Les objets connectés, au
AGENDA
centre de l’écosystème
santé ?
Thema	
  –	
  L’Atelier	
  
Jeudi	
  5	
  décembre	
  2013	...
INTERACTION	
  HEALTHCARE	
  

/	
   AGENCE	
  DIGITALE	
  SANTÉ	
  
INTERACTION	
  HEALTHCARE	
  

/	
   AGENCE	
  DIGITALE	
  SANTÉ	
  

CONSEIL	
  STRATEGIQUE	
  

COMMUNICATION	
  
DIGITA...
INTERACTION	
  HEALTHCARE	
  

/	
   SOCIÉTÉ	
  SPÉCIALISEE	
  DANS	
  LA	
  E-­‐SANTE	
  ET	
  LE	
  SERIOUS	
  GAME	
  S...
INTERACTION	
  HEALTHCARE	
  

/	
   ILS	
  NOUS	
  FONT	
  CONFIANCE	
  

Les objets connectés dans
le domaine de la sant...
Les	
  objets	
  connectés,	
  quan<fied	
  self	
  …	
  
centrés,	
  avant	
  tout,	
  sur	
  le	
  paIent	
  
Bien	
  que...
Une	
  explosion	
  des	
  maladies	
  chroniques	
  et	
  
un	
  vieillissement	
  de	
  la	
  popula<on	
  
v  Un	
  mo...
A	
  la	
  fron<ère	
  entre	
  “bien-­‐être”	
  et	
  “santé”	
  ?	
  	
  

Des	
   bracelets,	
   des	
   bijoux,	
   de...
Un	
  coach	
  virtuel	
  de	
  votre	
  santé	
  …	
  le	
  
service	
  “connecté”	
  à	
  la	
  préven<on	
  
A	
  la	
  fron<ère	
  entre	
  “bien-­‐être”	
  et	
  “santé”	
  ?	
  	
  
Faites	
  entrer	
  la	
  cuisine	
  et	
  la	...
Les	
  objets	
  connectés	
  pour	
  la	
  collecte	
  de	
  
données	
  médicales	
  

Des	
  appareils	
  spécialisés	
...
L’accompagnement	
  thérapeu<que	
  
Les	
  objets	
  connectés	
  peuvent	
  également	
  	
  
accompagner	
  les	
  pa<e...
Les	
  piluliers	
  intelligents	
  au	
  service	
  de	
  
l’observance	
  
iMedipac	
  de	
  MEDissimo	
  

Cet	
  ou<l	...
La	
  réalité	
  augmentée	
  pour	
  les	
  pathologies	
  
cogni<ves	
  	
  
Les	
  objets	
  connectés	
  s’invitent	
  dans	
  la	
  salle	
  
d’opéra<on	
  …	
  et	
  dans	
  la	
  télémédecine	
 ...
La	
  ques<on	
  de	
  la	
  ges<on	
  des	
  données	
  	
  
de	
  santé	
  
La	
   bio-­‐impédance	
   (ou	
   l’impédan...
Le	
  partage	
  des	
  données	
  entre	
  pa<ents	
  et	
  
professionnels	
  de	
  santé	
  

Système	
  Tac<o	
  RPM	
...
La	
  probléma<que	
  du	
  modèle	
  économique	
  
De	
  plus	
  en	
  plus	
  adopté	
  par	
  les	
  pa<ents,	
  les	
...
LIVRE	
  BLANC	
  RENAISSANCE	
  NUMERIQUE	
  
AGENDA

0

CONTACTS	
  	
  

Lucie	
  Tesquier	
  :	
  06	
  74	
  49	
  72	
  18	
  
.com	
  

lucie.tesquier@interac<on-...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Les objets connectés au coeur de l'ecosystème santé

3 703 vues

Publié le

Bien que ces nouveaux supports intègrent une dimension technologique évidente, il faut replacer l’intérêt de ces objets connectés pour le patient (bien-être, accompagnement
thérapeutique, observance du traitement, rééducation ) et son environnement : famille, professionnels de santé, aidants …

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
3 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 703
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
978
Actions
Partages
0
Téléchargements
112
Commentaires
0
J’aime
3
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les objets connectés au coeur de l'ecosystème santé

  1. 1. Les objets connectés, au AGENDA centre de l’écosystème santé ? Thema  –  L’Atelier   Jeudi  5  décembre  2013   0
  2. 2. INTERACTION  HEALTHCARE   /   AGENCE  DIGITALE  SANTÉ  
  3. 3. INTERACTION  HEALTHCARE   /   AGENCE  DIGITALE  SANTÉ   CONSEIL  STRATEGIQUE   COMMUNICATION   DIGITALE   SOLUTIONS  MOBILES   SERIOUS  GAME  &   SIMULATION  VIRTUELLE  
  4. 4. INTERACTION  HEALTHCARE   /   SOCIÉTÉ  SPÉCIALISEE  DANS  LA  E-­‐SANTE  ET  LE  SERIOUS  GAME  SANTE   BPI  France  Excellence   Interac<on  Healthcare  est  iden<fiée  comme  l’une  des  2000   entreprises  françaises  les  plus  innovantes  par  le  réseau  BPI   France  Excellence   Projets  innovants  avec  les  laboratoires  de   recherche  CNRS  et  INRIA     sur  la  simula<on  médicale  numérique   Membre  du  Pôle  de  compéIIvité  Cap  Digital     Filière  des  contenus  et  services  numériques    
  5. 5. INTERACTION  HEALTHCARE   /   ILS  NOUS  FONT  CONFIANCE   Les objets connectés dans le domaine de la santé
  6. 6. Les  objets  connectés,  quan<fied  self  …   centrés,  avant  tout,  sur  le  paIent   Bien  que  ces  nouveaux  supports  intègrent   une  dimension  technologique  évidente,  il   faut  replacer  l’intérêt  de  ces  objets  connectés   pour  le  paIent  (bien-­‐être,  accompagnement   thérapeu<que,  observance  du  traitement,     rééduca<on  )  et  son  environnement  :    famille,   professionnels  de  santé,  aidants    …    
  7. 7. Une  explosion  des  maladies  chroniques  et   un  vieillissement  de  la  popula<on   v  Un  mode  de  vie  induisant  des  maladies  cardiovasculaires,  l’obésité  ou  encore   le  diabète.     v  Un  enjeu  sociétal  pour  les  entreprises  :  plus  de  15  millions  de  personnes  en   France  souffrant  d'une  maladie  chronique,  travaillent  ou  veulent  travailler.   v  Un  vieillissement  de  la  popula<on  avec  une  nécessité  d’accompagnement  sur   le  manque  d’autonomie     v  Un   problème   important   d’observance   des   traitements     (Par   exemple,   50%   des  diabé<ques  oublient  de  prendre  leur  médicament  une  fois  par  semaine)      
  8. 8. A  la  fron<ère  entre  “bien-­‐être”  et  “santé”  ?     Des   bracelets,   des   bijoux,   des   balances   ou   des   montres   connectées   capables  de  renseigner  sur  l'état  de  santé  de  leur  propriétaire  
  9. 9. Un  coach  virtuel  de  votre  santé  …  le   service  “connecté”  à  la  préven<on  
  10. 10. A  la  fron<ère  entre  “bien-­‐être”  et  “santé”  ?     Faites  entrer  la  cuisine  et  la  nutri<on  dans   l’ère  du  numérique  :  OPEN  FOOD  SYSTEM,   porté  par  le  Groupe  SEB  vise  au   développement  de  solu<ons  avancées  de   cuisine  numérique  pour  le  grand  public.     Des  applica<ons  pour  des  pa<ents   diabé<ques  sont  également  intégrées  à  ce   projet  de  recherche  collabora<f  
  11. 11. Les  objets  connectés  pour  la  collecte  de   données  médicales   Des  appareils  spécialisés  peuvent  surveiller  toutes   sortes  de  données,  telles  que  la  température   corporelle,  la  glycémie,  la  pression  artérielle  ainsi  que   les  mouvements  des  muscles  ou  les  bahements  du   coeur.   Un  capteur  flexible   capable  de  réaliser  un   bilan  médical  
  12. 12. L’accompagnement  thérapeu<que   Les  objets  connectés  peuvent  également     accompagner  les  pa<ents  dans  leur  parcours     de  soins  (Exemple,  post-­‐interven<on   chirguricale  pour  un  pa<ent  obèse  opéré   bariatrique  …)  et  influencer  éventuellement     leur  comportement.  On  peut  parler  ainsi  de       «  modified  self  »     La  «  fourchehe  connectée  »   de  Slow  Control    
  13. 13. Les  piluliers  intelligents  au  service  de   l’observance   iMedipac  de  MEDissimo   Cet  ou<l  des<né  en  par<culier  aux  personnes   âgées  et/ou  malades  chroniques  a  pour   objec<f  de  favoriser  une  bonne  observance   aux  traitements,  véritable  enjeu  médical  et   économique.  L’implica<on  des  pharmaciens   Le  pilulier  SIVAN  de   MedSecure   est  essen<elle  pour  la  diffusion  de  ces  objets.      
  14. 14. La  réalité  augmentée  pour  les  pathologies   cogni<ves    
  15. 15. Les  objets  connectés  s’invitent  dans  la  salle   d’opéra<on  …  et  dans  la  télémédecine   Médecin  espagnol,  Pedro  Guillén  est   devenu  le  premier  chirurgien  au  monde  à   réaliser  une  opéra<on  en  u<lisant  les   lunehes  de  réalité  augmentée  de  Google.   Photo:  Europa  Press  
  16. 16. La  ques<on  de  la  ges<on  des  données     de  santé   La   bio-­‐impédance   (ou   l’impédancemétrie)   permet   de   collecter   jusqu’à   80   paramètres   physiologiques.   La  mul<plica<on  des  collectes  de  données  pose   une   ques<on   réelle   de   la   ges<on   sécurisée   de   ses  propres  données  de  santé  dans  sa  vie  privée   et  professionnelle.       Le   phénomène   du   «   big   data   »   doit   mehre   en   évidente   l’analyse   macro   que   certains   acteurs   de  santé  peuvent  obtenir.              
  17. 17. Le  partage  des  données  entre  pa<ents  et   professionnels  de  santé   Système  Tac<o  RPM  
  18. 18. La  probléma<que  du  modèle  économique   De  plus  en  plus  adopté  par  les  pa<ents,  les   objets  connectés  doivent  cependant   s’intégrer  au  mieux  dans  le  financement  des   dépenses  de  santé.  Si  l’intérêt  médical  et   scien<fique  est  prouvé,  qu’en  est-­‐il  des   financeurs  :  Sécurité  sociale,  mutuelles,   La  dépense  annuelle  moyenne  d’une   personne  souffrant  d’au  moins  une   maladie  chronique  est  de  5  076€  contre   859€  pour  une  personne  «normale».   assurances,  entreprises  ?     Le  débat  reste  ouvert  …  et  en<er    
  19. 19. LIVRE  BLANC  RENAISSANCE  NUMERIQUE  
  20. 20. AGENDA 0 CONTACTS     Lucie  Tesquier  :  06  74  49  72  18   .com   lucie.tesquier@interac<on-­‐healthcare.com   Jérôme  Leleu:     Jerome.leleu@interac<on-­‐healthcare.com     @digitalsante  

×