Instruire pour ne pas subir -  Inlichten om niet te ondergaan
Mr. Luigi CHIAVARINI Président - Voorzitter INVESTA. WWW.INVESTA-BOURSE.BE INSTRUIRE POUR NE PAS SUBIR -  INLICHTEN OM NIE...
P OURQUOI INVESTA EXISTE ? <ul><li>“ Un investisseur averti et protégé en vaut deux”  </li></ul><ul><li>Jean Paul Servais,...
<ul><li>Enfin comme le disait Mr J. Attali dans un de ses éditoriaux en….2003 : </li></ul><ul><li>« Aucune école n’apprend...
Depuis 15 ans , assurer la FORMATION et l’INFORMATION  indépendante  de l’épargnant et de l’investisseur individuel agissa...
 
QUOI  ? COMBIEN ? QUAND  ?  ANALYSE FONDAMENTALE ANALYSE  QUANTITATIVE ANALYSE TECHNIQUE Économie politique (macro et micr...
Méthode pédagogique ALL IS ABOUT UNDERSTANDING and MANAGEMENT  of RISKS
INFORMER et EDUQUER L’INVESTISSEUR et EPARGNANT INDIVIDUEL Palais de la Bourse , Institut Gramme, U.C.L. , Fucam, Diest .
Année Académique 2009-2010 Academische jaar  2009-2010 FORMATION  de 422 membres en FR et NL ORGANISEE EN 15 MODULES 21 CO...
35 corporate members
627 membres individuels
 
Année Académique 2010-2011 Academische jaar  2010-2011 INSTRUIRE POUR NE PAS SUBIR -  INLICHTEN OM NIET TE ONDERGAAN
of : Les Grandes Conférences d’ INVESTA LES PROCHAINES CONFLAGRATIONS ECONOMIQUES Bruno Colmant , Docteur en Economie Appl...
<ul><li>TROIS PERSPECTIVES JUXTAPOSEES  : </li></ul><ul><li>Un postulat: Les crises sont des expressions normales de disci...
LE RISQUE SYSTEMIQUE : L’ABOUTISSEMENT D’UN MODELE DE CREDIT  EXTREME
<ul><li>LA CRISE FINANCIERE EST UN SYMPTOME </li></ul><ul><li>La crise économique est un révélateur </li></ul><ul><li>La v...
<ul><li>Fin des modèles sociaux providentiels des (T)rente(s) Glorieuses </li></ul><ul><li>Immersion dans l’économie de ma...
 
<ul><li>La vitesse des facteurs de production  : capital, travail et information </li></ul><ul><ul><li>1893 & 1907 : agric...
ET LA MORALE DE L’ECONOMIE ?   Quelle morale ?
LA MAUVAISE CONVOCATION DE L’HISTOIRE : 1929 © 2007 NYSE Euronext. All Rights Reserved.
LA REFERENCE PROBABLE DE MODELE : 1979 © 2007 NYSE Euronext. All Rights Reserved.
REFERENCES MONETAIRES © 2007 NYSE Euronext. All Rights Reserved.
REFERENCES MONETAIRES © 2007 NYSE Euronext. All Rights Reserved.
PREMIER ECUEIL : WEIMAR (1923)   © 2007 NYSE Euronext. All Rights Reserved.
SECOND ECUEIL : DEFLATION DE LAVAL (1935) © 2007 NYSE Euronext. All Rights Reserved.
© 2007 NYSE Euronext. All Rights Reserved.
of : © 2007 NYSE Euronext. All Rights Reserved.
of : © 2007 NYSE Euronext. All Rights Reserved.
of : © 2007 NYSE Euronext. All Rights Reserved.
of : © 2007 NYSE Euronext. All Rights Reserved. <ul><li>Pour un Etat, une monnaie de réserve est celle d’un Etat concurren...
<ul><li>QUELQUES INTUITIONS  :  </li></ul><ul><ul><li>Contrat implicite rompu ?  </li></ul></ul><ul><ul><li>Un monde banca...
WWW.INVESTA-BOURSE.BE Professeur  :  Bruno Colmant Docteur en Economie Appliquée (ULB), Professeur à la Vlerick Management...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Conférence Investa Prochaines Déflagrations Economiques

829 vues

Publié le

Investa Mission Statement
Prochaines Déflagrations de l'économie
Conférence du 23/3/2011
Palais de La bourse BXL

Publié dans : Économie & finance
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
829
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Au cours de sa carrière, Bruno Colmant a été CFO et membre exécutif du Conseil d&apos;Administration d&apos;ING Belgium, chef de cabinet du ministre des Finances et CEO d&apos;Euronext Belgium. Plus récemment, il était membre du Management Committee de NYSE Euronext responsable du marché belge. Il est docteur en économie appliquée de l&apos;Université libre de Bruxelles et titulaire d&apos;un Master of Business Administration de l&apos;Université Purdue (USA) . Professeur apprécié , écrivain prolixe et brillant conférencier Mr. Colmant nous fait , aujourd’hui , l’amitié d’animer la séance d’ouverture de l’année académique 2009-2010 INVESTA. A vous la parole Mr. Colmant.
  • Conférence Investa Prochaines Déflagrations Economiques

    1. 1. Instruire pour ne pas subir - Inlichten om niet te ondergaan
    2. 2. Mr. Luigi CHIAVARINI Président - Voorzitter INVESTA. WWW.INVESTA-BOURSE.BE INSTRUIRE POUR NE PAS SUBIR - INLICHTEN OM NIET TE ONDERGAAN
    3. 3. P OURQUOI INVESTA EXISTE ? <ul><li>“ Un investisseur averti et protégé en vaut deux” </li></ul><ul><li>Jean Paul Servais, Président CBFA l’Echo 5/10/2009 </li></ul><ul><li>“ Il me parrait évident qu’une institution financière ne puisse pas utiliser la méconnaissance du public pour vendre n’importe quoi…..c’est pour cela qu’il faut mettre l’accent sur l’éducation financière” </li></ul><ul><li>Didier Reynders, Ministre des Finances l’Echo 24/10/2008 </li></ul><ul><li>“ S’éduquer à la finance , c’est se protéger. La crise financière a révélé le manque d’éducation financière des gens” </li></ul><ul><li>André Laboul, Chef de division des affaires de l’OCDE l’Echo 24/10/2008 </li></ul><ul><li>s </li></ul>
    4. 4. <ul><li>Enfin comme le disait Mr J. Attali dans un de ses éditoriaux en….2003 : </li></ul><ul><li>« Aucune école n’apprend aux hommes à affronter les trois principales responsabilités qu’ils ont à exercer au cours de leur vie : élever des enfants, affronter la douleur et gérer un budget.… Et termine : … Il faudra aider le citoyen à mesurer les conséquences de ses décisions financières et mettre en place un véritable enseignement de l’économie domestique, permettant à tous de conserver un esprit critique, une méfiance lucide devant les illusions de la société de consommation. A moins que l’illusion ne soit l’essence même de cette société et que le surendettement n’en soit le premier moteur !! » </li></ul>
    5. 5. Depuis 15 ans , assurer la FORMATION et l’INFORMATION indépendante de l’épargnant et de l’investisseur individuel agissant seul ou au sein d’un club . Accroître la culture financière et économique de nos contemporains en enseignant les concepts de la planification financière personnelle . WWW.INVESTA-BOURSE.BE MISSION STATEMENT
    6. 7. QUOI ? COMBIEN ? QUAND ? ANALYSE FONDAMENTALE ANALYSE QUANTITATIVE ANALYSE TECHNIQUE Économie politique (macro et micro économie) Analyse Financière (Ratio) Analyse Boursière (PER,PEG,…) Analyse conjoncturelle (Rotation sectorielle) Allocation des actifs Quantifier le risque Optimiser le couple Risque/Rendement Comprendre la frontière d’efficience Indicateur (RSI, DMI, ….) Modèle de trading Intelligence artificielle (fuzzy logic) NEWS COMMENT ? VEHICULE D’INVESTISSEMENT Actions, Obligations, Produits dérivés (options, warrant,…) Sicav, Trackers. Devise, Art, Immobilier, Mat Première Physique
    7. 8. Méthode pédagogique ALL IS ABOUT UNDERSTANDING and MANAGEMENT of RISKS
    8. 9. INFORMER et EDUQUER L’INVESTISSEUR et EPARGNANT INDIVIDUEL Palais de la Bourse , Institut Gramme, U.C.L. , Fucam, Diest .
    9. 10. Année Académique 2009-2010 Academische jaar 2009-2010 FORMATION de 422 membres en FR et NL ORGANISEE EN 15 MODULES 21 CONFERENCES et SEMINAIRES 3 VISITES D’ENTREPRISES 2 SALLES MULTIMEDIA , BIBLIOTHEQUE, ATELIER PC FEDERER LES 66 CLUBS D’INVESTISSEMENTS FRANCOPHONES PARTICIPATIONS AUX 5 SALONS INVESTISSEMENTS MEMBRE DE EUROSHAREHOLDERS et WFIC WWW.INVESTA-BOURSE.BE REDACTION et DISTRIBUTION DE 6000 magazines d’infos NL ET FR pour nos membres
    10. 11. 35 corporate members
    11. 12. 627 membres individuels
    12. 14. Année Académique 2010-2011 Academische jaar 2010-2011 INSTRUIRE POUR NE PAS SUBIR - INLICHTEN OM NIET TE ONDERGAAN
    13. 15. of : Les Grandes Conférences d’ INVESTA LES PROCHAINES CONFLAGRATIONS ECONOMIQUES Bruno Colmant , Docteur en Economie Appliquée (ULB), Professeur à la Vlerick Management School et à l’UCL Membre de l’Académie Royale de Belgique Email : BColmant@hotmail.com
    14. 16. <ul><li>TROIS PERSPECTIVES JUXTAPOSEES : </li></ul><ul><li>Un postulat: Les crises sont des expressions normales de discipline d’économie de marché. Les krachs boursiers sont impossible à prévoir. Il n’y a aucun arrière-plan moral. L’économie est l’allocation efficace(iente) des ressources </li></ul><ul><li>Quelques aspects particuliers de la crise 2007-10. La réplique sismique du crash de l’année 2000-01 </li></ul><ul><li>Le problème des capitaux propres bancaires et du contrôle des banques. Les Etats doivent recapturer la création monétaire et canaliser l’épargne. </li></ul>
    15. 17. LE RISQUE SYSTEMIQUE : L’ABOUTISSEMENT D’UN MODELE DE CREDIT EXTREME
    16. 18. <ul><li>LA CRISE FINANCIERE EST UN SYMPTOME </li></ul><ul><li>La crise économique est un révélateur </li></ul><ul><li>La vraie crise est celle des modèles de répartition sociale construits </li></ul><ul><ul><li>Dans une logique extractive et de secteur secondaire </li></ul></ul><ul><ul><li>Sur le postulat d’une croissance économique </li></ul></ul><ul><ul><li>Et d’une démographie positive </li></ul></ul><ul><li>Cela conduira à : </li></ul><ul><ul><li>Une dure confrontation à la réalité d’économie de marché </li></ul></ul><ul><ul><li>A des tensions entre des pouvoirs publics « liberticides » et à la nécessité de la spontanéité d’entreprendre </li></ul></ul>
    17. 19. <ul><li>Fin des modèles sociaux providentiels des (T)rente(s) Glorieuses </li></ul><ul><li>Immersion dans l’économie de marché (globalisation) </li></ul><ul><li>Fin d’un modèle monétaire de création de monétaire dont les Etats ont profité (Bretton Woods et absorption du choc de 1979) </li></ul><ul><li>Réappropriation de la création monétaire par les Etats </li></ul><ul><li>… et rééquilibrage générationnel (dette, impôts) </li></ul><ul><li>… donc probablement contrôle étatique serré du secteur financier </li></ul><ul><li>… Et finalement, réponse inéluctable à l’excès d’endettement : inflation (fin d’un modèle à crédit) </li></ul><ul><li>Inflation résout la dette étatique, les modèles sociaux intenable et l’insupportabilité générationnelle de la dette fiscale </li></ul><ul><li>Et surtout : l’inflation est un substitut à l’absence de démographie, sur laquelle les modèles de répartition ont été construit </li></ul>INTUITIONS
    18. 21. <ul><li>La vitesse des facteurs de production : capital, travail et information </li></ul><ul><ul><li>1893 & 1907 : agriculture, train, voiture, téléphone </li></ul></ul><ul><ul><li>1929 : urbanisme, radio </li></ul></ul><ul><ul><li>1974-1982 : IT </li></ul></ul><ul><ul><li>2000 & 2008 : Internet et crédit </li></ul></ul><ul><li>La crise n’est pas terminée </li></ul><ul><li>A court terme : déflation </li></ul><ul><li>A plus long terme: stagflation ? </li></ul><ul><li>Certains parlent de biflation : inflation et déflation ? </li></ul><ul><li>Problème : endettement public, passé et futur (vieillissement) </li></ul>ORIGINES DES CRISES
    19. 22. ET LA MORALE DE L’ECONOMIE ? Quelle morale ?
    20. 23. LA MAUVAISE CONVOCATION DE L’HISTOIRE : 1929 © 2007 NYSE Euronext. All Rights Reserved.
    21. 24. LA REFERENCE PROBABLE DE MODELE : 1979 © 2007 NYSE Euronext. All Rights Reserved.
    22. 25. REFERENCES MONETAIRES © 2007 NYSE Euronext. All Rights Reserved.
    23. 26. REFERENCES MONETAIRES © 2007 NYSE Euronext. All Rights Reserved.
    24. 27. PREMIER ECUEIL : WEIMAR (1923) © 2007 NYSE Euronext. All Rights Reserved.
    25. 28. SECOND ECUEIL : DEFLATION DE LAVAL (1935) © 2007 NYSE Euronext. All Rights Reserved.
    26. 29. © 2007 NYSE Euronext. All Rights Reserved.
    27. 30. of : © 2007 NYSE Euronext. All Rights Reserved.
    28. 31. of : © 2007 NYSE Euronext. All Rights Reserved.
    29. 32. of : © 2007 NYSE Euronext. All Rights Reserved.
    30. 33. of : © 2007 NYSE Euronext. All Rights Reserved. <ul><li>Pour un Etat, une monnaie de réserve est celle d’un Etat concurrent </li></ul><ul><li>Pour un banquier, Un Etat est une contrepartie. </li></ul><ul><li>Comment l’Europe est-elle perçue par les banquiers anglo-saxons ? </li></ul><ul><li>Comme un client </li></ul><ul><li>Comme une entreprise mal gérée, aux divisions non coordonnées </li></ul><ul><li>Comme une entreprise dont les actionnaires sont les contribuables </li></ul><ul><li>L’euro est un choix d’économie de marché dans des économies très étatisées </li></ul>
    31. 34. <ul><li>QUELQUES INTUITIONS : </li></ul><ul><ul><li>Contrat implicite rompu ? </li></ul></ul><ul><ul><li>Un monde bancaire sous forte tutelle publique </li></ul></ul><ul><ul><li>Nationalisation par les capitaux propres fut forcée </li></ul></ul><ul><ul><li>Serait-ce désormais une nationalisation par les actifs ? </li></ul></ul><ul><ul><li>Recapture de la création monétaire; fin de l’après Bretton Woods </li></ul></ul><ul><ul><li>Bâle 3 : confirmation du droit régalien de battre monnaie </li></ul></ul><ul><ul><li>Augmentation des capitaux propres ou financement des dettes publiques …? </li></ul></ul><ul><ul><li>Stress tests : leur signification </li></ul></ul><ul><ul><li>Quid si un Etat traverse un défaut de crédit ? </li></ul></ul><ul><ul><li>Tendance inflationniste. </li></ul></ul>
    32. 35. WWW.INVESTA-BOURSE.BE Professeur : Bruno Colmant Docteur en Economie Appliquée (ULB), Professeur à la Vlerick Management School et à l’UCL Membre de l’Académie Royale de Belgique Email : [email_address] http://blogs.lecho.be/colmant/

    ×