Cinquièmes Rencontres  de l’Epargne Salariale Palais du Luxembourg Palais du Luxembourg – 15 octobre 2007
Baromètre 2007 du Club de l’Epargne Salariale - Entreprises La retraite dans les entreprises françaises
Henri ALLINE Club de l’Epargne Salariale
Patrick AZIERES Hewitt Associates
Echantillon et Méthodologie <ul><li>61 questionnaires ont été réceptionnés et traités   </li></ul><ul><li>Les entreprises ...
Un échantillon représentatif de l’économie française Non cotée Cotée à l'étranger CAC 40 SBF 250 Cotée en France 39,3% 19,...
Des entreprises à caractère international
 
Principaux enseignements de l'enquête
Dispositifs retraite <ul><li>Une forte sensibilisation des entreprises aux enjeux de la retraite qui s’accompagne d’un pas...
Dispositifs retraite <ul><li>33,3% des dispositifs de retraite mis en place s’inscrivent dans le cadre d’une politique de ...
Analyse des résultats
Dominique COUDERT Natixis Interépargne
Des entreprises fortement concernées par les enjeux de la retraite
 
Les politiques d’alimentation et d’abondement
Les salariés de plus de 35 ans ont tendance à plus investir dans le PERCO
Un montant moyen versé dans le PERCO de l’ordre de 2153€
 
<ul><li>Plus de 61% des entreprises ayant participé à l’enquête versent un abondement de moins de 600 € sur le PERCO. </li...
 
En moyenne, l’ensemble des cotisations salariales de l’article 83 représente 4.14% de la masse salariale Sur la base d’un ...
Les critères de sélection du teneur de compte du PERCO
 
Les critères de sélection des gestionnaires financiers
Karine SZENBERG JPMorgan Asset Management en France
<ul><li>En tant que complément d’un plan d’épargne, la gestion du PERCO est principalement confiée aux mêmes teneurs de re...
<ul><li>Un tiers des entreprises ont plus d’un gestionnaire financier. </li></ul><ul><li>Toutefois, elles confient raremen...
 
Top-3 des critères de choix du gérant de l’art 83
<ul><li>Une grande majorité d’entreprises (88,2%) offrent la possibilité de choisir le mode de gestion du PERCO entre  </l...
Communication
Patrick AZIERES Hewitt Associates
 
 
 
 
L’essentiel à retenir <ul><li>4 ans après la Loi Fillon, 63% des entreprises ont au moins un dispositif retraite : PERCO e...
Cinquièmes Rencontres  de l’Epargne Salariale Palais du Luxembourg Palais du Luxembourg – 15 octobre 2007
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

cinquiemes rencontres de l'épargne salariale

689 vues

Publié le

Publié dans : Business, Économie & finance
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
689
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
29
Actions
Partages
0
Téléchargements
25
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

cinquiemes rencontres de l'épargne salariale

  1. 1. Cinquièmes Rencontres de l’Epargne Salariale Palais du Luxembourg Palais du Luxembourg – 15 octobre 2007
  2. 2. Baromètre 2007 du Club de l’Epargne Salariale - Entreprises La retraite dans les entreprises françaises
  3. 3. Henri ALLINE Club de l’Epargne Salariale
  4. 4. Patrick AZIERES Hewitt Associates
  5. 5. Echantillon et Méthodologie <ul><li>61 questionnaires ont été réceptionnés et traités </li></ul><ul><li>Les entreprises ayant participé au baromètre 2007 ont un chiffre d’affaires moyen de plus de 10,2 milliards d’euros. </li></ul><ul><li>50% d’entre elles ont réalisé un chiffre d’affaires 2007 de moins de 2,6 milliards d’euros. </li></ul>
  6. 6. Un échantillon représentatif de l’économie française Non cotée Cotée à l'étranger CAC 40 SBF 250 Cotée en France 39,3% 19,7% 18,0% 14,8% 8,2%
  7. 7. Des entreprises à caractère international
  8. 9. Principaux enseignements de l'enquête
  9. 10. Dispositifs retraite <ul><li>Une forte sensibilisation des entreprises aux enjeux de la retraite qui s’accompagne d’un passage à l’acte : </li></ul><ul><ul><li>49,2% des entreprises ont déjà entrepris des démarches de sensibilisation avec les partenaires sociaux et plus de 26% envisagent de le faire </li></ul></ul><ul><ul><li>Ce taux est en croissance par rapport aux études précédentes ; probable impact de la loi du 30 décembre 2006 </li></ul></ul><ul><li>Les résultats du baromètre 2007 révèlent une large diffusion des dispositifs de retraite complémentaire au sein des entreprises en France : </li></ul><ul><ul><li>62,3% des entreprises ont mis en place au moins un dispositif </li></ul></ul><ul><ul><li>Une prédominance historique de l’Article 83, qui est mis en place chez près de 38% des participants </li></ul></ul><ul><ul><li>L’Article 39 est présent chez 30,3% des répondants </li></ul></ul><ul><ul><li>En quatre ans d’existence, le PERCO concerne déjà plus d’un quart des entreprises </li></ul></ul>
  10. 11. Dispositifs retraite <ul><li>33,3% des dispositifs de retraite mis en place s’inscrivent dans le cadre d’une politique de rémunération globale attractive , dans une logique de fidélisation des salariés et pour faire face à la dégradation annoncée des taux de remplacement </li></ul><ul><ul><li>Ces dispositifs contribuent à la diffusion auprès des salariés d’une image sociale et engagée de l’entreprise </li></ul></ul><ul><li>Près de 45% des répondants envisagent de proposer une passerelle entre le CET en place et le PERCO dans les 12 mois. Ce taux est important en dépit du faible avantage fiscal et social. Notons par ailleurs l’existence d’une passerelle concurrente vers l’actionnariat salarié. </li></ul>
  11. 12. Analyse des résultats
  12. 13. Dominique COUDERT Natixis Interépargne
  13. 14. Des entreprises fortement concernées par les enjeux de la retraite
  14. 16. Les politiques d’alimentation et d’abondement
  15. 17. Les salariés de plus de 35 ans ont tendance à plus investir dans le PERCO
  16. 18. Un montant moyen versé dans le PERCO de l’ordre de 2153€
  17. 20. <ul><li>Plus de 61% des entreprises ayant participé à l’enquête versent un abondement de moins de 600 € sur le PERCO. </li></ul><ul><li>Seules 20% des entreprises participantes versent des abondements de plus de 1000 €. </li></ul><ul><li>Près de la moitié des entreprises optent pour un abondement dégressif </li></ul><ul><li>Encore un potentiel important pour les entreprises (plafond légal de 16% du PASS, soit 5 149,44€ en 2007) </li></ul>Montant moyen d’abondement versé dans le PERCO : 714€, soit près de 46% du plafond d'abondement moyen (1 559,6€)
  18. 22. En moyenne, l’ensemble des cotisations salariales de l’article 83 représente 4.14% de la masse salariale Sur la base d’un salaire annuel brut de 30 120 € (source : DARES), le montant moyen de la contribution entreprise est de 923,63€.
  19. 23. Les critères de sélection du teneur de compte du PERCO
  20. 25. Les critères de sélection des gestionnaires financiers
  21. 26. Karine SZENBERG JPMorgan Asset Management en France
  22. 27. <ul><li>En tant que complément d’un plan d’épargne, la gestion du PERCO est principalement confiée aux mêmes teneurs de registre et souvent aux mêmes TCCP que le plan d'epargne. </li></ul><ul><li>En effet, ce choix peut s’expliquer par une volonté de rationalisation des dispositifs proposés. </li></ul><ul><li>Plus d’un quart des entreprises ont déjà opté pour la multigestion. </li></ul><ul><li>Le pourcentage réel de multigestion est supérieur car de nombreux dispositifs art 83 / PERCO prévoient des sous-délégations de gestion financière. </li></ul>Une certaine stabilite des gestionnaires financiers, une diversification des gestionnaires d'actifs 1 2 3 >3 72,2% 11,1% 5,6% 11,1%
  23. 28. <ul><li>Un tiers des entreprises ont plus d’un gestionnaire financier. </li></ul><ul><li>Toutefois, elles confient rarement la gestion financière de leur dispositif à plus de deux prestataires, contrairement au PERCO pour lequel elles peuvent faire appel à plus de trois gestionnaires. </li></ul>Art 83/PERE : une approche plus &quot;conservatrice&quot; en matière de gestion financière 1 2 3 >3 66,7% 23,8% 4,8% 4,8%
  24. 30. Top-3 des critères de choix du gérant de l’art 83
  25. 31. <ul><li>Une grande majorité d’entreprises (88,2%) offrent la possibilité de choisir le mode de gestion du PERCO entre </li></ul><ul><li>une gestion individuelle et une gestion pilotée de l’épargne et ce, au travers d’une grille d’allocation des fonds </li></ul><ul><li>Une nouvelle tendance apparaît avec une approche plus pure des poches d’investissement (core-satellite) </li></ul><ul><li>Quelles seront les conséquences de l'entrée en vigueur de la MIF (1er Novembre)? </li></ul>Une gestion financière pilotée de l’épargne ? oui non 88,2% 11,8% grille d'allocation des fonds fonds générationnels autre 60,0% 26,7% 6,7% 6,7% bascule automatique d'un fonds d'accumulation vers un fonds sécuritaire
  26. 32. Communication
  27. 33. Patrick AZIERES Hewitt Associates
  28. 38. L’essentiel à retenir <ul><li>4 ans après la Loi Fillon, 63% des entreprises ont au moins un dispositif retraite : PERCO et/ou art 83, celui-ci étant souvent utilisé de façon catégorielle </li></ul><ul><li>La multigestion s’amorce et la tendance va vers une allocation d’actifs plus fine </li></ul><ul><li>Une tendance à la généralisation des bilans individuels </li></ul>
  29. 39. Cinquièmes Rencontres de l’Epargne Salariale Palais du Luxembourg Palais du Luxembourg – 15 octobre 2007

×