UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL Rapport de curation : Configurateurs en ligne                  TRAVAILPRÉSENTÉ À L’UNIVERSITÉ DE MO...
INTRODUCTIONAu moment de son invention, l’automobile était un objet rare. Seul les plus fortunés pouvaients’en procurer un...
LES CONFIGURATEURSDevant la multitude de choix de configurateurs et de constructeurs, il est impératif de délimiterla rech...
préférable que les options qui vont entrer en conflit avec d’autres soient masquées d’unemanière ou d’une autre. Il est au...
6. Lotus (http://configurator.lotuscars.com/)Lotus est un bien plus petit constructeur que ceux évoqués précédemment. Pour...
8. Audi (http://configurator.audi.ca/controller?next=carline-page&mandant=accx-ca)Le configurateur Audi manque de dynamism...
choix devienne admissible. Tout cela ajoute de la lourdeur et empêche de choisir des optionsrapidement. Autre défaillance,...
aussi trop petites et les angles de caméra ne peuvent être changés. Produit par l’un des plusgrands constructeurs de la pl...
19. Nissan (http://nissan.ca/buying/configurator/fr/)Le site que nous offre Nissan est aussi décevant que ceux des constru...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Rapport de curation - Les configurateurs

309 vues

Publié le

Publié dans : Industrie automobile
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
309
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Rapport de curation - Les configurateurs

  1. 1. UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL Rapport de curation : Configurateurs en ligne TRAVAILPRÉSENTÉ À L’UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL COMME EXIGENCE DU COURS REP-2400 À PATRICE LEROUX Par Jean-Denis Kusion KUSJ20098606 Mardi 30 octobre 2012
  2. 2. INTRODUCTIONAu moment de son invention, l’automobile était un objet rare. Seul les plus fortunés pouvaients’en procurer une. Puis Henry Ford inventa un mode de production en série, le fordisme,permettant de décupler le rythme de production des véhicules et ainsi, de démocratiser lescoûts.Depuis, l’automobile est devenue un mode de transport privilégié dans notre société. Il existe unnombre incalculable de constructeurs automobiles et un nombre encore plus élevé de modèlesoffert dans leurs gammes.Afin d’aider les consommateurs à s’y retrouver dans la multitude de modèles proposés et afinque ceux-ci puissent choisir les options qui conviennent à leurs besoins, les constructeursautomobiles proposent de nos jours des configurateurs en ligne. Tous différents, ils permettentde visualiser et d’apprécier le choix d’options pour le prochain achat d’une famille ou pour lerêve d’un passionné.Les choix d’options sont aujourd’hui particulièrement variés, allant de la couleur de carrosserieà l’équipement électronique, en passant par l’équipement sécuritaire et même des optionsmécaniques pouvant améliorer le comportement routier des véhicules. Nous sommes donc loinde l’époque où Henry Ford disait : «Any customer can have a car painted any colour that hewants so long as it is black»
  3. 3. LES CONFIGURATEURSDevant la multitude de choix de configurateurs et de constructeurs, il est impératif de délimiterla recherche que nous faisons. Pour ce faire, cette recherche des meilleurs configurateursautomobiles visera en première partie les marques de prestige vendues au Canada et ensuiteles marques «traditionnelles», elles aussi vendues au Canada.Les critères départageant les différents sites sont les suivants : a- Accessibilité du site : Facilité de naviguer entre les différentes sections. b- Qualité du configurateur : Détails des options offertes, informations sur celles-ci, etc. c- Présentation : Apparence et mise en page du configurateur. d- Impression personnelle : Sentiment laissé à l’utilisateur suite à son passage sur le configurateur.Prestiges : 1. Ferrari (http://www.ferrari.com/english/gt_sport%20cars/Pages/carslanding.aspx) Ce configurateur permet de naviguer d’une section à une autre sans aucun problème. Il esttrès simple de configurer l’intérieur et l’extérieur des véhicules. Tous les élémentspersonnalisables sont facilement accessibles des tapis au plafonnier en passant par lescoutures du cuir et la couleur du volant. La présentation d’une grande image du véhicule et d’unmenu en bas de page permet de facilement se retrouver. L’outil «Snapshot», permettant decomparer une configuration d’un modèle avec un précédent essai, est très réussi et permet à lapersonne hésitante de se faire une meilleure idée du choix à faire. En raison du caractèreexclusif de la marque qu’il représente, ce configurateur a une apparence exemplaire et devraitservir de modèle à plusieurs constructeurs. 2. Porsche (http://www.porsche.com/canada/fr/)L’outil de configuration sur le site de Porsche est bien mis au point. Il permet en un clin d’œil depasser d’un modèle à un autre. Il est possible de sauvegarder les configurations afin qu’elless’appliquent, dans la mesure du possible, d’un modèle à un autre. Le choix offert entre unevisualisation 2D ou 3D est aussi une option intéressante. L’apparence du site est très simple etsans artifices inutiles. Il est donc simple d’y naviguer. Les options offertes sont très détaillées etl’affichage des prix de celles-ci est un plus. Cependant, beaucoup d’options sont incompatiblesles unes avec les autres de sorte qu’une fenêtre d’avertissement apparaît souvent. Il aurait été
  4. 4. préférable que les options qui vont entrer en conflit avec d’autres soient masquées d’unemanière ou d’une autre. Il est aussi parfois difficile de bien voir des modifications de détailsdans la présentation visuelle. 3. Aston-Martin (http://www.astonmartin.com/)Le configurateur de cette marque britannique a un visuel plus épuré que les deux marquesprécédentes. Cependant, la navigation d’un élément de configuration à un autre est beaucoupmoins simple. La volonté de rajouter un élément dynamique, un menu déroulant, dans le choixdes couleurs ajoute de la complexité et demande un temps de réaction de la page. Il s’agit d’unirritant se reproduisant sur toutes sortes d’options, rendant l’expérience de configuration moinsagréable. L’absence des prix ou d’options mécaniques ou électroniques est un défaut sommetoute mineure pour l’acheteur moyen, mais pour le client de ce type de marque, il s’agit d’unirritant plus marquant. 4. Bentley(http://www.bentleyconfigurator.com/)L’apparence de ce configurateur se veut très simple. Un menu déroulant sur la gauche avecdes sous-menus pour chaque catégorie permet de se retrouver rapidement et de ne pas perdrele fil. L’offre de configurations «de base», selon l’expérience du département de design del’entreprise est une bonne option. En effet, avec tous les éléments configurables chez Bentley,le nombre de combinaisons possibles surpasse le milliard. Tant au niveau du rendu visuel descouleurs ou des véhicules que du choix des options, ce configurateur est l’un de mes favoris. Ilest simple d’utilisation, mais comme beaucoup de ces outils, il manque la colonne des prix. Ils’agit d’un sérieux manque si on veut éviter une facture encore plus salée que ne l’est le prix debase. 5. Jaguar (http://www.jaguar.com/ca/fr/)L’outil offert par Jaguar est à mon avis un peu décevant. Plusieurs bogues font qu’il est parfoisdifficile de configurer un élément, notamment la couleur. Ce genre de problèmes ne devrait pasexister pour un constructeur vendant des véhicules à ce prix. Par contre, l’utilisation duconfigurateur est assez aisée. Il est simple et permet de passer d’une catégorie d’option à unesous-catégorie sans trop de difficultés. Le prix de base et le prix final sont aussi indiqués. Il estdonc possible de juger de l’ampleur de la dépense à venir. Un menu d’information est offert àcôté de chaque option, permettant d’en avoir une illustration ou une explication, ce qui ensimplifie le choix.
  5. 5. 6. Lotus (http://configurator.lotuscars.com/)Lotus est un bien plus petit constructeur que ceux évoqués précédemment. Pourtant, malgré lescontraintes financières qu’apporte cet état de fait, le configurateur sur son site est un des plusagréables. Pas besoin de se casser la tête : une réalisation simple, des menus clairs, des choixd’options évidents et une belle présentation, et le tour est joué. Il est à noter que les voituresLotus sont particulièrement dépouillées, se concentrant sur la légèreté. Le nombre d’optionsoffertes est donc très limité, ce qui facilite leur intégration à un configurateur. La visualisation duvéhicule dans son environnement est aussi intéressante. Il s’agit d’un plus par rapport auxautres configurateurs qui ne nous offrent qu’un aperçu du véhicule sur un fond uni. 7. Maserati (http://www.maserati.us/maserati/us/en/index/Car-Configurator.html)Le configurateur de Maserati offre une bonne convivialité d’utilisation. Bien que la marque soitparente avec Ferrari, on ne retrouve aucune similarité entre les configurateurs des deuxmarques. Là encore, la visualisation de la voiture est bien réalisée. Elle est plus dynamique quela simple représentation sur fond uni. Gadget intéressant, une vue «Rayon X» est disponible etpermet de voir les composantes mécaniques des véhicules. Outre ce gadget, le fonctionnementdes menus et sous-menus est très simple et permet de naviguer aisément entre les différentesoptions. La visualisation de l’intérieur des véhicules est aussi très diversifiée et offre beaucoupplus de points de vues que ce que la plupart des autres sites offrent. Dans cette catégorie desvéhicules de prestige, le site de Maserati se démarque par sa simplicité, proche de celle deLotus, et par son efficacité à présenter ce que recherche le client potentiel.Traditionnelles :Les marques qui suivent sont celles qui visent à atteindre un bassin d’acheteur potentielbeaucoup plus large. Certaines offrent des véhicules parmi les plus bas du marché (autour de15 000$) alors que d’autres ont des prix avoisinant les 100 000$ mais dont l’argument de venteprincipal est d’afficher le rang social de l’acheteur. Somme toute, ces marques s’adressent à unbassin de consommateurs beaucoup plus large à qui le concessionnaire offrira fortprobablement un service moins personnalisé que celui auquel auront droit les acheteurs de lacatégorie de véhicule précédente. Un bon configurateur en ligne sera le moyen d’attirer le clientvers le concessionnaire avec une idée presque faite. Un mauvais configurateur pourrait éloigner(?) le client qui recherche de plus en plus d’efficacité dans son quotidien.
  6. 6. 8. Audi (http://configurator.audi.ca/controller?next=carline-page&mandant=accx-ca)Le configurateur Audi manque de dynamisme. Il manque aussi de chaleur pour l’utilisateur. Ilconcorde avec un stéréotype répandu sur la rigueur allemande : tout fonctionne parfaitementmais manque un peu d’émotion. Le choix d’un mode simplifié ou «expert» dans l’affichage desoptions est intéressant pour les différents niveaux d’expérience des clients potentiels. Parcontre, le manque de chaleur évoqué plus tôt se compense largement par la facilité à naviguerentre les différentes étapes de la configuration. Cependant, ce configurateur ne présente aucunélément original qui pourrait le distinguer d’un autre. 9. BMW (http://www.bmw.ca/ca/fr/newvehicles/configurator/configurator.html)Dès les premiers clics, le configurateur de BMW est bien meilleur que celui d’un de sesconcurrents directs : Audi. L’apparence est beaucoup plus soignée mais demeure quand mêmesimple d’utilisation. Une fois le modèle de véhicule choisi, une liste de toutes les versionsoffertes permet de bien faire son choix. En plus du prix permettant de les différencier, l’affichagede la consommation d’essence de chaque version permet d’informer le client potentiel sur unedes caractéristiques les plus surveillées aujourd’hui. La présentation du véhicule manque unpeu d’originalité avec un bon vieux fond blanc. L’affichage des options est clair et entraine peude questions. 10. Mercedes-Benz (http://www.mercedes-benz.ca/)La marque allemande nous offre un configurateur très simple mais très étudié en terme defluidité et d’utilisation. Les menus et les sous-menus sont clairs, aérés et très facilesd’utilisation. Toutes les informations nécessaires sont accessibles en un clin d’oeil. Laprésentation visuelle est excellente et montre les véhicules sur autre chose qu’un fond uni. Lepeu de détails des images de l’intérieur est un élément agaçant. Cependant, la qualité globalede ce configurateur compense largement pour ces quelques faiblesses. De plus, la pagerécapitulative à la fin de la configuration est particulièrement bien faite. 11. Cadillac (http://www.gm.ca/gm/french/vehicles/cadillac/)L’outil offert par Cadillac manque de linéarité. Entre chaque clic, il est nécessaire d’attendre quela page charge les modifications. Alors que les autres sites offrent beaucoup plus de rapidité,voir même d’instantanéité, le fait de devoir attendre ne serait-ce qu’une seconde parait un peuvieux jeu. De plus, un peu comme sur le site de Porsche, lors de l’impossibilité de choisir uneoption, un menu apparaît et nous offre de supprimer ou d’ajouter d’autres options afin que notre
  7. 7. choix devienne admissible. Tout cela ajoute de la lourdeur et empêche de choisir des optionsrapidement. Autre défaillance, lors de la sélection d’options telles que par exemple un toitouvrant, l’apparence du véhicule n’est pas modifiée. Quand la plupart des autres configurateursprennent la peine de le faire, il s’agit d’un gros manquement de la part d’une marque qui se veutsérieuse. 12. Lexus (http://www.lexus.ca/lexus/experience/fr/home/vehicles/vehiclelineup/build_price.jsp)Lexus nous offre un configurateur manquant de panache. Sa dynamique est totalementdifférente de ce qu’offrent les autres constructeurs. Au lieu d’un outil permettant d’apprécier lesdifférentes options de son futur véhicule, le configurateur Lexus n’est, à peu de chose près,qu’une liste cliquable des différentes options offertes et des changements au prix de base liés àces options. Cet outil a l’avantage d’être clair en ce qui a trait au coût total des options, quimanque souvent chez plusieurs autres constructeurs, mais le désir d’équiper sa future voiture àsouhait et d’avoir un aperçu final n’est pas du tout exploité par ce configurateur. La présentationvisuelle est aussi déficiente. Les images des véhicules sont trop petites et peu détaillées et il n’ya aucun dynamisme dans la présentation du site. 14. Acura (http://www.acura.ca/construisezvotreacura)Le configurateur d’Acura est une belle surprise. Appelé en renfort dans cette liste en raison debogues de mon ordinateur avec le configurateur d’Infiniti, la version d’Acura fait partie des plusintéressants essayés ici. Le mode de présentation à la manière Powerpoint cible parfaitement lemarché représenté par cette marque. La qualité visuelle est excellente et les animationsd’images pas trop dérangeantes. L’affichage d’un menu à la fois, avec les sous-menus en basde page, est différent de ce qu’offrent les autres configurateurs et le fait de devoir se déplacersur une sorte de ligne du temps imaginaire pour arriver à la fin de la configuration est bienpensé.15. Ford (http://www.ford.ca/app/fr/fo/buildandprice.html)Avec Ford, nous tombons dans la section des configurateurs des grands constructeurs.Logiquement orienté vers un public plus large, le configurateur du constructeur américain faitpreuve de trop de simplification pour être agréable à utiliser. Il est facile de naviguer d’un menuà un autre et de choisir les options, mais la présentation visuelle est surchargée de texte et lesdifférents «combos» d’options sont trop détaillés et pas assez différenciés. Les images sont
  8. 8. aussi trop petites et les angles de caméra ne peuvent être changés. Produit par l’un des plusgrands constructeurs de la planète, ce configurateur est un peu décevant. 16. Volkswagen (http://www.vw.ca/fr.html)Parlant de grand constructeur, Volkswagen désire devenir le plus grand du monde d’iciquelques années. Pour cela, le constructeur allemand devra revoir son configurateur. Ce dernierest littéralement «de base». Il ne propose aucun changement d’angle de caméra. L’angle deprésentation du véhicule ne permet pas de voir les changements faits, outre celui de la couleur.Par contre, l’affichage en haut à gauche d’un rappel des sections déjà terminées et de celles àvenir est assez pratique visuellement. De plus, le passage d’un menu à l’autre est aisé etpermet de se retrouver facilement dans le choix des options. Volkswagen possède des marquescomme Porsche et Bentley, et devrait se servir de leurs configurateurs en exemple. 17. Chrysler (http://www.chrysler.ca/fr/)Autre grand constructeur mondial, autre déception. Le configurateur de Chrysler est le pire detous ceux essayés. Il serait probablement plus agréable d’aller chez le concessionnaire etd’affronter le vendeur que de passer plus que 5 minutes sur ce configurateur. Les photos sontles pires et sont toutes les mêmes, peu importe le modèle choisi. Les prix des options sont bienvisibles et le calcul du prix se fait à mesure de la progression, mais l’absence de visuel estquant à moi inacceptable. Comme si cette lourdeur n’était pas assez, le site a même de ladifficulté à passer d’un menu à un autre et nous offre une barre de progression lors de chaqueclic. 18. Toyota (http://www.toyota.ca/toyota/fr/build-price)Il semble que ce soit la norme avec les grands constructeurs: ils ont peut-être autre chose àfaire que d’offrir un bon site web. Le configurateur de Toyota est meilleur que celui de Chrysler,mais n’offre aucun plaisir. Il n’y a pas moyen de visualiser les changements apportés auxvéhicules. Outre l’affichage des couleurs et des jantes, rien napparaît sur l’image lorsqu’uneoption est choisie. De plus, il n’y a qu’une seule image du véhicule disponible et aucunepossibilité de changer l’angle de la caméra. L’accent semble toutefois avoir été mis sur lecalculateur de paiement qui trône à l’avant-plan en tout temps. Ce trop plein de simplicité en faitau moins un outil facile à utiliser, permettant d’avoir un aperçu rapide du coût que pourrait avoirle prochain achat majeur. Cependant, rien de ce configurateur suscitera davantage d’envie dese lancer dans un achat auprès de Toyota.
  9. 9. 19. Nissan (http://nissan.ca/buying/configurator/fr/)Le site que nous offre Nissan est aussi décevant que ceux des constructeurs précédents. Ainsi,encore une fois, la présentation visuelle n’est rien d’autre qu’une seule et même image de lavoiture. Elle change parfois de couleur, mais la version du modèle affiché ne reflète pasforcément celui que l’acheteur potentiel configure. Au moins, le menu des options estfonctionnel et permet de choisir rapidement celle que l’on souhaite ajouter. 20. Honda (http://honda.ca/construisezvotrehonda)Le dernier des configurateurs que nous évaluerons est celui de Honda. Ce dernier est unmélange des styles. Il n’offre pas particulièrement de plaisir à utiliser, mais est assezdynamique pour ne pas s’endormir devant. Les menus sont clairs et bien organisés. Lorsqu’uneoption devient inaccessible suite à la sélection d’une autre, elle devient masquée,n’interrompant pas la navigation inutilement avec une fenêtre intempestive.CONCLUSIONDans l’ensemble, il est possible de voir que les configurateurs se ressemblent sur plusieurspoints et que ce ne sont pas forcément les marques les plus prestigieuses qui disposent desmeilleurs configurateurs. Comme dans tout le contenu web, l’important n’est pas d’en mettreplus mais de mieux le faire. S’en tenir à l’essentiel est plus utile que de donner toutes lesinformations possibles et imaginables. Cependant, il est dommage que ce soit les constructeurss’adressant au grand public qui possèdent les pires configurateurs de modèles. Un outil telqu’un configurateur en ligne ne représente pourtant pas un investissement majeur pour uneentreprise de la taille de ces constructeurs automobiles et il ne faudrait qu’un peu de volontépour l’améliorer et en faire un moyen efficace de séduire les consommateurs potentiels.

×