Rencontres de Rennes - Caroline Gallez

671 vues

Publié le

L’articulation des problématiques de transport et d’urbanisme et les modalités de coordination des politiques dans ces deux champs" à la lumière de l’expérience de quatre villes (Berne, Genève, Bordeaux et Strasbourg) par Caroline Gallez, INRETS, Laboratoire Ville, Mobilité, Transport.

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
671
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
9
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Rencontres de Rennes - Caroline Gallez

  1. 1. Transport et Urbanisme Modalités de la coordination des politiques publiques Caroline Gallez Université Paris-Est Laboratoire Ville Mobilité Transport - IFSTTARRencontres de Rennes – Mieux se déplacer et moins se déplacer – 10 février 2011
  2. 2. Mieux coordonner transport et urbanisme• Une idée largement consensuelle, qui n’est pas nouvelle… Travaux de Hausmann et de Cerdà à la fin du XIXè siècle Projet de Cité linéaire (Ciudad Lineal) d’Arturo Soria y Mata (1882)• … mais dont les objectifs ont évolué au cours du temps Années 1960 : adapter les villes à l’automobile, Aujourd’hui : réguler la demande de déplacements motorisés Rencontres de Rennes – Mieux se déplacer et moins se déplacer – 10 février 2011
  3. 3. Une comparaison de quatre trajectoires urbaines Berne, Genève, Strasbourg et Bordeaux• A la délicate question du transfert de bonnes pratiques… Les politiques sont fortement dépendantes des contextes locaux et des choix réalisés dans le passé (sentier de dépendance)• …nous avons substitué celle du changement de politique Comment les acteurs locaux ont-ils appréhendé le changement de perspective de la ville automobile à la ville durable ? Quels sont les facteurs qui favorisent la coordination, peut-on identifier des sources d’inertie de l’action publique ? Pourquoi les acteurs coopèrent-ils et comment se construit la coordination entre transport et urbanisme ? Rencontres de Rennes – Mieux se déplacer et moins se déplacer – 10 février 2011
  4. 4. La cohérence des institutions : une conséquence du changement• L’intégration des compétences à l’échelle de l’agglomération ne suffit pas à la mise en œuvre de politiques coordonnées Bordeaux, Strasbourg : la création des CU n’a pas permis la coordination entre le développement urbain (compétence communale) et les politiques de transport (compétences agglo, départ., Région, Etat) Genève : une forte intégration des compétences à l’échelle cantonale, une politique foncière volontariste, mais des politiques qui restent segmentées• La coordination peut se produire en l’absence d’une institution intégrée à l’échelle de l’agglomération Berne : la coordination entre l’urbanisme et les transports précède le renforcement progressif des prérogatives de l’agglomération Rencontres de Rennes – Mieux se déplacer et moins se déplacer – 10 février 2011
  5. 5. Conflits, négociations, compromis autour du rapport entre ville et transport• Il existe des décalages permanents entre développement des réseaux, urbanisation et évolution des mobilités À Genève, le modèle de la « ville dense » automobile est rattrapé par les conséquences circulatoires d’une périurbanisation extra-cantonale• La coordination est un processus de régulation politique des conflits d’intérêts entre approches « territoriales » et « réticulaires » de l’aménagement urbain À Berne, la coordination résulte d’une intégration progressive des secteurs (transport puis urbanisme) et des échelles d’action (ville-centre, agglomération, canton) Rencontres de Rennes – Mieux se déplacer et moins se déplacer – 10 février 2011
  6. 6. Le changement par le politique• Favoriser le dialogue territorial entre les institutions existantes En matière de réforme institutionnelle, l’urgence est moins à l’invention de nouvelles structures « cohérentes par construction » qu’à une réflexion autour des capacités d’évolution des institutions existantes et de leurs modalités de coopération.• Repolitiser les démarches de planification territoriale La coordination ne résulte pas d’une injonction, mais du fait que certaines questions sont érigées en problèmes politiques. D’où la nécessité d’éviter que certains sujets soient considérés comme tabous et de (ré)introduire la négociation dans les démarches de planification territoriale Rencontres de Rennes – Mieux se déplacer et moins se déplacer – 10 février 2011

×