Annexes dossier

300 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
300
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Annexes dossier

  1. 1. 1 Annexes I. Chronologie sur l’histoire du Maroc Date Evènement -789 Idriss Ier fonde le Maroc 1147 Fin de la dynastie Almoravides, début de celle des Almohades 1269 Fin de la dynastie des Almohades, début de celle des Merinides 1471 Les Wattasides succèdent aux Merinides 1554 Accession au pouvoir des Saadiens 1578 Bataille des trois rois (le Portugal tente de renverser le sultan du Maroc) 1666 Création de la dynastie Alaouitte 1844 Défaite de l’armée marocaine contre la France 1909 L’Espagne débute la conquête du croissant Rifain 1912 Le Maroc devient protectorat français 1956 Signature avec la France des accords reconnaissant l’indépendance du Maroc Signature avec l’Espagne des accords permettant au Maroc de récupérer sa partie nord Le Maroc est admis comme membre de l’ONU 1962 Adoption par référendum de la 1ère Constitution faisant du Maroc une monarchie constitutionnelle 1963 Guerre des sables qui oppose l’Algérie et le Maroc 1984 Sortie du Maroc de l’organisation de l’Union africaine Demande d’adhésion du Maroc à la CEE qui sera rejeté 1989 Le Maroc s’allie à l’Union du Maghreb Arabe (UMA) 1995 Mise en place du Partenariat Euromed 1999 Le roi Mohammed VI accède au trône suite au décès de Hassan II 2005 Signature d’un accord de libre-échange avec les Etats-Unis Adhésion à la PEV 2011 Le roi présente un projet de réformes constitutionnelles qui renforcent le rôle du Premier ministre 2012 Finalisation du plan d’action sur la mise en oeuvre du statut avancé avec l’UE II. Cartographie Source : http://www.cartograf.fr/img/maroc/les-pays-le- maroc-carte-avec-echelles.php, [En ligne] Page consultée le 26 septembre 2013 Le Maroc et ses Etats limitrophes
  2. 2. Source : La documentation française, http://www.ladocumentationfranca ise.fr/cartes/liste/maroc, [En ligne] Page consultée le 26 septembre 2013 2 Ressources et Population au Maroc en 2004 Le Partenariat Euromed Source: L’espace politique, http://espacepolitique.revues.org/844, [En ligne] Page consultée le 26 septembre 2013
  3. 3. 3 III. Présentation synthétique du Maroc A. Aspect économique Année 2012 2011 2010 2009 2008 2007 PIB en milliards $ USD 96,73 94,118 89,412 86,193 82,056 77,461 Evolution du PIB 2,7 5 3,6 4,8 5,6 2,7 Population en millions 32,52 32,06 31,64 31,28 30,96 30,67 PIB par habitant en $ USD 2974 2935 2825 2755 2650 2525 Inflation en % 1,2 1,4 2,5 1 3,9 2 Chômage en % 9 8,9 9,8 9,1 10 9,8 Source : Index Mundi, http://indexmundi.com , [En ligne] Consulté le 26 septembre 2013 Commentaire : L’économie marocaine est jugée solide par le FMI. Le ralentissement de l’augmentation du PIB s’explique par de mauvaises récoltes, du fait d’un manque de pluie, dans le secteur agricole qui pèse lourd dans l’économie marocaine (16,5% du PIB en 2011). En 2012, le secteur secondaire à augmenter de 0,9 point. La croissance provient donc du secteur tertiaire qui a contribué à hauteur de 2,9 point à l’évolution du PIB. Le tourisme représente 7,1% du PIB en 2011. En 2013, le royaume du Maroc devrait renouer avec une croissance plus dynamique grâce aux promesses de la bonne récolte agricole en cours. Structure des exportations et importations du Maroc en 2012
  4. 4. 4 Structure des exportations et des importations en Allemagne en 2010 Commentaire: Le Maroc n’a pas la même structure d’exportation que le géant européen, ses produits exportés sont moins forts en valeur ajoutée. En effet, on observe que l’Allemagne exporte plus de produits manufacturés que de matières premières. Principaux partenaires commerciaux du Maroc en 2011
  5. 5. Information comparative : Dans l’ensemble, l’Europe absorbe 57,6% des exportations marocaines et fournit 59% des importations du Royaume. 5 B. Aspect social Données concernant le Maroc en 2012 Population totale 32,52 millions Population urbaine 57.4% de la population totale Taux brut de scolarisation 60% de la population totale Durée moyenne de scolarisation 4.4 années Taux d’alphabétisation des adultes (+ de 56.1% de la population totale 15ans) Moyenne d’âge 25ans Espérance de vie 72ans Enfants par femme 2.3 Pauvreté 15% de la population sous le seuil de pauvreté Religion 98.7% de musulmans IDH 0.591 Source : Indicateurs de développement humain internationaux, PNUD, [En ligne] http://hdrstats.undp.org/fr/pays/profils/MAR.html Page consultée le 26 septembre 2013 IDH des pays européens en 2012 Source : Banque mondiale, http://donnees.banquemondiale.org/pays , [En ligne] Page consultée le 26 septembre 2013 Commentaire : L’IDH est un indicateur crée par le PNUD pour mesurer le niveau de développement d’un pays. Son calcul repose sur trois critères : l’espérance de vie à la naissance, le niveau d’éducation et le niveau de vie.
  6. 6. On observe que l’IDH du Maroc reste donc très inférieur aux IDH des pays européens. Cela reflète une forte inégalité de développement entre les deux espaces. 6 C. Aspect politique Parti Sièges Date de création Parti de la justice et du 27.1% 1998 développement (PJD) Parti de l’Istiqlal (PI) 15.1% 1943 Rassemblement national des 13.1% 1978 indépendants (RNI) Parti authenticité et modernité (PAM) 12% 2008 Union socialiste des forces populaires (USFP) 9.9% 1975 Mouvement populaire (MP) 8.1% 1957 Le pluralisme politique marocain IV. Articles de presse sur le Maroc et sa relation avec l’UE 1er Article : « Les relations entre l’Europe et l’UE s’intensifient » « Les relations entre le Maroc et l’Union européenne, fortes d’un capital d’estime et de longues années de coopération, servent et continuent de servir les intérêts bilatéraux réciproques. Ce constat a été fortement appuyé et souligné par les différents responsables que la délégation marocaine de journalistes a rencontrés à Bruxelles dans le cadre d’une visite professionnelle englobant les institutions de l’Union européenne. Cette visite intervient dans un contexte d’interaction active entre le Maroc et l’Union européenne dans les différents domaines politique, économique et stratégique et a permis de discuter des thèmes intéressant le Maroc tels que la question de notre intégrité territoriale, le dossier de l’accord de pêche ou encore celui des relations commerciales entre l’Europe et le Royaume. Globalement, les relations bilatérales entre le Royaume et l’Union européenne se sont intensifiées selon un rythme progressif et soutenu depuis la signature, en 1969, du premier accord commercial. Cette coopération a ouvert la porte à d’autres accords aussi importants, notamment celui signé en 1976, contenant à la fois des dispositions commerciales, économiques, sociales et financières ou encore l’accord de l’Open Sky paraphé en 2006. Aussi, l’adoption en 2008 du document conjoint visant l’établissement du Statut avancé du Maroc avait marqué une étape importante dans le développement des relations et le renforcement du partenariat Maroc-UE. Bien qu’adopté en 2008, ce n’est qu’en décembre 2012 que que les deux parties ont finalisé le Plan d’action sur la mise en oeuvre du Statut avancé (PASA) lequel constitue la feuille de route de la coopération bilatérale durant les cinq prochaines années et prépare la nouvelle étape contractuelle.
  7. 7. Dans le volet économique et commercial, il faut signaler que l’UE est le 1er partenaire commercial du Maroc. Leurs échanges commerciaux ont enregistré en 2011 et 2012 une croissance importante. La part de l’UE dans le commerce extérieur marocain au titre de l’année 2012 est de l’ordre de 50,4% (47% au niveau des importations et 57% au niveau des importations). Le partenariat économique et commercial a poussé l’UE à engager en 2011 un programme «Réussir le Statut avancé» qui appuie le Maroc dans le processus de convergence réglementaire dans les trois secteurs identifiés dans le domaine du marché intérieur (normes et réglementations techniques, marchés et services financiers)Les relations bilatérales entre le Maroc et l’UE enregistrent donc des avancées notables illustrant ainsi la pertinence de plus de 40 ans de coopération riche et mutidimensionnelle. Aujourd’hui, le partenariat avec le Maroc revêt plus que jamais une importance fondamentale pour l’UE, compte tenu du rôle que joue le Maroc dans toute la région méditerranéenne dite région de la Politique européenne de voisinage (PEV). » 7 Source : Maroc presse, http://www.marocpress.com/fr/alm/article-64994.html, [En ligne] Page consultée le 26 septembre 2013 Commentaire : Cet article nous démontre l’intensité et la longévité de la coopération de l’UE et du Maroc, bien que ce-dernier ne fasse pas partie de l’Union européenne. Par ailleurs, de manière assez descriptive, il retrace les grandes lignes des accords bilatéraux entre ces deux espaces. 2ème article : « 6 rounds plus tard, Maroc et UE signent un nouvel accord de pêche » « Jul 25, 2013 (Libération/AllAfrica Global Media via COMTEX) -- Après de longues et laborieuses négociations, le Maroc et l'Union européenne ont signé, hier à Rabat, un nouvel accord de pêche. La commissaire européenne en charge des Affaires maritimes et de la Pêche, Maria Damanaki, était, d'ailleurs, attendue hier au Maroc en vue de conclure les négociations et parapher le nouveau protocole de partenariat entre le Royaume et l'UE dans ce secteur. Mais ce qui préoccupe les Espagnols qui font pression depuis le début des négociations sur la Commission européenne, c'est la mise en application de ce nouvel accord de pêche. «On ne sait pas, explique l'agence espagnole, si cet accord sera mis en application immédiatement, ou s'il devra passer par la procédure de ratification parlementaire aussi bien au niveau du Parlement marocain qu'européen. C'est ce point de divergence qui a empêché sa conclusion vendredi dernier, selon des sources proches des négociations. Et la même source d'ajouter que «jusqu'à maintenant, le Maroc s'est fermement opposé à cette mise en application immédiate pour éviter la reproduction de ce qui s'est passé en décembre 2011», quand le Parlement européen, pour des calculs politiciens, avait rejeté la prorogation pour un an de l'accord de pêche Maroc-UE, qui permettait à 120 navires battant pavillon de 11 pays européens -dont une centaine pour la seule Espagne-de pêcher dans les eaux du Royaume. Ce dernier avait riposté en demandant aux bateaux de pêche européens de quitter ses eaux. A noter que le premier round de négociations entre les deux parties a eu lieu dans la capitale du Royaume le mois de novembre dernier. Les experts marocains et européens ont tenu depuis six rounds de négociations en vue d'aboutir à un accord qui garantisse la
  8. 8. préservation et l'exploitation durable et responsable des ressources halieutiques nationales. Le dernier en date a eu lieu les 18 et 19 juillet courant à Rabat après six mois d'interruption. Selon l'agence Maghreb arabe, «durant ces différents cycles de négociations, les experts marocains ont défendu bec et ongles la position du Royaume qui a toujours fait part de son souhait de parvenir avec l'UE à un accord juste et équilibré en termes d'extractions, de bénéfices et de contrepartie financière». Et la même source de préciser qu'«ils ont également insisté sur l'importance de prendre en compte les intérêts nationaux du Maroc et des professionnels du secteur et de faire en sorte que le nouvel accord contribue de manière significative au développement et à la modernisation de la filière de la pêche marocaine». 8 Source : Comtext, 25 juillet 2013, http://global.factiva.com.ezp.essec.fr/ha/default.aspx [En ligne] Page consultée le 26 septembre 2013 Commentaire : Cet article nous montre la réalité des négociations entre le Maroc et l’UE. En effet, celles - ci peuvent s’avérées laborieuses et très longues.

×