes des clients
	
  
ü  La	
  densifica*on	
  forte	
  du	
  temps	
  de	
  travail	
  rend	
  nécessai...
Les nouvelles attentes des
participants
	
  
ü  Chaque	
  minute	
  compte	
  et	
  renforce	
  les	
  aeentes	
  :	
  	
...
3"
D’une logique de dépense contrôlée à
une logique d’investissement
	
  
	
  
-­‐	
  Qui	
  seront	
  les	
  futurs	
  décid...
D’une logique de dépense contrôlée à
une logique d’investissement
	
  
	
  
Les	
  impacts	
  :	
  	
  
	
  
-­‐  Nécessit...
Le modèle de Kirkpatrick
Evalua*on	
  du	
  niveau	
  
de	
  transfert	
  
Evalua@on	
  des	
  
résultats	
  
Evalua@on	
 ...
SII ? ROE ? ROI ?
LA NOTION DE SII
•  Le	
  SII	
  mesure	
  très	
  simplement	
  la	
  progression	
  des	
  
compétences	
  d’un	
  indiv...
LA NOTION DE SII
	
  
•  Le	
  SII	
  se	
  calcule	
  donc	
  simplement	
  comme	
  l’écart	
  constaté	
  
(progrès	
  ...
LA NOTION DE SII
SKILLS IMPROVEMENT INDICATOR
SII	
  :	
  +	
  17%	
  	
  Fixa@on	
  obj.	
  
Niveau	
  déclaré	
  	
  
J-...
LA NOTION DE ROE
RETURN ON EXPECTATIONS
•  Le	
  ROE	
  mesure	
  l’aNeinte	
  ou	
  la	
  non	
  aNeinte	
  des	
  objec@...
LA NOTION DE ROE
RETURN ON EXPECTATIONS
	
  
•  Mesurer	
  le	
  ROE	
  requiert	
  donc	
  de	
  fixer,	
  en	
  amont	
  ...
LA NOTION DE ROE
EXEMPLE
	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  52	
  47	
  Ges@on	
  conflits	
  
Niv...
LA NOTION DE ROI
	
  
•  Le	
  ROI	
  mesure	
  l’impact	
  quan*ta*f	
  réel	
  de	
  la	
  forma*on	
  sur	
  les	
  
in...
Le Compte Personnel de Formation
(CPF) remplace le DIF
	
  
	
  
Les	
  enjeux	
  :	
  	
  
	
  
-­‐  Possibilité	
  de	
 ...
Le Compte Personnel de Formation
(CPF) remplace le DIF
	
  
	
  
Les	
  impacts	
  :	
  	
  
	
  
-­‐  Nécessité	
  de	
  ...
L’entretien professionnel est
totalement rénové
	
  
	
  
Les	
  enjeux	
  :	
  	
  
	
  
-­‐  Quelle	
  ar*cula*on	
  en...
Un peu de prospective…
	
  
Vers	
  un	
  monde	
  de	
  la	
  forma*on	
  à	
  deux	
  dimensions	
  :	
  	
  
Les	
  inv...
Un peu de prospective…
	
  
Vers	
  un	
  monde	
  de	
  la	
  forma*on	
  à	
  deux	
  dimensions	
  :	
  	
  
Les	
  inv...
Un peu de prospective…
	
  
Vers	
  un	
  monde	
  de	
  la	
  forma*on	
  à	
  deux	
  dimensions	
  :	
  	
  
Les	
  inv...
Un peu de prospective…
	
  
Vers	
  un	
  monde	
  de	
  la	
  forma*on	
  à	
  deux	
  dimensions	
  :	
  	
  
Les	
  inv...
Un peu de prospective…
	
  
Vers	
  un	
  monde	
  de	
  la	
  forma*on	
  à	
  deux	
  dimensions	
  :	
  	
  
Les	
  inv...
Ils avaient 50 ans d’avance…
ü  M.	
  David	
  Kolb	
  
Père	
  de	
  l’experien*al	
  Learning	
  
ü  M.	
  Donald	
  K...
Il avait 20 ans d’avance…
ü  Mr	
  Guy	
  Le	
  Boterf	
  
Père	
  de	
  la	
  no*on	
  de	
  compétence	
  
collec*ve	
 ...
Elle avait 3 ans d’avance…
ü  Mrs	
  Liz	
  Wiseman	
  
Managers	
  :	
  devenez	
  des	
  
«	
  Mul*plicateurs	
  de	
  ...
Et pour autant…
§  Seulement	
  1/3	
  des	
  entreprises	
  avaient	
  entendu	
  parler	
  du	
  CPF	
  à	
  la	
  fin	
...
Merci de votre attention
Caroline Maujonnet
CBNM Partners
Caroline.maujonnet@cbnmpartners.com
www.cbnmpartners.com l 6, av...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Nouvelles attentes des clients et évolutions des modes de formation : un monde en plein changement

2 066 vues

Publié le

- Les évolutions majeures du monde de la formation : panorama et enjeux
- Les nouvelles attentes des clients et des participants
- Comment rester différenciant dans ce monde en plein changement ?

Publié dans : Carrière
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 066
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
888
Actions
Partages
0
Téléchargements
23
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Nouvelles attentes des clients et évolutions des modes de formation : un monde en plein changement

  1. 1. Nouvelles attentes des clients et évolutions des modes de formation : " un monde en plein changement" " Caroline Maujonnet" 18 décembre 2014"
  2. 2. 02 . 1 32 Les évolutions majeures du monde de la formation : panorama et enjeux Les nouvelles attentes des clients et des participants Comment rester différenciant dans ce monde en plein changement ?
  3. 3. 1" Les  évolu*ons  majeures  du  monde  de  la   forma*on  :  panorama  et  enjeux    
  4. 4. Des évolutions structurelles inédites
  5. 5. Imaginons un monde dans lequel… 20%  des  français  par*raient  en  vacances  en  co-­‐voiturage…  
  6. 6. Imaginons un monde dans lequel…… Votre  prochain  inves*ssement  en   électroménager  se  ferait  via  un  site  de   pe*tes  annonces  en  ligne…  
  7. 7. Imaginons un monde dans lequel… Votre  prochain  inves*ssement  en   électroménager  se  ferait  via  un  site  de   pe*tes  annonces  en  ligne…    
  8. 8. Imaginons un monde dans lequel… Votre  prochain  inves*ssement  en   électroménager  se  ferait  via  un  site  de   pe*tes  annonces  en  ligne…     Ainsi  que  votre  prochain  recrutement   d’ailleurs…  
  9. 9. Imaginons un monde dans lequel… Votre  prochain  inves*ssement  en   électroménager  se  ferait  via  un  site  de   pe*tes  annonces  en  ligne…   Ainsi  que  votre  prochain  recrutement   d’ailleurs…   Vous  feriez  vos  courses  depuis   votre  canapé…  
  10. 10. Imaginons un monde dans lequel… Votre  prochain  inves*ssement  en   électroménager  se  fera  via  un  site  de   pe*tes  annonces  en  ligne…   Ainsi  que  votre  prochain  recrutement   d’ailleurs…   Vous  feriez  vos  courses  depuis   votre  canapé…   Vous  par*riez  en  vacances  chez   l’habitant…   Un  site  web  de  réserva*on  de   vacances  deviendrait  le  patron  de   toute  l’hôtellerie  française…  
  11. 11. Le monde de la formation n’est pas épargné, il est au coeur de ces évolutions sociétales…
  12. 12. Qu’en est-il de la digitalisation des formations ?   §  Point  sur  les  MOOC  /  COOC  /  SPOC     §  Quels  enjeux  ?     §  Quelles  incidences  ?  
  13. 13. Les MOOCs       Massive  Open  Online  Courses     OU         CLOM  :  Cours  en  Ligne  Ouverts  et  Massifs       Source  :  Digischool  
  14. 14. Les MOOCs   Quelques  données  clés  :         Source  :  Digischool  
  15. 15. Les MOOCs     Source  :  Digischool  
  16. 16. Les MOOCs Source  :  Digischool  
  17. 17. Les MOOCs   Avantages  et  limites  des  MOOCs   Un  atout  NOTORIETE   FORMIDABLE  
  18. 18. Les MOOCs   Avantages  et  limites  des  MOOCs   Un  atout  NOTORIETE   FORMIDABLE   Un  nouveau  business  model  :   produits  d’appel    
  19. 19. Les MOOCs   Avantages  et  limites  des  MOOCs   Un  atout  NOTORIETE   FORMIDABLE   Un  nouveau  business  model  :   produits  d’appel     Une  diffusion  plus  démocra*que   du  savoir  
  20. 20. Les MOOCs   Avantages  et  limites  des  MOOCs   Un  atout  NOTORIETE   FORMIDABLE   Un  nouveau  business  model  :   produits  d’appel     Une  diffusion  plus  démocra*que   du  savoir   La  diffusion  de  la  no*on  de   blended  learning    
  21. 21. Les MOOCs   Avantages  et  limites  des  MOOCs   Un  atout  NOTORIETE   FORMIDABLE   Un  nouveau  business  model  :   produits  d’appel     Une  diffusion  plus  démocra*que   du  savoir   La  diffusion  de  la  no*on  de   blended  learning     Le  coût  
  22. 22. Les MOOCs   Avantages  et  limites  des  MOOCs   Un  atout  NOTORIETE   FORMIDABLE   Un  nouveau  business  model  :   produits  d’appel     Une  diffusion  plus  démocra*que   du  savoir   La  diffusion  de  la  no*on  de   blended  learning     Le  coût   Les  difficultés  liées  à  la   cer*fica*on  
  23. 23. Les MOOCs   Avantages  et  limites  des  MOOCs   Un  atout  NOTORIETE   FORMIDABLE   Un  nouveau  business  model  :   produits  d’appel     Une  diffusion  plus  démocra*que   du  savoir   La  diffusion  de  la  no*on  de   blended  learning     Le  coût   Les  difficultés  liées  à  la   cer*fica*on   L’accès  à  Internet,  frein  à  la   démocra*sa*on  du  savoir  
  24. 24. Les MOOCs   Avantages  et  limites  des  MOOCs   Un  atout  NOTORIETE   FORMIDABLE   Un  nouveau  business  model  :   produits  d’appel     Une  diffusion  plus  démocra*que   du  savoir   La  diffusion  de  la  no*on  de   blended  learning     Le  coût   Les  difficultés  liées  à  la   cer*fica*on   L’accès  à  Internet,  frein  à  la   démocra*sa*on  du  savoir   Le  besoin  d’interac*vité  
  25. 25. Les MOOCs §  Les  enjeux  de  l’intégra*on  d’un  MOOC  dans  un  programme  de  blended-­‐ learning  :     ü  Le  responsable  pédagogique  devient  un  veilleur  et  un  «  filtre  »  des  meilleurs   contenus  
  26. 26. Les MOOCs §  Les  enjeux  de  l’intégra*on  d’un  MOOC  dans  un  programme  de  blended-­‐ learning  :     ü  Le  responsable  pédagogique  devient  un  veilleur  et  un  «  filtre  »  des  meilleurs   contenus   ü  Analyse  de  la  donnée  est  le  cœur  de  l’écosystème  MOOC  :  offrir   gratuitement  du  savoir  pour  récupérer  de  la  donnée.      
  27. 27. Les MOOCs §  Les  enjeux  de  l’intégra*on  d’un  MOOC  dans  un  programme  de  blended-­‐ learning  :     ü  Le  responsable  pédagogique  devient  un  veilleur  et  un  «  filtre  »  des  meilleurs   contenus   ü  Analyse  de  la  donnée  est  le  cœur  de  l’écosystème  MOOC  :  offrir   gratuitement  du  savoir  pour  récupérer  de  la  donnée.     ü  Offrir  la  forma*on  pour  analyser  les  posi*ons  des  apprenants  sur  le  sujet  ou   analyser  les  modes  opératoires  pour  proposer  des  pédagogies   personnalisées  plus  efficaces.            Source  :  Affen    
  28. 28. Les COOCs §  Ils  cons*tuent  la  version  Corporate  des  MOOC   §  L’objec*f  :  permeere  aux  clients  ou  aux  fournisseurs  de  connaître  des   savoirs  portés  par  l’entreprise   §  Une  nouvelle  dimension  du  Corporate  Branding,  de  la  «  valorisa*on   sociale  »  de  l’entreprise   Source  :  Affen,  Stéphane  Diebold  
  29. 29. Les SPOCs §  «  Small  Private  Online  Classes  »     §  Sans  doute  l’alterna*ve  et  la  concurrente  la  plus  sérieuse  au  e-­‐learning  
  30. 30. Et le e-learning dans tout cela ? §  Nous  sommes  loin  de  la  chronique  d’une  mort  annoncée…     §  Le  marché  mondial  du  e-­‐learning  :       En  2011  :  35,6  milliards  de  dollars  été  dépensés  dans  des  solu*ons   personnalisées  de  e-­‐learning  dans  le  monde.     2014  :  l’ensemble  de  l’industrie  du  e-­‐learning  représente  55,2  milliards  de   dollars     2015  :  es*ma*on  à  100  milliards  de  dollars  
  31. 31. Et le e-learning dans tout cela ? Source  :  Aurion  learning  
  32. 32. Et le e-learning dans tout cela ? Source  :  Aurion  learning  
  33. 33. Et le e-learning dans tout cela ? Source  :  Educa:s  
  34. 34. Et le e-learning dans tout cela ? Source  :  Educa:s  
  35. 35. Quant au présentiel, il a la vie dure… §  Enjeu  majeur  :  maintenir  l’aeen*on  et  développer  l’aspect  ludique   §  Développement  des  «  gaming  technologies  »     §  Développement  de  l’interac*vité   §  Vers  de  très  grands  groupes  sur  des  temps  de  forma*on  plus  courts  ?   §  Vers  le  développement  de  l’accompagnement  individuel  en  renfort  du   présen*el  en  grand  groupe  ?    
  36. 36. Des évolutions conjoncturelles… qui deviennent de nouveaux changements structurels La  nouvelle  réforme  de  la  forma*on  professionnelle  (Loi  du  5  mars  2014)  est   porteuse  de  changements  profonds  qui  bouleversent  les  principes  fondateurs   de  1970-­‐71,  avec  trois  éléments  structurants  :         ü  le  passage  d’une  logique  de  dépense  contrôlée  à  une  logique   d’inves*ssement,     ü  le  Compte  Personnel  de  Forma*on  (CPF),  qui  remplace  le  DIF,     ü  et  un  entre*en  professionnel  totalement  rénové.    
  37. 37. 2"
  38. 38. Les nouvelles attentes des clients   ü  La  densifica*on  forte  du  temps  de  travail  rend  nécessaire  un   raccourcissement  du  temps  de  forma*on       ü  Une  adapta*on  très  forte  des  disposi*fs  de  forma*on   ü  Une  professionnalisa*on  obligatoire  :  hyper  contextualisa*on,  ou*ls  précis  et   immédiatement  mobilisables   ü  L’innova*on  comme  levier  de  différencia*on  incontournable  
  39. 39. Les nouvelles attentes des participants   ü  Chaque  minute  compte  et  renforce  les  aeentes  :     -­‐  d’adapta*on  fine  du  formateur  aux  préoccupa*ons  précises  de  son   mé*er,   -­‐  de  démonstra*on  d’efficacité  immédiate  des  ou*ls  présentés,   -­‐  de  supports  pra*ques  et  faciles  d’u*lisa*on  et  de  réu*lisa*on,   -­‐  des  supports  «  esthé*ques  ».     Avec  un  point  commun  :  la  modalité  pédagogique  doit     DONNER  ENVIE  D’APPRENDRE  !  
  40. 40. 3"
  41. 41. D’une logique de dépense contrôlée à une logique d’investissement     -­‐  Qui  seront  les  futurs  décideurs  de  ceee  logique  d’inves*ssement  ?         -­‐  Comment  les  convaincre  d’inves*r  dans  la  forma*on  ?        
  42. 42. D’une logique de dépense contrôlée à une logique d’investissement     Les  impacts  :       -­‐  Nécessité  de  développement  de  la  dimension  commerciale  des  OF   -­‐  Nécessité  de  mise  en  place  de  systèmes  de  suivi  de  la  qualité,  mais  surtout   du  ROE  et  du  ROI  des  forma*ons.        
  43. 43. Le modèle de Kirkpatrick Evalua*on  du  niveau   de  transfert   Evalua@on  des   résultats   Evalua@on  des   réac@ons  /  Sa@sfac@on     «  à  chaud  »   Evalua*on  des   appren*ssages   NIVEAU  3   NIVEAU  1   NIVEAU  2   NIVEAU  4   1   2   3   4  
  44. 44. SII ? ROE ? ROI ?
  45. 45. LA NOTION DE SII •  Le  SII  mesure  très  simplement  la  progression  des   compétences  d’un  individu  à  l’issue  d’un  disposi*f  de   forma*on.     SKILLS IMPROVEMENT INDICATOR
  46. 46. LA NOTION DE SII   •  Le  SII  se  calcule  donc  simplement  comme  l’écart  constaté   (progrès  ou  régression,  dans  de  très  rares  cas)  entre  le  niveau   déclaré  de  compétences  lors  du  premier  diagnos*c  déclara*f   Impakteo,  soit  7  jours  avant  la  forma*on,  et  le  niveau  déclaré   à  l’issue  du  parcours,  soit  2  mois  après  la  fin  de  la  forma*on   (diagnos*c  à  froid).     SKILLS IMPROVEMENT INDICATOR
  47. 47. LA NOTION DE SII SKILLS IMPROVEMENT INDICATOR SII  :  +  17%    Fixa@on  obj.   Niveau  déclaré     J-­‐7     Niveau  déclaré     J  
  48. 48. LA NOTION DE ROE RETURN ON EXPECTATIONS •  Le  ROE  mesure  l’aNeinte  ou  la  non  aNeinte  des  objec@fs   pédagogiques  à  l’issue  de  la  forma@on.  
  49. 49. LA NOTION DE ROE RETURN ON EXPECTATIONS   •  Mesurer  le  ROE  requiert  donc  de  fixer,  en  amont  de  la   forma@on,  le  niveau  de  compétences  aNendu  pour  les   par@cipants  à  l’issue  de  la  forma*on.     •  Le  ROE  mesure  toujours  un  ECART  (no*on  de  «  gap   analysis  »)  entre  le  niveau  de  compétences  aeendu,  et  le   niveau  réellement  aeeint  à  l’issue  de  la  forma*on.      
  50. 50. LA NOTION DE ROE EXEMPLE                              52  47  Ges@on  conflits   Niveau  déclaré     J-­‐7       J   64       J  +  2  mois   ROE  Total  :  +  14   Niveau  aeendu  :   50/100  
  51. 51. LA NOTION DE ROI   •  Le  ROI  mesure  l’impact  quan*ta*f  réel  de  la  forma*on  sur  les   indicateurs  de  performance  de  l’en*té/entreprise.     RETURN ON INVESTMENT
  52. 52. Le Compte Personnel de Formation (CPF) remplace le DIF     Les  enjeux  :       -­‐  Possibilité  de  mobiliser  son  CPF  sans  valida*on  de  l’employeur   -­‐  Possibilité  de  réaliser  des  forma*ons  au  *tre  de  son  CPF  en  dehors  de  son   temps  de  travail   -­‐  Vers  une  prise  en  charge  éminemment  individuelle  de  l’employabilité  des   individus…   A  condi*on  de  savoir  vers  quelle  forma*on  s’orienter…      
  53. 53. Le Compte Personnel de Formation (CPF) remplace le DIF     Les  impacts  :       -­‐  Nécessité  de  repenser  l’offre  de  forma*on  pour  permeere  aux  salariés  et   demandeurs  d’emplois  de  se  former  en  dehors  de  leur  temps  de  travail  :              Ouverture  des  forma*ons  les  samedi  ?  les  dimanche  ?     -­‐  Mise  en  place  de  plateformes  d’auto-­‐évalua*on  de  ses  compétences  et   d’orienta*on  vers  les  modalités  de  forma*on  per*nentes      
  54. 54. L’entretien professionnel est totalement rénové     Les  enjeux  :       -­‐  Quelle  ar*cula*on  entre  entre*en  professionnel  et  entre*en  annuel  ?     -­‐  Quelle  forma*on  des  DRH  et  RRH  sur  ces  nouvelles  modalités  de   forma*on  ?     -­‐  Quelle  montée  en  compétences  des  managers  pour  se  préparer  à  ces   entre*ens  annuels  ?      
  55. 55. Un peu de prospective…   Vers  un  monde  de  la  forma*on  à  deux  dimensions  :     Les  inves*ssements  volontaires   des  entreprises   Les  forma*ons  financées  et   cer*fiantes   ü  Sessions  courtes     ü  Parcours  longs  
  56. 56. Un peu de prospective…   Vers  un  monde  de  la  forma*on  à  deux  dimensions  :     Les  inves*ssements  volontaires   des  entreprises   Les  forma*ons  financées  et   cer*fiantes   ü  Hyper-­‐pragma*ques  :   experien*al  learning   ü  Hyper  professionnalisantes    
  57. 57. Un peu de prospective…   Vers  un  monde  de  la  forma*on  à  deux  dimensions  :     Les  inves*ssements  volontaires   des  entreprises   Les  forma*ons  financées  et   cer*fiantes     ü  Blended  learning  systéma*que     ü  Blended-­‐learning  systéma*que    
  58. 58. Un peu de prospective…   Vers  un  monde  de  la  forma*on  à  deux  dimensions  :     Les  inves*ssements  volontaires   des  entreprises   Les  forma*ons  financées  et   cer*fiantes   ü  Un  renfort  opéra*onnel  des   compétences  par   l’accompagnement  individuel  au   poste     ü  Des  formats  nouveaux  ?    
  59. 59. Un peu de prospective…   Vers  un  monde  de  la  forma*on  à  deux  dimensions  :     Les  inves*ssements  volontaires   des  entreprises   Les  forma*ons  financées  et   cer*fiantes   Dans  une  logique  de  suivi  qualité  et  de  suivi  du  ROE/ROI   des  forma*ons  
  60. 60. Ils avaient 50 ans d’avance… ü  M.  David  Kolb   Père  de  l’experien*al  Learning   ü  M.  Donald  Kirkpatrick   Père  du  modèle  le  plus  répandu   d’évalua*on  de  la  forma*on  
  61. 61. Il avait 20 ans d’avance… ü  Mr  Guy  Le  Boterf   Père  de  la  no*on  de  compétence   collec*ve  et  de  la    mobilisa*on   mul*modale  des  compétences  
  62. 62. Elle avait 3 ans d’avance… ü  Mrs  Liz  Wiseman   Managers  :  devenez  des   «  Mul*plicateurs  de  talents  »  
  63. 63. Et pour autant… §  Seulement  1/3  des  entreprises  avaient  entendu  parler  du  CPF  à  la  fin   novembre  (baromètre  Opcalia)   §  Seules  18  %  des  entreprises  déclarent  connaître  le  contenu  de  la  réforme  et   près  des  2/3  d’entre  elles  considèrent  qu’elle  n’aura  pas  d’impact  dans  leur   entreprise.  (baromètre  Opcalia)  
  64. 64. Merci de votre attention Caroline Maujonnet CBNM Partners Caroline.maujonnet@cbnmpartners.com www.cbnmpartners.com l 6, avenue Marceau – 75008 PARIS – SAS. SIRET 75287261400017

×