En matière                                     1      dapprovisionnement      êtes-vous responsable?      RENCONTRE ANNUEL...
2AGENDA1. De quoi s’agit-il?2. Lien entre le développement durable   et les achats responsables3. Tendances et facteurs in...
1. De quoi s’agit-il?
Approvisionnements responsables                                                      4  « Mode d’approvisionnement qui int...
EFFET DU DÉVELOPPEMENT DURABLE SUR LESAPPROVISIONNEMENTSQualité         Coûts totaux   Environnemental   Cycle de viePrix ...
Un volet économique…réinventé     Réinventer le calcul des coûts
Analyse du cycle de vie (environnementale)  1.   Il n’y a pas de solution       miracle applicable à tous les       produi...
Cycle de Vie d’un Jean                         Source: EcoProfil d’un jean, Ademe.fr
Cycle de vie d’un bic• A : Matières premières (90,45 %)• B : Production (5,62 %)• C : Distribution (3,66 %)• D : Fin de vi...
PRINCIPAUX CRITÈRES UTILISÉS
Est-ce une  mode?
Ce pourrait être une mode si...                                                12LES ENJEUX ENVIRONNEMENTAUX ÉTAIENT MIEUX...
Si...                                                            13LES ENJEUX LIÉS À L’ACCÈS À L’EAU POTABLE, DÉJÀCRITIQUE...
Grande marée est du Québec – 6       décembre 2010
Si…LES ENJEUX DÉMOGRAPHIQUES N’ÉTAIENT AUSSIALARMANTS                                  2011                               ...
16ALORS QUE LESMATÉRIAUX DONTNOUS AVONS BESOINPOUR PRODUIRE LESBIENS QUE NOUSCONSOMMONS SERARÉFIENT…
Si...                                                          17NOUS POUVIONS ACHETER DES PRODUITS DE GRANDECONSOMMATION,...
SiLA CQCAM N’AVAIT PAS TOTALEMENT RAISON LORSQU’ELLE AFFIRME QU’ILFAUT PROTÉGER PAR TOUS LES MOYENS QUI SONT À NOTRE PORTÉ...
2. Lien entre le développementdurable et les achats
COPYRIGHT SAULNIER CONSEILLes achats:un levier puissant pour réduire l’usage desressources naturelles
...un levier pour réduire les déchets                                   Source : Recyc-Québec, Bilan 2008 de la gestion de...
…un levier pour acheter la justicesociale
23              ET ÇA MARCHE!• La ville de San-  Francisco s’est  donnée des  règles d’achats  responsables• La certificat...
2. Tendances et incitatifs
Tout le monde en parle
Les marques développent des gammes de                          26 Les consommateurs, les détaillants et les distributeurs ...
27Marché européen        •   Baromètre achats durables        •   5ième cuvée en 2011        •   Base géographique : Europ...
28                                           28Objectifs pour les achats                            Achats                ...
29Déterminants: 3 axes dominants                              Focus très marqué                              sur les risqu...
Une mobilisation mondiale du secteur public
Au Canada• Récent et  documenté sur le  plan théorique• Conçu selon  l’approche de l’ACV• Orientations pour les  éco étiqu...
Québec: Loi et les règlementswww.publicationsduquebec.gouv.qc.ca                                                          ...
Les or ganisat ions                               québécoises Québec:                  ont -elles le souci de             ...
Pressions des parties prenantes: dans votresecteur, les groupes étudiants
Québec: un espace multipartite dédié                                                   Donneurs d’ordre                   ...
VISION 2011-2014Être reconnu comme la référence multipartite en matièred’approvisionnement responsable au Québec.OBJECTIFS...
Dans votre secteur, des engagementsmondiaux successifs         1990                 1991              1992                ...
Est-ce un moded’approvisionnement?
Veille stratégique – analyse de cycle de vie – consultation des PP                                                        ...
3. Outils utilisés et ressources à     la disposition de tous                                     
Initiatives pourdévelopperlachat publicauprès desentreprisescollectives
Économie sociale: exemples                                             COPYRIGHT SAULNIER CONSEIL                         ...
L’offre du secteur économie sociale                                      43
ACHAT LOCAL• Dossier dachat regroupé - Papier pour photocopieurs et imprimantes• Marge préférentielle intégrée afin de ten...
un aliment du producteur au consommateurAchat local: points de repère                               Approvisionnement loca...
Achat alimentaire local • Ville de Laval et la Coopérative Saveurs de Laval • 10 institutions, 9 semaines de livraison • F...
Gestion de la fin de vie
Guide des produits promotionnelsécoreponsables
Les certifications (produits)
Certifications, accréditations ou initiatives(fournisseur)Certifications                           Initiatives            ...
Le répertoire de produits du CSPQ
Des modèles de PAR: Réseau des CDEC
La PAR de RONA                 Par l’entremise de cette                 politique, RONA vise à                 s’assurer q...
Fournir aux acheteurs etCritères dans   requérants les                informations clefs leurles appels      permettant de...
Produits et services visés                                                                COPYRIGHT SAULNIER CONSEILAutom...
Critères dans les appels d’offre - les fichestechniques du gouvernement du Québec  • Bureau de coordination de    développ...
Critères dans les appels d’offre - lesfiches techniques de TPSGCTravaux publics et services gouvernementauxCanada• Impress...
Les fiches de l’Union Européenne(19)
Responsible Purchasing Network
LES OUTILS DE L’ECPAR: ecpar.org
Les fiches techniques de l’ECPAR                                   COPYRIGHT SAULNIER CONSEIL
Volet économiqueCOPYRIGHT SAULNIER CONSEIL
Outil en développement:Calculateur
Volet socialCOPYRIGHT SAULNIER CONSEIL
12 fiches – 4 nouvelles /an
Des orientations pour encadrer lesfournisseurs
Un programme complet de formation
Facteurs de succès       Se souvenir qu’il y a trois volets au                      Unir les forces,            développem...
69POUR ENSAVOIRPLUS…info@ecpar.org
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Rencontre annuelle 2012. L'approvisionnement responsable, une mode ou un mode d'approvisionnement?

1 208 vues

Publié le

Cet atelier a pour objectif de démontrer que la perspective du développement durable renforce l'importance stratégique des divisions acquisitions et ressources matérielles et convaincre les participants que le passage à l'action en matière d'achats responsables est possible et accessible pour tous. Il porte sur le lien entre le développement durable et les achats, les facteurs qui poussent les divisions acquisitions à intégrer le développement durable aux processus d'acquisition et les outils utilisés et ressources à la disposition de tous.

Publié dans : Formation
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 208
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
29
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Dans les pays de l’OCDE, la production de déchets est en augmentation depuis 1980.Portrait du Canada peu reluisant (dernier rang de 17 pays)
  • Rencontre annuelle 2012. L'approvisionnement responsable, une mode ou un mode d'approvisionnement?

    1. 1. En matière 1 dapprovisionnement êtes-vous responsable? RENCONTRE ANNUELLE SAR 2012 - RIMOUSKI LAPPROVISIONNEMENTRESPONSABLE, UNE MODE OU UNMODE DAPPROVISIONNEMENT? Par Anne-Marie Saulnier
    2. 2. 2AGENDA1. De quoi s’agit-il?2. Lien entre le développement durable et les achats responsables3. Tendances et facteurs incitatifs4. Outils utilisés et ressources à la disposition de tous
    3. 3. 1. De quoi s’agit-il?
    4. 4. Approvisionnements responsables 4 « Mode d’approvisionnement qui intègre des critères environnementaux et sociaux aux processus d’achat des biens et services, comme moyen de réduire l’impact sur l’environnement, d’augmenter les bénéfices sociaux et de renforcer la durabilité économique des organisations, tout au long du cycle de vie des produits »Autres termes souvent utilisés:•Achats ou acquisitions responsables•Achats durables•Achats socialement responsables•Acquisitions écoresponsables (souvent associé au volet environnemental seulement)•Achats éthiques (souvent associé au volet social seulement)
    5. 5. EFFET DU DÉVELOPPEMENT DURABLE SUR LESAPPROVISIONNEMENTSQualité Coûts totaux Environnemental Cycle de viePrix de propriété Social des produitsDisponibilité Économique et services Critères Critères Nouveaux Nouvelle actuels réinventés critères dimension
    6. 6. Un volet économique…réinventé Réinventer le calcul des coûts
    7. 7. Analyse du cycle de vie (environnementale) 1. Il n’y a pas de solution miracle applicable à tous les produits et services 2. L’ACV procure une vision globale qui permet de capturer TOUS les impacts (mêmes les impacts insoupçonnés) Styrofoam /Pop Corn? 3. Permet d’éviter de sélectionner de « fausses solutions» Pourquoi? environnementales, qui ne feraient que déplacer le Source: CIRAIG problème
    8. 8. Cycle de Vie d’un Jean Source: EcoProfil d’un jean, Ademe.fr
    9. 9. Cycle de vie d’un bic• A : Matières premières (90,45 %)• B : Production (5,62 %)• C : Distribution (3,66 %)• D : Fin de vie (0,27 %)
    10. 10. PRINCIPAUX CRITÈRES UTILISÉS
    11. 11. Est-ce une mode?
    12. 12. Ce pourrait être une mode si... 12LES ENJEUX ENVIRONNEMENTAUX ÉTAIENT MIEUX CONTRÔLÉSET SI LES COURBES D’ÉMISSION DE GES NE SUIVAIENT LES PLUS SCÉNARIOS LES PLUS PESSIMISTES
    13. 13. Si... 13LES ENJEUX LIÉS À L’ACCÈS À L’EAU POTABLE, DÉJÀCRITIQUES, N’ÉTAIENT PAS APPELÉS À DEVENIR PLUS CRITIQUESENCORE…
    14. 14. Grande marée est du Québec – 6 décembre 2010
    15. 15. Si…LES ENJEUX DÉMOGRAPHIQUES N’ÉTAIENT AUSSIALARMANTS 2011 7 milliards 9,5 1850 1 milliard 7 - 10 000 5 millions Démographie entre Démographie aujourd’hui et 2050 -10 000 ans à aujourd’hui
    16. 16. 16ALORS QUE LESMATÉRIAUX DONTNOUS AVONS BESOINPOUR PRODUIRE LESBIENS QUE NOUSCONSOMMONS SERARÉFIENT…
    17. 17. Si... 17NOUS POUVIONS ACHETER DES PRODUITS DE GRANDECONSOMMATION, COUTEUX PAR AILLEURS, EN TOUTE CONFIANCE…
    18. 18. SiLA CQCAM N’AVAIT PAS TOTALEMENT RAISON LORSQU’ELLE AFFIRME QU’ILFAUT PROTÉGER PAR TOUS LES MOYENS QUI SONT À NOTRE PORTÉE LESTRAVAILLEURS QUI SONT IMPLIQUÉS DANS LA PRODUCTION DES BIENS QUENOUS CONSOMMONS
    19. 19. 2. Lien entre le développementdurable et les achats
    20. 20. COPYRIGHT SAULNIER CONSEILLes achats:un levier puissant pour réduire l’usage desressources naturelles
    21. 21. ...un levier pour réduire les déchets Source : Recyc-Québec, Bilan 2008 de la gestion de matières résiduelles au QuébecRelation entre les ventes aux détails et la génération des matières résiduelles1998-2008
    22. 22. …un levier pour acheter la justicesociale
    23. 23. 23 ET ÇA MARCHE!• La ville de San- Francisco s’est donnée des règles d’achats responsables• La certification EPEAT est exigée pour tout le matériel informatique
    24. 24. 2. Tendances et incitatifs
    25. 25. Tout le monde en parle
    26. 26. Les marques développent des gammes de 26 Les consommateurs, les détaillants et les distributeurs le produits spécifiques t3. Les consommateurs sont méfiants qsocialementf iabilité de linfo demandent: des produits environnementaux et uant à la aacceptables Les produits verts sont privilégiés Les Québécois sont de plus en plus responsables Un véritable marché responsable est apparu Marché organisé des comportements responsables entre les hommes et les femmes sest réduit en Écart autour de fabricants/marques/distributeurs 2011 responsablesfemmes est deAchats de produits/services (2,5 points) de produits/ ICR des Achats de produits/ 63,5, contre 61,0 pour les hommes Achats Plus les Québécois avancent en âge, plus ils sont responsables services bons pour et plus est de 65,6 des garanties en LICR des 70 ans présentant services issus Insertion progressive lenvironnement des (ICR de 61,38) etcommerce équitable Les 18-29 ans (ICR de 57,79), les 30-39 anssociales termes de conditions du les 40-49 ans (ICR de 62,38) ont des indices sous la et de fabrication moyenne provinciale fabricants/marques/détaillants traditionnels des des firmes multinationales 86,6 % et Québécois pratiquent la consommation responsable, même de façon occasionnelle Ont 42,1 % 22,4 % 20,8 % O augmenté bjectif (45,5 en 2010) 85,8 % affirment recycler en papier, 84,6 % le plastique, 84,6 % en 2010) (24,7 le 2010) (23,8 le carton, et 81,4 % recyclent le verre. Les plus concernés: Bas St-Laurent, les Ont diminué 4,8 % 5,2 % 6% Rejoindre le nouveau 2010) propriétaires, les 70 ans eten 2010) (4,8 en segment socio et (4,7 plus. (5,2 en 2010) psychodémographique des consommateurs Stables 53,1 % 72,4 % 73, 2 % 62,2 % des répondants affirment privilégier lachat dun produit local, et responsables qui est enen 2010) progression lachat en 2010) commerçant de leur quartier. Les plus (49,7 pleine 58,8% favorisent (70,6 chez un (71 en 2010) concernés: les consommateurs âgés de 70 ans et plus. Augmentation croissante du nombre de produits responsables sur le marché des Québécois privilégient lachat de produits réutilisables, et 59,5 64,5 % % ont opté pour des produits vendus dans des contenants ou des emballages + 40 à 176% par an réutilisables, ou recyclables. Les plus concernés: les femmes, et les (TerraChoice E nvironmental Marketing) consommateurs âgés de 70 ans et plus.
    27. 27. 27Marché européen • Baromètre achats durables • 5ième cuvée en 2011 • Base géographique : Europe de l’Ouest 80 dirigeants Achats interrogés par questionnaire Internet
    28. 28. 28 28Objectifs pour les achats Achats Responsables
    29. 29. 29Déterminants: 3 axes dominants Focus très marqué sur les risques Prise en compte de nouvelles attentes clients Vision RSE
    30. 30. Une mobilisation mondiale du secteur public
    31. 31. Au Canada• Récent et documenté sur le plan théorique• Conçu selon l’approche de l’ACV• Orientations pour les éco étiquettes• Strictement environnemental• Programme de formation en ligne
    32. 32. Québec: Loi et les règlementswww.publicationsduquebec.gouv.qc.ca 32 + Loi sur le développement durable L.R.Q., c. D-8.1.1 Dernière modification: 19 avril 2006 No: 978-2-551-23081-5
    33. 33. Les or ganisat ions québécoises Québec: ont -elles le souci de l’appr ovisionnement pression r esponsable ? des parties prenantes r appor t de r echer che juin 2008Etude CISO-CQCAM - 2011
    34. 34. Pressions des parties prenantes: dans votresecteur, les groupes étudiants
    35. 35. Québec: un espace multipartite dédié Donneurs d’ordre Entreprises publiques Entreprises privées • Hydro-Québec Organismes publics (distributeur, transporteur et producteur délectricité) • Alcoa (aluminium) • Centre de services partagés du • Loto-Québec (jeux de hasard) • Bell (télécommunications) Québec (CSPQ) • La Société des alcools du Québec • Cirque du Soleil (divertissement) • Ville de Montréal (SAQ) • Gaz Métro (distribution de gaz • La Société de transport de naturel) Montréal (STM) • Mouvement Desjardins (services Universités • Travaux publics et services financiers) • Conférence des recteurs et des gouvernementaux canada • RONA principaux d’université (CREPUQ) (TPSGC) Parties prenantes Experts Société civile Organismes (Centre de recherche et cabinets- conseil) gouvernementaux • Coalition québécoise contre les • CIRAIG ateliers de misère • Recyc-Québec • QUANTIS • Chantier d’économie sociale • Bureau de coordination du • Saulnier Conseil • ÉQUITERRE développement durable (BCDD) • Ellipsos • NOVAE • Institut de développement de • Réseau québécois des produits entreprises adaptées
    36. 36. VISION 2011-2014Être reconnu comme la référence multipartite en matièred’approvisionnement responsable au Québec.OBJECTIFS1. Mobiliser les donneurs d’ordre et autres acteurs de la chaîne d’approvisionnement autour des grands principes, pratiques et actions d’approvisionnement responsable2. Développer les compétences3. Favoriser la recherche et l’expérimentation en vue d’innover4. Mesurer et faire connaitre les progrès réalisés en matière d’approvisionnement responsable
    37. 37. Dans votre secteur, des engagementsmondiaux successifs 1990 1991 1992 1993 2002 Déclaration de Halifax Swansea Talloires AG des Nations Unies proclame Le premier engagement 2005-2014 des administrateurs Le chapitre 36 de la d universités Décennie de l’éducation envers Déclaration de pour le DD 10 actions clés Rio promeut le rôle Déclaration d’orientation et de de Kyoto réorientation de sur le DD l’éducation pour le adoptée par AIU DD Les universités doivent « revoir leur propre fonctionnement afin de refléter les meilleures pratiques à l gard du développement durable » 37
    38. 38. Est-ce un moded’approvisionnement?
    39. 39. Veille stratégique – analyse de cycle de vie – consultation des PP Approvisionnement responsable Information des consommateurs – reddition de compte Mise en place de structures de gouvernance Renforcement des capacité internes Modification Approche Approche Approches des règles produits fournisseurs spécifiques d’achat Clause Contrôle de la contractuelle consommation Qualification Gestion de la fin Achat local Marges de vie préférentielles Code de Économie Critères dans les conduite sociale Couts totaux appels d’offre de propriété Évaluations et Exigences de PME 39 vérifications in certifications situ Boycott Certifications
    40. 40. 3. Outils utilisés et ressources à la disposition de tous 
    41. 41. Initiatives pourdévelopperlachat publicauprès desentreprisescollectives
    42. 42. Économie sociale: exemples COPYRIGHT SAULNIER CONSEIL FORMETAL Le Boulot vers…
    43. 43. L’offre du secteur économie sociale 43
    44. 44. ACHAT LOCAL• Dossier dachat regroupé - Papier pour photocopieurs et imprimantes• Marge préférentielle intégrée afin de tenir compte du lieu de fabrication• Initiative de la direction générale des acquisitions, Centre de services partagés du Québec « LIEU DE FABRICATION Une marge préférentielle de 2,5 % sera accordée pour un produit soumis pour lequel le lieu defabrication se situe à l’intérieur d’un rayon de 350 km de la ville de Québec ou de la ville de Montréal »
    45. 45. un aliment du producteur au consommateurAchat local: points de repère Approvisionnement local: bénéfices Réduction des distances de transport – Attention: il faut relativiser car les modes de transports sont souvent plus impactant que les distances… 26 114g CO2 / t-km 18g CO2 / t-km 5-11g CO2 / t-km 6200- 600 km 3800 km 13600 km Meilleurs conditions de production (env.,
    46. 46. Achat alimentaire local • Ville de Laval et la Coopérative Saveurs de Laval • 10 institutions, 9 semaines de livraison • Formations et accompagnement
    47. 47. Gestion de la fin de vie
    48. 48. Guide des produits promotionnelsécoreponsables
    49. 49. Les certifications (produits)
    50. 50. Certifications, accréditations ou initiatives(fournisseur)Certifications Initiatives multipartites ou sectorielles Social Accountability Fair Labor International (SAI) Association (FLA) Global e- Fair trade Sustainability Initiative (GeSI)OHSAS 18001 Occupational Health Business and and Safety Institutional Management Furniture Systems (OHSAS Manufacturers 18001) AssociationISO 14000 Gestion (BIFMA) environnementale
    51. 51. Le répertoire de produits du CSPQ
    52. 52. Des modèles de PAR: Réseau des CDEC
    53. 53. La PAR de RONA Par l’entremise de cette politique, RONA vise à s’assurer que les produits achetés par l’entreprise :  aient le moins d’impact possible sur l’environnement  soient le fruit du labeur de travailleurs dont les droits ont été respectés  contribuent au développement socio-économique local et régional canadien.
    54. 54. Fournir aux acheteurs etCritères dans requérants les informations clefs leurles appels permettant de procéder àd’offre - les l’acquisition responsable de produits. Les critèresfiches d’acquisition qui y sonttechniques présentés font état des enjeux environnementaux, sociau x et économiques.
    55. 55. Produits et services visés COPYRIGHT SAULNIER CONSEILAutomobiles Meubles/mobiliersCamions Maintenance de la flotte de véhiculesBoissons OrdinateursCartouches d’encre Papier d’impressionCellulaire et PDA Papier toilette Produits alimentairesÉclairages Produits promotionnelsÉlectronique de bureau (hors Produits d’entretien ménager ordinateur et cellulaire) PeintureÉlectricité Service de location d’automobilesÉnergie (hors électricité) Service de restaurationEntretiens d’espaces verts Service d’événementÉquipement vidéo TransportFournitures de bureau TraiteursHébergement
    56. 56. Critères dans les appels d’offre - les fichestechniques du gouvernement du Québec • Bureau de coordination de développement durable (Québec) – publié par l’Association des gestionnaires de parc immobilier (AGPI)
    57. 57. Critères dans les appels d’offre - lesfiches techniques de TPSGCTravaux publics et services gouvernementauxCanada• Impression et de publication• Véhicules utilisés pour le transport du personnel ou dans le cadre de la prestation de services• Gestion dévénements (réunions, ateliers et conférences)• Nettoyage• TI et soutien téléphonique• Gestion des immeubles et des installations• Laboratoire• Aide professionnels et temporaires
    58. 58. Les fiches de l’Union Européenne(19)
    59. 59. Responsible Purchasing Network
    60. 60. LES OUTILS DE L’ECPAR: ecpar.org
    61. 61. Les fiches techniques de l’ECPAR COPYRIGHT SAULNIER CONSEIL
    62. 62. Volet économiqueCOPYRIGHT SAULNIER CONSEIL
    63. 63. Outil en développement:Calculateur
    64. 64. Volet socialCOPYRIGHT SAULNIER CONSEIL
    65. 65. 12 fiches – 4 nouvelles /an
    66. 66. Des orientations pour encadrer lesfournisseurs
    67. 67. Un programme complet de formation
    68. 68. Facteurs de succès Se souvenir qu’il y a trois volets au Unir les forces, développement durable partager les coûts et les efforts requisGarder en tête la devise Ne pas avancer à Ne pas réinventer « si je ne le fais, qui le la roue l’aveugle – des pistes et fera? » outils existent déjà Sensibiliser vos clients internes…sans oublier les gestionnaires Mettre en place des actions à gains rapides 68
    69. 69. 69POUR ENSAVOIRPLUS…info@ecpar.org

    ×