Formation Etudes de Marché        info@IntoTheMinds.com                  ©2010        www.IntoTheMinds.com    Reproduction...
Cas concret 1         Ford Edsel le plus grand échec marketing de  tous les temps lancé en septembre 1957 arrêté le 19 ...
Cas concret 1            Ford EdselLes raisons de l’échec finition douteuse mauvaise cible, mauvais prix mauvais timing...
Cas concret 2      Coca Cola Black cola enrichi en caféine promesse = "stimuler le mental« Cible = jeunes actifs
Cas concret 2      Coca Cola BlackLes raisons de l’échec Aspects gustatifs négligés Boisson trop amère (moins de  sucre)
Cas concret 3 Danone et le marché du soja En 1989, Triballat ouvre le marché  français des desserts frais 100 % soja. Qu...
Cas concret 3 Danone et le marché du sojaLes raisons de l’échec Un faux mee too Les allergiques napprécieront pas. Dano...
Cas concret 4        K de Kronenbourg Les femmes ne boivent pas assez de  bière. Ce constat a poussé  Kronenbourg à leur ...
Cas concret 4         K de KronenbourgLes raisons de l’échec un mauvais positionnement   • Malgré lénorme campagne de pub...
Cas concret 4        K de KronenbourgLes raisons de l’échec Un mauvais choix de circuit de   distribution   • K de Kronen...
Cas concret 5             Bic diversification audacieuse petits flacons de parfum à prix  modique Échec retentissant et...
Cas concret 5             BicLes raisons de l’échec Choix du réseau de distribution  Le parfum avait été lancé dans les  ...
Les raisons principales deséchecs (Clancy & Shulman)1. stratégie de positionnement est   faible (30%)2. le produit n’est p...
Les raisons principales des     échecs lors des lancements1.   Le positionnement inadapté2.   Linsuffisance de moyens3.   ...
Les raisons principales des  échecs lors des lancements6. Le mee too (Kinder Pingoui et Prince    Cœur)7. Le faux mee too ...
Objectifs principaux    de la formation1. Vous donner les outils pour   analyser de manière critique les   cas de vos clie...
Comment atteindre les     objectifs ?1. Faire comprendre l’utilité des   études pour l’entreprise et   introduire la démar...
Comment atteindre les     objectifs ?3. Approfondir quelques étapes   fondamentales de la réalisation   d’une étude par de...
A vous de travailler      Business case 1« Pom potes » : pourquoi ce produitconnaît-il le succès ?
A vous de travailler        Business case 1 Le produit (le contenu) est le  même mais nait d’une  segmentation par utilis...
A vous de travailler      Business case 2« Bonne Maman » : pourquoi lesproduit connaissent-ils le succès ?
A vous de travailler      Business case 2 Nostalgie    Packaging et codes couleurs    Goût    Positionnement (souvenir...
A vous de travailler      Business case 3« Citroën DS3 » : pourquoi le produitconnait-il le succès ?
A vous de travailler      Business case 3 Nostalgie Opportunité de co-création (via  personnalisation)
A vous de travailler      Business case 4« Guapa » : pourquoi le produitconnait-il le succès ?
A vous de travailler      Business case 4 Plaisir Evasion….. Et la santé dans tout ça ?
A vous de travailler      Business case 5« Bongo » : pourquoi le produitconnait-il le succès ?
A vous de travailler      Business case 5 Déplacer la notion de risque  engendrée par un cadeau (transféré  de l’offrant ...
A vous de travailler      Business case 6« Ryanair » : pourquoi la compagnieconnait-elle le succès ?
A vous de travailler         Business case 6Succès basé sur Les prix Les défauts des concurrents   • Retard d’avions   •...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Etudes de marché : de BIC à Ford en passant par Krnonebourg, chroniques de quelques ratages et succès marketing

2 472 vues

Publié le

Retrouvez chaque semaine des conseils pour votre étude de marché sur notre blog :
http://www.intotheminds.com/blog

Cette formation, donnée par IntoTheMinds, aborde des exemples concrets de ratages et de succès marketing.

Les études scientifiques montrent que jusqu’à 60% des échecs pourraient être évités avec une étude de marché. Pourtant, les bonnes études de marché restent l’exception et les porteurs de projets confondent encore trop souvent questionnaire en ligne et étude de marché. Dans cette présentation Pierre-Nicolas Schwab, fondateur du cabinet IntoTheMinds spécialisé en études de marché et basé à Bruxelles, vous livre ses petits et grands secrets.

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 472
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Etudes de marché : de BIC à Ford en passant par Krnonebourg, chroniques de quelques ratages et succès marketing

  1. 1. Formation Etudes de Marché info@IntoTheMinds.com ©2010 www.IntoTheMinds.com Reproduction interdite
  2. 2. Cas concret 1 Ford Edsel le plus grand échec marketing de tous les temps lancé en septembre 1957 arrêté le 19 novembre 1959
  3. 3. Cas concret 1 Ford EdselLes raisons de l’échec finition douteuse mauvaise cible, mauvais prix mauvais timing (début de la récession à la fin de 1957), lancement de la Volkswagen Coccinelle, mais aussi mauvais nom de produit La recherche montrera qu’Edsel est un nom de produit associé à un tracteur plutôt qu’à une voiture dans l’esprit des consommateurs.
  4. 4. Cas concret 2 Coca Cola Black cola enrichi en caféine promesse = "stimuler le mental« Cible = jeunes actifs
  5. 5. Cas concret 2 Coca Cola BlackLes raisons de l’échec Aspects gustatifs négligés Boisson trop amère (moins de sucre)
  6. 6. Cas concret 3 Danone et le marché du soja En 1989, Triballat ouvre le marché français des desserts frais 100 % soja. Quelque temps après, Danone réagit avec Sévéa, un produit à base de soja mais également, métier oblige, de lait.
  7. 7. Cas concret 3 Danone et le marché du sojaLes raisons de l’échec Un faux mee too Les allergiques napprécieront pas. Danone a relancé Sévéa lannée d’après , avec cette fois-ci une composition 100 % soja. Entre temps, Triballat a conforté ses positions.
  8. 8. Cas concret 4 K de Kronenbourg Les femmes ne boivent pas assez de bière. Ce constat a poussé Kronenbourg à leur proposer K, une bière légère qui leur était spécifiquement destinée. Enorme campagne de Publicité
  9. 9. Cas concret 4 K de KronenbourgLes raisons de l’échec un mauvais positionnement • Malgré lénorme campagne de pub, le produit est resté sur les linéaires. • Quand les femmes veulent de la bière, elles veulent de la vraie bière. • Ceux qui, par la suite, ont investi le marché de la bière mexicaine (plus légère mais avec de la personnalité) lont bien compris.
  10. 10. Cas concret 4 K de KronenbourgLes raisons de l’échec Un mauvais choix de circuit de distribution • K de Kronenbourg, qui était entrée directement dans le circuit GMS, a essuyé un échec cuisant, noyée parmi les centaines de références du rayon.
  11. 11. Cas concret 5 Bic diversification audacieuse petits flacons de parfum à prix modique Échec retentissant et retrait du produit après 3 ans
  12. 12. Cas concret 5 BicLes raisons de l’échec Choix du réseau de distribution Le parfum avait été lancé dans les bars tabacs … pour couvrir les odeurs de cigarettes ? Concept du « parfum nu » Image véhiculée par les produits Bic historiques et manque de fit
  13. 13. Les raisons principales deséchecs (Clancy & Shulman)1. stratégie de positionnement est faible (30%)2. le produit n’est pas à la hauteur (30%)3. publicité est mal conçue (20 %)4. promotion mal ficelée ou distribution inadéquate (10 % chacun).
  14. 14. Les raisons principales des échecs lors des lancements1. Le positionnement inadapté2. Linsuffisance de moyens3. Le packaging déficient4. Pas de communication5. La fausse bonne idée (Marché de la glace et du yaourt)
  15. 15. Les raisons principales des échecs lors des lancements6. Le mee too (Kinder Pingoui et Prince Cœur)7. Le faux mee too (Danone et Triballat)8. Trop cher (Actimel vs Magic Circus)9. La copie du concept étranger (Juvamine)10. Laccident (Malabar)
  16. 16. Objectifs principaux de la formation1. Vous donner les outils pour analyser de manière critique les cas de vos clients2. Vous donner les outils pour conseiller vos clients et augmenter leurs chances de succès
  17. 17. Comment atteindre les objectifs ?1. Faire comprendre l’utilité des études pour l’entreprise et introduire la démarche études dans celle, plus globale, du Marketing. L’étude marketing est un outil de diagnostic.2. Exposer les modèles les plus fréquemment utilisés et donner les bases permettant de les adapter aux besoins de l’entreprise.
  18. 18. Comment atteindre les objectifs ?3. Approfondir quelques étapes fondamentales de la réalisation d’une étude par des exemples concrets.
  19. 19. A vous de travailler Business case 1« Pom potes » : pourquoi ce produitconnaît-il le succès ?
  20. 20. A vous de travailler Business case 1 Le produit (le contenu) est le même mais nait d’une segmentation par utilisation/ usage un contenant faisant évoluer la catégorie Le succès est basé sur l’observation des comportements
  21. 21. A vous de travailler Business case 2« Bonne Maman » : pourquoi lesproduit connaissent-ils le succès ?
  22. 22. A vous de travailler Business case 2 Nostalgie  Packaging et codes couleurs  Goût  Positionnement (souvenirs de l’enfance) Tendances macros • Facteurs démographiques • Qualité / authenticité
  23. 23. A vous de travailler Business case 3« Citroën DS3 » : pourquoi le produitconnait-il le succès ?
  24. 24. A vous de travailler Business case 3 Nostalgie Opportunité de co-création (via personnalisation)
  25. 25. A vous de travailler Business case 4« Guapa » : pourquoi le produitconnait-il le succès ?
  26. 26. A vous de travailler Business case 4 Plaisir Evasion….. Et la santé dans tout ça ?
  27. 27. A vous de travailler Business case 5« Bongo » : pourquoi le produitconnait-il le succès ?
  28. 28. A vous de travailler Business case 5 Déplacer la notion de risque engendrée par un cadeau (transféré de l’offrant à celui qui se fait offrir le cadeau) Implantation massive en grande distribution Croissance et déploiements à l’international
  29. 29. A vous de travailler Business case 6« Ryanair » : pourquoi la compagnieconnait-elle le succès ?
  30. 30. A vous de travailler Business case 6Succès basé sur Les prix Les défauts des concurrents • Retard d’avions • Perte de bagages • Annulation des vols

×