Réseaux sociaux :
communication évènementielle
et institutionnelle
Intervention CNAM 12/06/2014
Formation Gestion de proje...
J’ai déjà un site web !
Pourquoi communiquer
sur les réseaux sociaux ?
« We don’t have a
CHOICE on wether we do
social media, the question
is HOW WELL we do it »
Erik Qualman (Socialnomics, 201...
Pour l’institution, la
PRÉSENCE sur les médias
sociaux est donc une
question de CRÉDIBILITÉ.
« Votre entreprise, sur le
WEB, n’est pas ce que
vous êtes mais ce que
GOOGLE en dit ! »
l’entreprise ne peut plus se
contenter de son SEUL SITE
WEB, quand tant
d’INFORMATIONS
QUALITATIVES et
QUANTITATIVES sont
...
site
web
SEO
médias
sociaux
blog
digital
RP
twitter
facebook
…
blogueurs
influenceurs
Les MÉDIAS TRADITIONNELS
fournissent le CONTENU sur
lequel s’appuient les MÉDIAS
SOCIAUX.
Les MÉDIAS SOCIAUX
permettent au...
média
2.0
site
web
médias
sociaux
++
contenu
interaction
- -
- -
contenu
interaction
++
Les communautés
internet ne sont rien
sans CONTENUS !
Interrogés sur les types de contenus qu’ils partagent sur les
réseau...
média 2.0
• Mise à la disposition de
contenu partageable
• Encouragement au
partage
• Contenu vérifié, qualifié,
qui fait ...
En bref :
Le PARTAGE des contenus
permet leur VIRALISATION par
la communauté, ce qui a pour
effet d’attirer de NOUVEAUX
LE...
Élaborer sa stratégie
numérique
Ne pas utiliser TOUS les
réseaux sociaux
DISPONIBLES !
Faire en fonction de la CIBLE à atteindre…
Passer d’une
communication de MASSE à
une communication en
« ONE TO ONE »
Votre cible existe en tant qu’INDIVIDU !
L’utilisateur doit se sentir
ÉCOUTÉ ET SOUTENU : sa
parole a de l’IMPORTANCE
HUMANISATION de votre rapport avec l’utilisat...
Ne pas oublier la
COMPLÉMENTARITÉ avec la
communication
TRADITIONNELLE !
Les deux sont de bons outils de PROMOTION…
Lancer un nouveau produit…
Solliciter l’avis des internautes sur une
nouveauté…
Optimiser les relations presse, diffuser d...
Ce n’est pas parce que vous
avez un BLOG, un TWITTER,
un FACEBOOK et un compte
INSTAGRAM que toute
votre COMMUNICATION
doi...
Prendre en compte
l’AMÉLIORATION du
RÉFÉRENCEMENT
Cercle vertueux : les publications sur les réseaux sociaux
IMPACTENT POS...
Mais quelles sont les
LIMITES des réseaux
sociaux ?
La COMMUNICATION sur
les médias sociaux n’est
EFFICACE que si…
et SEULEMENT si…
l’entreprise est assez
MATURE pour la gérer.
Le temps de RÉACTION
DOIT demeurer FAIBLE.
En dépit des CONTRAINTES liées au traitement de
l’information et à la résolutio...
Les managers doivent
CHANGER leurs
HABITUDES de travail
S’investir dans les réseaux sociaux, c’est ACCEPTER LA
CRITIQUE et...
La branche
COMMUNICATION ne
doit pas être la SEULE
impliquée
Trouver les bonnes PERSONNES avec les bonnes
COMPÉTENCES et l...
INVESTIR financièrement
Gérer les réseaux sociaux prend du TEMPS. Bien les gérer
demande les BONS OUTILS.
Quels réseaux pour quels
messages ?
Articuler cibles et contenus
La CIBLE détermine la
COMMUNICATION
Articuler FOND et FORME
Bien définir sa CIBLE
avant de faire le choix
d’une COMMUNICATION
Travaillez sur les
CARACTÉRISTIQUES des
cibles que vous
souhaitez TOUCHER
Vous connaissez sans doute déjà les BESOINS, INT...
Prenez le temps de
COMPRENDRE ce qui est
IMPORTANT pour votre
public CIBLE
QUI sont-ils ? QUE font-ils ? POURQUOI sont-ils...
Ne croyez pas à un
retour IMMÉDIAT après
vous être mis à Twitter
et Facebook
La construction d’une COMMUNAUTÉ est LONGUE e...
À chaque média social
son USAGE
En allant sur FACEBOOK,
on est là ou se fait
l’AUDIENCE
On touche aussi de nouvelles CIBLES, surtout les JEUNES
En allant sur TWITTER,
on cible les
ANNONCEURS, les
JOURNALISTES, les
passionnés.
Il n’y a pas l’effet de masse de Faceboo...
LINKEDIN et VIADEO,
orientés BUSINESS, sont-
ils intéressant pour des
acteurs PUBLICS ?
Oui, dès lors qu’il y a une straté...
Des OUTILS au service
d’une STRAGÉGIE
RÉFLÉCHIR avant d’AGIR !
Ai-je déjà une
stratégie
globale ?
Je définis mon
positionnement
Je définis ma
stratégie sur les
médias sociaux
Ai-je déjà une
stratégie
globale ?
Je définis mon
positionnement
Je définis ma
stratégie sur les
médias sociaux
Je
définis...
Ai-je déjà une
stratégie
globale ?
Je définis mon
positionnement
Je définis ma
stratégie sur les
médias sociaux
Comment
dé...
Ai-je déjà une
stratégie
globale ?
Je définis mon
positionnement
Je définis ma
stratégie sur les
médias sociaux
Je définis...
Ai-je déjà une
stratégie
globale ?
Je définis mon
positionnement
Je définis ma
stratégie sur les
médias sociaux
Je définis...
Mieux
comprendre
ma
concurrence
Créer une
communauté
Faire connaître
mon site web
et améliorer
son
référencement
Engager
l...
S’organiser en interne et
choisir ses outils
Comment INTÉGRER les
RÉSEAUX SOCIAUX dans
la stratégie de
COMMUNICATION ?
s’intégrer, rester
en contact,
partager ses
connaissances
traîner, être
créatif,
s’échapper,
s’amuser
gagner de
l’argent, ...
loyauté
participation
communau
té
expérience
reconnaissa
nce
sollicitations
acquisition
… puis connaître VOS OBJECTIFS sur...
Besoins
des
internautes
Vos
objectifs
Connaître ses OBJECTIFS :
savoir sur quels médias sociaux
se POSITIONNER.
Définir les
objectifs
Hiérarchiser les
objectifs
Élaborer la ligne
éditoriale
Intégrer les
contenus à la
charte graphique
...
QUI communique ?
S’assurer que la LIAISON entre les SERVICES est bonne : le
service communication n’est pas SEUL à se lanc...
UN seul CM ou bien
PLUSIEURS ?
SPÉCIALISÉ dans une
thématique ou bien
TRANSVERSE ?
Dans un SERVICE en particulier ou bien ...
Le CM ne peut PAS être
ISOLÉ dans l’entreprise.
L’INTERCONNEXION avec l’ensemble des SERVICES est
cruciale.
Le CM doit être à la
croisée du MARKETING,
des RP, de la
COMMUNICATION, du
SERVICE CLIENT…
Importance de tisser des liens ...
Attention : les rapports
hiérarchiques doivent
ÉVOLUER
Les interlocuteurs en interne sont MULTIPLIÉS
Revoir les circuits de
VALIDATION de
l’information
CHAQUE statut facebook ne doit pas faire l’objet d’une
VALIDATION par l...
Service communication
Service 2.0
Service n°1
Service n°3
Service n°2
Service n°4
Service n°…
Service n°5
correspondant
co...
Avantages
• Permet d’impliquer
l’ensemble des acteurs
• Favorise la participation
directe des services
• Responsabilise le...
Modèle « COM’ CENTRIC »
Pôle communication (centralisateur)
Chargé
de com’
Service n°1
Service n°3
Service n°2
Service com...
Avantages
• Souplesse de
fonctionnement
• Process de validation
allégés
• Rôle majeur du service
communication
Inconvénien...
Faites une VEILLE !
Soyez ATTENTIF à ce qu’il se passe autour de vous : par
rapport à votre COMMUNAUTÉ (questions, réactio...
Regardez l’évolution de
votre E-RÉPUTATION !
Parle-
t’on de
moi sur
internet
?
Sur quels réseaux sociaux ? Sur quels
blogs...
À la fois externe…
• Transparence vis-à-vis
des utilisateurs
• Précise les « règles du
jeu », les
comportements
attendus
•...
Combattez les IDÉES
REÇUES
« Les débats vont
dégénérer ! »
Seulement 5 % des internautes sont utilisateurs ACTIFS
(commentateurs ou contributeurs). I...
« C’est juste un effet de
mode »
Au contraire, c’est une véritable TENDANCE DE FOND, un
phénomène de SOCIÉTÉ !
« Être fan d’une
institution c’est
impossible »
Regardez un peu sur FACEBOOK et TWITTER avant de dire ça…
« Mais qui va parler au
nom de mon
institution ? »
C’est le rôle du COMMUNITY MANAGER !
Pas de votre DG, pas de l’élu, pas...
Soyez au courant des
FREINS dans l’entreprise
Attention aux FIREWALLS
qui BLOQUENT l’accès
aux RÉSEAUX sociaux !
Non, vos employés ne vont pas passer leur JOURNÉE sur
F...
Oubliez le
MANAGEMENT qui
CONTRÔLE : donnez la
PAROLE aux
UTILISATEURS
IMPLIQUEZ votre management, et surtout : PRÉPAREZ-V...
Oubliez la STRUCTURE en
SILOS : les réseaux
sociaux induisent un
DÉCLOISONNEMENT de
votre entreprise
Faites se RENCONTRER ...
Oubliez la
PLANIFICATION : passez
au mode PROJET et à
l’EXPÉRIMENTATION !
Faîtes PARTICIPER les acteurs, annoncez le mode ...
Oubliez la
communication à COURT
TERME : regardez au
LOIN et prenez en
compte les RETOURS et
le ROI
C’est un vrai PROJET d...
Utilisez les bons OUTILS
On ne TRAVAILLE bien
qu’avec les bons OUTILS.
Publier, planifier, obtenir des statistiques, faire de la veille,
scénariser...
Publier : TWEETDECK
Alternative : Hootsuite
Publier : TWEETDECK
Alternative : Hootsuite
• Avoir en un clin d’œil sa timeline,
ses mentions, les messages privés
mais a...
Programmer : BUFFER
Alternatives : Hootsuite, Tweetdeck et Twitter
Programmer : BUFFER
Alternatives : Hootsuite, Tweetdeck et Twitter
• Programmer simplement et avec
un calendrier fixe
• Ré...
Mesurer : bit.ly
Alternatives : Buffer
Mesurer : bit.ly
Alternatives : Buffer
• Déterminer les statistiques de
chaque lien publié
• Interconnexion avec Buffer et...
Travailler collaborativement :
Trello, Basecamp, Google Drive
Et plus encore : Doodle, Framapad, Yammer…
Faire de la veille e-reputation :
Mention
Alternatives : Tweetdeck, Google Alerts
Faire de la veille e-reputation :
Mention
Alternatives : Tweetdeck, Google Alerts
Écoute
Qu’est ce que les gens disent de ...
Faire de la veille : Feedly
Alternatives : Netvibes
Mettre en scène un évènement:
Storify
Alternatives : Eventifier
Étude de cas
institutionnelle
Le Grand Lyon sur les réseaux sociaux
#lyon #onlylyon #grandlyon #rhonealpes
#swlyon #lyonwantsfrenchtech #confluence
• ONLY LYON : porteuse de la stratégie marketing
externe du GRAND LYON
• AMBITION : devenir une des toutes premières
métro...
• Une communauté d’agglomération qui utilise tout
le POTENTIEL de Facebook : jeux concours, beaux
VISUELS, mise en avant d...
• Une communauté d’agglomération qui TISSE DES
LIENS très importants et DYNAMIQUES avec les
acteurs de son territoire : CC...
• Une communication print et web très LIÉE et
IMBRIQUÉE
• Des messages sur les réseaux sociaux SPÉCIFIQUES
(twitter = inno...
• La liaison du print et du web : la campagne
TRANSMÉDIA La Chef Factory.
• But : partir à la découverte de la gastronomie...
• Pas de communication directe au niveau de la E-
DÉMOCRATIE : les élus LT, s’expriment à ce sujet
mais le Grand Lyon ne l...
• Une communication ABOUTIE
• Des LIGNES ÉDITORIALES propres à chaque compte
• Un AFFECTIF renforcé par la création de la ...
Étude de cas
évènementielle
Museomix sur les réseaux sociaux
L’évènementiel sur les
RÉSEAUX SOCIAUX
MUSEOMIX sur les RÉSEAUX
SOCIAUX
• Du 8 au 10 Novembre
• 6 musées et 3 pays :
• musée Dauphinois à Grenoble
• Château des Ducs de Bretagne à Nantes
• musée...
Et la même chose pour
CHAQUE Museomix LOCAL !
Le CM de MUSEOMIX au
niveau LOCAL :
Avant l’évènement
•Construire la
communauté
•Informer sur
l’avancée du
montage de
l’év...
Le CM de MUSEOMIX au
niveau GLOBAL :
Avant l’évènement
•Faire connaître
Museomix
(presse, tech…)
•Construire la
communauté...
• Réussir à ne pas perdre le fil : qui fait quoi, ou,
quand ?
• Promouvoir de manière équitable les différents
museomix, m...
Jade Le Maître
Social Media Consultant
01 69 44 85 03
lemaitre@provaltis.com
@aratta
Merci de votre attention
Réseaux sociaux : communication évènementielle et institutionnelle
Réseaux sociaux : communication évènementielle et institutionnelle
Réseaux sociaux : communication évènementielle et institutionnelle
Réseaux sociaux : communication évènementielle et institutionnelle
Réseaux sociaux : communication évènementielle et institutionnelle
Réseaux sociaux : communication évènementielle et institutionnelle
Réseaux sociaux : communication évènementielle et institutionnelle
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Réseaux sociaux : communication évènementielle et institutionnelle

13 560 vues

Publié le

Les slides de mon intervention au CNAM pour la formation Gestion de projet 2.0.

• J’ai déjà un site web ! Pourquoi communiquer sur les réseaux sociaux ?
• Élaborer sa stratégie numérique
• Quels réseaux pour quels messages ? Articuler ses cibles et ses contenus
• Qui intégrer dans le projet ? S’organiser en interne et choisir les bons outils
• Étude de cas institutionnelle : le Grand Lyon sur les réseaux sociaux
• Étude de cas évènementielle : Museomix

Publié dans : Médias sociaux

Réseaux sociaux : communication évènementielle et institutionnelle

  1. 1. Réseaux sociaux : communication évènementielle et institutionnelle Intervention CNAM 12/06/2014 Formation Gestion de projet 2.0 Jade Le Maître
  2. 2. J’ai déjà un site web ! Pourquoi communiquer sur les réseaux sociaux ?
  3. 3. « We don’t have a CHOICE on wether we do social media, the question is HOW WELL we do it » Erik Qualman (Socialnomics, 2010)
  4. 4. Pour l’institution, la PRÉSENCE sur les médias sociaux est donc une question de CRÉDIBILITÉ.
  5. 5. « Votre entreprise, sur le WEB, n’est pas ce que vous êtes mais ce que GOOGLE en dit ! »
  6. 6. l’entreprise ne peut plus se contenter de son SEUL SITE WEB, quand tant d’INFORMATIONS QUALITATIVES et QUANTITATIVES sont DISPONIBLES sur le web !
  7. 7. site web SEO médias sociaux blog digital RP twitter facebook … blogueurs influenceurs
  8. 8. Les MÉDIAS TRADITIONNELS fournissent le CONTENU sur lequel s’appuient les MÉDIAS SOCIAUX. Les MÉDIAS SOCIAUX permettent aux MÉDIAS TRADITIONNELS de gagner un SECOND SOUFFLE.
  9. 9. média 2.0 site web médias sociaux ++ contenu interaction - - - - contenu interaction ++
  10. 10. Les communautés internet ne sont rien sans CONTENUS ! Interrogés sur les types de contenus qu’ils partagent sur les réseaux sociaux, les internautes disent partager des contenus éditoriaux dans 53% des cas.
  11. 11. média 2.0 • Mise à la disposition de contenu partageable • Encouragement au partage • Contenu vérifié, qualifié, qui fait autorité • Base de toute interaction, recommandation, influence • Gain de notoriété, autorité, réputation • Optimisation du référencement • Nouveaux angles, expressions d’intérêts et de tendances • Source d’inspiration pour du nouveau contenu • Accroissement du lectorat site web médias sociaux
  12. 12. En bref : Le PARTAGE des contenus permet leur VIRALISATION par la communauté, ce qui a pour effet d’attirer de NOUVEAUX LECTEURS sur leur site web d’origine.
  13. 13. Élaborer sa stratégie numérique
  14. 14. Ne pas utiliser TOUS les réseaux sociaux DISPONIBLES ! Faire en fonction de la CIBLE à atteindre…
  15. 15. Passer d’une communication de MASSE à une communication en « ONE TO ONE » Votre cible existe en tant qu’INDIVIDU !
  16. 16. L’utilisateur doit se sentir ÉCOUTÉ ET SOUTENU : sa parole a de l’IMPORTANCE HUMANISATION de votre rapport avec l’utilisateur
  17. 17. Ne pas oublier la COMPLÉMENTARITÉ avec la communication TRADITIONNELLE ! Les deux sont de bons outils de PROMOTION…
  18. 18. Lancer un nouveau produit… Solliciter l’avis des internautes sur une nouveauté… Optimiser les relations presse, diffuser des CP / DP … Organiser des évènements… Un excellent outil de PROMOTION qui s’adresse à un LARGE PUBLIC, avec une visibilité IMMÉDIATE
  19. 19. Ce n’est pas parce que vous avez un BLOG, un TWITTER, un FACEBOOK et un compte INSTAGRAM que toute votre COMMUNICATION doit y être retranscrite ! MÉLANGEZ ces outils en fonction des MESSAGES À DIFFUSER !
  20. 20. Prendre en compte l’AMÉLIORATION du RÉFÉRENCEMENT Cercle vertueux : les publications sur les réseaux sociaux IMPACTENT POSITIVEMENT le référencement (CORRÉLATION). Fort impact de GOOGLE+
  21. 21. Mais quelles sont les LIMITES des réseaux sociaux ?
  22. 22. La COMMUNICATION sur les médias sociaux n’est EFFICACE que si…
  23. 23. et SEULEMENT si…
  24. 24. l’entreprise est assez MATURE pour la gérer.
  25. 25. Le temps de RÉACTION DOIT demeurer FAIBLE. En dépit des CONTRAINTES liées au traitement de l’information et à la résolution du PROBLÈME.
  26. 26. Les managers doivent CHANGER leurs HABITUDES de travail S’investir dans les réseaux sociaux, c’est ACCEPTER LA CRITIQUE et la REMISE EN QUESTION de son travail
  27. 27. La branche COMMUNICATION ne doit pas être la SEULE impliquée Trouver les bonnes PERSONNES avec les bonnes COMPÉTENCES et les bons SAVOIRS : impliquer l’ENSEMBLE de l’organisme
  28. 28. INVESTIR financièrement Gérer les réseaux sociaux prend du TEMPS. Bien les gérer demande les BONS OUTILS.
  29. 29. Quels réseaux pour quels messages ? Articuler cibles et contenus
  30. 30. La CIBLE détermine la COMMUNICATION Articuler FOND et FORME
  31. 31. Bien définir sa CIBLE avant de faire le choix d’une COMMUNICATION
  32. 32. Travaillez sur les CARACTÉRISTIQUES des cibles que vous souhaitez TOUCHER Vous connaissez sans doute déjà les BESOINS, INTÉRÊTS et FRUSTRATIONS de votre public CIBLE !
  33. 33. Prenez le temps de COMPRENDRE ce qui est IMPORTANT pour votre public CIBLE QUI sont-ils ? QUE font-ils ? POURQUOI sont-ils intéressés par VOUS ? Que proposez-vous qui apporte de la VALEUR pour EUX ? Comment INFLUENCER leurs décisions?
  34. 34. Ne croyez pas à un retour IMMÉDIAT après vous être mis à Twitter et Facebook La construction d’une COMMUNAUTÉ est LONGUE et FASTIDIEUSE !
  35. 35. À chaque média social son USAGE
  36. 36. En allant sur FACEBOOK, on est là ou se fait l’AUDIENCE On touche aussi de nouvelles CIBLES, surtout les JEUNES
  37. 37. En allant sur TWITTER, on cible les ANNONCEURS, les JOURNALISTES, les passionnés. Il n’y a pas l’effet de masse de Facebook : place au CONTENU et à la VEILLE professionnelle !
  38. 38. LINKEDIN et VIADEO, orientés BUSINESS, sont- ils intéressant pour des acteurs PUBLICS ? Oui, dès lors qu’il y a une stratégie autour du développement économique et de l’emploi !
  39. 39. Des OUTILS au service d’une STRAGÉGIE
  40. 40. RÉFLÉCHIR avant d’AGIR !
  41. 41. Ai-je déjà une stratégie globale ? Je définis mon positionnement Je définis ma stratégie sur les médias sociaux
  42. 42. Ai-je déjà une stratégie globale ? Je définis mon positionnement Je définis ma stratégie sur les médias sociaux Je définis ma stratégie J’identifie mon offre J’identifie mes ressources humaines Quelle est ma communication ? Quelle est ma gestion de la relation client ? Ai-je un site internet performant ? Qui sont mes concurrents ? Qui est ma clientèle ? Qui sont mes prospects ?
  43. 43. Ai-je déjà une stratégie globale ? Je définis mon positionnement Je définis ma stratégie sur les médias sociaux Comment définir son position- nement Pérenne, attractif, crédible, original, simple Analyser le paysage concurrentiel Repérer votre place et la formuler Transformer les concepts complexes en idées simples et focalisées Créer une identité forte (nom + graphisme)
  44. 44. Ai-je déjà une stratégie globale ? Je définis mon positionnement Je définis ma stratégie sur les médias sociaux Je définis mes objectifs concrets Mieux comprendre ma concurrence ? Mieux me démarquer de ma concurrence ? Créer une communauté ? Faire connaître mon site web ? Augmenter le référencement naturel de mon site web ? Solidifier ma marque ? Recruter ? Réduire les coûts ? (marketing, publicité…) Fidéliser ? Rechercher des prospects ? Engager le dialogue ?
  45. 45. Ai-je déjà une stratégie globale ? Je définis mon positionnement Je définis ma stratégie sur les médias sociaux Je définis mes choix stratégiqu es Sur quels médias sociaux vais-je me positionner ? Quels contenus vais-je partager ? Quelle façon de communiquer vais-je adopter ? Quels seront mes moyens humains et financiers ? Comment mesurer mon retour sur investissement ?
  46. 46. Mieux comprendre ma concurrence Créer une communauté Faire connaître mon site web et améliorer son référencement Engager le dialogue Fidéliser Solidifier ma marque
  47. 47. S’organiser en interne et choisir ses outils
  48. 48. Comment INTÉGRER les RÉSEAUX SOCIAUX dans la stratégie de COMMUNICATION ?
  49. 49. s’intégrer, rester en contact, partager ses connaissances traîner, être créatif, s’échapper, s’amuser gagner de l’argent, gérer sa carrière auto- promotion, s’exprimer, se faire respecter solliciter des opinions, explorer, se tenir informé apprendre Tout d’abord, comprendre quels sont les OBJECTIFS DES UTILISATEURS… apprentissage reconnaissance progression divertissement relations
  50. 50. loyauté participation communau té expérience reconnaissa nce sollicitations acquisition … puis connaître VOS OBJECTIFS sur les médias sociaux !
  51. 51. Besoins des internautes Vos objectifs
  52. 52. Connaître ses OBJECTIFS : savoir sur quels médias sociaux se POSITIONNER.
  53. 53. Définir les objectifs Hiérarchiser les objectifs Élaborer la ligne éditoriale Intégrer les contenus à la charte graphique Définir la stratégie cross-canal Capitaliser sur l’existant Mesurer les performances
  54. 54. QUI communique ? S’assurer que la LIAISON entre les SERVICES est bonne : le service communication n’est pas SEUL à se lancer sur les RÉSEAUX !
  55. 55. UN seul CM ou bien PLUSIEURS ? SPÉCIALISÉ dans une thématique ou bien TRANSVERSE ? Dans un SERVICE en particulier ou bien à la FRONTIÈRE de plusieurs ?
  56. 56. Le CM ne peut PAS être ISOLÉ dans l’entreprise. L’INTERCONNEXION avec l’ensemble des SERVICES est cruciale.
  57. 57. Le CM doit être à la croisée du MARKETING, des RP, de la COMMUNICATION, du SERVICE CLIENT… Importance de tisser des liens et de faire REMONTER l’INFORMATION ! POLLINISEZ tous les services.
  58. 58. Attention : les rapports hiérarchiques doivent ÉVOLUER Les interlocuteurs en interne sont MULTIPLIÉS
  59. 59. Revoir les circuits de VALIDATION de l’information CHAQUE statut facebook ne doit pas faire l’objet d’une VALIDATION par le n+3 !
  60. 60. Service communication Service 2.0 Service n°1 Service n°3 Service n°2 Service n°4 Service n°… Service n°5 correspondant correspondant correspondant correspondant correspondant correspondant Modèle TRANSVERSAL Comité éditorial Réunions régulières
  61. 61. Avantages • Permet d’impliquer l’ensemble des acteurs • Favorise la participation directe des services • Responsabilise les correspondants Inconvénients • Organisation et logistique alourdie au départ • Nécessite d’aménager le temps de travail des correspondants et de les valoriser Modèle TRANSVERSAL
  62. 62. Modèle « COM’ CENTRIC » Pôle communication (centralisateur) Chargé de com’ Service n°1 Service n°3 Service n°2 Service com’ externe Service com’ interne Service presse Web et multimedia Service n°… Chargé de com’ Comité éditorial Réunions régulières (Traitement de l’info et choix des supports) Chargé de com’
  63. 63. Avantages • Souplesse de fonctionnement • Process de validation allégés • Rôle majeur du service communication Inconvénients • Modèle moins transversal • Acteurs moins impliqués • Risque de ralentissement de la remontée de l’info • Lourdeur du suivi des MAJ Modèle « COM’ CENTRIC »
  64. 64. Faites une VEILLE ! Soyez ATTENTIF à ce qu’il se passe autour de vous : par rapport à votre COMMUNAUTÉ (questions, réactions, plaintes et encouragements) mais aussi par rapport aux ÉVOLUTIONS TECHNOLOGIQUES.
  65. 65. Regardez l’évolution de votre E-RÉPUTATION ! Parle- t’on de moi sur internet ? Sur quels réseaux sociaux ? Sur quels blogs ? Quelles sont les communautés de contributeurs influents ? Quels sont les sujets abordés ? Mon image est-elle positive ? Quelle est l’évolution de mon image ?
  66. 66. À la fois externe… • Transparence vis-à-vis des utilisateurs • Précise les « règles du jeu », les comportements attendus • Précise la volonté d’être sur le 2.0 Et interne : • Guidelines pour les salariés : ce sont les premiers ambassadeurs sur les réseaux sociaux ! • Les initier, les guider, les professionnaliser. Créez une CHARTE de votre organisme sur les médias sociaux!
  67. 67. Combattez les IDÉES REÇUES
  68. 68. « Les débats vont dégénérer ! » Seulement 5 % des internautes sont utilisateurs ACTIFS (commentateurs ou contributeurs). Il n’y a aucun danger si les règles de MODÉRATION sont claires !
  69. 69. « C’est juste un effet de mode » Au contraire, c’est une véritable TENDANCE DE FOND, un phénomène de SOCIÉTÉ !
  70. 70. « Être fan d’une institution c’est impossible » Regardez un peu sur FACEBOOK et TWITTER avant de dire ça…
  71. 71. « Mais qui va parler au nom de mon institution ? » C’est le rôle du COMMUNITY MANAGER ! Pas de votre DG, pas de l’élu, pas du dircom…
  72. 72. Soyez au courant des FREINS dans l’entreprise
  73. 73. Attention aux FIREWALLS qui BLOQUENT l’accès aux RÉSEAUX sociaux ! Non, vos employés ne vont pas passer leur JOURNÉE sur FACEBOOK ! Si vous le craignez, faites leur signer une CHARTE de bonne CONDUITE…
  74. 74. Oubliez le MANAGEMENT qui CONTRÔLE : donnez la PAROLE aux UTILISATEURS IMPLIQUEZ votre management, et surtout : PRÉPAREZ-VOUS !
  75. 75. Oubliez la STRUCTURE en SILOS : les réseaux sociaux induisent un DÉCLOISONNEMENT de votre entreprise Faites se RENCONTRER les MÉTIERS, établissez du LIEN en interne
  76. 76. Oubliez la PLANIFICATION : passez au mode PROJET et à l’EXPÉRIMENTATION ! Faîtes PARTICIPER les acteurs, annoncez le mode PROJET, avancez par ÉTAPES !
  77. 77. Oubliez la communication à COURT TERME : regardez au LOIN et prenez en compte les RETOURS et le ROI C’est un vrai PROJET d’entreprise qui implique une certaine TRANSPARENCE : mesurez !
  78. 78. Utilisez les bons OUTILS
  79. 79. On ne TRAVAILLE bien qu’avec les bons OUTILS. Publier, planifier, obtenir des statistiques, faire de la veille, scénariser… À chaque USAGE son OUTIL !
  80. 80. Publier : TWEETDECK Alternative : Hootsuite
  81. 81. Publier : TWEETDECK Alternative : Hootsuite • Avoir en un clin d’œil sa timeline, ses mentions, les messages privés mais aussi des recherches via des mots-clefs • Pouvoir programmer ses tweets • Gérer plusieurs comptes twitter
  82. 82. Programmer : BUFFER Alternatives : Hootsuite, Tweetdeck et Twitter
  83. 83. Programmer : BUFFER Alternatives : Hootsuite, Tweetdeck et Twitter • Programmer simplement et avec un calendrier fixe • Récupérer les statistiques de chaque tweet publié • Le faire pour plusieurs comptes twitter (version payante)
  84. 84. Mesurer : bit.ly Alternatives : Buffer
  85. 85. Mesurer : bit.ly Alternatives : Buffer • Déterminer les statistiques de chaque lien publié • Interconnexion avec Buffer et Tweetdeck
  86. 86. Travailler collaborativement : Trello, Basecamp, Google Drive Et plus encore : Doodle, Framapad, Yammer…
  87. 87. Faire de la veille e-reputation : Mention Alternatives : Tweetdeck, Google Alerts
  88. 88. Faire de la veille e-reputation : Mention Alternatives : Tweetdeck, Google Alerts Écoute Qu’est ce que les gens disent de vous ? Quels sont les usagers et leur point de vue ? Quelles sont les personnes clefs qui influencent et celles qui doivent coopérer avec vous ? Quels sont les thèmes ? Le ton de la conversation ? Quel point de vue l’emporte ? Objectifs Définir son public Quels sont les problèmes, opinions, besoins Comment lui proposer de la valeur ? Être utile ? Comment contribuer à la conversation ? Quelles sont les meilleurs façon de contribuer ?
  89. 89. Faire de la veille : Feedly Alternatives : Netvibes
  90. 90. Mettre en scène un évènement: Storify Alternatives : Eventifier
  91. 91. Étude de cas institutionnelle Le Grand Lyon sur les réseaux sociaux
  92. 92. #lyon #onlylyon #grandlyon #rhonealpes #swlyon #lyonwantsfrenchtech #confluence
  93. 93. • ONLY LYON : porteuse de la stratégie marketing externe du GRAND LYON • AMBITION : devenir une des toutes premières métropoles européennes de RÉFÉRENCE >> investissements, business, rayonnement international • THÉMATIQUES PORTEUSES : entreprenariat, développement durable, appartenance, communauté, Addicted to Lyon • Les ÉLUS SONT ACTIFS sur twitter et échangent entre eux, avec les comptes institutionnels mais aussi avec les citoyens
  94. 94. • Une communauté d’agglomération qui utilise tout le POTENTIEL de Facebook : jeux concours, beaux VISUELS, mise en avant des publications, CM à l ’ÉCOUTE
  95. 95. • Une communauté d’agglomération qui TISSE DES LIENS très importants et DYNAMIQUES avec les acteurs de son territoire : CCI, aéroport, CMA, Universités, salons (Eurexpo, Innorobo, Pollutec…)… et les met en valeur (AMBASSADEURS)  Rayonnement accru de la MARQUE !
  96. 96. • Une communication print et web très LIÉE et IMBRIQUÉE • Des messages sur les réseaux sociaux SPÉCIFIQUES (twitter = innovation + techno, facebook = appartenance) qui s’incluent dans une COMMUNICATION PLUS VASTE
  97. 97. • La liaison du print et du web : la campagne TRANSMÉDIA La Chef Factory. • But : partir à la découverte de la gastronomie lyonnaise • Une campagne dont le succès repose sur L’ATTACHEMENT ÉMOTIONNEL à la marque OnlyLyon, bâti en AMONT
  98. 98. • Pas de communication directe au niveau de la E- DÉMOCRATIE : les élus LT, s’expriment à ce sujet mais le Grand Lyon ne l’INSTITUTIONNALISE pas
  99. 99. • Une communication ABOUTIE • Des LIGNES ÉDITORIALES propres à chaque compte • Un AFFECTIF renforcé par la création de la marque OnlyLyon • Des AMBASSADEURS reconnus • Des pistes d’ÉVOLUTION (e-democratie…)
  100. 100. Étude de cas évènementielle Museomix sur les réseaux sociaux
  101. 101. L’évènementiel sur les RÉSEAUX SOCIAUX
  102. 102. MUSEOMIX sur les RÉSEAUX SOCIAUX
  103. 103. • Du 8 au 10 Novembre • 6 musées et 3 pays : • musée Dauphinois à Grenoble • Château des Ducs de Bretagne à Nantes • musée des Arts Décos à Paris • musée du Louvre-Lens à Lens • Gorge Museums dans le Shropshire (UK) • musée des Civilisations à Québec • Une problématique CM : comment rendre compte de manière unifiée de l’avancée du museomixage ? MUSEOMIX en 2013 :
  104. 104. Et la même chose pour CHAQUE Museomix LOCAL !
  105. 105. Le CM de MUSEOMIX au niveau LOCAL : Avant l’évènement •Construire la communauté •Informer sur l’avancée du montage de l’évènement •Teaser sur le musée participant •Informer sur les possibilités techniques / médiation Pendant l’évènement •Rythmer •Rendre compte de l’avancée des prototypes et les valoriser •Relayer les appels des équipes pour le museomixage en ligne Après l’évènement •Mettre en valeur les prototypes •Informer sur l’après museomix (partenariats, évènements…) •Continuer à mobiliser la communauté pour l’année d’après •Informer sur l’avancée du prochain museomix
  106. 106. Le CM de MUSEOMIX au niveau GLOBAL : Avant l’évènement •Faire connaître Museomix (presse, tech…) •Construire la communauté •Informer sur l’avancée des différents museomix •Rediriger les curieux vers le bon museomix local / interlocuteur Pendant l’évènement •Faire le lien entre les différents musées (rythme, temps…) •Rendre compte de l’avancée globale sur le site web •Appareiller les demandes des équipes avec les museomixeurs en ligne Après l’évènement •Lancer l’après- museomix •Continuer à faire grandir la communauté •Faire connaître l’évènement •Informer sur le devenir des prototypes et l’avancée du prochain Museomix
  107. 107. • Réussir à ne pas perdre le fil : qui fait quoi, ou, quand ? • Promouvoir de manière équitable les différents museomix, musées, contributeurs • Garder une cohérence globale : ne pas se perdre dans les détails • Réussir à mobiliser les bonnes personnes pour le museomixage en ligne Les difficultés pendant l’évènement :
  108. 108. Jade Le Maître Social Media Consultant 01 69 44 85 03 lemaitre@provaltis.com @aratta Merci de votre attention

×