Affaire enron-finale

292 vues

Publié le

scandale financier d'ENRON

Publié dans : Économie & finance
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
292
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
11
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Affaire enron-finale

  1. 1. Enron: le scandale, la légende 1
  2. 2. Introduction I. Présentation du groupe ENRON – Présentation de la société – Développement d’ENRON – Chute II. ENRON et les manipulations comptables – Les motifs – Les outils – Les acteurs III. Impacts de la chute d’ENRON – Crise sociale – Retombés économiques – Émergence d’une nouvelle réglementation Conclusion 2
  3. 3. Ahourri & Atmane & Benjelloun ENRON 3
  4. 4. INTRODUCTION QUELQUES CHIFFRES  Nom: Enron  Nationalité: USA  Activité: courtier énergétique  Chiffre d'affaires (2000): 100,8 milliards $  Personnel: 19.000 salariés  Le fleuron de l’énergie présenté comme un modèle.  16ème firme mondiale.  Premier courtier mondial en énergie.  25% de part du marché  Un mythe s’écroule!!!  CHUTE DE LA VALEUR BOURSIERE:  Deuxième plus grosse faillite40 milliards de dollars de dettes impayées.  8000 licenciements immédiats. 4
  5. 5. La comptabilité créative : les motifs Pourquoi ? 5  La comptabilité créative
  6. 6. La comptabilité créative : les motifs 6  Le bien-être des dirigeant  Répondre au vœux de la communauté financière  Échapper aux clauses des banques
  7. 7. La comptabilité créative : les motifs  Comment maîtriser Le cours de bourse ? 7  Création des SPE
  8. 8. La comptabilité créative : les outils 8  SPE & Cession des actifs  SPE & Anticiper les produit  La dette & La vente fictive
  9. 9. La comptabilité créative : les outils 9  Dissimulation des charges  Techniques de stock-options  La communication financière
  10. 10. Les manipulations comptables : les acteurs  Les dirigeants 10  Les experts comptables  Les agences de notation  Les analystes financiers  Les banques la presse
  11. 11. Impact de la faillite d’ENRON(1/5)  Perte de plusieurs milliers d'emplois et 1 milliard de dollars du fonds de pension, investi en actions, est parti en fumée.  La filiale londonienne a licencié 1100 personnes sur 1400... 11 000 salariés titulaires d'un plan d'épargne retraite de l'entreprise ont vu leurs économies disparaître.  Les compagnies d'assurance sont également victimes de cette faillite : elles vont devoir rembourser des sommes considérables (environ 2 milliards de dollars selon les premières estimations) sur les polices des contrats signés par le groupe 11 Sur le secteur social :
  12. 12. Impact de la faillite d’ENRON(2/5) Sur le secteur bancaire :  Les banques américaines sont fortement exposées, à hauteur de 900 millions de dollars pour JP Morgan Chase (dont 500 millions ne sont pas garantis) et de 800 à 900 millions pour Citigroup, (dont les deux tiers sont garantis).  Parmi les banques européennes, les banques françaises sont également touchées : BNP, Paribas, Dexia, Société Générale, Crédit Lyonnais 12
  13. 13. Impact de la faillite d’ENRON(3/5) Sur le secteur économique : Au États-unis,  Diminution massive des investissements étrangers. De janvier à février 2002, une fuite de capitaux de 78 milliards a été orchestrée due à la perte de confiance des investisseurs et seulement 14 milliards ont été investis dans des actions et des bons étasuniens.  Baisse du dollar et augmentation du déficit.  Perte de légitimité des chiffres annuels avancés par les entreprises face aux fraudes massives des géants de l’économie étasunienne. 13
  14. 14. Impact de la faillite d’ENRON(4/5) La loi « SOX »: (Sarbanes-Oxley) La réforme des normes comptables US est en route avec la loi Sarbanes Oxley Cette loi stipule que :  Toute irrégularité volontaire des dirigeants ainsi que toute irresponsabilité démontrée de leur part pourrait être sanctionnée jusqu’à 20 ans de prison.  Les entreprises doivent fournir leurs transactions hors-bilan et les changements dans la propriété des actifs détenus par les dirigeants. 14 En terme de réglementation en vigueur :
  15. 15. En terme de réglementation en vigueur (suite)  Toute irrégularité volontaire des dirigeants ainsi que toute irresponsabilité démontrée de leur part pourrait être sanctionnée jusqu’à 20 ans de prison.  l’entreprise devrait être surveillée par le « Public Accounting Oversight Board », un nouvel organisme créé pour établir des standards, enquêter et sanctionner les fraudeurs. 15
  16. 16. Impact de la faillite d’ENRON(5/5) Les normes comptables internationales : Afin d’atteindre ses objectifs, cette loi :  Insiste sur une double certification des comptes par des experts comptables différents.  Renforce l’action des commissaires aux comptes et réclame leur indépendance.  Oblige le PDG de présenter un rapport sur l’activité du conseil d’administration.  Impose que les membres du conseil d’administration soient indépendants. 16
  17. 17. Conclusion Si la faillite d'ENRON n'est pas le début d'une remise en cause du système capitaliste dans son ensemble, l’affaire ENRON a mis les Américains en doute! 17
  18. 18. Bibliographie  MARIS Bernard, « La Belle Histoire d’Enron »  Papier de travail, présenté à l’ENS, mai 2002.  NIICK Beams, « La faillite d'Enron et la crise du système de profit »  CIQI, janvier 2002.  ROCHE Marie Anne, « Les leçons d’Enron »  COLLECTIF, première édition.  SIEFFERT DENIS, « L’affaire ENRON ».  Politis, 22 janvier 2002.  VEYRON Marc, « Les salariés demandent plus d’informations ».  BANQUE MAGAZINE, numéro 613, Avril 2000, pages 30 à 31.  VERON Nicolas, « L’information financière en crise »,  Odile Jacob, Deuxième édition, 2005. 18

×