Histoires de famille "Notre ménage se compose de ma femme et de moi, deux petits bébés, grand’mère qui est paralysée,...
Tranches de justice "Comme mon mari doit partir chez les fous, je l’envoie à votre bureau."   "Quand l’huis...
Demandes d'allocations sociales "Notre bélier est notre seule ressource. C’est lui qui nous nourrit, nous réchauffe e...
Impôts en négociation "J’avais deux nourrissons en pension et ils sont partis sans me payer ce qui n’a pas mis du beu...
Litiges d'assurances "Monsieur le Directeur, mon mari est mort. Dites moi comment le faire sortir de la caisse."...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Lettres à l'administration

1 451 vues

Publié le

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 451
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
62
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Lettres à l'administration

  1. 1. Histoires de famille "Notre ménage se compose de ma femme et de moi, deux petits bébés, grand’mère qui est paralysée, trois lits, l’armoire, une chambre et la télé, le tout en parfait état de marche."   "Ma fiancée étant mineure, faut-il le consentement de ses parents pour notre mariage, vu qu’elle a déjà eu un enfant sans qu’ils s’y opposent ?"   "Est-ce que j’ai droit à un congé pour aller enterrer ma belle-mère qui est mourante ? Merci pour me faire ce plaisir."   "Dans la famille, nous sommes filles mères de mère en fille."   "Mon mari étant chômeur, et disposant de temps libre, j’ai huit enfants et en attend un neuvième."   "Suite au passage de votre contrôleur, veuillez m’envoyer un carnet de maternité."                                                                                            
  2. 2. Tranches de justice "Comme mon mari doit partir chez les fous, je l’envoie à votre bureau."   "Quand l’huissier a parlé de me saisir, je lui ai interdit de me toucher et c’est en me défendant que mon mari l’a bousculé. A ce moment-là, il a disparu sous le plancher car il était complètement pourri."   "Monsieur le Procureur de la V° République, Je porte plainte contre mon voisin Désiré Pinard, qui maltraite mon chien, lui tirant la queue et j’ai peur qu’il me fasse la même chose un jour."   "Pour une emboche, il me faudré un estrait de mon casier judiciaire et si possible vierge."   "Je ne peux pas payer votre amende ; je suis une fille honnête, j’ai quatre enfants à nourrir."   "La mairie ayant mentionné qu’à l’occasion de la Foire du 6 mai, qui se tiendra le samedi 5, les services vaqueraient Lundi 7 mai, je vous demande la journée du Vendredi 4 afin de faire renouveler ma carte de séjour."                                                                                            
  3. 3. Demandes d'allocations sociales "Notre bélier est notre seule ressource. C’est lui qui nous nourrit, nous réchauffe et nous habille."   "Je n’ai pas touché depuis deux mois. Pourquoi que vous laissez ma rente en plan."   "Ma situation d’invalide s’est améliorée ; une 5° infirmité de 30 % venant s’ajouter aux autres me fait venir à plus de 100 %."   "Mon mari s’est beaucoup usé le cœur en abusant de courtisane."   "Je vous renvoit les papiers du docteur comme quoi je suis bien malade et non pas décédé."   "J’espère que vous aurez pitié d’un pauvre homme qui a six enfants à manger, plus sa femme et sa belle-mère."   "Selon vos instructions j’ai donné le jour à deux jumeaux que vous trouverez ci-joint dans l’enveloppe."                                                                                            
  4. 4. Impôts en négociation "J’avais deux nourrissons en pension et ils sont partis sans me payer ce qui n’a pas mis du beurre dans le pinard."   "Monsieur l’encaisseur, ça m’est impossible de payer maintenant. Faîtes-moi des délais. Si vous êtes gentil avec moi, je serai gentille avec vous."   "Votre employé a besoin d’un savon. Dès qu’on lui remet des papiers à remplir, il s’en lave les mains."   "Je peux recevoir agréablement et même à l’improviste votre inspecteur."   "Votre histoire de règlement par tranche c’est reculer pour mieux s’ôter le pain de la bouche."   "Je vous paierai la moitié de mes impôts en juillet, l’autre moitié en septembre et le reste un peu plus tard."   "Monsieur le Service National des Redevances. Je ne suis en possession d’aucun poste de radio sauf de deux transistors."                                                                                            
  5. 5. Litiges d'assurances "Monsieur le Directeur, mon mari est mort. Dites moi comment le faire sortir de la caisse."   "J’habite à la montagne et l’accouchement de ma femme m’a occasionné de nombreux frais car il a fallu un chasse neige pour ouvrir le passage."   "Depuis que je vous ai écrit que j’étais sourde, je n’ai plus entendu parler de ma retraite complémentaire."   "J’ai l’avantage de vous avertir que ma belle-mère est incessamment décédée."   "Ma maison ayant été emportée par un glissement de terrain, je voudrais savoir si je suis sans domicile fixe ?"   "Si le type qui a provoquer l’accident vous donne ensuite des coups de poings, est-ce que le constat à l’amiable reste valable, ou non ?"                                                                                            

×