Guide to Bill 28 French

477 vues

Publié le

Guide to Bill 28 French

Publié dans : Santé
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
477
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
280
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Voici Pierre.
    Pierre prend le même médicament sur une base quotidienne depuis quelques années.

    Meet Pierre.
    Pierre has been taking the same drug on a daily basis for a few years.
  • « Pourquoi changer? »
    Même s’il existe une version générique du médicameent de Pierre depuis plusieurs années, Pierre s’est toujours dit « Pourquoi changer? » Il a choisi de continuer d’acheter le médicament de marque originale puisque son régime d’assurance le remboursait au même niveau que le générique.
  • Substitution générique
    En 2013, l’employeur de Pierre a mis en place la clause du remboursement des médicaments basé sur le prix d’un générique de façon à ce que les employés aient à débourser la différence de coûts entre le médicament de marque et le générique.

    Generic Substitution
  • Coûts supplémentaires
    Cependant, Pierre a toujours obtenu un remboursement de 66 % du coût de son médicament plutôt que ce qui était prévu à son contrat. En raison de certaines dispositions de la loi au Québec, son régime devait payer davantage pour combler la différence.
  • Encore une fois… « Pourquoi changer? »
    Même si on lui a dit que le médicament générique était tout aussi efficace que le médicament de marque et que son régime pourrait économiser s’il choisissait le générique, Pierre s’est encore dit: « Pourquoi changer? »
  • Économies perdues
    Au fil du temps, choisir le médicament de marque plutôt que le générique aura coûté à Pierre des centaines de dollars et à son régime des miliers de dollars pour, en bout de ligne, la même médication.
  • Un vent de changement
    À compter du 1er octobre 2015, Pierre et de nombreux autres adhérents auront un nouveau choix à faire.
  • Des coûts supplémentaires… maintenant apparents
    Avec l’élimination de la règle du 66 %, Pierre recevra maintenant le remboursement équivalent au générique, même s’il continue d’acheter le médicament de marque.
  • Pierre s’est toujours dit : « Pourquoi changer? »
    Mais choisir le générique :
    Lui coûtera moins cher
    Lui offrira les mêmes résultats positifs sur sa santé
  • Donc la vraie question pour Pierre maintenant est :
    « Pourquoi ne pas changer pour le générique? »
  • Guide to Bill 28 French

    1. 1. Pierre prend le même médicament sur une base quotidienne depuis quelques années. Voici Pierre.
    2. 2. Même s’il existe une version générique du médicament de Pierre depuis plusieurs années, Pierre s’est toujours dit « Pourquoi changer? » Il a choisi de continuer d’acheter le médicament de marque originale, puisque son régime d’assurance le remboursait au même niveau que le générique. « Pourquoi changer? »
    3. 3. En 2013, comme plusieurs organisations, l’employeur de Pierre a mis en place la clause du remboursement des médicaments basé sur le prix d’un générique. Substitution générique
    4. 4. Cependant, Pierre a toujours obtenu un remboursement de 66 % du coût de son médicament plutôt que ce qui était prévu à son contrat. En raison de certaines dispositions de la loi au Québec, Coûts supplémentaires son régime devait payer davantage pour combler la différence.
    5. 5. Même si on lui a dit que le médicament générique était tout aussi efficace que le médicament de marque et que son régime et lui pourraient économiser s’il choisissait le générique, Pierre s’est encore dit : « Pourquoi changer? » Encore une fois… « Pourquoi changer? »
    6. 6. Économies perdues Au fil du temps, choisir le médicament de marque plutôt que le générique aura coûté à Pierre et à son régime des centaines de dollars pour, en bout de ligne, la même médication.
    7. 7. Un vent de changement À compter du 1er octobre 2015, Pierre et de nombreux autres adhérents auront un nouveau choix à faire.
    8. 8. Des coûts supplémentaires… maintenant apparents Avec l’élimination de la règle du 66 %, Pierre recevra maintenant le remboursement équivalent au générique, même s’il continue d’acheter le médicament de marque.
    9. 9. Pierre s’est toujours dit : « Pourquoi changer? » Mais choisir le générique : • lui coûtera moins cher • lui offrira les mêmes résultats positifs sur sa santé
    10. 10. Donc la question pour Pierre ne se pose plus. Pierre a changé pour le générique!

    ×