Monitoring / Suivi des petits réseauxd’eau potable en Afrique de l’Ouest          Addis Abeba, avril 2013           Une in...
Disposer d’un ouvrage     c’est bien…Disposer d’un ouvrage   qui fonctionne,    c’est mieux !!!
Réseaux d’eau : des systèmes complexes   dans des environnements fragiles               Usagers    Maître                 ...
Comment garantir la pérennité        des services de l’eau ?1. Performance technique2. Performance économique3. Performanc...
Monitoring des services d’eau en Afrique de l’Ouest              Les 5 pays de l’étude
Qu’est-ce que le monitoring des    services d’eau par petit réseau ?• COLLECTER régulièrement des données liées à la  gest...
Monitoring… et assistance technique !• Le monitoring en Afrique de l’Ouest ne se  limite pas à collecter et analyser des d...
Comment est organisé le monitoring ?• Reconnaissance par la  législation nationale• Mis en oeuvre par un  opérateur privé ...
Des appellations différentes      pour une même démarche• STEFI = Suivi Technique et Financier (Mali)• SAC / SPE = Service...
Quels sont les impactsdu monitoring sur lesservices d’eau ?
Le Monitoring améliore lamaintenance préventive (Tchad)
Service de qualité = augmentation de la     consommation (Burkina Faso)                                             Evolut...
Et un meilleur recouvrement des factures               (Burkina Faso)                                               Evolut...
Augmentation et sécurisation        de l’argent destinéau renouvellement des équipements
TIC et monitoring          en Afrique de l’Ouest• Pas de recours à la technologie mobile et  Internet à ce jour (exception...
Les principaux défis du monitoring• Renforcer les capacités des  acteurs locaux• Faciliter le dialogue entre les  acteurs ...
Le potentiel sous-exploité du              monitoring• Améliorer la connaissance et  la compréhension des petits  réseaux•...
Ministère                                           Autorité de   Eau                     Usagers                   régula...
Merci !www.reseaux-aep.org
Monitoring / Suivi des petits réseaux d’eau potable en Afrique de l’Ouest
Monitoring / Suivi des petits réseaux d’eau potable en Afrique de l’Ouest
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Monitoring / Suivi des petits réseaux d’eau potable en Afrique de l’Ouest

1 007 vues

Publié le

By Denis Désille, programme Solidarité Eau and Daniel Faggianelli, Acqua-Oing. Prepared for the Monitoring sustainable WASH service delivery symposium, Addis Ababa, Ethiopia, 9-11 April 2013.


0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 007
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
37
Actions
Partages
0
Téléchargements
10
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Monitoring / Suivi des petits réseaux d’eau potable en Afrique de l’Ouest

  1. 1. Monitoring / Suivi des petits réseauxd’eau potable en Afrique de l’Ouest Addis Abeba, avril 2013 Une initiative soutenue par Denis Désille, programme Solidarité Eau Daniel Faggianelli , Acqua-Oing
  2. 2. Disposer d’un ouvrage c’est bien…Disposer d’un ouvrage qui fonctionne, c’est mieux !!!
  3. 3. Réseaux d’eau : des systèmes complexes dans des environnements fragiles Usagers Maître Exploitant d’ouvrage
  4. 4. Comment garantir la pérennité des services de l’eau ?1. Performance technique2. Performance économique3. Performance institutionnelle4. Performance de la transparenceAussi…5. Performance sociale6. Performance environnementale Le monitoring vise à encadrer et renforcer ces différents niveaux de performance
  5. 5. Monitoring des services d’eau en Afrique de l’Ouest Les 5 pays de l’étude
  6. 6. Qu’est-ce que le monitoring des services d’eau par petit réseau ?• COLLECTER régulièrement des données liées à la gestion du service (données techniques, économiques, financières, organisati onnelles, institutionnelles, etc.),• pour ensuite ANALYSER la performance de la gestion du réseau sur la base de critères objectifs et rigoureux,• et enfin RESTITUER les résultats obtenus, assortis de recommandations pour améliorer la gestion.
  7. 7. Monitoring… et assistance technique !• Le monitoring en Afrique de l’Ouest ne se limite pas à collecter et analyser des données• Il propose également une assistance technique à la demande (hotline)
  8. 8. Comment est organisé le monitoring ?• Reconnaissance par la législation nationale• Mis en oeuvre par un opérateur privé choisi sur appel d’offres• Chaque opérateur dispose d’un périmètre dédié• Le monitoring est financé sur le tarif de l’eau (5 à 10%)
  9. 9. Des appellations différentes pour une même démarche• STEFI = Suivi Technique et Financier (Mali)• SAC / SPE = Services d’Appui Conseil / Service Public de l’Eau (Niger)• CCAG = Cellule de Conseil et d’Appui à la Gestion (Tchad)• CMSP = Chargé de Mission de Service Public (Mauritanie)• ADAE = Association pour le Développement des Adductions d’Eau (Burkina Faso)
  10. 10. Quels sont les impactsdu monitoring sur lesservices d’eau ?
  11. 11. Le Monitoring améliore lamaintenance préventive (Tchad)
  12. 12. Service de qualité = augmentation de la consommation (Burkina Faso) Evolution des recettes et des volumes deau vendue 75 000 000 F 160 000 70 000 000 F 150 000 65 000 000 F 140 000 60 000 000 F 130 000 55 000 000 F 120 000 Volume deau vendue (m3) Recettes réelles (F CFA) 110 000 50 000 000 F 100 000 45 000 000 F 90 000 40 000 000 F 80 000 35 000 000 F 70 000 30 000 000 F 60 000 25 000 000 F 50 000 20 000 000 F 40 000 15 000 000 F 30 000 10 000 000 F 20 000 5 000 000 F 10 000 0F 0 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 Année Recettes Réelles Volume vendu 14
  13. 13. Et un meilleur recouvrement des factures (Burkina Faso) Evolution du taux de recouvrement 2000 - 2008 96% 94% 92%Taux de recouvrement (%) 90% 88% 94% 94% 94% 93% 93% 93% 92% 86% 89% 88% 84% 86% 82% 80% 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 Total Année 15
  14. 14. Augmentation et sécurisation de l’argent destinéau renouvellement des équipements
  15. 15. TIC et monitoring en Afrique de l’Ouest• Pas de recours à la technologie mobile et Internet à ce jour (exception Manobi)• Probable intégration des TIC à terme (pour optimiser le transfert et la valorisation de l’information)• Mais la clé du succès du monitoring ouest- africain repose sur les fonctions d’intermédiation sociale et d’appui-conseil
  16. 16. Les principaux défis du monitoring• Renforcer les capacités des acteurs locaux• Faciliter le dialogue entre les acteurs locaux est un enjeu majeur• Recouvrement des coûts du monitoring• Déploiement du monitoring au niveau national
  17. 17. Le potentiel sous-exploité du monitoring• Améliorer la connaissance et la compréhension des petits réseaux• Faciliter l’accès au crédit bancaire et l’investissement du secteur privé• Construire des relations durables avec les PTF
  18. 18. Ministère Autorité de Eau Usagers régulation informer Institutions appuyer suivi appuyer bancaires ? Maître Exploi-Opérateurs d’ouvrage tant privés ? Partenaires Association extérieurs Consommateurs
  19. 19. Merci !www.reseaux-aep.org

×