2012 07 j1 uron itg acm

559 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
559
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

2012 07 j1 uron itg acm

  1. 1. www.itg.fr L’usage d’outils et ressources numériques en pédagogie Action de professionnalisation de Cap Métiers Aquitaine assurée par ITG 02 & 03 juillet 2012 - Bordeaux Jean Vanderspelden – Consultant ITG - jean.vanderspelden@free.fr www.iapprendre.fr - Tél : 06.42.27.59.72. 2L’usage d’outils et ressources numérique en pédagogie 1) Présentation réciproque1er jour : 09h30 – 17h30 2ème jour : 09h00 – 17h00I) Présentation réciproque VI) Numérique & apprentissage 1.1) Son point de vue sur outils et ressources numériques Retour fiche 1 «Auto-questionnement» 6.1 ) Impacts du numérique en société 1.2) Premier inventaire des outils et ressources numériquesII Vous avez dit ? 6.2 ) Impacts du numérique en formation2.1) Ressource ? 6.3) De nouvelles façon d’apprendre2.2) Numérique ? 6.4) Illustration : le Mind Mapping2.3) Pédagogie ? Trois VI) Ressources particulières 2/2III) Numérique & Formation 7.1) Le TNI 7.2) La Classe virtuelle3.1) Statuts du numérique en formation3.2) Apports du numérique : Cinq VIII Droits d’auteurs et d’usage 8.1) Repères sur les textes en vigueurIV) Ressources en général 1/2 8.2) Ressources numériques & handicap4.1) Leurs caractéristiques4.2) Typologie générale IX) Dynamique micro-projet B4.3) Zoom sur des familles de ressources 9.1) Echanges & choix des thématiques4.4) Carte heuristique sur les ressources 9.2) Constitution des binômes 9.3) Horaire des visiophonies + CVV) Dynamique du micro-projet A 4.1) Présentation de la démarche X) Approche documentaire THOT- Skoden – MIP+ 3 Echange de pratiques : 1 4 Qu’est ce qu’une ressource ? 2) Vous avez dit 1)  Définition AFNOR 1996 (officielle et détaillée) : est ressource tout composant d’un système ou moyens 2.1) Ressources dont on dispose pour accomplir une action, y compris un outil Elle permet selon l’étymologie (resurgere ou resourdre) de se rétablir, reprendre des forces, rejaillir. Dans le champ de l’éducation et de la formation, trois types de ressources sont distingués : humaines, matérielles et logicielles. : Ressources humaines : formateurs, accompagnateurs, animateurs de centre de ressources, autres apprenants, décideurs, administratifs… Ressources matérielles : on y distinguera le matériel : mobilier, machines, câbles…(ou hardware) et les ressources multimédias pour l’éducation : elles formulent le savoir sous la forme de texte, image fixe ou animée, réelle ou virtuelle, son, interactivité. Elles ont toujours un auteur : formateur, élève, équipe… Elles peuvent être produites ou utilisées durant le déroulement du parcours de formation Selon une approche plus documentaire, on parle quelquefois de ressource pédagogique, ou éducative ou encore numérique, ou avec une approche plus industrielle, encore d’outil ou produit pédagogique. Ressources numériques : logiciels de diverses natures ; du navigateur aux plates- formes de téléformation, en passant par les progiciels ou didacticiels, etc… 5 6
  2. 2. Qu’est ce qu’une ressource ? Qu’est ce qu’une ressource ? 2) Définition québécoise (pragmatique) : Pour qualifier une ressource, nécessité de définir le contexte de ressources tout moyen permettant de se tirer d’embarras son usage : ou d’améliorer une situation difficile - h2tp://atif.atif.fr •  Pour quels publics, 3) Définition large (compétice) ressource pédagogique : Tout support, produit, service •  Pour quels objectifs, ou personne permettant denrichir lacte pédagogique. •  Dans quelles circonstances ?4) Définition stricte Une ressource pédago- (extraite du glossaire de la BOM) •  Avec quelles intentions pédagogiques ?gique est composée d’un contenu adéquat et ciblé, visant à répondre à unbesoin identifié, et un contenant adapté assurant la médiatisation avec unsupport, unique ou multiple, comme le papier, comme un support magnétiqueou plus généralement numérique. Elle permet, dans une interaction apprenant- Quelles logiques d’usage ?appreneur (synchrone* ou asynchrone*, présentielle ou distante, individuelle ou collective), demettre en oeuvre une intention dans l’exposition, la transmission, l’appro- Quels apports attendus ?priation, la production ou le partage d’un savoir ou d’une connaissance. 7 8 2) Vous avez dit 2.2) Numérique 9 http://www.linformaticien.com/actualites/id/23629/un-an-ios-egal-a-28ans-de-macintosh.aspx
  3. 3. 2) Vous avez dit 2.3) Pédagogie ? Voir fiche sur les bases de la : Communication pédagogique 14 Trois logiques d’usage avec l’intégration des iressources A) Ecole Socratique B) Ecole de Jules Ferry Logique 1 : Enseignement iRessources SavoirMaître Disciple Savoir Savoir Savoir Enseignant Groupe d ’élèves Apprenant Apprenant Apprenant Formateur Formateur C) Formation des adultes D) vers les Formations Ouvertes Savoir iRessources apparition d’un nouveau BOM - MIP+www.mipplus.org Savoir 4ème pôle multi-support numérique iRessources Logique 3 : Collaboration Apprenant Ressources ou iRessources Formateur BOM - MIP+ www.mipplus.org Environnement Personnel d‘Apprentissage Formateur Apprenant Outils & contenus numérisés via Internet Logique 2 : Apprentissage en ligne de travail, d’échange et de formation Rencontre décalée du numérique / théories d’apprentissage Formation ouverte et à distance = Tiré d’un article de P. Marquet - Revue savoirs 2005 La somme de trois logiques Enseignement + Apprentissage + Collaboration 1940 1960 1980 1990 1995 2000 2005 Apprenant Cognitivisme Béhaviorisme Connectivisme Constructivisme Socio-constructivisme Espace EAO EIAO/EIAH FOAD Apprenance ouvert & flexible F.O.A.D. Savoir iRessources Informatique Micro-informatique Hypermédia/Multimédia Formateur BOM - MIP+ www.mipplus.org Internet /Web 1.0 Web 2.0/ EPA«Le tétraèdre pédagogique» 18
  4. 4. De la formation vers l’apprenance résulte d’une inversion copernicienne d’analyse : la personne avant l‘institutionpour saisir toutes les opportunités d’apprentissage tout au long et tout au large de la vie Définition : Lapprenance décrit un ensemble stable de dispositions affectives, cognitives et conatives, favorables à lacte dapprendre, dans toutes les situations formelles ou informelles, de façon expérien- tielle ou didactique, autodirigée ou non, intentionnelle ou fortuite. Philippe Carré – Université Paris X Conatif : Ladjectif conatif (du latin conatus, -us : «effort, élan ; essai, entreprise») indique ce qui a rapport à la conation, cest-à-dire à un effort, une tendance, une volonté, une impulsion 19 dirigée vers un passage à laction. – source Wikipedia http://www.relation-transformation-partage.info/wordpress/2011/10/26/environnement-dapprentissage-personnel-atelier-de-savoircdi-octobre-2011/ 3) Numérique & formation Triple statut du numérique en formation 3.1) Les statuts du numérique en formation Le numérique comme «objet» d’apprentissage Apprendre à utiliser les TIC : claviers, souris & disque dur et toutes les applications associées Le numérique comme «vecteur» d’apprentissage Apprendre avec la distributivité, la diversité, l’interactivité & la visualisation Le numérique comme «espace» d’apprentissage Apprendre avec la possibilité de produire & à interagir à plusieurs 21 22 3) Numérique & formation Outils/ressources numériques & la formation des adultes 3.2) Les apports du numérique en formation "   1/5)TIC pour enrichir l’acte d’apprentissage Ecran : approches visuelles des objets d’apprentissage et simulations des concepts; Périphériques sortie : multi-canalité pour une stimulation visuelle & sonore; Périphériques entrée : multi-saisie avec clavier, souris, écran tactile & micro-phone; Unité centrale : aide, analyse de réponse, déroulement de modèle , réalité augmentée ; Imprimante : traçabilité des travaux et des productions; Clés USB : mémoire personnelle et portable - Réseau : accès et partage d’informations "   2/5) TIC pour diversifier les situations d’apprentissage Apprendre en découvrant – Apprendre en communiquant – Apprendre en produisant Apprendre en essayant – Apprendre en cherchant – Apprendre en s’entraînant Echange de pratiques : 2 23
  5. 5. Outils/ressources numériques & la formation des adultes"   3/5) TIC pour ouvrir les conditions d’apprentissage Apprendre en autonomie (avec une médiation) – Apprendre à distance – Apprendre au sein d’une communauté – Apprendre en différé – Apprendre chez soi – Apprendre au travail – Les TIC pour apprendre à utiliser les TIC – Les TIC pour se professionnaliser"   4/5) TIC pour reconnaître une logique d’appartenance en développant sa culture numérique l’une des huit compétences-clés au niveau européen pour chaque honnête citoyen européen du XXIème siècle Au service de son insertion personnelle, sociale et professionnelle Source photo : http://www.cieletespace.fr/files/image_du_jour/Ariane5_1280.jpg 26 Source photo : http://www.cieletespace.fr/files/image_du_jour/Ariane5_1280.jpg Synthèse : Apports du numérique 4) Les ressources en général 1) Coté formateur, pour exercer son «métier de facilitateur» pour organiser, suivre et ouvrir les parcours : 4.1) Les caractéristiques des ressources numériques 1- Enrichir l’acte pédagogique 2 - Diversifier les activités du parcours 3 - Ouvrir les conditions d’apprentissage 4 - Développer et s’appuyer sur sa culture numérique 5 - Structurer et rythmer les activités du parcours 2) Coté stagiaire, pour exercer son «métier d’apprenant» pour «s’outiller» dans ses différentes activités Etre capable de : A) – S’informer/Communiquer/Rendre-compte B) - Découvrir/Tester/Apprendre/Progresser C) - Produire/Partager/Réguler/Collaborer 27 28 Les principales caractéristiques Différents niveaux d’interactivité des ressources numériques off & on-line •  Fonctionnelle : 1) Neutralité «Homme - Machine» 2) Interactivité •  Intentionnelle : «Homme - Homme» 3) Multicanalité 4) Distributivité •  Organisationnelle : «Machine – Dispositif» 5) Traçabilité •  Fermée : 6) Diversité «Ressource off-line» 7) Synchronicité/asynchronicité •  Ouverte : «Ressource on-line» 29 30
  6. 6. 4) Les ressources en général Typologie générale des ressources numériques 4.2) Typologie générale des ressources numériques didactique heuristique relationnelle 1) Logique Enseignement 2) Logique Apprentissage 3) Logique Collaboration EAO 1 «Enseignement» EAO 2 «Etudiant» EAO 3 «Echanges» «pasteur» «passeur» «parleur et partageur» Tutoriel Exerciseur Simulateur Hypermédia Collecticiel EPA Interactivité fermée ouverte Aide à la transmission Aide à l ’appropriation Aide à la formalisation Progiciel Générateurs BOM 4.1 - MIP+ Rouen - page 51 Concepteur/formateur Producteur/Apprenant Aide à la création 31 32 Aide à la mise en forme Exemple : intention d’intégration variée du numérique La typologie Compétice ; du présentiel enrichi au présentiel inexistant Niveaux d’intégration TIC pour varier les situations - 1 Présentiel enrichi : on utilise le numérique pendant le temps du cours… - 2 Présentiel amélioré : les apprenants font des exercices en accompagnement du cours seuls dans le centre de ressources 1) Présentiel 2) Présentiel 3) Présentiel enrichi amélioré allégé - 3 Présentiel allégé : de TD, cours transformés en séance individuelle de quelques heures CDR - 4 Présentiel réduit : essentiel de la formation en dehors de la A distance A distance présence d’un formateur, avec quelques séances de regroupement 4) Présentiel 5) Présentiel - 5 Présentiel inexistant : individualisation avec accompagne- réduit quasi inexistant ment à distance en s’appuyant sur les outils de communication.Typologie Compétice (contexte universitaire) : http://bd.educnet.education.fr/ 33 34competice/superieur/competice/index.php 4) Les ressources en général Echange de pratiques : 3 4.3) Zooms sur des familles de ressources numériques Du scénario vu côté «Formateur & institution» vers un «ré-ingeniering pédagogique… 35 36
  7. 7. 5) Vers le micro-projetPrésentation de la dynamique du micro-projet voir fiche micro-projet 37

×