Projet d’aménagement d’uncircuit automobile sur le site de  l’aérodrome de Cerfonfaine      Conférence de presse    mercre...
IntroductionLes amis de la terre du pays de l’Eau d’Heure et le comité air  libre souhaitent vous présenter leur analyse d...
Conséquences hydrographiquesDe par sa configuration (infiltration lente des eaux dans le sous-sol), le plateau desDérodès ...
Conséquences des nouveaux projets            sur cet équilibre hydrographique•   Forte diminution des infiltrations lentes...
Les nuisances sonores sur        l’environnement                    Implantation du circuitUn circuit automobile au beau m...
Les nuisances sonores sur                           l’environnement•   Éloignement de la faune locale    - L’augmentation ...
Nuisances sonores sur                            l’environnement• Nuisances pour les habitants de la région- L’étude d’inc...
Pertinence du projet face aux                     enjeux de demain•   Pertinence économique?    -    On compte pas moins d...
ConclusionCompte tenu:• du bouleversement des milieux naturels,• de la dégradation de notre environnement rural et de la q...
le projet de circuit auto de cerfontaine critiqué par les amis de la terre
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

le projet de circuit auto de cerfontaine critiqué par les amis de la terre

637 vues

Publié le

présentation et analyse du projet de circuit auto à cerfontaine par les amis de la terre

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
637
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Projet d'implantation d'un circuit sur le site de l'aérodrome de Cerfontaine Conférence de presse du 30/11/2011
  • Projet d'implantation d'un circuit sur le site de l'aérodrome de Cerfontaine Conférence de presse du 30/11/2011
  • Projet d'implantation d'un circuit sur le site de l'aérodrome de Cerfontaine Conférence de presse du 30/11/2011
  • Projet d'implantation d'un circuit sur le site de l'aérodrome de Cerfontaine Conférence de presse du 30/11/2011
  • Projet d'implantation d'un circuit sur le site de l'aérodrome de Cerfontaine Conférence de presse du 30/11/2011
  • Projet d'implantation d'un circuit sur le site de l'aérodrome de Cerfontaine Conférence de presse du 30/11/2011
  • Projet d'implantation d'un circuit sur le site de l'aérodrome de Cerfontaine Conférence de presse du 30/11/2011
  • Projet d'implantation d'un circuit sur le site de l'aérodrome de Cerfontaine Conférence de presse du 30/11/2011
  • Projet d'implantation d'un circuit sur le site de l'aérodrome de Cerfontaine Conférence de presse du 30/11/2011
  • Projet d'implantation d'un circuit sur le site de l'aérodrome de Cerfontaine Conférence de presse du 30/11/2011
  • le projet de circuit auto de cerfontaine critiqué par les amis de la terre

    1. 1. Projet d’aménagement d’uncircuit automobile sur le site de l’aérodrome de Cerfonfaine Conférence de presse mercredi 30 novembre 2011
    2. 2. IntroductionLes amis de la terre du pays de l’Eau d’Heure et le comité air libre souhaitent vous présenter leur analyse du projet de construction d’un nouveau circuit sur le site de l’aérodrome de Cerfontaine.Cette analyse porte principalement sur les points suivants :• Les conséquences hydrographiques• Les nuisances sonores sur l’environnement• La pertinence du projet face aux enjeux de demain
    3. 3. Conséquences hydrographiquesDe par sa configuration (infiltration lente des eaux dans le sous-sol), le plateau desDérodès constitue un véritable réservoir naturel d’eau qui alimente de nombreusessources vers les bassins de l’Eau d’Heure et celui de la Hante.
    4. 4. Conséquences des nouveaux projets sur cet équilibre hydrographique• Forte diminution des infiltrations lentes des eaux ¾ du plateau urbanisé ( actuel aérodrome avec sa piste drainée et ses bâtiments et parking + projet d’implantation d’un village aéronautique formé de 42 maisons + projet d’implantation du circuit et paddocks)• Risque accru d’inondations - Écoulement accru des eaux de pluie ; - Inefficacité des bassins d’orage s’ils ne sont pas associés à des plateaux de décantation.• Risque de pollution de nos ruisseaux jusqu’ici préservés - Les polluants issus de l’activité de l’aérodrome et du circuit retomberont inévitablement dans les ruisseaux des alentours, lorsqu’ils ne seront pas tout simplement évacués avec les eaux pluviales. - Impact négatif de l’utilisation de sel pour déneiger le circuit l’hiver. Conclusion : modification profonde de tout un écosystème basé sur le cycle de l’eau, modification irrémédiable du débit de nos sources et altération de la qualité des eaux de nos ruisseaux. Que deviendront la vallée de la Hante et ses milieux humides de grande valeur ?
    5. 5. Les nuisances sonores sur l’environnement Implantation du circuitUn circuit automobile au beau milieu de 2 sites classés « Natura 2000 »…
    6. 6. Les nuisances sonores sur l’environnement• Éloignement de la faune locale - L’augmentation des bruits qui deviendront quasi permanents en journée (aérodrome, village de 42 maisons, circuit, visiteurs, etc…) aura pour conséquence d’éloigner davantage la faune locale et ainsi modifier l’écosystème comprenant 2 sites classés « natura 2000 ». - Ils sont considérés comme « massif forestier de 1ère importance pour les oiseaux forestiers rares tels les pics mar et noir. On y trouve les oiseaux nicheurs : la bondrée apivore, le râle des genèts , la pie grièche et comme autres taxons intéressants : le traquet pâtre (liste noir de la RW), le gobemouche noir (liste rouge de la RW).• Retombées négatives sur le développement d’un tourisme durable - Aggravation des nuisances sonores dans une région déjà touchées par d’autres activités bruillantes (avions, hélicoptères, jet-skis, motos, bateaux à moteur,…); - Contradiction avec les enquêtes montrant que les touristes apprécient la quiétude et les paysages qu’offrent notre environnement ; - Perte d’attrait pour les sentiers GR et VTT qui bordent le site de l’aérodrome.
    7. 7. Nuisances sonores sur l’environnement• Nuisances pour les habitants de la région- L’étude d’incidence démontre sans ambiguïté une forte dégradation de tout l’environnementsonore local. Par ailleurs, elle met clairement en évidence que même si des mesures sontprises (construction d’un merlon de 6m, mesure du bruit des véhicules, limitation du nombrede véhicules), il est très difficile de se conformer aux niveaux légaux de bruit.En particulier pour l’environnement forestier et pour l’habitation située au sud du circuit. A-t-on le droit de perturber la quiétude d’une région rurale àintérêt biologique et préservée jusqu’ici, pour satisfaire le plaisir dequelques-uns?
    8. 8. Pertinence du projet face aux enjeux de demain• Pertinence économique? - On compte pas moins de 3 circuits dont 2 permanents dans un rayon de 30km : Mettet (circuit flambant neuf disposant des infrastructures les plus modernes), Mariembourg et Chimay. - Les retombées économiques pour la région seront bien faible, peu d’emplois créés, peu de retombées sur l’activité touristique locale.• Pertinence dans une société durable? - A l’heure où l’on cherche des solutions au problème du réchauffement climatique, ces « sports » moteur ne font que générer d’avantage de polluants et de gaz à effet de serre. - Nos ressources limitées en produits pétroliers ne seront certainement pas préservées par ce genre d’initiatives. - Le « pétrole bleu » de la Wallonie sera mis en danger dans ce site hydrographique.
    9. 9. ConclusionCompte tenu:• du bouleversement des milieux naturels,• de la dégradation de notre environnement rural et de la quiétude de la région,• des faibles retombées locales (emplois et tourisme)• Les amis de la terre du pays de l’Eau d’Heure ainsi que le Comité Air Libre souhaitent que la région wallonne ainsi que les autorités communales prennent la seule décision raisonnable possible en s’opposant aux deux projets d’extension de l’aérodrome.• Nos 2 associations questionneront l’Union Européenne sur la compatibilité entre ces projets et les 2 zones Natura 2000 (faune et hydrographie locales menacées).

    ×