Quizztest

495 vues

Publié le

that is a test

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
495
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
8
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Quizztest

  1. 1. Vivre avec 1000 euros Le Super quizz de le-ris ! Démarrer
  2. 2. Question 1Le seuil de risque de pauvreté pour une personne seule sélève à : Cliquez sur la bonne réponse 1000 € 973 € 777€
  3. 3. CorrectSelon le dernier rapport bruxellois sur l’état de la pauvreté (lien), leseuil de risque de pauvreté est de 973€ par mois pour un isolé. Ceseuil de risque de pauvreté équivaut à 60% du salaire median. Ilvarie d’un pays à l’autre. Le salaire médian est le palier divisantl’ensemble des salairiés en deux parties égales: 50% des salariésgagnent moins que le salaire median et l’autre moitié gagne plus. Question suivante
  4. 4. FauxSelon le dernier rapport bruxellois sur l’état de la pauvreté (lien), leseuil de risque de pauvreté est de 973€ par mois pour un isolé. Ceseuil de risque de pauvreté équivaut à 60% du salaire median. Ilvarie d’un pays à l’autre. Le salaire médian est le palier divisantl’ensemble des salairiés en deux parties égales: 50% des salariésgagnent moins que le salaire median et l’autre moitié gagne plus. Question suivante
  5. 5. Question 2Quelle proportion de la population bruxelloise vit sous le seuil de risque de pauvreté ? 27,8 % 37,8 % 17,8 %
  6. 6. CorrectL’étude de l’Observatoire de la Santé et du Social de Bruxelles-Capitale sur l’état de la pauvreté rapporte que plus d’un quart de lapopulation bruxelloise vit avec un revenu inférieur à celui du seuilde pauvreté. Cette proportion est bien plus élevée que dans lereste du pays, indique le rapport sur l’état de la pauvreté àBruxelles. Ce nest pas moins que 27,8% des Bruxellois qui viventavec moins de 973 € par mois pour être exact. En Wallonie, ilssont 18,4% à gagner moins de 973€ par mois contre 10,1% pour laFlandre ce qui fait une moyenne de 14,6% de Belges sous le seuilde risque de pauvreté. Question suivante
  7. 7. FauxL’étude de l’Observatoire de la Santé et du Social de Bruxelles-Capitale sur l’état de la pauvreté rapporte que plus d’un quart de lapopulation bruxelloise vit avec un revenu inférieur à celui du seuilde pauvreté. Cette proportion est bien plus élevée que dans lereste du pays, indique le rapport sur l’état de la pauvreté àBruxelles. C’est à 27,8% des Bruxellois qui vivent avec moins de973 € par mois pour être exact. En Wallonie, ils sont 18,4% àgagner moins de 973€ par mois contre 10,1% pour la Flandre cequi fait une moyenne de 14,6% de Belges sous le seuil de risquede pauvreté. Question suivante
  8. 8. Question 3La mobilité de lemploi est un frein à lévolution salariale : Vrai Faux Ni vrai ni faux
  9. 9. CorrectC’est parfois vrai dans le cas d’une personne qui enchaîne les jobs par intérimet qui se retrouve au chômage , pour quelques semaines ou quelques mois letemps de trouver un nouvel emploi. Il y a aussi une catégorie de jeunestravailleurs précaires ou “nomades” sur le marché de l’emploi, ils sont trèsflexibles mais vivent dans la précarité. C’est le cas par exemple des jeunesjournalistes pigistes.C’est parfois faux, au contraire, la mobilité inter-entreprises peut être vuecomme un point positif dans la carrière. Il est toujours bien d’avoir un CV bienrempli qui montre qui a acquis des compétences et des aptitudes en multipliantles expériences dans différentes entreprises Il y a aussi la mobilité à l’intérieurde l’entreprise. Celle-ci ne rime pas du tout avec précarité mais plutôt avec“progrès” , quand on monte en grade, le salaire augmente en conséquence Enbref, rester au même poste dans la même entreprise pendant 20 ans c’est-à-dire “faire partie des meubles”, ça peut être vu comme une manque d’ambitionet de flexibilité. (ITW actiris) Question suivante
  10. 10. FauxC’est parfois vrai dans le cas d’une personne qui enchaîne les jobs par intérimet qui se retrouve au chômage , pour quelques semaines ou quelques mois letemps de trouver un nouvel emploi. Il y a aussi une catégorie de jeunestravailleurs précaires ou “nomades” sur le marché de l’emploi, ils sont trèsflexibles mais vivent dans la précarité. C’est le cas par exemple des jeunesjournalistes pigistes.C’est parfois faux, au contraire , la mobilité inter-entreprises peut être vuecomme un point positif dans la carrière. Il est toujours bien d’avoir un CV bienrempli qui montre qui a acquis des compétences et des aptitudes en multipliantles expériences dans différentes entreprises Il y a aussi la mobilité à l’intérieurde l’entreprise. Celle-ci ne rime pas du tout avec précarité mais plutôt avec“progrès” , quand on monte en grade, le salaire augmente en conséquence Enbref, rester au même poste dans la même entreprise pendant 20 ans c’est-à-dire “faire partie des meubles”, ça peut être vu comme une manque d’ambitionet de flexibilité. (ITW actiris) Question suivante
  11. 11. Question 4Plus de 50 % des emplois à Bruxelles sont occupés par des étudiants Vrai Faux
  12. 12. CorrectSelon la rapport de 2011 sur la pauvreté à Bruxelles del’Observatoire de la santé et du social de Bruxelles-Capitale,lesuniversitaires occupent 53% des emplois à Bruxelles. En Wallonie,ils sont 35,3% et en Flandre, ils sont 34,5%. Pourquoi? Parce queBruxelles est une ville qui draîne les emplois les plus qualifiés. Question suivante
  13. 13. FauxSelon la rapport de 2011 sur la pauvreté à Bruxelles del’Observatoire de la santé et du social de Bruxelles-Capitale,lesuniversitaires occupent 53% des emplois à Bruxelles. En Wallonie,ils sont 35,3% et en Flandre, ils sont 34,5%. Pourquoi? Parce queBruxelles est une ville qui draîne les emplois les plus qualifiés. Question suivante
  14. 14. Question 5 A Bruxelles, le taux de chômage des universitaires est :Deux fois moins élevé quailleurs en Belgique Aussi élevé quailleurs en Belgique Deux fois plus élevé quailleurs en Belgique
  15. 15. CorrectA Bruxelles, le taux de chômage est de 17,4%.Il est deux fois plusélevé que la moyenne nationale qui est de 8,4%. En effet,Bruxelles offre de nombreuses facilités comme un réseau detransports en commun bien développé , des aides socialesfacilement accessibles, les opportunités d’emploi sont plusnombreuses. C’est une ville qui attire les personnes pauvres.Malgré, ces facilités, il est difficile de se débrouiller dans cette villecar le prix des loyers est affolant! (ITW actiris) ou baromètrepauvreté 2011 (P.36) Question suivante
  16. 16. FauxA Bruxelles, le taux de chômage est de 17,4%. Il est deux fois plusélevé que la moyenne nationale qui est de 8,4%. Pourtant,Bruxelles offre de nombreuses facilités comme un réseau detransports en commun bien développé, des aides socialesfacilement accessibles et des opportunités d’emplois nombreuses.ré, ces facilités, il est difficile de se débrouiller dans cette ville carle prix des loyers est affolant! (ITW actiris) ou baromètre pauvreté2011 (P.36) Question suivante
  17. 17. Question 6Les salaires à Bruxelles sont en moyenne :15 % moins élevés quailleurs en Belgique Les mêmes quailleurs en Belgique 15 % plus élevés quailleurs en Belgique
  18. 18. CorrectLes Bruxellois et ceux qui travaillent à Bruxelles gagnent enmoyenne 15% de plus qu’ailleurs en Belgique mais cela estcompensé par les côuts inhérents à la vie dans une ville commeBruxelles. (ITW actiris) Question suivante
  19. 19. FauxLes Bruxellois et ceux qui travaillent à Bruxelles gagnent enmoyenne 15% de plus qu’ailleurs en Belgique mais cela estcompensé par les côuts inhérents à la vie dans une ville commeBruxelles. (ITW actiris) Question suivante
  20. 20. Question 7En règle générale, quel âge faut-il atteindre pour gagner plus que la moyenne nationale ? 37 ans 47 ans 57 ans
  21. 21. CorrectEn règle générale, il faut attendre 37 ans pour gagner plus que lamoyenne nationale qui s’élève 3027€, selon les chiffres du ServicePublic federal de l’économie. (p.6) Question suivante
  22. 22. FauxEn règle générale, il faut attendre 37 ans pour gagner plus que lamoyenne nationale qui s’élève 3027€, selon les chiffres du ServicePublic federal de l’économie. (p.6) Question suivante
  23. 23. Question 8A Bruxelles, le salaire moyen brut (mensuel) est de : 2292 € 3027 € 3493 €
  24. 24. CorrectA Bruxelles , les salaires moyens mensuels bruts sont de 3 493 €par mois selon les chifffres du SPF de l’économie. Ce qui fait denotre capitale, l’arrondissement belge avec les salaires moyens lesplus élevés, 15,4% supérieurs à la moyenne nationale qui est 3027€(ITW actiris) Question suivante
  25. 25. FauxA Bruxelles , les salaires moyens mensuels bruts sont de 3 493 €par mois selon les chifffres du SPF de l’économie. Ce qui fait denotre capitale, l’arrondissement belge avec les salaires moyens lesplus élevés, 15,4% supérieurs à la moyenne nationale qui est 3027€(ITW actiris) Question suivante
  26. 26. Question 9Jeff est barman, il gagne 2002 euros net par mois. Combien gagne-t-il en brut ? 1461, 24 € 1720,68 € 1386,76 €
  27. 27. CorrectLe salaire net est donc le salaire après quon ai déduit lescotisations et précomptes. Ce qui pèse le plus entre le brut et lenet sont le précompte professionnel (456,68 euros pour Jeff) et lescotisations personnelles (287,54 euros dans ce cas ci). Si Jeff étaitmarié et quil apportait le seul revenu du ménage, il aurait alorstouché 1668,24 euros net. Question suivante
  28. 28. FauxLe salaire net est donc le salaire après quon ai déduit lescotisations et précomptes. Ce qui pèse le plus entre le brut et lenet sont le précompte professionnel (456,68 euros pour Jeff) et lescotisations personnelles (287,54 euros dans ce cas ci). Si Jeff étaitmarié et quil apportait le seul revenu du ménage, il aurait alorstouché 1668,24 euros net. Question suivante
  29. 29. Question 10Quelles sont les professions les moins bien rémunérées ? Serveurs, barmen, coiffeurs, esthéticiens Messagers, porteurs de journaux, Aides ménagères, agents dentretien
  30. 30. CorrectAvec 2.002 euros bruts par mois, les serveurs, barmen, coiffeurs etesthéticiens sont les quatre professions les moins bienrémunérées, selon le rapport de 2011 publié par lobservatoire dela santé et du social. Ils doivent travailler quatre mois pour arriverau salaire mensuel dun directeur de société. Sans compter quebien souvent, ils ne peuvent suffisamment dheure pour prester unplein temps. Ce constat doit être nuancé car, parfois, un mi-tempsdéclaré est en réalité un plein temps avec de nombreuses heuresprestées en noir... Question suivante
  31. 31. FauxAvec 2.002 euros bruts par mois, les serveurs, barmen, coiffeurs etesthéticiens sont les quatre professions les moins bienrémunérées, selon le rapport de 2011 publié par lobservatoire dela santé et du social. Ils doivent travailler quatre mois pour arriverau salaire mensuel dun directeur de société. Sans compter quebien souvent, ils ne peuvent suffisamment dheure pour prester unplein temps. Ce constat doit être nuancé car, parfois, un mi-tempsdéclaré est en réalité un plein temps avec de nombreuses heuresprestées en noir... Question suivante
  32. 32. Question 11 Quelle est la particularité de Bruxelles ? Cest une ville riche mais plus dun quart de ses habitants sont pauvres Cest une ville pauvre mais plus dun quart de ses habitants sont riches Cest la ville la plus riche dEurope carcest le siège des institutions européennes
  33. 33. CorrectOui, Bruxelles est une ville riche. En effet, la capitale est latroisième capitale la plus riche dEurope, notamment grâce à laprésence des institutions européennes, de nombreux siègessociaux dentreprises et enfin de services administratifs. Mais celanempêche pas quil y existe une pauvreté considérable (un quartde la population bruxelloise gagne moins de 973 euros/mois) etdes inégalités salariales. Question suivante
  34. 34. FauxOui, Bruxelles est une ville riche. En effet, la capitale est latroisième capitale la plus riche dEurope, notamment grâce à laprésence des institutions européennes, de nombreux siègessociaux dentreprises et enfin de services administratifs. Mais celanempêche pas quil y existe une pauvreté considérable (un quartde la population bruxelloise gagne moins de 973 euros/mois) etdes inégalités salariales. Question suivante
  35. 35. Question 12 Quest-ce que lindex ? Cest un doigt de la main Un mécanisme qui permet de réajuster les salaires en fonction du coût de la vieUn mécanisme qui permet de protéger les bassalaires contre laugmentation du coût de la vie
  36. 36. CorrectLindexation des salaires se calcule sur un panier de produits etservices qui constitue un indice appelé indice santé. Si les prix deces références augmente, lindex suivra la hausse. Lessence, lediesel, lalcool et le tabac ne sont pas pris en compte. Lindexationdes salaires sapplique au secteur public et au secteur privé. Question suivante
  37. 37. FauxLindexation des salaires se calcule sur un panier de produits etservices qui constitue un indice appelé indice santé. Si les prix deces références augmente, lindex suivra la hausse. Lessence, lediesel, lalcool et le tabac ne sont pas pris en compte. Lindexationdes salaires sapplique au secteur public et au secteur privé. Question suivante
  38. 38. Question 13A quoi correspond le concept de déprivation matérielle ? Un indicateur de pauvreté Une saisie dhuissier Une allocation cédée aux personnes les plus pauvres
  39. 39. CorrectLe concept a été conçu car certains considéraient que les mesures de pauvretémonétaire étaient jugées comme insuffisantes, notamment en raison du fait quelles sefocalisaient sur lindividu.On la définit comme l’incapacité à se fournir des biens et/ou services et/ou de se livreraux activitésqui sont ordinaires dans la société dans laquelle on vit et qui sont perçues comme desnécessités.Les indicateurs de déprivation matérielle se fondent sur neuf objets relatifs au fait que leménage na pas la capacité financière : de faire face à des dépenses imprévues de manger tous les deux jours un repas comprenant des protéines de chauffer correctement son logement de partir une semaine par an en vacances déviter les arriérés de crédit, de loyer et de paiement de disposer si désiré : dune voiture, dun téléphone, dune télévision, dune machine àlaver. Question suivante
  40. 40. FauxLe concept a été conçu car certains considéraient que les mesures de pauvretémonétaire étaient jugées comme insuffisantes, notamment en raison du fait quelles sefocalisaient sur lindividu.On la définit comme l’incapacité à se fournir des biens et/ou services et/ou de se livreraux activitésqui sont ordinaires dans la société dans laquelle on vit et qui sont perçues comme desnécessités.Les indicateurs de déprivation matérielle se fondent sur neuf objets relatifs au fait que leménage na pas la capacité financière : de faire face à des dépenses imprévues de manger tous les deux jours un repas comprenant des protéines de chauffer correctement son logement de partir une semaine par an en vacances déviter les arriérés de crédit, de loyer et de paiement de disposer si désiré : dune voiture, dun téléphone, dune télévision, dune machine àlaver. Question suivante
  41. 41. Question 14Que gagne une personne isolée au CPAS ? 540,32 € 770,18 € 940,32 €
  42. 42. CorrectLe Revenu dIntégration Sociale est fonction de la composition duménage. Des enfants à charge le feront augmenter. A linverse, avoir unconjoint bénéficiant dun revenu le fera diminuer. A Bruxelles, de 2004 à2010, le nombre de personnes bénéficiant du RIS a augmenté de 40%.Cest pourquoi de nombreux CPAS nécessitent des besoins humains etfinanciers supplémentaires. Parmi eux, notamment des exclus duchômage.En 2000, le montant du Revenu dIntégration sélevait à 528 euros pourune personne isolée. En septembre 2011, il passait à 770,18 ce qui resteinférieur au seuil de risque de pauvreté. Selon le baromètre social de2011 (LIEN), le RIS protège mieux les isolés que les couples avecenfants.Notons que le nombre de jeunes (18-24 ans) dépendant de lallocationdu CPAS a augmenté de 40% à Bruxelles sur la période 2004-2011.Cest le groupe dâge le plus représenté (voir graphique). Question suivante
  43. 43. FauxLe Revenu dIntégration Sociale est fonction de la composition duménage. Des enfants à charge le feront augmenter. A linverse, avoir unconjoint bénéficiant dun revenu le fera diminuer. A Bruxelles, de 2004 à2010, le nombre de personnes bénéficiant du RIS a augmenté de 40%.Cest pourquoi de nombreux CPAS nécessitent des besoins humains etfinanciers supplémentaires. Parmi eux, notamment des exclus duchômage.En 2000, le montant du Revenu dIntégration sélevait à 528 euros pourune personne isolée. En septembre 2011, il passait à 770,18 ce qui resteinférieur au seuil de risque de pauvreté. Selon le baromètre social de2011 (LIEN), le RIS protège mieux les isolés que les couples avecenfants.Notons que le nombre de jeunes (18-24 ans) dépendant de lallocationdu CPAS a augmenté de 40% à Bruxelles sur la période 2004-2011.Cest le groupe dâge le plus représenté (voir graphique). Question suivante
  44. 44. Question 15Quel est le rapport entre les titres-services et le CPAS ? Aucun rapport Il arrive que les personnes travaillant au titre-service bénéficient dune allocation complémentaire au CPAS Le CPAS refuse les personnes qui travaillent au titre-service
  45. 45. CorrectLe secteur du nettoyage consacré notamment par les titres-services est très compétitif. Aux titres-services, il est souventdifficile pour ceux qui y travaillent de cumuler plus de 20 heures detravail. Cest pourquoi, il est fréquent quils sollicitent une aidecomplémentaire du CPAS. Question suivante
  46. 46. FauxLe secteur du nettoyage consacré notamment par les titres-services est très compétitif. Aux titres-services, il est souventdifficile pour ceux qui y travaillent de cumuler plus de 20 heures detravail. Cest pourquoi, il est fréquent quils sollicitent une aidecomplémentaire du CPAS. Question suivante
  47. 47. Question 16 Quest-ce que larticle 60 ?Un article de la Constitution belge qui fixe le salaire minimum Un emploi proposé par le CPAS à un de ses allocataires Une loi interdisant laccès au CPAS aux personnes travaillant au noir
  48. 48. CorrectSi le CPAS est lemployeur des personnes travaillant sous lerégime de larticle 60, il arrive quil mette à disposition dautresentreprises les personnes engagées. Le CPAS paie alors lescotisations patronales pour lasbl, le service public ou lentrepriseextérieure. Et en échange, lallocataire bénéificie dune formation etdune ré-insertion dans le monde du travail. Question suivante
  49. 49. FauxSi le CPAS est lemployeur des personnes travaillant sous lerégime de larticle 60, il arrive quil mette à disposition dautresentreprises les personnes engagées. Le CPAS paie alors lescotisations patronales pour lasbl, le service public ou lentrepriseextérieure. Et en échange, lallocataire bénéificie dune formation etdune ré-insertion dans le monde du travail. Question suivante
  50. 50. Question 17A Bruxelles, les inégalités de revenus sont élevées : Les 20% les plus riches déclarent 25% de l’ensemble des revenus Les 10% les plus riches déclarent 25% de l’ensemble des revenus Les 10% les plus riches déclarent 35% de l’ensemble des revenus
  51. 51. CorrectLa région Bruxelloise compte une grande proportion de déclarationfiscale de moins de 20000 euros. Ce chiffre est le témoin dunniveau de salaire relativement faible pour une partie de lapopulation dans la capitale. Question suivante
  52. 52. FauxLa région Bruxelloise compte une grande proportion de déclarationfiscale de moins de 20000 euros. Ce chiffre est le témoin dunniveau de salaire relativement faible pour une partie de lapopulation dans la capitale. Question suivante
  53. 53. Question 18A Bruxelles, quest-ce qui constitue la part la plus importante dans un budget de 1000 euros ? La nourriture Le transport Le logement
  54. 54. CorrectPour une personne seule, il est difficile de se loger à moins de 500euros par mois. Le calcul est vite fait, avec un revenu inférieur àmille euros, le logement grèvera considérablement le budget despetits revenus. Certaines personnes ont la chance de bénéficierdun logement social, mais ceux ci ne sont quune minorité. Ainsi,la majorité des personnes bénéficiant du Revenu dIntégrationSociale (RIS) se tournent vers les propriétaires privés. (un dossiersera prochainement consacré à la problématique du logement àBruxelles). Question suivante
  55. 55. FauxPour une personne seule, il est difficile de se loger à moins de 500euros par mois. Le calcul est vite fait, avec un revenu inférieur àmille euros, le logement grèvera considérablement le budget despetits revenus. Certaines personnes ont la chance de bénéficierdun logement social, mais ceux ci ne sont quune minorité. Ainsi,la majorité des personnes bénéficiant du Revenu dIntégrationSociale (RIS) se tournent vers les propriétaires privés. (un dossiersera prochainement consacré à la problématique du logement àBruxelles). Question suivante
  56. 56. Question 19Avec moins de mille euros par mois, il est :Totalement impossible de vivre correctement à BruxellesPossible, mais difficile de vivre correctement à BruxellesPossible de vivre à Bruxelles sans problème
  57. 57. CorrectAvec moins de 1000 €, il est possible de vivre à Bruxelles mais ilfaut se serrer la ceinture. Après avoir payé l’eau , le gaz,l’électricité et le loyer, il ne reste plus que 200 € la ceinture. Aprèsavoir payé l’eau , le gaz, l’électricité et le loyer, il ne reste plus que200 ou 300 €. Pour une personne seule c’est suffisant mais elledoit se débrouiller , trouver les bons plans pour manger, se vêtir ouse déplacer à petit prix. (ITW observatoire social..ou actiris) Question suivante
  58. 58. FauxAvec moins de 1000 €, il est possible de vivre à Bruxelles mais ilfaut se serrer la ceinture. Après avoir payé l’eau , le gaz,l’électricité et le loyer, il ne reste plus que 200 € la ceinture. Aprèsavoir payé l’eau , le gaz, l’électricité et le loyer, il ne reste plus que200 ou 300 €. Pour une personne seule c’est suffisant mais elledoit se débrouiller , trouver les bons plans pour manger, se vêtir ouse déplacer à petit prix. (ITW observatoire social..ou actiris) Question suivante
  59. 59. Question 20
  60. 60. CorrectRéponseConclusion
  61. 61. FauxRéponseConclusion
  62. 62. Conclusion ou résultat

×