Hispanie Romaine

1 582 vues

Publié le

Material didáctico para centros bilingües Español - Francés. Ciencias Sociales, Primero de la ESO. Historia.

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 582
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
18
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Hispanie Romaine

  1. 1. L’Hispanie Pré-romaineInternenes PiensoyJuego
  2. 2. Colonisations Phéniciens P É 800 – 750 av.JC. N I Gades N S U Emporion Grecs L VIe s. av.JC. E Rodhe I B É Cartago Nova R Carthagineois I Q Ibossim U Ve s. –IIIe s. av.JC. EInternenes PiensoyJuego
  3. 3. L’Hispanie Romaine 2ª Guerre Punique Est et Sud P É N 218 – 197 av.JC. I N S U Viriato L E Centre et Numancia I Ouest 155 – 133 av.JC. B É R I Guerres Cantabriques Q U Nord 29 – 19 av.JC. EInternenes PiensoyJuego
  4. 4. Romanisation de l’Hispanie • Les peuples indigènes de l’Hispanie assument la culture romaine. • La culture romaine s’étend grâce à la diffusion de sa langue, le latin, qui se parlait dans tout l’Empire, langue de laquelle dérive le castillan et d’autres langues de plusieurs communautés • Le droit romain, est la base du système légal d´Occident. • En philosophie elle a un grand penseur: Sénèque. • La religion polythéiste romaine et, au Ier siècle. le christianisme se propagent à travers l’Empire, et arrivent en Hispanie. • L’Hispanie fut une des provinces de l’Empire plus romanissées. (Trajan, Adrien et Théodose, sont nés dans la péninsule).Internenes PiensoyJuego
  5. 5. Romanisation: facteurs a) La vie urbaine, les voies de communication et de commerce Rome tire bénéfice des villes existentes dans la Péninsule, en transformant ses organes de gouvernement et les fait dépendants de Rome. Le développement d’un ample système de chaussées favorise l’échange commercial et l’arrivée de colons, armées et commerçants. b) Le rôle de l’armée: Les soldats apportent la langue, les croyances et les coûtumes de Rome et ils les propagent dans tout l’Empire. Les camps romains attirent des femmes, des mercaders, des artisans… ceux-ci finissent par se transformer en villes (León, Mérida, Zaragoza…) c) La concession de la citoyenneté romaine: Ceci signifiait avoir de nombreux privilèges et un grand honneur; normalement elle était obtenue par ceux qui colaboraient avec Rome et avaient un fort degré d’intégration dans le monde romain.Internenes PiensoyJuego
  6. 6. Oevres publiques Les romains ont été de grands ingénieurs et constructeurs d’oeuvres publiques:  Aqueducs comme celui de Segovia.  Murailles comme celles de Lugo.  Ponts comme celui de Alcántara.  Arcs commémoratifs comme celui de Bará à Tarragona.  Temples comme celui de Diana à Mérida.  Amphithéâtres ex.: Itálica (Sevilla).  Théâtres comme celui de Mérida.  Villes unies par un système de chausséesInternenes PiensoyJuego
  7. 7. Le Christianisme: origine • L’empire romain pratiquait le polythéisme. •Le message chrétien apparaît avec les prédications de Jésus de Nazaret qui propose le culte à un Dieu unique et qui promet le salut et la vie éternelle. •Jésus commence à prédiquer durant le règne de Tibère en 29 ap.JC. et meurt en étant gouverneur de Judée, Ponce Pilate. • La doctrine de Jésus a une forte pénétration parmi les classes les plus humbles de l’empire: esclaves, artisans et commerçants; elles voyaient dans celle-ci un symbole de l’oppression et de la souffrance qu’eux–mêmes expérimentaient. • Avec le temps elle arrive aux plus hautes hiérarchies de l’empire, jusqu’au point que pendant des siècles l’église a servi d’appui à de nombreux règnes et empires de la civilisation occidentale et viceversa.Internenes PiensoyJuego
  8. 8. Le Christianisme: expansion •Le message de salut de Jésus met trois ans à s’étendre sur tout l´empire. Le christianisme se convertit en une religion officielle. •Constantin (313) initie une politique de tolérance religieuse qui met fin à trois siècles de persécutions. Ces dispositions sont rassemblées dans l’Édict de Milan. •Vers la moitié du IIIe s. l’Empire Romain commence à se fender. Il se produit une crise économique et sociale, crise politique et crise des idées religieuses. •La crise des formes de vie et de l´organisation politique est appelée: la chute de l’Empire Romain.Internenes PiensoyJuego
  9. 9. La fin de Rome: Las invasions barbares • Un climat d’insécurité se crée dû au pouvoir impérial débilité et à l’indiscipline de l’armée. Dans les frontières l’insécurité surgira à cause de la pression des peuples barbares. •Après une longue migration intégrée dans le processus des invasions germaniques et la chute de l’Empire Romain d’Occident, les visigodes établissent leur royaume dans la Péninsule pendant le VIe s., en situant leur capitale à Toledo. •Ces peuples avaient des coutûmes très primitives et gouvernaient à travers des lois non écrites. Pourtant ils assimilèrent le latin, l’usage de la monnaie impériale et le christianisme.Internenes PiensoyJuego
  10. 10. L’Hispanie Romaine Pour savoir plus… Celtes et Ibères (vidéo) L’Hispanie Romaine (vidéo) Trajan, empereur de Rome (vidéo) Adrien, empereur du peuple (vidéo) Les voies romaines (vidéo)Internenes PiensoyJuego
  11. 11. L’Hispanie Romaine Orientation vocationnelle et professionnelle (pour un curriculum intégré) • Droit: Le droite romaine • Histoire: Emérita Augusta (Mérida) • Tourisme: Les fêtes des guerres cantabres • Infographie: Itálica: ville romaineInternenes PiensoyJuego

×