Mécanismes cognitifs du changement de langue ARCO

432 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
432
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Je mettrai en plus gros « Congrès de l’ARCO, Lyon, décembre 08 sur la 1er diapo seulement
  • Insérer les graphiques des articles
  • Mécanismes cognitifs du changement de langue ARCO

    1. 1. Xavier Aparicio, Jonathan Grainger et Jean-Marc Lavaur Congrès de l'ARCo - Lyon - Décembre 2008
    2. 2.  Multilinguisme : capacité à comprendre et parler plusieurs langues (dans des contextes variés)  Augmentation régulière de la pratique des langues  Connaître plusieurs langues augmente la probabilité de changer de langue, volontairement ou involontairement (Dijkstra & Van Hell, 2002).  Le passage d’une langue à une autre suppose une flexibilité du système lexical, et un coût cognitif important Congrès de l'ARCo - Lyon - Décembre 2008
    3. 3.  Convenu, spontané ou imprévisible entre deux locuteurs/récepteurs  Permet la conservation de la signification dans la communication avec certains risques cependant Congrès de l'ARCo - Lyon - Décembre 2008 LocuteurRécepteur
    4. 4. Congrès de l'ARCo - Lyon - Décembre 2008
    5. 5.  La psychologie cognitive s’intéresse au traitement des informations en provenance de plusieurs langues  Les recherches s’intéressent prioritairement à l’accès au lexique bilingue (multilingue)  Modélisation de l’organisation et du fonctionnement du lexique mental bilingue (multilingue) Congrès de l'ARCo - Lyon - Décembre 2008
    6. 6.  Le lexique mental fait partie de la mémoire humaine (Dijkstra, 2005).  Les informations sur les mots sont présentes à plusieurs niveaux : Congrès de l'ARCo - Lyon - Décembre 2008 -orthographe -phonologie -sémantique -syntaxe -langues (chez les multilingues)
    7. 7.  Accès sélectif : organisé par langue (Gerard & Scarborough, 1989)  Accès non sélectif : regroupement indépendamment de la langue (Dijkstra, Van Jaarsveld & Ten Brinke, 1998) Congrès de l'ARCo - Lyon - Décembre 2008 LIRE LIRE DIRE Lexique Français FIRE HIRE Lexique Anglais LIRA ARIA Lexique Espagnol LIRE LIRE DIRE FIRE HIRE LIRA ARIA Lexique partagé Français/Anglais/Espagnol
    8. 8.  Reconnaissance visuelle de mots chez les multilingues : niveaux de traitement et de décision Congrès de l'ARCo - Lyon - Décembre 2008 L1/L2/ L3 Visual input
    9. 9.  L’activation d’une langue suppose la mise en retrait du lexique des autres langues (Dijkstra & Snoeren, 2004).  L’activation de la langue peut provenir de :  L’information lexicale ou sublexicale  Le contexte linguistique ou non linguistique  Comprendre les mécanismes impliqués dans le changement de langue demande l’étude de l’accès à l’information sur la langue d’un mot Congrès de l'ARCo - Lyon - Décembre 2008
    10. 10.  Étudier les coûts respectifs des différents changements de langue chez des trilingues lors de la présentation visuelle de mots isolés  Évaluer le coût de chaque type de changement de langue au moyen des ondes ERPs Congrès de l'ARCo - Lyon - Décembre 2008
    11. 11.  Moreno, Federmeier et Kutas (2002)  Des mots inattendus sémantiquement ou difficiles à intégrer dans un contexte sémantique donné augmentent l’amplitude de la N400 par rapport à des mots dont l’apparition est plus prévisible  Le traitement provoqué par un changement de langue est plus coûteux que le traitement d’un item inattendu de la même langue Congrès de l'ARCo - Lyon - Décembre 2008
    12. 12.  Grainger & Holcomb (2006)  Mises à jour de composantes impliquées dans la reconnaissance visuelle : N400  Associée à un traitement sémantique  Alvarez, Holcomb & Grainger (2003)  Le changement de langue affecte le niveau d’activation d’un mot  L’amplitude de la N400 est modulée par la langue du mot de l’essai précédent  Le changement de langue a une influence directe sur le traitement du mot cible Congrès de l'ARCo - Lyon - Décembre 2008
    13. 13.  Le changement de langue provoque une activité cérébrale spécifique  Cette activité est conditionnée par la langue du mot mais aussi par les événements antérieurs  Le changement de langue modifie l’amplitude de la N400 (coût cognitif élevé)  En l’absence de changement de langue pas de modification d’amplitude de la N400 Congrès de l'ARCo - Lyon - Décembre 2008
    14. 14.  Tâche de lecture silencieuse de mots dans trois langues (enregistrement de l’activité cérébrale)  Consigne : repérer des noms d’animaux quelle que soit la langue de présentation Congrès de l'ARCo - Lyon - Décembre 2008
    15. 15.  21 trilingues Français-Anglais-Espagnol  Étudiants en 3ème année de LEA à Aix-Marseille  Questionnaire de compétence linguistique Congrès de l'ARCo - Lyon - Décembre 2008
    16. 16.  Sélectionné à partir d’une base de données trilingues (Laxen, Aparicio & Lavaur, 2008).  624 mots spécifiques (non cognats) de chaque langue (3x208) Congrès de l'ARCo - Lyon - Décembre 2008 Français Anglais Espagnol Items 184 184 184 Animaux 24 24 24 Total 208 208 208
    17. 17. Mots précédents en L1, L2 ou L3 Congrès de l'ARCo - Lyon - Décembre 2008 MAISON HEADMots cibles en L2 BOARD ESQUINA
    18. 18.  EEG enregistré à partir d’un bonnet muni d’électrodes sur la tête du participant  29 électrodes enregistrent l’activité cérébrale, 2 contrôlent les mouvements oculaires, 2 autres servent de référence Congrès de l'ARCo - Lyon - Décembre 2008
    19. 19.  Activité cérébrale :  Déclenchée par un mot  Mesurée pour les changements de langue (L1-L2 et L3-L2) et les non changement de langue (L2-L2)  Potentiels évoqués moyennés pour chaque type de changement de langue  Données ERPs numérisées et analysées visuellement puis statistiquement  ANOVAs (mesures répétées) pour une fenêtre temporelle comprise entre 300 et 450 ms après la présentation de la cible Congrès de l'ARCo - Lyon - Décembre 2008
    20. 20. INTERPRÉTATION  Différence significative au niveau de l’amplitude de l’onde N400  Plus difficile de rester en L2 plutôt que de changer de L1 vers L2 COURBES Congrès de l'ARCo - Lyon - Décembre 2008 L1-L2 L2-L2 N400 *
    21. 21. INTERPRÉTATION  Pas de différence significative entre les deux conditions  Aussi difficile pour les participants de rester en L2 que de passer de L3 à L2 COURBES Congrès de l'ARCo - Lyon - Décembre 2008 N400 ns L3-L2 L2-L2
    22. 22. INTERPRÉTATION  Effet significatif du type de changement de langue  Plus facile de passer de la L1 à la L2 que de passer de la L3 à la L2  Le passage de la L3 à la L2 implique un coût cognitif supplémentaire COURBES Congrès de l'ARCo - Lyon - Décembre 2008 N400 * L1-L2 L3-L2
    23. 23. Congrès de l'ARCo - Lyon - Décembre 2008 MAISON BOARD ESQUINA Faible coût Coût élevé Coût élevé= HEAD
    24. 24.  Effets liés au changement de langue différents de ceux obtenus en situation bilingue  La présence de trois langues modifie les coûts associés aux différents types de changement de langue  Anticipation automatique du changement de langue  Difficulté dans le passage de la L3 à la L2 Congrès de l'ARCo - Lyon - Décembre 2008
    25. 25.  Actuellement : Recherche mélangeant des conditions pures et mixtes (EEG et comportemental)  Amorçage sémantique par traduction ou par répétition  Développement de tâches similaires en audio Congrès de l'ARCo - Lyon - Décembre 2008
    26. 26. Congrès de l'ARCo - Lyon - Décembre 2008

    ×